Evénements du 22 avril 2021

  • Villa

    20.04.2021  >  01.05.2021

    • Théâtre

    Lire la suite

    Chili, trois femmes qui ne se connaissent pas doivent décider de l’avenir de la Villa Grimaldi, haut lieu de torture et d’extermination de la dictature de Pinochet. Nous ne savons pas qui elles sont ni pourquoi elles ont été choisies. Nous savons juste qu’elles ont deux options. Au final, rien ne s’est passé comme prévu. Elles doivent improviser des nouvelles solutions. Que faire du passé, de notre mémoire ? À quoi cela sert-il de se souvenir ? Devons-nous garder nos lieux d’histoire ? Quelle est la place de l’art dans le présent ? Sarah Siré s’empare de Villa de l’auteur chilien Guillermo Calderon. Grâce à la force d’une parole réelle, ironique et grinçante, le monde du passé et celui du présent s’affrontent, se questionnent, se réconcilient. L’œuvre théâtrale devient ainsi lieu de mémoire, invitation à la réflexion sur notre “devoir de mémoire” et réponse au monde des incroyants de la violence du capitalisme sauvage. De la même façon, nous devenons les héritiers, la génération d’après, incarnée par les trois femmes de Villa. Avec elles, nous comprendrons que les faits du passé sont indéniables, mais qu’il y a toujours une différence dans l’existence de ce passé dans le présent. Texte : Guillermo Calderon Traduction : Vanessa Verstappen, Sarah Siré et Maria José Parga Mise en scène : Sarah Siré Avec : Sophie Jaskulski, Mathilde Lefèvre, Sarah Siré Regard extérieur : Maria-José Parga Scénographie et costumes : Aline Breucker Création lumières : Nelly Framinet Une création Pola asbl, en coproduction avec le Théâtre de la Vie.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • TCHAÏKA

    20.04.2021  >  01.05.2021

    • Théâtre
    Sur un plateau en clair-obscur, une comédienne et une marionnette grandeur nature s’unissent pour se promener librement dans l’univers de La Mouette de Tchekhov. Tchaïka, actrice vieillissante à la mémoire fuyante, se découvre soudain sur scène. Derrière elle, une jeune fille lui rappelle pourquoi elle est là : Interpréter Arkadina lors de ses adieux à la scène dans sa pièce favorite du grand auteur russe. Mais le décor, comme le texte et les autres personnages lui échappent. Vaille que vaille, elle tente de dépasser la confusion qui lui fait confondre la pièce avec sa propre réalité. Par cette vertigineuse mise en abyme, la comédienne et son double manipulé – Tchaïka signifie « mouette » en russe – confrontent les générations et alternent les va-et-vient dans le passé avant de revenir à la trame de la pièce. Choisir de poursuivre ou abandonner, renoncer à incarner la jeune Nina c’est le choix auquel Tchaïka doit se résoudre. À travers la douce mélancolie de l’atmosphère et la précision de l’évocation, Tita Iacobelli et Natacha Belova élèvent l’art de la marionnette au rang de bouleversante performance.

    Lire la suite

    Sur un plateau en clair-obscur, une comédienne et une marionnette grandeur nature s’unissent pour se promener librement dans l’univers de La Mouette de Tchekhov. Tchaïka, actrice vieillissante à la mémoire fuyante, se découvre soudain sur scène. Derrière elle, une jeune fille lui rappelle pourquoi elle est là : Interpréter Arkadina lors de ses adieux à la scène dans sa pièce favorite du grand auteur russe. Mais le décor, comme le texte et les autres personnages lui échappent. Vaille que vaille, elle tente de dépasser la confusion qui lui fait confondre la pièce avec sa propre réalité. Par cette vertigineuse mise en abyme, la comédienne et son double manipulé – Tchaïka signifie « mouette » en russe – confrontent les générations et alternent les va-et-vient dans le passé avant de revenir à la trame de la pièce. Choisir de poursuivre ou abandonner, renoncer à incarner la jeune Nina c’est le choix auquel Tchaïka doit se résoudre. À travers la douce mélancolie de l’atmosphère et la précision de l’évocation, Tita Iacobelli et Natacha Belova élèvent l’art de la marionnette au rang de bouleversante performance.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Le dernier salut

    20.04.2021  >  24.04.2021

    • Théâtre
    Les trois comédiens permanents du Théâtre National prennent leur retraite et font une sortie de scène absolument géniale. La nuit tombée, ils vous emmèneront, munis de casques audio et de lanternes, au-delà des murs du théâtre, pour un dernier parcours drôle et poétique.

