Evénements du 23 avril 2022

  • En Quête d’Enquête – d’après « Formica » de Laurence Bibot

    21.04.2022  >  23.04.2022

    • Théâtre
    Une fois n'est pas coutume, le public du Jardin de ma Sœur, va participer au spectacle... à une « transmission » télévisée... Inspiré d'une nouvelle de Laurence Bibot. Une soirée de suspense, d'équivoque et de meurtre...

    Lire la suite

    Une fois n'est pas coutume, le public du Jardin de ma Sœur, va participer au spectacle... à une « transmission » télévisée... : « En Quête d'Enquête » émission d'anticipation produite par Curieuze Neuz Productions ASBL. En studio, sous vos yeux, trois spécialistes – enquêtrices vont endosser les rôles des 3 protagonistes de l’« Affaire » pour reconstituer, minute après minute, cette « terrible matinée du 9 mars 2010 ». Jusqu’à ce que …LUMIÈRES DANS LA SALLE !  A la manière du célèbre jeu « CLUEDO » et inspirés par les indices dévoilés, vous serez mis à contribution pour aider à résoudre l’enquête : Qui a tué qui ? Comment ? Pourquoi ? La fin ???  On ne va pas tout dévoiler !.. Formica est un texte dialogué à l’écriture subtile et accessible, pleine d’humour et de fantaisie ludique. Criants de vérité et de contrastes, les trois personnages féminins suscitent empathie ou dégoût, sympathie ou désaveu. Ils ne laissent, en tous cas, pas indifférent.
    Lieu
    Le Jardin de ma Soeur
    A l'angle du quai au Bois à Brûler et de la rue du Grand Hospice
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 217 65 82
    Réservation : +32 2 217 65 82
    info@lejardindemasoeur.be
    http://www.lejardindemasoeur.be
  • Marée haute - Estelle Delcambre

    21.04.2022  >  23.04.2022

    • Spectacle

    Lire la suite

    Que reste-t-il d'une sensation ? D'une émotion ? D'une rencontre ? Notre corps en garde-t-il une trace ? A fleur de peau ou au contraire profondément enfouie ? Ou tout ce qui nous traverse ne laisse-t-il qu'une empreinte éphémère, comme un écho qui s’éteint ? Marée haute est un rituel secret où la chorégraphe laisse son corps et sa mémoire du monde mener la danse. Les mouvements et les voix s’échappent, les images surgissent malgré elles. A travers un dialogue sensuel, à l’état brut, entre la danseuse et l’art pictural, la pièce propose une plongée dans la matière pour laisser une trace, interroger le monde, avancer.
    Lieu
    Les Brigittines
    Petite rue des Brigittines
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 213 86 10
    Réservation : +32 2 213 86 10
    info@brigittines.be
    http://www.brigittines.be
  • Hamlet

    21.04.2022  >  21.05.2022

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    "Toone be or not Toone be ?" Lors de l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché Commun (maintenant Union européenne), Toone VII introduit dans le répertoire des poechenelle (marionnettes) bruxelloises “La Tragédie de Hamlet, prince de Danemark”, du célèbre dramaturge anglais William Shakespeare. Avec “Macbeth”, “Othello” et “Roméo et Juliette”, “Hamlet” fait partie des oeuvres du grand William jouées à l’impasse Schuddeveld. Il s’agit bien sûr d’une parodie du drame de Hamlet par les auteurs fétiches de Toone VII : Arthur et Elisabeth Fauquez dans les décors de Raymond Goffin. Tiré d’une légende, le drame en cinq actes de l’auteur du théâtre élisabéthain est ramené en deux parties dans sa version bruxelloise. Apparu sur les remparts du château d’Elseneur au Danemark, le “spuuk” (le spectre) de Hamlet-le-Vieux apprend à son fils Hamlet, qu’il a péri assassiné par son oncle Claudius. Ce dernier lui a “sprouïté” (injecté) une bombe antimouche dans l’oreille. Il a usurpé le trône. Son forfait commis, il a épousé la veuve, la reine Gertrude, sa complice. Le spuuk dit à son fils : “Fiske, je grille mon pauvre derrière tout nu sur le feu du Purgatoire !” Et le jeune Hamlet de répondre : “Poupa, je vais te venger terriblement.” Bien que le drame se déroule à Elseneur, sombre château perdu dans les marais profonds du Danemark, Toone, fidèle à la tradition, plante les décors dans des lieux qui nous sont familiers comme le port d’Ostende avec la malle Ostende-Douvres, le cimetière d’Ixelles et la place de Brouckère. Hamlet délaisse sa fiancée Ophélie sur cet impromptu : “Les baîses, Ophélieke, c’est pour les comédies z’érotiques pas pour les tragédies cornéliennes.” Suite sur la scène.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 71 37
    Réservation : +32 2 513 54 86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Moments d’écoute collective

