Evénements du 27 avril 2024

  • Chasse au Schtroumpfs

    31.03.2024  >  12.05.2024

    • Divers
    Retrouvez les Schtroumpfs cachés entre nos voitures et locomotives et participez à notre jeu concours pour peut-être en rapporter un à la maison !

    Lire la suite

    Retrouvez les Schtroumpfs cachés entre nos voitures et locomotives et participez à notre jeu concours pour peut-être en rapporter un à la maison ! • Du dimanche 31 mars au 12 mai. • Gratuit à l’achat du ticket d’entrée. • Pour toute la famille. • Aucune réservation nécessaire.
    Lieu
    Train World
    Place Princesse Elisabeth
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 490 47 94 00
    b2b@trainworld.be
    http://www.trainworld.be
  • Hamlet

    04.04.2024  >  04.05.2024

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    "Toone be or not Toone be ?" Lors de l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché Commun (maintenant Union européenne), Toone VII introduit dans le répertoire des poechenelle (marionnettes) bruxelloises “La Tragédie de Hamlet, prince de Danemark”, du célèbre dramaturge anglais William Shakespeare. Avec “Macbeth”, “Othello” et “Roméo et Juliette”, “Hamlet” fait partie des oeuvres du grand William jouées à l’impasse Schuddeveld. Il s’agit bien sûr d’une parodie du drame de Hamlet par les auteurs fétiches de Toone VII : Arthur et Elisabeth Fauquez dans les décors de Raymond Goffin. Tiré d’une légende, le drame en cinq actes de l’auteur du théâtre élisabéthain est ramené en deux parties dans sa version bruxelloise. Apparu sur les remparts du château d’Elseneur au Danemark, le “spuuk” (le spectre) de Hamlet-le-Vieux apprend à son fils Hamlet, qu’il a péri assassiné par son oncle Claudius. Ce dernier lui a “sprouïté” (injecté) une bombe antimouche dans l’oreille. Il a usurpé le trône. Son forfait commis, il a épousé la veuve, la reine Gertrude, sa complice. Le spuuk dit à son fils : “Fiske, je grille mon pauvre derrière tout nu sur le feu du Purgatoire !” Et le jeune Hamlet de répondre : “Poupa, je vais te venger terriblement.” Bien que le drame se déroule à Elseneur, sombre château perdu dans les marais profonds du Danemark, Toone, fidèle à la tradition, plante les décors dans des lieux qui nous sont familiers comme le port d’Ostende avec la malle Ostende-Douvres, le cimetière d’Ixelles et la place de Brouckère. Hamlet délaisse sa fiancée Ophélie sur cet impromptu : “Les baîses, Ophélieke, c’est pour les comédies z’érotiques pas pour les tragédies cornéliennes.” Suite sur la scène.
    Lieu
    Théâtre de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 71 37
    Réservation : +32 2 513 54 86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • La Tragédie comique

    05.04.2024  >  27.04.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Créée en 1988, La Tragédie Comique fait partie des spectacles qui ont tellement marqué l’histoire du théâtre qu’elle en est devenue mythique. Un surprenant face à face entre l’homme et l’imaginaire. Un miracle scénique. Cette pièce originelle d’Ève Bonfanti et Yves Hunstad est d’autant plus précieuse à (re)découvrir qu’elle est l’entrée idéale dans leur œuvre atypique. A la croisée du théâtre élisabéthain et de la création contemporaine, La Tragédie Comique joue avec la représentation, son cortège d’impostures et de dévoilements, ses limites et son infinité. Seul en scène, Yves Hunstad, avec une maîtrise du verbe hors du commun, invente un fabuleux personnage cosmique, humain, grave et fragile, qui nous embarque, séance tenante, pour un voyage jusqu’au cœur d’un grand mystère : celui du théâtre. Yves Hunstad brasse le plaisir du jeu, l’intelligence alliée à l’émotion et nous livre un inoubliable moment de grâce. Pourquoi reprendre au Poche - théâtre de création s’il en est -, un spectacle joué près de 1000 fois dans le monde entier et traduit en plusieurs langues ? Parce qu’il a donné à toute une génération le goût et la curiosité du théâtre – et qu’à ce titre il est probablement d’utilité publique. Qu’il a offert l’impulsion nécessaire à se révéler à tant de jeunes artistes. Qu’il est surtout un inoubliable moment de grâce. Et qu’à notre tour, nous voulions en être le passeur…
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Les 2 Bossus & Les Souhaits Ridicules

