Evénements du 16 juillet 2022

  • The Burnt Orange Heresy

    02.07.2022  >  27.07.2022

    • Cinéma
    Un marchand d’art sans scrupule approche un célèbre peintre vieillissant dans le but de lui dérober une œuvre.

    Lire la suite

    Un marchand d’art sans scrupule approche un célèbre peintre vieillissant dans le but de lui dérober une œuvre. C’est le point de départ d’un thriller classique solidement structuré, qui bénéficie des superbes extérieurs du lac de Côme et d’un casting inattendu, avec entre autres un Mick Jagger insubmersible. Le regard jeté sur les pratiques du commerce de l’art contemporain est sans concession. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Le Dormeur éveillé

    02.07.2022  >  24.07.2022

    • Cinéma
    Le cinéaste cherche les raisons de ses insomnies chroniques.

    Lire la suite

    Le cinéaste cherche les raisons de ses insomnies chroniques. Son enquête transformera son rapport à la nuit et au sommeil. Le Dormeur éveillé nous plonge entre les mondes du réel et du rêve, du sensible et du savoir. Par l’auteur du Champ des visions. Flagey, Cinematek Critique - « Le Dormeur éveillé » | pointculture.be € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • La tentation du réel + La couleur manifeste

    03.07.2022  >  10.08.2022

    • Cinéma
    Huit années ont été nécessaires à la restauration de L'agneau mystique. 

    Lire la suite

    Huit années ont été nécessaires à la restauration de L'agneau mystique. A travers les témoignages d'historiens, d'artistes, de critiques, Joachim Thome et Jérôme Laffont nous entrainent à la redécouverte passionnante d'une œuvre majeure et rétablissent au passage la part respective des frères Van Eyck dans son accomplissement. Non moins captivante, Violaine de Villers a suivi le contemporain Bernard Villers durant l'installation de son exposition. L'artiste explique les choix d'accrochage, d'éclairages, de proximité des œuvres... Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • La Vie est belle

    06.07.2022  >  25.08.2022

    • Cinéma
    Les infortunes farfelues d’un jeune paysan, fraîchement débarqué à Kinshasa pour faire carrière dans la musique, et se retrouvant perdu dans la jungle citadine, à exercer tous les métiers.

    Lire la suite

    Les infortunes farfelues d’un jeune paysan, fraîchement débarqué à Kinshasa pour faire carrière dans la musique, et se retrouvant perdu dans la jungle citadine, à exercer tous les métiers. Une comédie cocasse, évoluant au rythme de la musique de Papa Wemba. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • L’abbaye de la Cambre

    07.07.2022  >  15.09.2022

    • Visites Guidées
    L’histoire de l’abbaye de la Cambre à Ixelles, qui s’étend sur plus de huit siècles, est passionnante.

    Lire la suite

    L'abbaye de la Cambre à Ixelles possède une histoire passionnante de plus de huit siècles, du monastère cistercien à l’école fondée par Henry Van de Velde en passant par Napoléon et Saint-Boniface qui y mourut. Petit tour d’horizon d’un site exceptionnel.
    Lieu
    Angle de l'avenue Géo Bernier et de l'avenue des Klauwaerts
    avenue Géo Bernier
    1050 Ixelles
    http://www.flagey.be
  • Faust, Opéra comique d’après Charles Gounod

    07.07.2022  >  27.08.2022

    • Théâtre
    Au crépuscule d’une vie consacrée à la science, le Docteur Faust se laisse tenter par le Deuvel (Diable). Faust retrouve sa jeunesse afin de séduire la belle "mokske" Marguerite, mais le Deuvel joue les trouble-fête... Les grands airs de l'Opéra de Gounod ("Ah, je ris...") sont au rendez-vous, en français et en brusseleir.

