Evénements du 19 décembre 2020

  • Nous, les Grosses

    08.12.2020  >  19.12.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Blanche, femme en surpoids de quarante-six ans, se réveille le jeudi 17 décembre 2020 à 7h06. Elle ira, le soir-même, manger chez sa mère. Avant de se lever et dans la perspective du souper à venir, elle revient, l’espace d’un instant, sur son poids, son rapport à la nourriture, sa relation à la mère, et sur sa solitude. Ce puissant tourbillon d’émotions, de névrose, d’images et de folie, s’enveloppe autour de l’épopée matinale de cette héroïne catégorisée « grosse » et de ses délires psychotiques suspendus entre rêve et réalité. En mêlant le comique et le tragique, Guillaume Druez évoque la figure de la mère comme origine et point de départ de tout, il examine la relation parent-enfant et la féminité. Avec la boulimie en toile de fond et les fantômes qui hantent Blanche, Guillaume Druez nous invite à toucher de manière plus large et universelle la peur de l'inconnu, les incompréhensions et les dérives de notre société de consommation comme les comportements compulsifs. Écriture et mise en scène : Guillaume Druez / Avec : Stéphane Bissot / Création Lumières : Renaud Ceulemans / Assistanat à la mise en scène : Enrico D'Ambrosio / Scénographie : Zoé Ceulemans Une création de la compagnie de Fernande, en coproduction avec le Théâtre de la Vie et La charge du Rhinocéros. Diffusion : La charge du Rhinocéros. Avec le soutien du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles (CED-WB), La Bellone et le BAMP. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service Général de la Création Artistique - Direction du Théâtre.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ?

    08.12.2020  >  31.12.2020

    • Théâtre
    Le point final d'une tournée de plus de 1000 représentations !

    Lire la suite

    Le point final d'une tournée de plus de 1000 représentations ! Une femme court, éperdument amoureuse, un homme surgit, désespérément épris. Ils s'élancent l'un vers l'autre avec passion. Une musique venue des cieux accompagne leur course avec lyrisme. Ils tendent les bras. La musique se fait de plus en plus forte. Ils ne sont plus qu'à quelques pas l'un de l'autre. La musique s'intensifie et ils s'enlacent. Un piano tombe du ciel et les écrase ! Noir ! Du 8 au 31 décembre Le mardi 8 décembre à 14h Le mercredi 9 décembre à 19h Le jeudi 10 décembre à 20h30 Le vendredi 11 décembre à 20h30 Le samedi 12 décembre à 19h Le mercredi 16 décembre à 19h (MercrediX : max 10€ prévente) Le jeudi 17 décembre à 20h30 Le vendredi 18 décembre à 20h30 Le samedi 19 décembre à 19h Le lundi 21 décembre à 20h30 (Lundi-Théâtre : 6€) Le mercredi 23 décembre à 19h Le samedi 26 décembre à 19h Le jeudi 31 décembre à 19h Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27) Le pianiste et réalisation bande son : Serge Bodart La femme : Sandrine Hooge L’homme : Eric De Staercke Conseiller conjugal et metteur en scène : Jaco Van Dormael Régie et création des éclairages : Luc Jouniaux Régie plateau : Thu-Van Nguyen Scénographie : Christine Flasschoen Costumes : Raphaëlle Debattice Construction du décor : Didier Caffonnette Construction de la structure : David Natan Maquillages et coiffures : Serge Bellot Photos : Danièle Pierre Assistant à la création : Pierre Poucet Construction des accessoires : Véronique Fyon Assistant de production à la création : Sébastien Schmit Avec la complicité d’Anne-Pascale Clairembourg Diffusion : Anne Hautem pour Mademoiselle Jeanne Une production du Théâtre Loyal du Trac en collaboration avec le Foyer culturel de Braine l'Alleud et en coproduction avec le Centre culturel des Riches-Claires (Jacques Viala 2000) reconnue par les Tournées Art et Vie.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Blaireaux Belettes

    09.12.2020  >  31.12.2020

    • Théâtre
    Trois petites madames écorchées par la vie. Ou par les gens, c’est comme vous voulez.