    06.04.2024  >  12.05.2024

    • Théâtre
    Théâtre de Marionnettes pour petit.e.s et grand.e.s de 3 à 133 ans

    Lire la suite

    Il s'agit de 2 histoires de 25 min chacune. LES DEUX BOSSUS : Gantelet et Jack Follin sont tous les deux bossus. Ils s'en accomodent, mais un jour, en traversant la lande, Gantetelet fait une rencontre qui pourrait bien lui changer la vie... LES SOUHAITS RIDICULES : Sylvain est un garde forestier responsable. Il prend soin de sa forêt et, en échange, la forêt lui offre du bois pour qu'il puisse le vendre à la ville. Un jour, fatigué, il s'endort sous un arbre, et fait un drôle de rêve... Ou est-ce la réalité ?
    Lieu
    Les Coeurs de bois
    Hubert Stiernet, entre le 2F et le 4
    1020 Laeken
    Tél : +32 2 478 23 21
    theatre@lescoeursdebois.be
    http://www.lescoeursdebois.be
  • Les survivants invisibles de l’Holocauste

    08.04.2024  >  04.05.2024

    • Exposition
    Le MigratieMuseumMigration, le Foyer et son service Rom vous invitent au vernissage de l’exposition "Les survivants invisibles de l’Holocauste - 80 ans après, les petits-enfants bruxellois roms ont récolté leurs témoignages en Roumanie”, qui se tiendra lors de la journée internationale des Roms le 8 avril à 11h à la Rue des Ateliers 17, à Molenbeek.

    Lire la suite

    Le MigratieMuseumMigration, le Foyer et son service Rom vous invitent au vernissage de l’exposition "Les survivants invisibles de l’Holocauste - 80 ans après, les petits-enfants bruxellois roms ont récolté leurs témoignages en Roumanie”, qui se tiendra lors de la journée internationale des Roms le 8 avril à 11h à la Rue des Ateliers 17, à Molenbeek. Cet événement met en lumière une histoire et des récits méconnus et d'une grande importance. Lors de ce vernissage, vous aurez l'opportunité de plonger dans un univers de témoignages et de souvenirs à travers une exposition poignante, où les photos et vidéos racontent l'histoire de survivants de l'Holocauste, leurs descendants bruxellois roms ayant recueilli leurs récits en Roumanie. Le programme : Introduction par la Secrétaire d’État à l’Égalité des Chances Présentation et visite guidée par Costel Nastasie Réception L’exposition sera présente au MigratieMuseumMigration du 8 avril au 4 mai 2024.
    Lieu
    MigratieMuseumMigration
    rue des ateliers, 17
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 2 609 55 61
    museum@foyer.be
    http://www.migratiemuseummigration.be
  • Découper, coller, créer-cycle 1

    09.04.2024  >  30.04.2024

    • Cours, Stages et Ateliers
    ATELIERS DE COLLAGE Explorez le monde du collage en participant à quatre ateliers animés par l'autrice de bandes dessinées belgo-libanaise Barrack Zailaa Rima, ouverts à tous.tes, qu'ils soient novices ou amateur.rices.

