Evénements du 9 mars 2023

  • Deux Flics

    07.03.2023  >  25.03.2023

    • Théâtre

    Lire la suite

    S’il dit qu’il veut tuer sa femme, c’est pour rigoler. Quand le type arrive le matin au boulot et dit qu’il va tuer sa femme, c’est pour rire. Le type qui veut vraiment tuer sa femme, lui, ne dit rien. Dominique et Gilles sont deux flics. Bad cop et good cop, comme dans les films américains. Dominique est raciste, misogyne… et dispose d’une arme de service. Dominique est insupportable. Le stress, la violence urbaine et la précarité de ses conditions de travail qu’il ramène le soir à la maison, le tendent comme un élastique. Gilles est un type qui écoute bien, mais qui ne comprend pas tout… Comme chaque matin, ils se retrouvent dans les vestiaires du commissariat. Dominique est à cran. Ça ne va pas trop bien avec sa femme, elle a un amant. Un footballeur. Un noir. Pour passer ses nerfs, il cogne sur tout ce qui bouge. Dominique, c’est le roi de la bavure. Deux Flics est le fruit d’une commande passée par le Poche à l’auteur Remi De Vos (Occident) sur le thème de l’extrême droitisation des forces de l’ordre. De Vos est provocateur, il n’y va jamais par quatre chemins. Et appelle un chat, « un chat ». « On peut rire de tout, disait Desproges, mais pas avec n’importe qui ». Nous prenons avec lui le pari que ces deux flics désabusés et cyniques feront rire. Et que ce rire mènera au débat.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • À l’Ouest

    07.03.2023  >  11.03.2023

    • Théâtre
    Je pense au bruit des vies au bruit écrasant de certaines vies : quel bruit fait ta vie ?

    Lire la suite

    Arnaud, Bérénice, Cléa, Dolly, Ethan, Fanny, Gus. Les 7 sont au bout de quelque chose, chacun.e à sa manière. Iels sont prêt.e.s, leurs sacs sont faits, iels ont fait le choix de partir pour un ailleurs imprécis où la vie serait plus douce, où ce qui blesse au cœur jour après jour reste au loin. Iels attendent comme on attend une navette, iels attendent que le moment soit venu de partir. Iels baissent les armes avec plus ou moins de calme, plus ou moins de faux-semblants. Le constat est simple : là où iels sont, ça ne marche plus pour elleux, alors il faut partir. Partir au sens de changer aussi. Chacun.e d’entre elleux vit une apocalypse au sens premier de révélation. Passage d’un temps à un autre, abandon dans le bas-côté d’une vieille mue. Judith Ciselet est comédienne-meneuse de projet-autrice. Son texte bouscule nos habitudes de théâtre et explore le rapport entre l’individu et le groupe. La parole y est inclusive. La simplicité de la langue confère au texte une grande jeunesse et l’inscrit complètement dans le temps présent. Texte Judith Ciselet - distribution en cours Coproduction Le Rideau, Le Vilar, La Coop asbl. Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Production déléguée Le Rideau.
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • LE GROUPE SANGUIN

    07.03.2023  >  18.03.2023

    • Théâtre
    "Si choisir c'est renoncer, nous choisissons de renoncer pour ne plus devoir choisir".