    21.04.2022  >  28.04.2022

    • Spectacle
    Le Théâtre National a convié Priscilla Adade, Guillaume Istace et Elsa Poisot à proposer des œuvres originales en résonance avec la vie et les combats d’Angela Davis qui sera à Bruxelles le 25.04.2022. Noire, femme et communiste Un podcast réalisé par Guillaume Istace d'après l'autobiographie d'Angela Davis Angela Davis ! À peine prononcé, ce nom fait surgir un emblème: une coupe afro, un poing levé et une vie en lutte. Noire, Femme et Communiste retrace son parcours, celui d’une femme qui a accompagné et transcendé le soulèvement du peuple noir américain dans les années 1960-70. Écoutes collectives les 21.04 à 12:30 & 28.04 à 18:00 — 55’ The Red Balloon Un podcast réalisé par Ecarlate la Cie En 1971, alors qu’Angela Davis est emprisonnée, Nina Simone lui rend visite et lui offre un ballon rouge. Angela Davis raconte dans ses mémoires qu'elle a conservé ce ballon rouge, même dégonflé, sous son oreiller en prison et que cela l'a aidé à tenir. Écoutes collectives les 21.04 - 18:00 & 28.04.2022 - 12:30 — 36’ Healing is Resisting Un film écrit et réalisé par Priscilla Adade Healing is Resisting explore, au travers de 4 femmes noires qui se retrouvent au Brésil, des sujets importants et parfois négligés de la lutte : la guérison, le repos, la joie et les désirs. Guérir c’est résister. Visionnages collectifs les 21.04 à 18:00 & 28.04.2022 à 12:30 — 19'

    Lire la suite

    Le Théâtre National a convié Priscilla Adade, Guillaume Istace et Elsa Poisot à proposer des œuvres originales en résonance avec la vie et les combats d’Angela Davis qui sera à Bruxelles le 25.04.2022. Noire, femme et communiste Un podcast réalisé par Guillaume Istace d'après l'autobiographie d'Angela Davis Angela Davis ! À peine prononcé, ce nom fait surgir un emblème: une coupe afro, un poing levé et une vie en lutte. Noire, Femme et Communiste retrace son parcours, celui d’une femme qui a accompagné et transcendé le soulèvement du peuple noir américain dans les années 1960-70. Écoutes collectives les 21.04 à 12:30 & 28.04 à 18:00 — 55’ The Red Balloon Un podcast réalisé par Ecarlate la Cie En 1971, alors qu’Angela Davis est emprisonnée, Nina Simone lui rend visite et lui offre un ballon rouge. Angela Davis raconte dans ses mémoires qu'elle a conservé ce ballon rouge, même dégonflé, sous son oreiller en prison et que cela l'a aidé à tenir. Écoutes collectives les 21.04 - 18:00 & 28.04.2022 - 12:30 — 36’ Healing is Resisting Un film écrit et réalisé par Priscilla Adade Healing is Resisting explore, au travers de 4 femmes noires qui se retrouvent au Brésil, des sujets importants et parfois négligés de la lutte : la guérison, le repos, la joie et les désirs. Guérir c’est résister. Visionnages collectifs les 21.04 à 18:00 & 28.04.2022 à 12:30 — 19'
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Lichens

    22.04.2022  >  23.04.2022

    • Spectacle
    Le dessin et l’animation ont une place à part entière dans les créations de Karine Ponties ; ces œuvres contiennent des secrets, de l’extraordinaire et de l’extravagance...

