Evénements du 7 avril 2023

  • Vaderlandloos

    03.12.2021  >  07.04.2023

    • Théâtre
    Dans ce spectacle électrisant et rémanent, Junior Mthombeni et ses compagnons musiciens nous emmènent en voyage dans laquelle il entrelace son histoire familiale et sa propre histoire et les partage avec le public.

    Lire la suite

    Dans ce spectacle électrisant et rémanent, Junior Mthombeni et ses compagnons musiciens nous emmènent en voyage. Une déambulation dans laquelle il entrelace son histoire familiale et sa propre histoire et les partage avec le public. Parfois réservé, serein et vulnérable, à d’autres moments bruyant, cru et pugnace : les mots de Junior Mthombeni et la musique interprétée en public déchirent l’âme, mais offrent aussi un havre à tous ceux qui cherchent leur place dans la vie et dans ce monde.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Orgasme(s)

    04.04.2023  >  13.04.2023

    • Théâtre

    Lire la suite

    Partant du constat que la parole autour du plaisir est encore trop souvent verrouillée ou emplie de clichés, Caroline, Léone et Violette du Canine Collectif ont créé une marionnette qui, dans un univers onirique et sensoriel, part en quête du plaisir. À travers cet être manipulé à six bras, les trois artistes cherchent des réponses dans la multiplicité et la diversité des expériences et témoignages sur le sujet. Malgré une vie sexuelle active, Lisa, 30 ans, réalise un jour qu’elle n’a jamais eu d’orgasme. Elle part alors à la recherche de cette sensation inconnue. Cette quête la mène jusqu’au lieu où elle a vécu ses premières sensations de plaisir : un endroit étrange qui n’est autre que le bungalow de sa grand-tante décédée. Là, un foisonnement d’images et de voix surgissent et viennent la rencontrer. Chacune est porteuse d’un récit ou d’une expérience singulière. Lisa tente de percer le secret qui habite ce lieu. L’histoire de cette grand-tante, sorcière des temps modernes, et de son bungalow magique vont se mêler à la sienne. Elles pourraient bien l’aider à comprendre comment et pourquoi elle n’a jamais connu l’orgasme, et à trouver les chemins du plaisir grâce à l’aide de celles et ceux qu’elle rencontrera dans cet endroit… À travers ce spectacle, Caroline, Léone et Violette cherchent des réponses pour elles, mais aussi pour le public. Nous sommes toutes et tous cette Lisa qui cherche, interroge et veut savoir. Par le biais de l’enquête, les trois artistes ont recueilli des paroles, les plus larges et multiples possibles et, telles des passeuses, nous les transmettent, délient les langues et redonnent au plaisir la place qu’il mérite. Orgasme(s) se veut une large exploration des façons possibles de se construire en regard de ce sujet : le plaisir sexuel, qui est à la fois intime, universel, multiple et souvent insaisissable. Dans le lieu magique – le bungalow de sa grand-tante – où évolue Lisa, s’invitent d’étranges images et de singuliers discours qui vont l’influencer dans sa recherche. Attentif à célébrer la beauté et la magie de la sexualité, Orgasme(s) se permet de dire et de montrer l’intime, grâce aux filtres et processus de distanciation qu’offrent la marionnette et les images théâtrales, dans une volonté de transmission assumée.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Étrange vallée

    04.04.2023  >  15.04.2023

    • Théâtre
    Passionnante est l’époque, infinies sont les modifications sur l’existant, percutants sont les nouveaux espace-temps. J’ai eu envie d’un spectacle ni technophobe ni glorifiant : un regard interrogeant. Une bulle fictionnelle mixant onirisme, science-fiction et un certain réalisme. Julia Huet Alberola

    Lire la suite

    - Je m’appelle AMATH. - Amath comme quoi ? - Comme Amath. Ils se regardent. Un temps. - Bonjour Amath / Mon nom est MO. Mo comme Morice, Moïra ou Mousse / AMATH veut dire « messager ». J’aurais aimé ce nom. C’est beau « messager ». Mais il n’y a pas de hasard et c’est toi qui le portes / J’adore ta musique préférée / Bonjour / Bienvenue dans la vallée / Attention aux câbles / Préfères-tu : vérifier ton identité ? Compter les véhicules dans la random street view ? Fumer le narguilé ? Ou faire du sport ? - Je dois choisir ? …Franchement… Faire du sport, là…ça me ferait du bien, je crois… Etrange Vallée met en scène une rencontre hasardeuse entre un humain et un cyborg. Un dialogue se met en place duquel naîtra peut-être une lueur, une poésie, une pensée. AFTER SCENE - JE 06.04 Avec l’équipe du spectacle. Texte et mise en scène Julia Huet Alberola - Collaboration à la dramaturgie Sarah Seignobosc - Avec Sasha Martelli et Khadim Fall - Création scénographique et lumière Simon Siegmann - Création Sonore Valentin Mazingarbe - Création Costumes et accessoire Lily Sato - Régie générale et lumière Gauthier Minne - Régie son Valentine Bibot. Production Le Rideau, Julia Huet Alberola, La Coop asbl. Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING, du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge, du Bocal asbl. Production déléguée / diffusion Le Rideau.
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Rage