    Lire la suite

    ""J'voudrais pas rater la fin du monde" se déroule dans une Z.A.D. (zone à définir), un endroit où nous vivons loin des préoccupations abrutissantes de notre époque, où nous faisons le choix d'arrêter de choisir… Car si choisir c'est renoncer, nous choisissons de renoncer pour ne plus devoir choisir. Nous y refusons les comportements individualistes et prônons la bienveillance extrême (surtout ne PAS froisser les autres, ouh non !). Nous construisons une antenne pour écouter la NASA et provoquer l' « Overview Effect ». Nous avons une conversation avec un dinosaure. Nous testons des systèmes de prise de décision collective pour déterminer si nous voulons fuir la terre et partir dans l'espace. Et à un moment donné, quelqu'un aura une écharde aussi, parce qu'aucune utopie collective n'est parfaite. Loin des clichés survivalistes, nous ne cherchons pas tant à sauver l'humanité qu'à dépasser notre vision formatée du monde. Nous avons besoin de regarder vers l'avenir, sans déni, mais en refusant une vision linéaire d'une catastrophe écologique et sociétale qui anéantirait l'être humain. Non pas que cette vision soit surréaliste, mais elle manque de dinosaures, de navettes spatiales, de messie et d'actes héroïques." La démarche du Groupe Sanguin est de travailler tous les aspects de la création collectivement, de porter à la scène des textes non-théâtraux d'auteurs belges contemporains, d'intégrer un travail d'expérimentation sonore, de s'ouvrir à la sphère culturelle flamande. Le LABO a une jauge de 50 places. Il se situe au 2ème étage, accessible par des escaliers. Avec Un spectacle du Groupe Sanguin Ecriture et mise en scène collective Une création du Collectif Sanguin Asbl en co-production avec Le Théâtre Marni, La Coop asbl et Shelter Prod avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (CAV), le Théâtre Marni, l'espace Magh, La Vénerie, la Fabrique de Théâtre, taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. legroupesanguin.be
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 639 09 80
    Réservation : +32 2 639 09 82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • Epidermique

    08.03.2023  >  24.03.2023

    • Théâtre
    Ici seront racontées des histoires de tatoué.e.s qui ne se connaissent pas et qui pourtant ont accompli le même voyage, la même odyssée. Un passage entre ce qu’on ne sera plus et ce que l’on devient.

    Lire la suite

    À l’ère du jetable, de l’éphémère, à une époque où il est commun de changer régulièrement de travail, de partenaire, de lieu de vie où, semble-t-il, rien ne se fixe, le tatouage, lui, s’impose à vie. Ici seront racontées des histoires de tatoué.e.s qui ne se connaissent pas et ne se connaîtront jamais et qui pourtant ont accompli le même voyage, la même odyssée. Un passage entre ce qu'on ne sera plus et ce que l'on devient. Et dans ce genre d'acte, il y a toujours du vivant et du mort, le présent et le passé.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Coeur de pédé

    08.03.2023  >  24.03.2023

    • Théâtre
    Guillaume a le cœur brisé. Comment son organe s'est-il retrouvé dans cet état ? Pour répondre à cette question, Guillaume fait l'historique des différents coups portés à ce cœur, de ceux assénés dès sa plus tendre enfance aux plus récents. Une histoire d'anatomie et d’amour.

    Lire la suite

    Guillaume se réveille un matin et vomit du sang. Son médecin lui apprend qu'il souffre du « Syndrome du cœur brisé ». Guillaume va alors raconter l'histoire de ce cœur, et tout ce que lui et son organe ont traversé ensemble : des premiers émois sentimentaux et sexuels, aux ruptures et autres désillusions. Sans oublier de décrire un milieu, parfois chaleureux, parfois cruel, dans lequel il est en tout cas difficile d'évoluer : le milieu gay. C'est finalement dans les bras de sa mère que Guillaume trouvera refuge, dont l'amour est le seul qui lui soit garanti à vie.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Laboratoire Poison