    Lire la suite

    Comment Toone en est-il arrivé à Gounod ? Au temps où La Monnaie, maintenant Opéra National, disposait de privilèges écrasants par rapport aux autres théâtres de Bruxelles, Tôône-Dufeys (une autre dynastie de marionnettistes) se rendait régulièrement à l’Opéra pour y copier le plus fidèlement possible ces grands spectacles inaccessibles pour le peuple des Marolles et les présenter ensuite dans son théâtre. Les marionnettes traditionnelles étaient alors le seul moyen d’éducation populaire d’un public toujours prêt à s’enthousiasmer pour les plus grandes oeuvres. Toone VII à son tour se pencha sur l’opéra de Gounod pour en faire une adaptation parodique. « ... Tandis que le docteur Faust boit une dernière gueuze dans l’espoir d’une mort subite, un inquiétant personnage, le “Deuvel”, vient lui proposer des paquets de billets de mille et une belle “mokske” au doux nom de Marguerite, en échange de son âme. On fait un tour à la foire du midi, on passe (en coulisses) une nuit enchanteresse et... c’est le coup de foudre. Avec une conséquence pour Marguerite : “Des robes qui vont devenir trop courtes par devant”... Quiconque s’aventure dans le vaste univers que représente ce sujet comprendra, à travers l’humour, le sentiment de paix intérieure qui l’anime. On devine aisément ce que peuvent donner des mélodies telles que Salut, demeure chaste et pure ou Anges purs, anges radieux accommodées à la sauce bruxelloise... » (La Lanterne) Fidèle à la tradition, Toone fait toutes les voix et n’hésite pas à pousser le grand air des bijoux à l’égal de notre célèbre Castafiore. Les décors et costumes de Raymond Renard donnent à Marguerite toutes les raisons de se voir si belle en ce miroir.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 71 37
    Réservation : +32 2 513 54 86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Le quartier du Solbosch à Ixelles

    09.07.2022  >  05.11.2022

    • Visites Guidées
    Le plateau du Solbosch à Ixelles a accueilli l’Exposition Universelle de 1910, en témoignent l’avenue des Nations aujourd’hui Franklin Roosevelt et le « Château », ancien café-restaurant en style Art nouveau de Léon Delune, récemment réaménagé en ambassade.

    Lire la suite

    Le plateau du Solbosch accueillit l’Exposition Universelle de 1910, en témoignent l’avenue des Nations aujourd’hui Franklin Roosevelt et le « Château », ancien café-restaurant en style Art nouveau de Léon Delune, récemment restauré pour devenir une ambassade. Cette visite guidée aborde la construction de ce nouveau morceau de ville qui accueille aujourd’hui le campus de l’Université Libre de Bruxelles. Un périmètre extrêmement riche développé autour d’un axe paysagé exceptionnel, sur lequel de prestigieuses demeures aux références variées ont vu le jour.
    Lieu
    Fondation Boghossian – Villa Empain
    Avenue Franklin Roosevelt, 67
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 627 52 30
    info@boghossianfoundation.be
    http://www.villaempain.com
  • En route !

    10.07.2022  >  04.09.2022

    • Théâtre
    Une route, une voiture et quelques heures à y passer. Une bulle d’intimité de quelques mètres cubes. Dans ce road trip improvisé, c’est vous qui choisissez le départ, la destination et la raison du trajet. Les personnages se baladent dans leur relation : ce qu’ils n’ont jamais osé se dire, ce qui leur reste en travers de la gorge, ce qu’ils ont toujours rêvé d’assouvir. Attachez vos ceintures !

    Lire la suite

    L'été étant la saison des départs en tout genre, l'Improviste vous propose de voyager les dimanches à 18h30 (et le samedi 25 juin à 19h) avec "En route !". Un road trip à destination de leur relation Une route, une voiture et quelques heures à y passer. Une situation si simple et pourtant si particulière. Dans quels autres contextes avons-nous l’occasion de nous enfermer dans une bulle d’intimité de quelques mètres cubes, le regard à l’horizon et les pensées en voyage ? C’est dans ce cadre si banal et pourtant si fort que les 2 personnages vont évoluer. Dans ce road trip théâtral improvisé entre humour et émotion, c’est vous qui choisissez le départ, la destination et la raison du trajet. Entre une pompe à essence, un jeu de route et un pique-nique aux sandwichs en triangle, les personnages se baladent dans leur relation. Ce qu’ils n’ont jamais osé se dire. Ce qui leur reste en travers de la gorge depuis toutes ces années. Ce qu’ils ont toujours rêvé d’assouvir. Attachez vos ceintures ! Avec en alternance : Dominique Pattuelli, Marie-Pierre Thomas, Patrick Spadrille et Gilles Delvaulx
    Lieu
    Théâtre l’Improviste
    Rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Elisabeth

    11.07.2022  >  07.09.2022

    • Spectacle
    Le musical ELISABETH retrace la vraie vie de l'Impératrice Elisabeth - la légendaire Sissi - de ses 15 ans à son assassinat à Genève en 1898. Son histoire nous est racontée sans complaisance par son assassin, l'anarchiste Luigi Lucheni. L'histoire fascinante de cette femme qui a cru qu'il lui était possible d'être libre tout en étant l'impératrice de l'Empire austro-hongrois...