    04.04.2023  >  08.04.2023

    • Théâtre
    Inspirée de faits réels, Emilienne Flagothier réécrit ces histoires quotidiennes de violences faites aux femmes. L’artiste expérimente en créant un espace où les rapports s’inversent.

    Lire la suite

    Le patron qui t’appelle « ma belle ». Le collègue qui a tendance à t’expliquer plus que nécessaire les choses. Le prof qui plaisante sur la longueur de ta jupe. Le frotteur du métro qui profite de la foule massée dans la rame. Le petit ami qui s’énerve un peu trop vite, un peu trop fort. L’épicier qui te complimente parce que tu es très jolie. L’inconnu qui te siffle dans la rue. Confiants, aucun n’imagine, une seule seconde, devoir faire face à une contre-attaque. Mais cela pourrait changer. Inspirée de faits réels, Emilienne Flagothier réécrit ces histoires quotidiennes de violences faites aux femmes. Alimentant sa « Rage » pour faire face à la banalisation. L’artiste expérimente en créant un espace où les rapports s’inversent. Elle reprend une forme de pouvoir par un déferlement de violence sur celui qui l’attaque. Le théâtre devient le lieu politique d’une puissance d’agir transformatrice : dans la reconstitution des scènes, la taiseuse d’hier devient la femme offensive. Tour à tour, elle est l’amazone, l’émeutière, la résistante, l’insoumise, en lutte contre la domination masculine, le sexisme ordinaire. Pour se réconcilier, faut-il affronter ? C’est peut-être l’une des questions essentielles que pose Rage. C’est peut-être tout le sens du geste artistique d’Emilienne Flagothier : incarner l’émergence d’un féminisme de « quatrième vague » où la femme battante affronte de manière frontale toutes les violences qui lui sont faites. Production Mars-Mons arts de la scène Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Should I stay or should I stay

    05.04.2023  >  08.04.2023

    • Théâtre
    Un espace vide, une porte. Quatre personnages. I·Els semblent coincé·es, sans véritablement savoir pourquoi, ni comment s’évader.

    Lire la suite

    Un espace vide, une porte. Quatre personnages. L’un entièrement vêtu de rouge, l’autre en ciré jaune, le troisième en tenue bleue et le quatrième moulé dans une combinaison noire. Depuis combien de temps sont-i·els là ? Quelques minutes ? Quelques années ? Une éternité ? I·Els semblent coincé·es, sans véritablement savoir pourquoi, ni comment s’évader. Tandis que la ritournelle Should I stay or should I stay, variation évidente du cultissime Should I Stay or Should I Go des Clash, tourne en boucle, le vide semble les appeler. I·Els pourraient peut-être ouvrir la porte et sortir, mais aucun·e d’entre elle·ux ne franchit le pas. Rien ne l’explique, rien ne s’explique. La première pièce de Simon Thomas a valeur de manifeste. Née du sentiment d’impuissance, Should I stay or should I stay plonge au cœur d’un monde joyeusement tragique où le récit a disparu, où il ne reste que des bribes de conversations abstraites qui ouvrent immédiatement l’esprit à un déluge de questions. Comment vivre une vie dénuée de sens ? Comment vaincre l’inertie ? Comment prendre part à la marche du monde ? Pourquoi rester prisonnièr·e d’un espace vide, comme avalé·es par le temps ? Emmené·es par une mise en scène qui puise dans les bandes dessinées, les cartoons ou les jeux vidéo, Jules Churin, Heloïse Jadoul, Manon Joannoteguy, Lucas Meister tutoient l’absurde pour questionner la notion de choix, l’étirement du temps et la finitude des choses. Valse surréaliste où règne l’humour noir, la pièce distille une poésie grinçante et drôle.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be