    Lire la suite

    Découvrez l’univers du collage avec l’autrice de bandes dessinées belgo-libanaise Barrack Zailaa Rima lors de 4 ateliers ouverts à tous.tes, novices ou amateur.rices éclairé.es. Apprenez ses astuces techniques, échangez avec l’artiste et exprimez votre créativité à travers cette initiation. Laissez-vous guider dans la création d’œuvres originales lors de séances uniques où chaque participant.e devient le.a créateur.rice de son propre chef-d’œuvre de collage !
    Lieu
    Centre culturel Espace Magh asbl
    Rue du Poinçon
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 274 05 10
    info@espacemagh.be
    http://www.espacemagh.be
  • Macc(h)abées

    16.04.2024  >  27.04.2024

    • Théâtre
    Une coprésentation atelier 210 ❤ Rideau Comment se séparer de la vie quand il est trop tôt ? Comment prendre la décision de ne plus vivre ? Le vivant appelle la mort, la mort appelle le vivant.

    Lire la suite

    Le Rideau à l’atelier 210 DUREE - A confirmer _______________________________________________________ Macc(h)abées parle de la mort, non pas de manière métaphorique, mais de manière très directe, corporelle. Le spectacle parle du deuil, de l’adieu, du rapport compliqué au corps de moins en moins « productif », du choix de la mort, et il parle donc nécessairement de la vie et du sens qu’on donne à cette vie, à travers nos expériences et nos engagements. Basé sur une longue période de recherches préliminaires (notamment sur la question de l’euthanasie), d’expériences immersives, troublantes mais nécessaires (le soin des morts), de rencontres bouleversantes (avec des médecins, des patients, des psychologues, des « professionnel-le-s » de la mort), Macc(h)abées raconte l’histoire de cette impossible rencontre avec la mort. Une partie du texte du spectacle se base sur deux livres du docteur Dirk Van Duppen : Ainsi s’est écoulé le temps qu’il m’était compté et L’homme est un loup pour l’homme : fondements scientifiques de la solidarité co-écrit avec Johan Hoebeke. _______________________________________________________ Conception, écriture, mise en scène, interprétation Sophie Warnant - Ecriture, création musicale, interprétation Romain David - Création sonore et musicale, dessin Wim Lots - Assistanat à la mise en scène et costumes Esther Denis - Régie Philippe Kariger - Scénographie Léo De Nijs - Collaboration artistique corps dansant Marco Labellarte et Lisi Estaràs - Soutien dramaturgique Karel Vanhaesebrouck - Partenaires de route Renelde Pierlot, Romain Vaillant – Photo visuel WimLots. Production la compagnie du Sujet Barré, production déléguée de l’atelier 210. Coproduction le Rideau, le théâtre de la Joliette de Marseille, le Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, la COOP asbl et Shelter Prod. Soutiens et résidences Quai 41, le CORRIDOR, la compagnie Point Zéro, le Kopergietery, le théâtre des DOMS, la Geste, le théâtre La Cité / Marseille, le théâtre Varia, la maison de la culture de Tournai. Avec l’aide de Théâtre&public. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service général de la Création artistique, de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. Merci à (par ordre chronologique) : Yannick Cossard pour l’Association Régionale de Concertation sur les Soins Palliatifs du Hainaut Occidental ARCSPHO, les infirmières du service de soins palliatifs et du service oncologie du Chapwi (centre hospitalier de Wallonie Picarde), la docteur Dopchie, Sophie, l’équipe de psychologues et les accompagnateur·rice·s de la plate-forme prévention suicide, Yoan Cecco, Karine - Thanatopractrice, docteur Wim Distelmans, docteur Luc Sauveur, docteur François Damas. Merci à Berlinde De Bruyckere. Merci à (par ordre alphabétique) Françoise Bloch, Serafina Cutaia, Camille de Leu, Isabelle Gyselinx, Gorges Ocloo, Alain Platel, Raven Ruëll, Frouke Van Gheluwe et Yaël Steinmann, Brigitte van den Bosch.
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Brèches

    18.04.2024  >  27.04.2024

    • Théâtre
    Une création interdisciplinaire puissante, qui défriche de nouveaux chemins pour nos désirs et explore ces fragments de l’intime qui façonnent nos identités. 