    Lire la suite

    Un choix fatidique Cent ans après les faits, l'assassin d'Elisabeth, Luigi Lucheni, est contre-interrogé par un juge invisible. Pour toute défense, Lucheni affirme qu’il a assassiné Elisabeth parce que c’était ce qu’elle souhaitait le plus. Il appelle convoque leurs contemporains décédés comme ses témoins et commence à raconter l'histoire d'une histoire d'amour obsédante: la romance fatale entre Elisabeth et la mort. La princesse Elisabeth, âgée de 15 ans, préfère monter à cheval et escalader des montagnes plutôt que d'assumer ses fonctions de représentation. Lors d'une de ces réunions mondaines, sa mère annonce que la sœur aînée d'Elisabeth, Hélène, va épouser le jeune empereur François-Joseph. Le garçon manqué Elisabeth choque les aristocrates en exécutant un numéro de cirque durant lequel elle tombe et rencontre la Mort pour la première fois. La Mort est incarnée par un jeune homme séduisant et sombre. Franz Joseph rencontre pour la première fois Hélène, sa future épouse, dans sa résidence d'été de Bad Ischl, mais c’est d’Elisabeth dont il tombe amoureux. Sa mère stricte et dominatrice, l'archiduchesse Sophie, est horrifiée. Commentant les événements, Lucheni fait une sombre prophétie: l'amour de Franz Joseph pour Elisabeth provoquera la fin de l'empire des Habsbourg. Piégée et libérée Après son mariage, Elisabeth se sent vite étouffée dans la camisole de force de la cour impériale imposée par sa belle-mère despotique, l'archiduchesse Sophie. Le premier enfant du couple sera d’ailleurs baptisé Sophie par ordre de sa grand-mère contre la volonté d'Elisabeth. On lui retirera cet enfant afin qu’il reçoive une éduction officielle mais bientôt la Mort viendra la chercher. L'archiduchesse empêche également Elisabeth d'avoir tout contact avec son fils, Rudolf, qui devra dès son plus jeune âge travailler à sa future carrière de soldat. Elisabeth finira par présenter à son mari un ultimatum, revendiquant son droit d’éduquer elle-même ses enfants. L'Empereur cède et Elisabeth gagne dans sa lutte de pouvoir contre sa belle-mère. Elle chante «Je choisis ma vie» comme une déclaration passionnée de son refus de dépendre de personne, et rejette même la Mort. Triomphe et retrait Le soutien politique d'Elisabeth à la Hongrie dans la lutte pour l'indépendance du pays est son plus grand triomphe. Mais Lucheni prédit que ces événements déclencheront le déclin et l'effondrement de l'empire des Habsbourg. Au moins temporairement, Elisabeth triomphe également de la Mort, proclamant qu'elle ne dansera sa dernière danse que lorsqu'elle sera prête. Elle se retire dans un splendide isolement, négligeant ses devoirs et son fils, Rudolf. À sa place, la Mort intervient et se lie d'amitié avec le petit garçon solitaire. Afin de briser l'emprise d'Elisabeth sur l'empereur, Sophie et son entourage envoient une prostituée pour le séduire. La Mort continue ses avances à Elisabeth et, pour lui prouver l'infidélité de l'empereur, lui dit que son mari lui a transmis une maladie vénérienne. Mais encore une fois, Elisabeth résiste à sa tentation funeste, considérant cet incident comme sa libération finale de toutes ses obligations. Unie enfin avec la Mort Voyageant sans relâche à travers l'Europe, Elisabeth ne visite presque jamais sa résidence à Vienne. En son absence, la Mort incite le désormais adulte Rudolf à s'opposer politiquement à son père et une dispute s'ensuit. La pression exercée sur Rudolf devient insupportable. Isolé et désespéré, il se tourne vers sa mère pour obtenir de l'aide, mais elle refuse de le soutenir. Privé de son dernier espoir, il ne voit d'autre choix que de se suicider à Mayerling. Dévastée, Elisabeth se rend compte que sa quête d'indépendance et d'épanouissement l'a poussée trop loin. Maintenant, elle est enfin prête à rencontrer la Mort. Mais dans un mouvement chevaleresque, la Mort refuse de triompher d'une impératrice affaiblie: il veut qu'elle soit forte quand ils danseront enfin ensemble cette « dernière danse » d’Elisabeth. Dans une ultime tentative pour sauver son mariage raté, Franz Joseph tente de persuader Elisabeth, toujours en pleine errance sans but, de revenir à Vienne. Mais elle refuse, arguant que certaines blessures, même amoureuses, ne peuvent pas guérir. Une décennie plus tard, la Mort prend enfin pitié d'Elisabeth et la dernière danse commence. Dans une vision cauchemardesque, Franz Joseph voit la chute de la maison des Habsbourg. Il rencontre son invincible rival pour la première fois et tente de sauver Elisabeth, mais la Mort jette l'arme du crime, une lime, à Lucheni. Lucheni termine son récit en décrivant comment il a attaqué l'impératrice au bord du lac Léman. Elisabeth se soumet enfin à son désir et entre dans une étreinte passionnée avec la Mort.
    Lieu
    Château du Karreveld
    Avenue Jean de la Hoese, 3
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    http://www.improviste.be/
  • Walden Festival

