Evénements du 20 janvier 2021

  • Alep - un voyage au cœur de 5.000 ans d’histoire

    17.09.2020  >  31.01.2021

    • Exposition
    La Fondation Boghossian accueille une exposition immersive et exclusivement numérique consacrée à la Alep. Conçue par les équipes d’Iconem, l’exposition révèle plusieurs monuments majeurs de la cité millénaire, les vestiges martyrs de l’architecture syrienne.

    Lire la suite

    La Fondation Boghossian accueille une exposition immersive et exclusivement numérique consacrée à la Alep, la cité millénaire. De 2012 à 2016, la guerre civile syrienne ravagea la ville d’Alep. Bombardements et combats au sol firent payer un lourd tribut à la population civile, mais également au patrimoine matériel. On estime à plusieurs centaines le nombre d’édifices historiques endommagés ou détruits. Aujourd’hui encore il est difficile de quantifier ce qui a été perdu dans ces destructions et ce qui peut être sauvé. Grâce à plusieurs missions de terrain en janvier et avril 2017, les équipes d’Iconem, spécialisées dans la numérisation du patrimoine menacé, sont parvenues à établir des modèles 3D de plusieurs monuments majeurs de la vieille ville d’Alep. Ce travail, en plus de sauvegarder virtuellement ce patrimoine et d’en permettre l’analyse à distance, rend accessible au grand public les vestiges martyrs de l’architecture syrienne. Plongé dans une lente déambulation au sein des modèles 3D des principaux monuments d’Alep, le visiteur est confronté tour à tour à la dureté des dommages infligés au cœur historique de la ville et à la beauté des portions intactes de ces monuments.
    Lieu
    Fondation Boghossian – Villa Empain
    Avenue Franklin Roosevelt, 67
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 627 52 30
    info@boghossianfoundation.be
    http://www.villaempain.com
  • Arlequin, valet de deux maîtres

    25.11.2020  >  23.01.2021

    • Théâtre
    « La vie est déjà compliquée quand on a un maître… mais alors deux ! »

    Lire la suite

    Pour Arlequin, petit homme analphabète, pauvre et affamé, servir deux maîtres à la fois est un défi à relever. Y’a pas à dire, ça rapporte plus. Et quand on a faim, on compte ses sous. Pour réussir le pari de servir deux aristocrates en goguette, l’ingénu autant qu’ingénieux valet, s’invente un clone, bouleverse les amours de ses maîtres, vole, virevolte, reçoit double ration de coups de bâton, d’insultes et… triomphe à la fin. Vingt ans déjà. Vingt ans que nous avons créé Arlequin, valet de deux maîtres avec le Théâtre de l’Éveil. Ça nous (et vous) avait tellement plu, que cette saison, on remet le couvert. Mais pour jouer Arlequin, fallait un Arlequin ! Luca Franceschi, le metteur en scène, découvre Othmane Moumen, l’acteur (The Elephant man), et c’est parti. Ils s’emparent de la plus célèbre œuvre du Vénitien Goldoni et rendront un hommage virtuose à la commedia dell’arte, qui, en son temps, a transformé le jeu d’acteur. Mais feront aussi, ni plus ni moins, une déclaration d’amour au théâtre et… aux spectateurs. Prévention Covid-19 : Plus d’infos sur les mesures d’hygiène et de sécurité, rendez-vous sur notre site : theatrelepublic.be UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Zaï Zaï

    05.01.2021  >  23.01.2021

    • Théâtre
    Nicolas règle ses courses à la caisse d’un supermarché. Comme il ne trouve pas la carte de fidélité qu'on lui réclame, il est interpellé par le vigile. Saisi de panique, il prend la fuite armé d'un poireau. Traqué par la police, pris sous le feu des médias, il devient en quelques heures l’ennemi public numéro 1.