    Lire la suite

    Avec Lichens, Karine Ponties souhaitait ouvrir le travail de création à partir du film d’animation « Le Conte des contes » du cinéaste russe Youri Norstein. Il ne s’agissait pas de reproduire l’esthétique de Norstein, mais plutôt de se nourrir de son travail méticuleux pour bâtir un nouvel édifice. Ce qui en ressort est une pièce construite comme la mémoire elle-même, comme la texture structurelle de notre conscience. Un conte sans fil narratif tissé à travers des rencontres et des impressions fugitives qui nous emmènent en voyage, d’image poétique en virtuosité physique. Lichens défie les modes pour révéler un monde – le nôtre, ou presque – à réinventer sans cesse. Dans le cadre de Brussels, dance! et de Dag van de dans.
    Lieu
    Centre Culturel Jacques Franck
    Chaussée de Waterloo, 94
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 538 90 20
    Réservation : +32 2 538 90 20
    info@lejacquesfranck.be
    http://www.lejacquesfranck.be
  • Les cabots magnifiques

    22.04.2022  >  30.04.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

    Trois acteurs, plus cabotins les uns que les autres, se retrouvent pensionnaires d’une maison de retraite. Pour notre plus grand plaisir, ils se détestent et ne manquent pas de s’envoyer des vacheries à la figure. Sous l’impulsion d’une animatrice passionnée de théâtre, ils vont mettre leurs talents en commun pour tenter de sortir une comédienne du silence dans lequel elle est plongée depuis des années.
    Lieu
    Centre Culturel Bruegel
    Rue des Renards, 1 F
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 503 42 68
    Réservation : +32 2 503 42 68
    info@ccbruegel.be
    http://www.ccbruegel.be
  • Lichens

    22.04.2022  >  23.04.2022

    • Spectacle

    Lire la suite

    Dans le cadre de Brussels, dance! et de Dag van de dans Le dessin et l’animation ont une place à part entière dans les créations de Karine Ponties ; ces œuvres contiennent des secrets, de l’extraordinaire et de l’extravagance... Avec Lichens, Karine Ponties souhaitait ouvrir le travail de création à partir du film d’animation « Le Conte des contes » du cinéaste russe Youri Norstein. Il ne s’agissait pas de reproduire l’esthétique de Norstein, mais plutôt de se nourrir de son travail méticuleux pour bâtir un nouvel édifice. Ce qui en ressort est une pièce construite comme la mémoire elle-même, comme la texture structurelle de notre conscience. Un conte sans fil narratif tissé à travers des rencontres et des impressions fugitives qui nous emmènent en voyage, d’image poétique en virtuosité physique. Lichens défie les modes pour révéler un monde – le nôtre, ou presque – à réinventer sans cesse.
    Lieu
    Centre Culturel Jacques Franck
    Chaussée de Waterloo, 94
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 538 90 20
    Réservation : +32 2 538 90 20
    info@lejacquesfranck.be
    http://www.lejacquesfranck.be
  • Malus

    22.04.2022  >  23.04.2022

    • Spectacle
    Malus est un mot latin qui signifie « mal », « mauvais » et fait référence à l’obscurité des choses qui restent toujours dissimulées sous la surface. Pour le spectacle Malus, le chorégraphe Igor Shyshko travaille avec le compositeur Alain Franco en vue de créer un réseau de liens. Le corps semble se débattre, se replier sur soi, tenter d’avoir prise sur le temps qui s’écoule, dans un mouvement circulaire, lent mais constant.