    16.07.2022  >  17.07.2022

    • Concert
    Le Walden Festival est une nouvelle initiative des créateurs du Klarafestival. Le concept ? Vous permettre de profiter de la musique dans toute sa diversité, sur différentes scènes dans et autour du parc Léopold à Bruxelles. Attendez-vous à un voyage exploratoire à travers la musique classique, le jazz, la musique contemporaine et les musiques non occidentales pour les jeunes et les moins jeunes !

    Lire la suite

    Le Walden Festival, c’est un moment musical qui fait la part belle à la diversité, dans une ambiance détendue, pour les jeunes et les toujours jeunes. Cette année, les jardins du Musée des sciences naturelles seront encore le point de départ de votre exploration musicale. Parmi les nouveautés de cette édition, citons de nouveaux lieux le dimanche, dont le magnifique musée Wiertz, et une offre encore plus diversifiée. Une fois encore, nous avons prévu un parcours familles, une visite guidée et de savoureux pique-niques. En outre, sur présentation de votre billet Walden, vous pouvez visiter le musée des sciences naturelles à un tarif préférentiel. Le samedi 16 juillet se mettra à l’heure arabo-andalouse. Ce soir-là, le virtuose de l’oud Rabih Abouh-Kahlil et ses comparses Mateusz Smoczynski (au violon) et Jarrod Cagwin (aux percussions) célébreront la fusion entre jazz et musique orientale dans une ambiance de feu. L’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée et la soprano Claron McFadden vous emmèneront dans une odyssée musicale sous la baguette de Fabrizio Cassol, tout juste débarqué du Festival d’Aix-en-Provence. Le dimanche 17 juillet fera la part belle à une aventure musicale. Le nouvel orchestre à cordes BRYGGEN présentera un programme où musique classique et musique populaire font bon ménage, avec la Suite Holberg de Grieg, la Summa méditative d’Arvo Pärt et de la musique de danse traditionnelle. Au Klarafestival 2022, la prestation du saxophoniste de jazz Robin Verheyen aux côtés de Branford Marsalis avait marqué les esprits. Il revient pour le Walden Festival avec son quartette et ses fascinantes Bach Riddles. Les curieux ne manqueront sous aucun prétexte les pionniers du Manchester Collective dans Double Sextet de Steve Reich et la musique folk futuriste de Lyra Pramuk. Un parcours familial passionnera une fois encore petits et grands. Tarifs Samedi 16/7 : Normal 30 €. -26 ans 15 euros Enfant (-16 ans) 0 Article 27 : 1,25 € + carte Dimanche 16/7 : Normal 45 -26 ans 22,50 Enfant (-16 ans) 0 Article 27 : 1,25 € + carte
    Lieu
    Quartier Leopold
    Quartier Leopold
    1040 Etterbeek
    http://www.improviste.be/