    Lire la suite

    Nicolas : Ecoutez, je ne suis pas un bandit, je l’ai ma carte… Le Vigile : Mais oui, du calme pose ce poireau… Ne m’oblige pas à faire une roulade arrière Nicolas règle ses courses à la caisse d’un supermarché. Comme il ne trouve pas la carte de fidélité qu'on lui réclame, il est interpellé par le vigile. Saisi de panique, il prend la fuite armé d'un poireau. Traqué par la police, pris sous le feu des médias, il devient en quelques heures l’ennemi public numéro 1. A la télé, sur internet, dans les bars ou à la boulangerie, chacun a son mot à dire sur cette affaire... Commence alors un road-movie absurde, qui dresse le portrait d’une société à bout de souffle, d'une époque où la médiatisation permanente mise sur le sensationnel et empêche l'émergence de toute pensée. En adaptant au théâtre la fameuse bande dessinée de Fabcaro (Grand prix de la critique et prix des libraires de bandes dessinées), le Collectif Mensuel à qui l'on doit entre autres Blockbuster et L'homme qui valait 35 milliards accueilli au Poche, crée ici un spectacle jonglant avec théâtre, roman-photo, musique live, bande dessinée, bruitage… Dynamiteur talentueux, Fabcaro sait doser au gramme près critique sociale et éclats de rire, décryptages affûtés et trouvailles poétiques. Un vrai bonheur. Télérama S’il nous était impossible de créer Zaï Zaï pour cause d’épidémie de Covid-19, il serait remplacé par le spectacle Blockbuster, « La pièce belge qui secoue Hollywood », création précédente du collectif Mensuel.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Greenville

    12.01.2021  >  30.01.2021

    • Théâtre
    Par où commencer ? Par cette rencontre chez le disquaire de la rue Montmartre, un beau soir de février ? Dehors il neige. À l’intérieur il fait chaud, il y a de la buée sur la vitrine et c’est comme un cocon. Alors on parle musique.

    Lire la suite

    Une vie de musicien est-elle plus intense qu’une vie d’agent d’assurances ? Notre société a-t-elle préservé sa part dionysiaque ? Que reste-t-il de notre jeunesse ? Le destin guide-t-il nos vies ? Pourquoi sommes-nous avides de modèles ? La célébrité rend-elle heureux ? Est-il plus facile de coucher quand on joue d’un instrument ? Avec l’humour qu’on lui connaît, Régis Duqué traverse ces questions en racontant l’histoire d’un groupe imaginaire et nous offre ainsi une nouvelle facette de son talent. Un spectacle entre mythe moderne et documentaire rock. Écriture et mise en scène : Régis Duqué Assistanat à la mise en scène : Valériane De Maerteleire Scénographie, costumes et accessoires : Claire Farah Création sonore : Guillaume Istace Création lumière : Dimitri Joukovski Création vidéo : Julien Mus Régie : Stanislas Drouart Régie lumière : Gauthier Minne Régie Son : Hubert Monroy Habillage : Nina Juncker Lansman Éditeur, 2015. Production Rideau de Bruxelles, La Coop asbl. Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Origine - Du calme, tout est perdu

    12.01.2021  >  21.01.2021

    • Théâtre
    Nous sommes au point O. Silvio Palomo imagine deux individus sur une banquise en plastique qui cherchent à vivre des aventures extraordinaires.

    Lire la suite

    Et si nous revenions au point 0, à l’Origine ? Si nous partions à la découverte de territoires inconnus pour tenter de créer quelque chose de nouveau ? Si nous commencions par une page blanche où tout serait à écrire, à redéfinir, à inventer ? Sur une banquise en plastique, un homme et une femme cherchent à vivre une aventure extraordinaire, tels des touristes distraits qui seraient invités à des pique-niques insolites pour bouleverser leurs habitudes. Dans ce biotope où le jour et la nuit, les sons du vent et le temps qui passe sont des options, un ours amateur d’art et quelques pingouins intrusifs vont venir à leur rencontre. Tout semble réuni pour passer un moment franchement pas banal. Sauf que la soif de l’extraordinaire laisse très vite place à la routine et pour cause : c’est bien à la banalité, aux êtres, et aux choses de tous les jours que Silvio Palomo et le Comité des fêtes s’intéressent ici.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Fiction