    Lire la suite

    Trois petites madames écorchées par la vie. Ou par les gens, c’est comme vous voulez. Trois écorces échouées dans un joli petit hôpital psychiatrique. Avec de beaux murs verts. Elles étaient comme tout l’monde puis un jour elles ont franchi la ligne qui tranche, qui sépare le sain du pathologique, la lumière de l’obscur. Pas d’chance. La question est de savoir ce qu’on va faire maintenant que le pire est arrivé. Chacune a ses angoisses, ses tocs, ses obsessions. Son démon. Ce qui ne les empêche pas de rire à s'en péter les mâchoires. Un univers absurde et déjanté. Joli voyage et bon vent ! Du 9 au 31 décembre Le mercredi 9 décembre à 19h (Scènes d'Envol : max 10€) Le jeudi 10 décembre à 20h30 (Scènes d'Envol : max 10€) Le vendredi 11 décembre à 20h30 (Scènes d'Envol : max 10€) Le samedi 12 décembre à 19h Le lundi 21 décembre à 20h30 (Lundi-Théâtre : 6€) Le mercredi 16 décembre à 19h Le jeudi 17 décembre à 20h30 Le vendredi 18 décembre à 20h30 Le samedi 19 décembre à 19h Le mercredi 23 décembre à 19h Le samedi 26 décembre à 19h Le jeudi 31 décembre à 19h Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27)
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Chaise. Stoel. Chair. Defining Design.

    10.12.2020  >  14.02.2021

    • Exposition

    Lire la suite

    Par utilité, par expérimentation, par ironie, par revendication, par simple besoin ou envie, la chaise apparait comme un des incontournables du parcours de beaucoup de designers. Avec l’ambition de concilier fonctionnalité, confort et esthétique, elle ne cesse de s’adapter aux habitudes de la société et à l’évolution des différentes manières de s’asseoir. Objet du quotidien par excellence, elle est conçue pour épouser notre corps selon nos besoins. Déclinant matériaux et textures, le concept prend alors forme : chaise, siège, banc, tabouret, chaise longue, chaise de bureau, chaise à bascule, pouf ou chaise pliante. De la Wassily de Marcel Breuer à la Myto de Konstantin Grcic, en passant par la Tube Chair de Joe Colombo, la chaise traduit la matérialisation d’un bagage culturel, technique, historique et social. Issu des collections du Design Museum de Londres, du ADAM – Brussels Design Museum et de Galila’s Collection (Bruxelles), l’exposition Chaise. Stoel. Chair : Defining Design retrace l’univers du design de ces 100 dernières années par le biais de cet objet – la chaise – en constante redéfinition, réaffirmation et hybridation.
    Lieu
    ADAM – Brussels Design Museum
    Place de Belgique, 1
    1020 Laeken
    Tél : +32 2 669 49 29
    Réservation : +32 2 669 49 29
    info@adamuseum.be
    http://www.adamuseum.be
  • Le Dîner

    15.12.2020  >  19.12.2020

    • Théâtre
    Mi-Festen, mi-Orange Mécanique, le dîner de famille ne se déroulera pas comme prévu. Deux frères et leurs épouses se réunissent dans un restaurant chic. Serge, homme politique promis à un poste élevé, et Paul, ancien professeur d’histoire et très critique quant à la soif de succès de son frère. Ce qui les réunit pourtant : un acte innommable commis par leurs fils respectifs de 16 ans. Jusqu’où peut-on aller pour protéger ses enfants ? C’est la question clé du roman Le Dîner de l’auteur hollandais Herman Koch que Jean-Michel Frère a choisi d’adapter. La pièce examine les caractères, au-delà des apparences, fouille les consciences, convoque les racines de la violence, avec un dispositif particulièrement théâtral : un huis clos découpé en 5 actes, à la structure progressive et à la narration déconstruite. Pas de scène classique au restaurant mais une implication du public pour l’amener à se questionner, à découvrir, par cercles concentriques, l’ampleur du drame. Dans une langue virtuose, et des dialogues acérés, Le Dîner nous tend un miroir dans lequel reconnaître nos irritations quotidiennes et nos dilemmes les plus cruels.

