Evénements du 30 mai 2024

  • Festival L’art et les tout-petits

    25.05.2024  >  12.06.2024

    • Théâtre
    23e édition du Festival L’art et les tout-petits à La montagne magique. Un champ infini d’émotions, d’éclosions, de rencontres, de découvertes, un florilège de sensations. 10 spectacles à découvrir!

    Lire la suite

    L’art et les tout-petits, ça commence par un désir d’adultes : artistes, équipe de programmation et d’accueil, parents, accompagnants. Ensuite, il y a le temps du spectacle, la réunion du public dans une salle, et l’émergence d’étincelles individuelles, partagées et amplifiées par la présence des autres. Et enfin, il y a l’après, et les souvenirs qui creusent des sillons fertiles dans les vies en devenir. Musiques, lumières, voix, images, traces, textures, langages, couleurs, mouvements, regards, tissent des univers que chacun, chacune, traverse au gré de l’éveil de ses sens. Nous n’avons pas les mots, ni nous, ni les bébés, pour dire ce que nous vivons au théâtre, mais chacun, chacune de nous partage mystérieusement un entrelacs d’émotions, avec ses compagnons de voyage. Et en garde des fragments qui habiteront toujours nos corps et nos imaginaires.
    Lieu
    Théâtre La montagne magique
    Rue du Marais, 57
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 15 90
    Réservation : +32 2 210 15 90
    info@montagnemagique.be
    http://www.theatremontagnemagique.be
  • The Circle & The Public Storyteller - Bouchra Khalili|Kunstenfestivaldesarts

    27.05.2024  >  01.06.2024

    • Spectacle

    Lire la suite

    En 1974, en pleine grève de la faim de travailleur·euses sans papiers à Paris, le Mouvement des travailleurs arabes (MTA) lançait une action politique des plus singulières : la présentation d’un candidat pour les élections présidentielles en la personne de Djellali Kamal, un jeune gréviste de la faim tunisien de 18 ans, choisi au sein de leur troupe de théâtre Al Assifa. Cette campagne électorale, conçue comme une performance, soulignait le déni des droits des travailleur·euses immigré·es et défendait l’autogestion. À travers deux œuvres vidéographiques, l’artiste Bouchra Khalili construit un dialogue unique entre cette campagne et des lieux et des moments éloignés. Dans The Circle, elle retrace l’incroyable aventure de l’action du MTA, vieille de 50 ans. Dans The Public Storyteller, créé pour le festival, elle filme une halqa, une pratique ancestrale de récit public au Maroc, dans laquelle un narrateur raconte la campagne de Djellali. Mises ensemble, ces œuvres forment un nouveau cercle implicite qui relie la diaspora et l’Afrique du Nord. Que nous raconte cet hiatus entre 1974 et 2024, quelques jours avant les élections ? Comment rendre visible des identités invisibilisées ? Khalili souligne l’importance de se souvenir des stratégies politiques passées comme un moyen de transmission intergénérationnel, pour le présent et pour l’avenir.
    Lieu
    KVS BOL
    Rue de Laeken, 146
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    tickets@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • We Came To Dance - Ali Asghar Dashti & Nasim Ahmadpour|Kunstenfestivaldesarts

    27.05.2024  >  31.05.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Que signifie être danseur·euse lorsque la danse est interdite dans son pays ? L’autrice Nasim Ahmadpour et le metteur en scène Ali Asghar Dashti se sont posés cette question pour créer cette performance étonnante. Sur scène, deux danseur·euses parfaitement immobiles décrivent les mouvements qu’iels auraient faits s’iels avaient pu danser. Les descriptions d’un geste de la main, d’un pas de côté, nous confient à nous, public, la tâche de reconstruire une chorégraphie qu’il n’est plus possible de créer. Dans un récit détaillé et émouvant, s’entrelacent des événements qui se sont passés en Iran, comme l’histoire de la compagnie du metteur en scène Hamid Samandarian qui, bannie des théâtres au début des années 1980, a décidé d’ouvrir un restaurant. À l’arrivée des premier·ères client·es, les performeur·euses ont eu le trac, comme s’il s’agissait d’un public qui entrait dans une salle. Peut-on nous empêcher d’être qui l’on est ? Dans un autre récit, un metteur en scène incarcéré se demande si le jeu théâtral qu’il met en place avec d’autres détenus pourrait leur permettre d’échapper, le temps d’un instant, à l’emprisonnement. We Came to Dance est une perle théâtrale et une lettre d’amour adressée à la scène.
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • La Vie secrète des vieux

    28.05.2024  >  01.06.2024

    • Théâtre
    Dans un corps usé qui altère jour après jour la vitalité, comment se vit l’amour ? Adepte de l’art documentaire, le metteur en scène Mohamed El Khatib continue d’habiter la scène par l’intime.