    12.01.2021  >  23.01.2021

    • Théâtre

    Lire la suite

    Un événement de vie peut-il effondrer toute la structure familiale, sociale, amoureuse et les croyances d’un être humain ? Comment le non-dit, le mensonge, les secrets de famille et la trahison marquent-ils notre existence ? Fiction prend sa source dans la question de la reconnaissance et de la paternité, questions que raniment la souffrance d’un secret de famille enlisé dans le silence et le mensonge. L’absurdité de cette situation individuelle et le surréalisme administratif qui l’entoure deviennent la représentation d’une nouvelle réalité qui peut creuser de nouveaux sillons et révéler grâce à la parole ce qui a toujours été tu. Entre illusion et réel, fiction et réalité, absurde et réalisme, Stéphane Pirard prend sa revanche de la vie par les mots. Des mots qui sont essentiels, et qui redéfinissent l’espace entre l’acteur et le public. Grace au pouvoir du théâtre de tordre le réel, ce récit de soi touche de près celui qui l’écoute. Il devient une fiction invitant le spectateur à réfléchir. Il ouvre au monde cette histoire qui est singulière d’une part mais qui, d’autre part, touche un point d’universalité de l’être humain. Conception et écriture : Stéphane Pirard / Mise en scène : Muriel Legrand / Avec : Annick Johnson, Cédric Cerbara, Julien Lemonnier et Stéphane Pirard / Dramaturgie: Peggy Thomas / Scénographie : Julie Michaud / Costumes : Elise Abraham / Création Lumières : Bertrand Monette / Création musicale : Julien Lemonnier / Création vidéo : Jerôme Guiot / Régie générale : En cours Une création de L’ANCRE - Théâtre Royal en coproduction avec la Compagnie A440, le Théâtre de la Vie, La Coop asbl. Avec le soutien du Théâtre Poème, Shelterprod, Taxshelter.be, ING et Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Éther/After

    12.01.2021  >  23.01.2021

    • Théâtre
    C’est l’histoire d’une troupe de théâtre qui monte un spectacle sur la jeunesse bruxelloise. L’infini processus du « théâtre dans le théâtre » est utilisé pour en dégager toutes ses réjouissantes possibilités et s’aventurer dans la riche aventure de la coexistence, trouble et troublante, de la fiction et de la réalité.

    Lire la suite

    SOIRÉE COMPOSÉE AVEC : Les Filles du Hainaut - Isabelle Bats / Agathe Cornez / Yannick Duret / Eline Schumacher C’est l’histoire d’une troupe de théâtre qui monte un spectacle sur la jeunesse bruxelloise. L’infini processus du « théâtre dans le théâtre » est utilisé pour en dégager toutes ses réjouissantes possibilités et s’aventurer dans la riche aventure de la coexistence, trouble et troublante, de la fiction et de la réalité. Avec son précédent spectacle, Long live the life that burns the chest, le metteur en scène Armel Roussel a goûté au mélange de la fiction et de la réalité qui donne une incroyable liberté. Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est inventé ? Après tout, la vérité est-elle importante ? À l’image des poupées russes, il se lance dans un spectacle-gigogne : la pièce raconte l’histoire et la construction d’un spectacle, qui lui-même traite de la jeunesse bruxelloise. Différents niveaux de réalité – la fabrication du spectacle, l’histoire personnelle des acteur·rice·s, la réalité de la jeunesse – se confondent avec différents niveaux de fiction – les rôles et métiers qu’un théâtre implique, les histoires que l’on peut inventer entre les acteur·rice·s, la fiction des jeunes bruxellois. Histoires fantasmées, histoires réelles, autoportraits, autofictions sont inextricablement liés. Sur le plateau, des acteur·rice·s répètent une pièce. Un metteur en scène les accompagne. Le public assiste à un spectacle qui se monte à vue. Où commence la représentation ? Au lever du rideau ? Où finit-elle ? Aux applaudissements ? Toute notion temporelle est remise en jeu. Tout est potentiellement matière à jouer. Dans ces histoires réelles ou fictives, écrites par Armel Roussel, de nombreux thèmes – présents dans les précédents spectacles d’[e]utopia – sont abordés : amour, jalousie, amitié, art, politique, mort, sexe, solitude, désir, liberté, nostalgie, révolution, résignation, romantisme… Ils permettent d’explorer d’autres champs d’action : le rapport homme/femme, le harcèlement sexuel, #metoo, le genre, la relation à la critique, la peur de vieillir, la peur de ne pas être à la hauteur, les rêves avortés… Un spectacle qui, à travers le faux et le vrai, capte avant tout la vie.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Jimmy n’est plus là - Guillaume Kerbusch-Cie Trou de Ver

