Evénements du 4 juillet 2024

  • La Grammaire

    21.06.2024  >  14.07.2024

    • Théâtre
    Une comédie familiale, en plein air, sur l'orthographe. François nourrit des ambitions politiques. Hélas, il est incapable d’écrire deux mots sans faute. C’est sa sœur qui rédige ses discours … en secret. Et voilà qu’elle projette de le quitter pour un mari ! Que faire ?!? Gaffes et quiproquos se succèdent dans cette comédie qui ravira petits et grands.

    Lire la suite

    François Caboussat, négociant en bois, nourrit des ambitions politiques. Hélas, il est incapable d’écrire deux mots sans faute. C’est sa sœur, Blanche qui rédige sa correspondance et ses discours … en secret. Et voilà qu’elle projette de le quitter pour un mari ! Que faire ?!? Les accords de participes passés empêcheront-ils les deux amoureux de se marier ? Gaffes, quiproquos, retournements de situations se succèdent dans cette comédie familiale qui ravira petits et grands. Venez plonger dans un XIXème siècle onirique dans le cadre bucolique du Parc Parmentier. Les comédiens de la Comédie Kapel vous y attendent avec gags et trouvailles en cascade ! Avec la participation d’Albert Colla, ancêtre de Marcel qui passait déjà en revue les vélo(t !).
    Lieu
    Parc Parmentier
    Avenue Edmond Parmentier, 19
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    http://www.parcparmentier.be/
  • Le rat - Lecture

    04.07.2024

    • Théâtre
    La résistance n’est pas un vain mot. Elle n’est pas donnée et jamais ne se décrète !

    Lire la suite

    Lorsqu’on manque de temps, d’espace, d’eau, de lumière, d’air et de pain, en somme de tout ce qui fait la dignité de vivre comme un être humain debout, la résistance s’impose pour donner sens au combat à mener. Et lorsque les mots, ces pauvres mots, sont volés, détournés puis souillés parce que mis au service de cette sempiternelle rengaine nauséabonde du Nous et du Eux, du Bien et du Mal, des Civilisés et des Barbares, ce combat commence par le cri. Ce texte est un cri de douleur devant l’infamie et le mensonge institué en vérité immuable, et de rage devant l’inconséquence de nos positionnements. Ce cri, c’est la voix d’un enfant né dans l’humiliation, qui y a vécu et souffert. Un enfant qui porte témoignage de l’anéantissement en cours des siens comme un écho de la souffrance subie par des peuples entiers à travers notre petite terre. Si ce texte s’inscrit dans l’expression d’une littérature de confrontation, il est aussi l’expression, naïve mais consolatrice un peu, d’une infinie foi dans la parole et les actes qu’elle provoque parfois.
    Lieu
    Théâtre de la Parole
    Rue du Rouge-Cloître, 7 / D
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 736 69 50
    info@theatredelaparole.be
    http://www.theatredelaparole.be
  • Sysmo

    04.07.2024

    • Concert
    Une grosse fête intemporelle qui unit les fans de heavy metal, d’électro et de world music.

    Lire la suite

    Sysmo, c’est le shoot ultime de rythme et de transe, brut et puissant. Une performance spectaculaire délivrée par une machine vivante constituée de 14 percussionnistes, accrochés à la gestuelle de 4 chefs d’orchestre. Avec son concept brut et puissant, le collectif marque le dancefloor avec une musique moderne, enracinée dans les rythmes anciens comme actuels. Sysmo embarque la foule dans une fête hautement physique, primitive et addictive, 100% composée dans l’instant.
    Lieu
    Théâtre de la Parole
    Rue du Rouge-Cloître, 7 / D
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 736 69 50
    info@theatredelaparole.be
    http://www.theatredelaparole.be
  • Flora Tristan ou les pérégrinations d’une paria

    04.07.2024

    • Théâtre
    Spectacle pour adolescents et adultes « L’affranchissement des travailleurs sera l’oeuvre des travailleurs eux-mêmes. L’homme le plus opprimé peut opprimer un autre être, sa femme. Elle est le prolétaire du prolétaire même. » Flora Tristan

    Lire la suite

    Catherine Gaillard s’empare de la vie romanesque de cette figure historique, où les passions amoureuses – Flora tristan avait la beauté fatale – s’aiguisent à la lame d’une politique sans concession. Avec sa fougue si particulière, elle mêlera son destin flamboyant aux luttes ouvrières contemporaines. A l’heure où nous constatons que le libéralisme économique exploite, asservi le vivant et détruit la planète, il est intéressant de se replonger à la racine de tout cela, à l’émergence de l’industrie naissante, dans ce 19ème siècle qui voit éclore de grands changements vecteurs de progrès mais aussi de nouvelles inégalités. On parlait alors de luttes des classes et de prolétariat. A la fin du 18ème siècle, la bourgeoisie héritière du Tiers-Etat de la Révolution française prend son essor. Les uns s’enrichissent de façon considérable parce que d’autres vivent et meurent dans des conditions d’extrême misère. Aucune réglementation n’est alors en vigueur. Hommes, femmes, enfants dès cinq ans, travaillent parfois jusqu’à 20 heures par jour pour un salaire qui ne suffit pas à les nourrir. Révoltée par la façon dont la bourgeoisie traite les ouvriers et ouvrières, mais également par les inégalités entre les hommes et les femmes, Flora Tristan entreprend un Tour de France des grandes villes afin de présenter son livre «L’union ouvrière ». Elle entame une plongée dans un univers de pauvreté, d’abrutissement et d’ignorance qui oscille entre colère et résignation, et qu’elle incite à s’organiser en créant les premières unions syndicales. Elle innove en percevant que les ouvrières et les ouvriers doivent se constituer en classe pour obtenir des droits. Ce sont ses idées clairvoyantes qui inspireront Louise Michel, Marx et Engels, Rosa Luxembourg.
    Lieu
    Théâtre de la Parole
    Rue du Rouge-Cloître, 7 / D
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 736 69 50
    info@theatredelaparole.be
    http://www.theatredelaparole.be