    Lire la suite

    Comment recomposer la mémoire de nos corps, et réparer les fissures qu’ils renferment pour nous remettre en mouvement ? Face à un choc émotionnel trop intense, il arrive à notre cerveau de disjoncter. C’est ce qu’on appelle la dissociation. Partant de cette expérience, Medea Anselin co-signe avec Alice Valinducq un premier long spectacle, dans lequel le plateau est utilisé comme laboratoire d’exploration, pour recréer des liens entre le corps et l’esprit. Sur scène, les quatre interprètes AFAB (assigné·es au genre féminin à la naissance) questionnent la construction et la perception de leur propre corps. I·els tentent de se réapproprier leur paysage intérieur, influencé par la culture pop des années 90, Sexy Sushi et Lady Gaga, tout en célébrant l’héritage de Piaf et Barbara, rêvant de Lara Croft, mais pourtant bercé·es par des comédies romantiques. Tiraillé·es entre des idéologies néocapitalistes et écoféministes. Entre l’invention d’un monde plus inclusif, et la persistance d’un patriarcat qui les met sans cesse face à de nouvelles violences. Que faire de leur corps, qui transporte une mémoire peuplée de tant de paradoxes ? Entre l’imaginaire collectif dans lequel i·els baignent, et les souvenirs traumatiques qui affectent leurs sensations, comment colmater les brèches que ces corps portent en eux, pour leur réinsuffler une capacité d’agir ?   Portée par une écriture collective, La fabrique des corps agence des fragments de vie que les interprètes, en français et en catalan, déposent au creux d’un récit collectif, d’une fiction qui les relie l’un·e à l’autre. Tantôt frondeuses, tantôt réparatrices, et souvent les deux à la fois, ces voix intimes nous surprennent par l’humour ravageur qu’elles déploient, afin d’explorer de nouvelles dynamiques du désir et de déjouer les images que les corps dit féminins renvoient. Fruit d’un passionnant travail de composition dramaturgique et esthétique, cette création à vif nous fait traverser tout le prisme des émotions. Une expérience sensorielle, qui ouvre au fond de nos imaginaires de nouveaux sentiers de résilience et d’émancipation.  
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • ...And nobody else

    19.04.2024  >  27.04.2024

    • Spectacle

    Lire la suite

    De Ahmed Ayed / Collectif Illicium Création chorégraphique qui joint intime et universel, …And Nobody Else évoque la recherche d’une identité en constante transformation, une quête d’un « soi » libre dans une enveloppe étriquée. Ahmed Ayed, accompagné du chorégraphe et danseur Hamza Damra et du batteur et chanteur Timothée Philippe, explore ses questionnements identitaires, questionne la liberté d’être soi au- delà des masques qu’on s’impose. Est-ce que nous arrivons à atteindre pleinement notre identité profonde ou vivons-nous d’une série de compromis qui nous façonnent malgré nous ? Comment être nous-mêmes quand nous ne faisons que jouer des rôles que nous ne choisissons pas ? A travers le mouvement, la métamorphose constante du corps et de l’espace et la pulsation brute d’une batterie, …And Nobody Else nous emmène dans un voyage initiatique à la rencontre de différentes versions de soi-même. Une performance aux accents rock qui explore la frontière entre nos identités et la réalité qui nous entoure. -------- Conception, mise en scène et chorégraphie : Ahmed Ayed / Chorégraphie et interpretation : Hamza Damra / Performance musicale et composition : Timothée Philippe / Assistanat à la mise en scène : Amber Kemp / Dramaturge : Patrick Michel / Création lumières : Suzanna Bauer / Costumes : Aswad El Masrahi / Direction technique et régie lumière : Arnaud Lhoute / Régie son : Zoé Verdique / Ingénieur son : Arthur Wouters / Making of et Teaser : Alice Khol / Production déléguée : Théâtre de la Vie (Manon Di Romano). Une production déléguée du Théâtre de la Vie (Manon Di Romano), en coproduction avec La Coop asbl et Shelter Prod, Les Halles de Schaerbeek, Les Brigittines et C’est Central La Louvière, avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax shelter du gouvernement fédéral belge, de la COCOF, SABAM et SACD. Diffusion : La Charge du Rhinocéros.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Knokke-le-Zoute [Diptyque Ecume 1]