    Lire la suite

    Non, le sexe n’est pas frappé d’obsolescence. Adepte de l’art documentaire, le metteur en scène Mohamed El Khatib continue d’habiter la scène par l’intime. Avec La vie secrète des vieux, nous partons à la rencontre de nos aîné·es. Des participant·es au crépuscule de leur existence nous content leurs histoires de cœur. Dans un corps usé qui altère jour après jour la vitalité, comment se vit l’amour ?  Un spectacle beau et fragile qui dresse un tableau nostalgique de nos bilans amoureux. Mohamed El Khatib est artiste associé au Théâtre National Wallonie-Bruxelles Première Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles Coréalisation Kunstenfestivaldesarts, Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • La vie secrète des vieux - Mohamed El Khatib|Kunstenfestivaldesarts

    28.05.2024  >  01.06.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Connaîtrons-nous encore l'amour aux dernières étapes de notre vie ? Le metteur en scène Mohamed El Khatib a récemment développé une pratique artistique dans des maisons de retraite – transformées pour l’occasion en centres d’art – par laquelle il a été touché par la vie intime des personnes âgées. Ses précédentes créations se distinguaient par une mise en scène remarquable d’histoires personnelles et par sa maîtrise de l’art documentaire. Dans La vie secrète des vieux, il invite cette fois des participant·es âgé·es de 75 à 102 ans à nous conter leurs histoires de cœur. Faire face au vieillissement implique d’affronter le regard de la société, mais aussi d’observer son corps usé qui altère progressivement l’autonomie et menace l’indépendance. Et pourtant, l’amour demeure et plus encore, le désir qui peut s’accompagner d’une sexualité réinventée : parce qu'elle ne se conforme plus à la performance ou à la pression sociale, mais développe son propre rythme, sa propre intimité fragile, parfois aussi intense. Au fil des rencontres avec ces aîné·es, nous découvrons comment iels vivent et font encore l’amour. Ce portrait de l’amour du troisième âge fait émerger un tableau nostalgique de nos bilans amoureux et une promesse que le désir peut aussi se nicher dans la fragilité de nos vies, jusqu’aux derniers moments.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Princesse Belgique

    29.05.2024  >  31.05.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Deux agents gouvernementaux des services de Monsieur Zwart ont pour mission d’exécuter Princesse Belgique. Mais la jeune fille de 185 ans ne va pas se laisser assassiner aussi facilement. De négociations acharnées en chantages puérils, Princesse en vient à nous raconter son histoire. Au travers d’un univers baroque et grotesque, convoquant des rois dépressifs, des dragons mécaniques, un peuple de supporters et des bonnes fées despotiques, le spectacle brosse avec beaucoup d’humour le portrait d’une identité belge en mutation et nous relate l’histoire méconnue du dix-neuvième siècle de notre pays. Notre pays aime à fantasmer sa propre fin. Il apparaît aujourd’hui, au vu de l’échiquier politique que cette fin ne soit plus un fantasme mais un pronostic plutôt réaliste. Parler de la création de la Belgique, c’est comprendre ce qui nous a amené à vivre ensemble. Réfléchir aux sources culturelles, politiques, économiques de la composition de la Belgique est une manière de tendre un miroir afin de mieux observer les changements qui ont lieu aujourd’hui. DRAMATURGIE: Axel Cornil MISE EN SCÈNE: Matthieu Collard SCENOGRAPHIE et MARIONNETTES : Thierry Van den Eynde, Marie Vanrossomme et Jean De Geeter De la Cie L’isolat
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 8-14
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 245 50 64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • The Last Supper - MEXA |Kunstenfestivaldesarts

    29.05.2024  >  01.06.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    MEXA était l’une des révélations du Kunstenfestivaldesarts en 2023. Le collectif, fondé en 2015 après la montée de violences dans les refuges pour personnes sans-abri de São Paulo, est basé à la Casa do Povo, un centre culturel juif révolutionnaire. Au fil des ans, certain·es membres de MEXA les ont quittés, d’autres pensent qu’iels partiront bientôt. La continuité de ce groupe peut-il être un moyen d’entretenir leur mémoire ? Inspiré par la Cène, MEXA nous convie à une performance-banquet sur le devoir de continuer à partager les histoires de celleux qui ne sont plus parmi nous. Autour d’une longue table, le groupe se prépare au départ d’un·e membre – voire peut-être à la fin du groupe – en partageant la nourriture avec les spectateur·ices, assis·es à table et dans les gradins. Au fil des plats et des récits, les vies des membres de MEXA se mêlent à des références religieuses : la transformation du corps du Christ et la transition de genre de certain·es, la présence montante des églises évangéliques au Brésil, la précarité de la vie et la promesse que nous faisons de continuer, tel·les de nouveaux·elles évangélistes, à faire vivre l’histoire des autres après leur départ. MEXA transforme le théâtre en célébration avec une réinterprétation explosive de la Cène, un moment d’union et de solidarité.
    Lieu
    Théâtre la Balsamine
    Avenue Félix Marchal, 1
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 732 96 18
    Réservation : +32 2 735 64 68
    info@balsamine.be
    http://www.balsamine.be
  • RI TE - Marlene Monteiro Freitas & Israel Galván|Kunstenfestivaldesarts