    19.01.2021  >  30.01.2021

    • Théâtre
    Une mini-série théâtrale de Guillaume Kerbusch où trois filles racontent l’histoire de Jimmy qui n’est plus là pour la raconter, et nous dévoilent son secret.

    Lire la suite

    Jimmy n’est plus là est une mini-série théâtrale en trois épisodes qui fonctionne comme une série TV. Trois filles représentent chacune un pan de l’histoire, et l’ensemble permet d’en comprendre toutes les facettes. Comme dans les séries TV, on peut visionner l’histoire épisode par épisode ou bien la binge-watcher. Mais bien sûr, il faut aller jusqu’au bout pour connaître la fin et enfin savoir pourquoi Jimmy n’est-il plus là depuis lundi matin et plus important encore qui est Jimmy ? Mais au-delà de Jimmy, c’est aussi de Lara, Marie et Sandra que l’on fait connaissance et de leurs contextes familiaux. Chacune a sa famille, chaque famille est différente, mais les trois ont en commun ne pas prendre ce temps indispensable de parler, de communiquer, de s’expliquer, entre adultes et enfants, quitte à commettre des erreurs. Ainsi Lara n’appliquerait-t-elle pas à la lettre ce que sa mère lui dit si celle-ci lui avait avoué ne réagir que par rapport à la trahison de son mari. Ainsi Marie ne serait-elle pas restée repliée sur elle-même si son père lui avait dit plus tôt ce qu’il ne voulait pas qu’elle soit. Ainsi Sandra, la sœur de Jimmy, n’aurait-elle pas à se sentir tantôt « l’homme » et tantôt « la femme » de la maison, si, même mal, sa mère avait tenu son rôle, et elle n’aurait-elle pas eu à faire siens des préjugés pour protéger son frère et garder son secret. Le spectacle a reçu le Prix du Ministre de la Jeunesse et le coup de cœur de la presse aux Rencontres de Huy 2019.
    Lieu
    Petit Varia
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    http://www.rideaudebruxelles.be/14-lieux/55-petit-varia
  • Les Filles du Hainaut

    19.01.2021  >  21.01.2021

    • Théâtre
    Au café, quatre chroniqueuses radio épluchent les journaux et nous racontent ces histoires qui parfois nous horrifient, souvent nous troublent, ces histoires terribles, rocambolesques, banales ou extraordinaires : les faits divers.

    Lire la suite

    SOIRÉE COMPOSÉE AVEC Éther/After - Armel Roussel Au café, quatre chroniqueuses radio épluchent les journaux et nous racontent ces histoires qui parfois nous horrifient, souvent nous troublent, ces histoires terribles, rocambolesques, banales ou extraordinaires : les faits divers. Nos journées et nos vies sont parsemées jour après jour de ces histoires, de ces entrefilets. Nous les recherchons, nous les éprouvons, nous en faisons les nôtres. Violette Nozière, Simone Weber, l’affaire Roman, le chien qui mord le voisin, ou le voisin qui mord le chien… Béatrice, Emmanuelle, Josiane et Julianne se mettent à table et refont ces faits divers à leurs modes. Elles lisent des romans policiers, sont abonnées au Nouveau détective et ont des opinions sur tout. Ces quatre chroniqueuses en herbe ont cette soif du détail, de la légende des petites et grandes histoires, elles cherchent les preuves, elles pourraient se poser en expertes du pas grand-chose. En live et sans filet, elles racontent ces épisodes avec grâce, bassesse, humanité, esprit de déduction et de corps. Dans ce bistro radiophonique, Les Filles du Hainaut va à la rencontre de l’instant, gratte nos obsessions, nos solitudes, nos vies et nos villes désolées.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be