    20.04.2024  >  27.04.2024

    • Théâtre
    « Dans mon jardin, les fleurs sont multiples mais l'eau est unique » écrivait le maître soufi Sidi Hamza al-Qâdiri Boudchich.

    Lire la suite

    DUREE - 1h30 _______________________________________________________ Je ne sais pas si je veux me confronter aux blessures de mes parents. Pourtant je sens l’effet de ces fêlures battre dans mes veines. Je me contente de ce que je peux observer. Ou parfois après être parvenu à vaguement formuler une question, face à leurs hésitations, j’avorte bien vite ma quête. Ilyas Mettioui Une jeune femme apprend la mort d’un père inconnu alors qu’un embryon grandit dans son ventre. Deux événements qui l’amènent à se repositionner. Sept performeur·euse·s rassemblé·e·s autour de ce même récit questionnent leur rapport au destin : Est-ce qu’un destin, ça se choisit ? Et qu’est-ce qu’on fait quand on n’aime pas le nôtre ? Si l’on considère l’état présent de l’Univers comme l’effet de son état antérieur, et comme la cause de celui qui va suivre, quelles sont nos marges d’action ? _______________________________________________________ Fougueuse Deborah Rouach. […] Des scènes mémorables, des éclats de tendresse indescriptibles, des incursions nécessaires dans ce qui nous forge tous. *** Le Soir, Catherine Makereel, 15.06.22 Une belle dose d’humour et une plume savoureuse. […] Comme une onde mousseuse qui apaise. Focus Vif, Estelle Spoto, 16.06.22 _______________________________________________________ Dans une soif d’aventures célébrant les révoltes, les joies et les peurs, le dyptique Ecume explore ce qui circule d’un être à l’autre, d’une génération à l’autre, d’un voyage à l’autre. Avec pour cap, un questionnement : Est-ce qu’un destin, ça se choisit ? Et qu’est-ce qu’on fait quand on n’aime pas le nôtre ? Quelles sont nos marges d’action ? _______________________________________________________ AFTER SCENE - Je 25.04 après la représentation. Avec l’équipe du spectacle. _______________________________________________________ Mise en scène, texte et chorégraphie Ilyas Mettioui - Avec Annette Baussart, Habib Ben Tanfous, Benoît Gob, Mustapha El Hamel, Cecilia Kankonda, Deborah Rouach, David Scarpuzza – Assistant à la mise en scène Alice Valinducq - Scénographie Aurélie Borremans avec l’aide de Pélagie Couroyer - Création sonore Guillaume Istace - Création lumières Christian François - Régie lumière Suzanna Bauer - Régie son Manuel Viallet - Soutien à l'écriture chorégraphique Lila Magnin - Dramaturges Zoé Janssens, Tatjana Pessoa et Nedjma Hadj Benchelabi - Costumière Nina Juncker - Photos de spectacle Laurent Poma et Vincenzo Chiavetta - Teaser Dragan Goolaerts et LiquidSky. Une création de la compagnie Le Boréal / Juin 2022. Production Le Rideau. Coproduction Le Boréal, l'atelier 210, le Central et la Coop asbl. Avec le soutien du Théâtre de l'Ancre, le Théâtre de Namur, le Théâtre de Liège et le Théâtre Marni. Avec l'aide de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge, la Fédération Wallonie-Bruxelles - Direction du Théâtre et de la bourse à l’écriture de la SACD.
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 00
    Réservation : +32 2 737 16 01
    contact@lerideau.brussels
    https://lerideau.brussels