    09.03.2023  >  12.03.2023

    • Théâtre
    Poison 1 et 2 et 3 et Trahison et Antipoison ou Poison 4

    Lire la suite

    Il arrive qu’un groupe minoritaire refuse de se soumettre à un système qui exerce une violence sur lui. Lorsque ce groupe s’organise clandestinement, il doit faire face au soupçon de trahison. C’est l’amitié qui est alors attaquée. À qui pardonne-t-on une faiblesse ? À qui tient-on de grands discours ? Peut-on exposer les erreurs d’un mouvement de résistance sans le prendre de haut ? Et quand le réel sombre dans un excès de théâtralité, que faire de la tentation de censurer ? La première partie de ce chantier documentaire, le Laboratoire Poison 1, pose ces questions à partir de documents alertant sur les apories de la « collaboration stratégique ». Les Laboratoires Poison 2, 3 et 4 suivent les parcours d’anciens résistants face aux luttes pour l’indépendance de différents pays colonisés par la France (Poison 2), la Belgique (Poison 3) et le Portugal (Antipoison, ou Poison 4). A la circulation des techniques de répression correspond la circulation des images des luttes de libération dont nous avons hérité. Le théâtre, refusant la posture d’expertise, permet de critiquer ces images pour les articuler avec le présent. Laboratoire Poison est un lieu d'observation où l'on joue à se demande quel visage, quel détail, quel effet sonore ou lumineux peut représenter la répression, dans un langage chorégraphique schématisant des situations documentées par le biais de scènes muettes sonorisées et commentées. Conception, écriture et mise en scène Adeline Rosenstein - Assistante à l’écriture, dramaturgie & mise en scène Marie Devroux - Avec Aminata Abdoulaye Hama, Marie Alié, Habib Ben Tanfous, Marie Devroux, Salim Djaferi, Thomas Durcudoy, Rémi Faure El Bekkari, Titouan Quittot, Adeline Rosenstein, Talu, Audilia Batista en alternance avec Christiana Tabaro, Jérémie Zagba en alternance avec Michael Disanka - Regard extérieur Léa Drouet - Composition sonore Andrea Neumann & Brice Agnès - Espace & Costumes Yvonne Harder - Eclairage Arié Van Egmond - Direction technique Jean-François Philips - Régisseur lumière Benoît Serneels - Documentation Saphia Arezki, Hanna El Fakir - Photos Vincent Arbelet et Annah Schaeffer. Regards historiques Jean-Michel Chaumont (Poison 1), Denis Leroux (Poison 2), Jean Omasombo Tshonda (Poison 3) - Coordination de production Maison Ravage - Edgar Martin - Développement et diffusion Habemus papam. ANTIPOISON - Création 2022 Production Maison Ravage, Comédie de Saint-Etienne et La Criée Théâtre national de Marseille. Coproductions ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur*, Scène nationale Châteauvallon-Liberté, Théâtre national de Nice, Théâtre Gymnase-Bernardines, Théâtre Dijon Bourgogne CDN. *Plateforme de production soutenue par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemblant le Festival d’Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, le Théâtre national de Marseille La Criée, Les Théâtres, Anthéa, la scène nationale Liberté-Châteauvallon et la Friche la Belle de Mai. Laboratoire poison#3 - Création 2021 Production Halles de Schaerbeek & Théâtre Dijon Bourgogne - CDN. Production déléguée Halles de Schaerbeek. Coproductions Maison Ravage, Festival de Marseille, Théâtre Océan Nord, Festival Sens Interdits (Lyon), Théâtre des 13 vents CDN Montpellier, La Coop asbl et Shelter Prod. Laboratoire poison#2 - Création 2021 Production Little Big Horn et Halles de Schaerbeek. Coproduction Festival de Marseille. Soutiens FWB - Service du Théâtre, Théâtre Dijon Bourgogne - CDN, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Théâtre Océan Nord. Développé en Co-laBo (Gand), Taxshelter.be, ING, Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Laboratoire Poison 2 a bénéficié d’une résidence longue au Théâtre Océan Nord. Laboratoire poison#1 - Création 2019 Production Little Big Horn asbl en coproduction avec le Théâtre la Balsamine et la Coop asbl. Coréalisation Théâtre La Criée et les Bancs Publics - festival Les Rencontres à l'échelle. Soutiens FWB - Service du Théâtre et Service de la Promotion des lettres, de la Cocof et du Kulturcentrum Buda, taxshelter.be, d’ING, Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge, Zoo Théâtre, Esact et Les Bancs Publics - lieu d’expérimentations culturelles TRAHISON - projet de recherche, 2021-2022 Production, coordination artistique Maison Ravage. Projet soutenu par la FWB - Service Arts de la Scène. Coproduction Halles de Schaerbeek. Conseils Jean-Michel Chaumont, Paul Kerstens. Partenaires Collectif d’Art d’Art (RDC), Connexion Asbl, Théâtre Océan Nord, Centre culturel M’eko (RDC), compagnie Fladu Fla (Cap Vert). Remerciements particuliers à la famille Batista.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be