    Lire la suite

    Le yogi et le danseur Pour ce spectacle, Shyshko s’inspire de ses expériences de yogi. Une pratique qu’il définit lui-même comme un voyage intérieur d’introspection et de lien, contrairement au corps du performeur qui est extraverti et dirige son énergie vers le public, en fonction des intentions du créateur. Porter à la scène l’intensité sereine du corps du yogi consiste en une tentative de rompre la logique de voir et être vu. Le corps se débat pour rester vide, travaille, tremble, répète. Dans l’espace entre la musique et les corps, le chanteur et le danseur, la lumière et la sculpture, il recrée sa propre « réalité onirique ». Danser dans l’obscurité À une époque où nous faisons quotidiennement face à l’incertitude, nous nous sommes familiarisés avec la soif fébrile de notre esprit de projeter des modèles sur le quotidien. Des visions qui confirment tout ce que nous pensons déjà savoir sur notre sort et nos avoirs.  Malus révèle l’absurdité de créer et de recréer des « réalités » à partir d’idées divergentes. La pomme de Malus est surtout une référence au désir ardent d’être maître de notre destin. Une chute qui a commencé par notre soif de savoir, l’exigence de mieux nous connaître nous- mêmes, notre corps et le monde qui nous entoure. La pomme, qui a aussi bien enclenché les Lumières que l’érotisme. La quête spirituelle s’est transformée en spectacle dès que s’est manifestée la nécessité de clarté. Dans ce processus, nous nous sommes trouvés et en même temps aliénés de notre environnement. Une tentative de nous reconnecter avec nous-mêmes Dans Malus, nous assistons aux tentatives du corps humain à retrouver le lien avec lui-même et à maîtriser le temps et les circonstances. Malus n’est pas tant un commentaire qu’une méditation sur notre époque. Un laps de temps, une invitation à faire le bilan de ce dont nous sommes constitué·es. Ce que nous souhaitons voir lorsque nous regardons ce qui est devant nous.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Zombie

    22.04.2022  >  23.04.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

    Un drame sanglant dans un bureau : 9 fonctionnaires, 10 litres de sang, 15 kilos de bouts de corps et 1 coup de fil à maman. Qui peut arrêter une invasion de zombies ? Ils apparaissent soudainement, errent d’un pas traînant, mordent au hasard et se multiplient indéfiniment. Neuf personnes s'enferment dans une pièce trop petite d’un immeuble d'assurances bruxellois pour tenter d’affronter cette nouvelle réalité. Certains survivent, ils ne font confiance à personne. D’autres obéissent pour ne pas être dévorés. C'est tuer ou être tué, dans une mare de sang. Mais le véritable danger se cache-t-il à l’extérieur ou à l’intérieur ? Dans ZOMBIE , Cédric Coomans et Femke Stallaert, accompagnés de jeunes francophones et néerlandophones, sondent les sombres recoins de nos peurs les plus profondes. Comment les êtres humains réagissent-ils face à une situation extrême, confrontés à leur vulnérabilité, à l’autre, à la transformation et à la mort ?
    Lieu
    BRONKS
    Rue du Marché aux Porcs, 15-17
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 99 21
    Réservation : +32 2 219 99 21
    info@bronks.be
    http://www.bronks.be
  • Art Déco et Modernisme à Uccle / Episode 1

    23.04.2022

    • Visites Guidées
    Aux portes de la ville, l’ancien village d’Uccle va devenir, dans l’entre-deux-guerres, un lieu de résidence particulièrement prisé par les Bruxellois.

    Lire la suite

    Aux portes de la ville, l’ancien village d’Uccle va devenir, dans l’entre-deux-guerres, un lieu de résidence particulièrement prisé par les Bruxellois. Une expansion rapide confère à certains de ses quartiers une grande homogénéité de style, entre Art Déco et Modernisme. Cette visite guidée illustre bien les différentes tendances de l’architecture de cette période ainsi que la valeur décorative de certaines de ses façades.
    Lieu
    Angle de l'avenue de l'Echevinage et de l'avenue de Fré
    Angle de l'avenue de l'Echevinage et de l'avenue de Fré
    1180 Uccle
    http://www.bronks.be