    29.05.2024  >  01.06.2024

    • Spectacle

    Lire la suite

    La rencontre entre Marlene Monteiro Freitas et Israel Galván semblait destinée à avoir lieu, comme si un fil invisible reliait la chorégraphe capverdienne au danseur sévillan. D’un côté, Monteiro Freitas, bien connue du public du festival, au style chorégraphique qui associe liberté et précision, mouvements mécaniques et expressionnisme. De l’autre, Galván, l’un des danseurs de flamenco les plus connus au monde, au jeu de jambes caractéristique, rapide, ponctué d’immobilité et de silence. Depuis longtemps, iels souhaitaient unir leurs deux univers qui, bien qu'en apparence distincts, sont liés par leur passion commune pour le rythme et leur capacité à lier expression fougueuse et tension. Sur scène, iels s’exposent inéluctablement au public, un mur dressé derrière elleux. Face à face, iels élaborent une communication nouvelle et immédiate : une grammaire composée de pas chorégraphiques, gestes vifs et interruptions soudaines. Leurs interactions ressemblent à celles de créatures qui s’apprivoisent, mélangeant défi et séduction dans un arrangement pouvant faire écho à une danse tauromachique, dans laquelle l’improvisation quotidienne maintiendrait le dialogue vivant. La rencontre entre les deux artistes est à couper le souffle, un moment de joie pure et d’humour, une conversation animée sur la base unique du langage corporel.
    Lieu
    zinnema
    Rue de Veeweyde, 24-26
    1070 Anderlecht
    Tél : +32 488 01 14 11
    info@ras-el-hanout.be
    https://www.zinnema.be/
  • Missa Utica - Sammy Baloji|Kunstenfestivaldesarts

    29.05.2024  >  01.06.2024

    • Spectacle

    Lire la suite

    Le premier évêque noir nommé par l’église catholique aurait dû s’installer à Utica en Tunisie, mais n’y est jamais arrivé. Son histoire est le point de départ de la nouvelle création de Sammy Baloji. Missa Utica retrace son parcours, dans le contexte du royaume du Kongo du 15e siècle et de l’évangélisation de l’Afrique. Nous assistons aux premiers contacts et échanges diplomatiques, alliances et mésalliances. Les enjeux stratégiques des colonies et de l’esclavage se présentent à nous, donnent à voir comment le passé colonial africain se heurte aux réalités politico-économiques actuelles. La forme de ce récit s’inspire de la Missa Luba, une messe latine utilisant des chants traditionnels congolais. Composée par un missionnaire belge du XXe siècle, elle est réinterprétée par Barbara Drazkov et Pytshens Kambilo dans un dialogue entre musique classique européenne et rumba congolaise. La performeuse Bwanga Pilipili nous raconte ce récit composé de plusieurs tableaux qui imaginent une messe remplie de l’iconographie des grand·es héro·ïnes congolais·es. Sous l’impressionnante verrière de la Mercerie et sur un grand tapis tissé en Tunisie, l’installation de Baloji dévoile des territoires et des récits disparates à travers les époques pré et post-coloniales, enfin reconnectées et entrelacées.
    Lieu
    Mercerie
    Rue Van Artevelde, 70
    1000 Bruxelles
    mercerie.bxl@gmail.com
    https://www.instagram.com/mercerie.bxl/
  • Reflections

    30.05.2024  >  01.06.2024

    • Spectacle
    Après le succès du spectacle Making Men, Dunia Dance revient à l’Espace Magh avec Reflections : le monstre face aux reflets pluriels de la société.

    Lire la suite

    Après le succès du spectacle Making Men, Dunia Dance revient à l’Espace Magh avec Reflections : le monstre face aux reflets pluriels de la société. À travers une conversation nuancée sur la différence et l’identité, six artistes aux horizons culturels divers se rencontrent pour donner vie à un spectacle de danse contemporaine. Basé sur le concept du monstre, « Reflections » offre un regard inattendu sur la manière dont nous percevons le monstre en chacun de nous. Le projet transcende les frontières artistiques en fusionnant des styles de danse variés dans un langage chorégraphique riche et affirmé. La création afro-contemporaine, imprégnée de la diversité bruxelloise, donne une voix organique aux danseurs, révélant leurs personnalités dans une société miniature en mouvement.
    Lieu
    Centre culturel Espace Magh asbl
    Rue du Poinçon
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 274 05 10
    info@espacemagh.be
    http://www.espacemagh.be