    Lire la suite

    Au fil d’une balade insolite, vous écouterez les textes qui les ont marqués, partagerez leurs souvenirs et réflexions. Un spectacle qu’on a suivi le sourire aux lèvres, le cœur débordant d’émotions. Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie de théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On nie leur place, on la leur dérobe… Qu’à cela ne tienne, de la rue ils feront une scène, des ruelles les décors pour crier leur amour du métier et se jouer du temps qui passe vite, trop vite. PRODUCTION Théâtre National Wallonie-Bruxelles AIDE Cie Victor B CONSTRUCTION DÉCORS ET COSTUMES Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Atelier Construction de Quai 41 & Guy Carbonnelle PEINTURES ET PORTRAITS DES COMÉDIENS Sylvain Bouder RECHERCHES PHOTOGRAPHIQUES Cécile Michel Pré-programmation sous réserve de la finalisation de nos accords avec les artistes et compagnies.
    Lieu
    Théâtre Wolubilis
    Cours Paul-Henri Spaak, 1
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
    Tél : +32 2 761 60 30
    Réservation : +32 2 761 60 30
    http://www.wolubilis.be
  • L’art du théâtre

    21.04.2021  >  07.05.2021

    • Théâtre
    Sur scène un homme est seul face aux dangers de la représentation. Ce qu'il dit devient des faits, ses actions transforment son corps et il se construit avec acharnement, passionnément, courageusement jusqu'à créer sa propre perte.

    Lire la suite

    Sur scène un homme est seul face aux dangers de la représentation. Ce qu'il dit devient des faits, ses actions transforment son corps et il se construit avec acharnement, passionnément, courageusement jusqu'à créer sa propre perte. Du 21 avril au 7 mai Le mercredi à 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Le 21.04 à 19h : 8€ (Tarif unique) Les 22 et 23.09 à 20h30 : 8€ (Tarif unique) Tarif unique Lundi-Théâtre (6€) : le lundi 26 avril
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • J’aimerais mourir sous un orme

    21.04.2021  >  07.05.2021

    • Théâtre
    "J’aimerais mourir sous un orme", c’est la volonté collective d’une bande d’amis de mettre au grand jour tous les paumés de la terre. De les faire danser au grand bal des ratés. Tu viens ?

    Lire la suite

    C’est quelque part à l’intérieur. Entre le cœur et le ventre, disons, profondément en soi. Horloge interne calée sur un fuseau inconnu, non identifié. Un truc dedans qui vous fait de la peau des arbres ou du pelage des chiens. Un truc pas tout à fait homme, pas tout à fait femme, pas tout fait genre humain, voyez ? Une pensée contraire qui remonte le courant. Un je ne sais quoi de plus ou de moins. Un truc à toi qui te met pas « in ». "J’aimerais mourir sous un orme", c’est la volonté collective d’une bande d’amis de mettre au grand jour tous les paumés de la terre. De les faire danser au grand bal des ratés. Tu viens ? Du 21 avril au 7 mai Les mercredis à 19h - Les jeudis et vendredis à 20h30 Le 21.04 à 19h : 8€ (Tarif unique) Les 22 et 23.04 à 20h30 : 8€ (Tarif unique) + Jeudi 22.04 à 14h Lundi-Théâtre le 03.05 à 20h30 : 6€ (Tarif unique) Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27)
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Odysseus, song for a teenager - Monia Montali & François Bodeux

    22.04.2021  >  24.04.2021

    • Spectacle

    Lire la suite

    Au départ du projet, il y a le discours des jeunes face à la crise environnementale : un discours d’angoisse, d’incompréhension vis-à-vis d’une communauté humaine qui leur semble foncer droit dans le mur. Pour beaucoup d'entre nous, la situation est révélatrice d'une crise de civilisation plus profonde, engageant à repenser fondamentalement les bases sur lesquelles nos sociétés tentent encore de fonctionner. Cet état de crise se pose comme prélude au spectacle, à travers la voix off d'un adolescent et la présence troublante d'une énorme masse rocheuse au dessus du plateau. Un écrin sonore et scénographique qui permet de revisiter la figure d’Ulysse. Celui qui, dans son errance, fut confronté à ce qui pouvait le faire périr, lui faire perdre sa nature, effacer sa mémoire et sa propre subjectivité. Par un acte de résilience, celui du retour à Ithaque et de ses retrouvailles avec Pénélope, il reconquiert au bout du chemin sa propre identité égarée. Monia Montali et François Bodeux façonnent là un souhait, une prophétie pour l’état de crise que nous vivons.
    Lieu
    Les Brigittines
    Petite rue des Brigittines
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 213 86 10
    Réservation : +32 2 213 86 10
    info@brigittines.be
    http://www.brigittines.be
  • Monsieur Il

    22.04.2021  >  30.04.2021

    • Théâtre
    Insignifiance, lâcheté, religion, mais aussi amour, beauté de la nature, poésie, autant de domaines auxquels chacun de nous se voit confronté à un moment ou l'autre de son existence. Grâce à un style très imagé, Benoît Vauzel embarque le lecteur dans un récit atypique, aux personnages décalés.

    Lire la suite

    "Simples et non dénués d'humour, ces entretiens, entre deux voisins devenus au fil du temps frères d'âme, offrent un large éventail de thèmes concernant l'homme et la vie de tous les jours ... Insignifiance, lâcheté, religion, mais aussi amour, beauté de la nature, poésie, autant de domaines auxquels chacun de nous se voit confronté à un moment ou l'autre de son existence. Grâce à un style très imagé, Benoît Vauzel embarque le lecteur dans un récit atypique, aux personnages décalés. Monsieur Il ne donne pas de leçons et encore moins de réponses mais Il propose, et c'est déjà beaucoup, de pertinentes pistes de réflexion.
    Lieu
    La Clarencière
    Rue du Belvédère, 20
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 46 70
    Réservation : +32 2 640 46 76
    fabienne.govaerts@skynet.be
    http://www.laclarenciere.be