Evénements du 26 mars 2023

  • C’est le moment

    23.03.2023  >  26.03.2023

    • Théâtre
    Le moment c'est maintenant et maintenant c'est le moment. Hagakure, Le livre secret des samouraïs

    Lire la suite

    Il n’y a que des solutions, il n'y a pas de problèmes. Est-ce que ce ne devrait pas être le seul sujet ? Les solutions à tous - vraiment tous - les problèmes ? En tout cas, ce sera le dernier sujet de Transquinquennal. On en a tous, des solutions. Vous, nous, d’autres… c’est le moment de les partager. En vue de notre dernier coup d’éclat, nous voudrions vous convier à partager nos attentes, nos espoirs, ce que nous voudrions du monde. Comment le rendre encore meilleur ? Plus utile ? Qu’il nous apporte plus, mieux ? Vraiment mieux ? Pourquoi se contenter du tout-venant, alors qu’on peut avoir le meilleur ! Sous la forme d’un moment confortable et ouvert, nous voulons ouvrir les vannes des imaginaires, et susciter de l’inattendu, de l’imprévu, le soudain, les lendemains qui chantent… Avec tambours et trompettes, notre compagnie initiée en 1989, se dirigera ainsi vers sa dissolution le 31 décembre 2023. Concept Transquinquennal. Avec Bernard Breuse, Miguel Decleire, Stéphane Olivier, e.a. (distribution en cours) - Photo visuel Marie l’Amuse. Production Transquinquennal. Coproduction Le Rideau, La Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Théâtre, taxshelter.be, ING et tax-shelter du gouvernement fédéral belge.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles@Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 00
    Réservation : +32 2 737 16 01
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Mimi’s Shebeen

    23.03.2023  >  01.04.2023

    • Théâtre
    Inspirée par la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba et par l’exil de son propre pays, Seutin sonde l’héritage artistique de la militante politique que fut Makeba pour nous raconter des récits d’exil, d’immigration et de droits humains.

    Lire la suite

    Inspirée par la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba et par l’exil de son propre pays, Seutin sonde l’héritage artistique de la militante politique que fut Makeba pour nous raconter des récits d’exil, d’immigration et de droits humains. Le spectacle Mimi’s Shebeen met en avant le style unique et caractéristique du théâtre danse afrocentré d’Alesandra Seutin. Le texte est signé Lisette Ma Neza, la musique Angelo Moustapha et Tarang Cissokho, et Tutu Puoane interprète les chants. Où trouve-t-on la force de garder la tête haute quand on est exilé·e de son pays natal, séparé·e de sa mère, de son peuple et de ses racines ? Comment survit-on – et s’épanouit-on – aussi loin de tout et de chacun qu’on a connu ? *Un shebeen est un bar sans licence dans les townships sud-africains.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • PREY - Kris Verdonck / A Two Dogs Company, Annelies Van Parys & ICTUS

    25.03.2023  >  26.03.2023

    • Théâtre
    Pouvons-nous trouver une source de consolation dans l'horrible constat que nous sommes des aliments et que nous appartenons à un cycle écologique de vie et de mort ? Préparez-vous à vous immerger dans un paysage dans lequel l’humain ne tient pas le rôle principal.

    Lire la suite

    « Nous sommes de la nourriture »— The eye of the crocodile de Val Plumwood  Comment pouvons-nous repenser l'être humain dans une perspective écologique radicale ? Quelles histoires peuvent nous aider à affronter les bouleversements des crises climatiques ? Ces questions sont à la base de PREY, composé de trois solos réalisés par trois générations de femmes. Tous trois proposent une perspective différente sur le même thème, par le biais d'un médium différent - texte/parole, chanson/musique ou danse/performance. Préparez-vous à plonger dans une scénographie dans laquelle l’être humain ne joue pas le rôle principal. Pouvons-nous trouver une source de consolation dans l’horrible constat que nous sommes des aliments et que nous faisons partie intégrante d’un cycle écologique de vie et de mort ? Le point de départ de cette quête est la vie et l'œuvre de l'écoféministe australienne Val Plumwood (1936-2008). Après avoir survécu à l'attaque mortelle d'un crocodile d'eau salée lors d'une excursion en canoë, elle a été l'une des premières à appeler à une nouvelle humilité en réinsérant l'humain dans la chaîne alimentaire et en plaçant la mort au centre de la scène. Elle constitue ainsi une référence importante, mais souvent négligée, pour des auteur·ices contemporain·es tel·les que Donna Haraway. Le spectacle PREY s'inspire de cette histoire et nous confronte à une friction entre des personnages qui ne peuvent que se considérer comme le centre dans un environnement qui ne cesse de les éloigner de cette position. • En tant que metteur en scène, Kris Verdonck explore les intersections entre les arts visuels, le théâtre, la performance et l'architecture. Il a trouvé la beauté dans le catastrophisme dans Conversations (at the end of the world) (2017) et Untitled (2016). Avec PREY, Kris Verdonck poursuit une trajectoire dans son travail autour d'un monde dans lequel l'humanité disparaît à l'arrière-plan. La compositrice Annelies Van Parys a déjà présenté ses compositions au Kaaitheater dans The Diary of One Who Disappeared (2017). L'ensemble musical bruxellois ICTUS fait partie intégrante du programme du Kaaitheater.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Maputo-Mozambique

    26.03.2023

    • Spectacle
    Ces artistes complets nous régalent de leur maîtrise de la jonglerie et de leur sens du rythme, collectif sans pareil, énergique, qui arpente et diffuse les joies et les rites de l’Afrique australe, apportant une dimension supplémentaire, celle de la poésie, de la magie. On est comme sous hypnose…

    Lire la suite

    Coup de cœur du Festival d’Avignon, Maputo- Mozambique questionne les enjeux de certains rites et traditions africains au travers de ce spectacle singulier aux techniques inédites : en jonglant, les interprètes produisent de la musique percussive, chantent et dansent. Ces jeunes Mozambicains ont été formés à l’initiative du Centre Culturel Franco-Mozambicain, dès 2011, par Thomas Guérineau, jongleur professionnel qui nourrit son univers de son intérêt pour les arts extrême-orientaux et d’Afrique subsaharienne. Cette expérience brute voit le jour lors de l’édition 2014 du festival Africolor. On les retrouve ensuite sur les scènes nationales de France, du Théâtre des Bouffes du Nord, du Musée du Quai Branly, dans les festivals de cirque… Ils poursuivent notamment une belle carrière à l’étranger. L’écriture s’articule autour du rapport entre improvisations dansées, percussions vocales, jonglage de balles, de sacs en plastique et autres manipulations de rhombes (instrument à vent primitif), autant d’instruments de musique que de jonglage, générant des images sonores et corporelles qui soulignent la liberté et la fluidité dans laquelle se meuvent les artistes. Un art sans contraintes qui laisse libre cours à leur excentricité. Ces artistes complets nous régalent de leur maîtrise de la jonglerie et de leur sens du rythme, collectif sans pareil, énergique, qui arpente et diffuse les joies et les rites de l’Afrique australe, apportant une dimension supplémentaire, celle de la poésie, de la magie. On est comme sous hypnose…
    Lieu
    Théâtre Mercelis
    Rue Mercelis, 13
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 515 64 63
    Réservation : +32 2 515 64 63
    culture@ixelles.brussels
    https://culture.ixelles.be/fr/mercelis/