    Lire la suite

    Mi-Festen, mi-Orange Mécanique, le dîner de famille ne se déroulera pas comme prévu. Deux frères et leurs épouses se réunissent dans un restaurant chic. Serge, homme politique promis à un poste élevé, et Paul, ancien professeur d’histoire et très critique quant à la soif de succès de son frère. Ce qui les réunit pourtant : un acte innommable commis par leurs fils respectifs de 16 ans. Jusqu’où peut-on aller pour protéger ses enfants ? C’est la question clé du roman Le Dîner de l’auteur hollandais Herman Koch que Jean-Michel Frère a choisi d’adapter. La pièce examine les caractères, au-delà des apparences, fouille les consciences, convoque les racines de la violence, avec un dispositif particulièrement théâtral : un huis clos découpé en 5 actes, à la structure progressive et à la narration déconstruite. Pas de scène classique au restaurant mais une implication du public pour l’amener à se questionner, à découvrir, par cercles concentriques, l’ampleur du drame. Dans une langue virtuose, et des dialogues acérés, Le Dîner nous tend un miroir dans lequel reconnaître nos irritations quotidiennes et nos dilemmes les plus cruels.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Lisa Vereertbrugghen DISQUIET. sensational aesthetics of a technokin

    18.12.2020  >  19.12.2020

    • Spectacle

    Lire la suite

    After approaching hardcore techno dancing from her own background through the style of gabber in the pieces Camouflaging Kelly (2014) and SOFTCORE (2018), Lisa Vereertbrugghen now continues her research with sound designer Michael Langeder to include other hardcore dance styles, like UK jungle, drum-‘n-bass and further contemporary hardcore varieties in an attempt to find and activate their common ground. One element that connects these underground substyles (besides their high speed) is the disruption of the flow with pauses, breakbeats and complex intermittent rhythms. In DISQUIET dancing hardcore is considered a continuous breaking down of rules and regularity. Hardcore is approached as a kind of physical anarchy that wildly embraces noise and irregularity. BIO Lisa Vereertbrugghen is a choreographer, teacher, dramaturg and researcher based in Brussels. Since 2014 she has been researching hardcore techno dance styles trough various formats: performances, lecture-performances, performance-installations and publications. As a teacher she works with amateurs and professionals on empowerment, physical awareness, sonic release techniques and performing difference. Her work has been shown in: MDT (Stockholm), Oktoberdans (BIT, Bergen), Playground Festival (STUK, Leuven), BUDA (Kortrijk), Bâtard festival (Brussels and Amsterdam), CA2M (Madrid), Showroom MAMA (Rotterdam), CAMPO (Gent), Rencontres Chorégraphiques (Paris) and others. With DISQUIET she will be in Beursschouwburg for the first time. — concept, choreography and performance: Lisa Vereertbrugghen, sound: Michael Langeder, artistic advice: Madison Bycroft, light: Vera Martins A coproduction of December Dance (Cultuurcentrum and Concertgebouw Brugge), Kunstenwerkplaats KWP, STUK, CAMPO and Bit-teatergarasjen. With the support of BUDA, Workshop Foundation and Workspace Brussels. With the financial support of de Vlaamse Overheid and Life Long Burning co-funded by the Creative Europe programme of the European Union
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Brussels Philharmonic, Stéphane Denève

    19.12.2020

    • Concert
    Incarnation du sérieux et de la tradition, Johannes Brahms chérit l’héritage de ses prédécesseurs. L’ombre de Beethoven pèse toutefois très lourdement sur les épaules du jeune Brahms. Il lui faudra des années de doute et de préparation pour vaincre ces hésitations et faire entendre au monde entier sa Première symphonie. L’influence de son illustre prédécesseur est évidente. C’est d’ailleurs l’objectif de Brahms, qui est résolu à lui rendre hommage. Grâce à cette symphonie, il sort définitivement de l’ombre de « son géant ». Flagey, Brussels Philharmonic  

    Lire la suite

    Incarnation du sérieux et de la tradition, Johannes Brahms chérit l’héritage de ses prédécesseurs. L’ombre de Beethoven pèse toutefois très lourdement sur les épaules du jeune Brahms. Il lui faudra des années de doute et de préparation pour vaincre ces hésitations et faire entendre au monde entier sa Première symphonie. L’influence de son illustre prédécesseur est évidente. C’est d’ailleurs l’objectif de Brahms, qui est résolu à lui rendre hommage. Grâce à cette symphonie, il sort définitivement de l’ombre de « son géant ». Flagey, Brussels Philharmonic   € 31 > € 5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Kosmos

    19.12.2020  >  25.12.2020

    • Théâtre
    Qui ne s’est jamais demandé ce qu’il y avait avant ? Avant la préhistoire, avant les dinosaures, avant le Big Bang, avant le temps ?

    Lire la suite

    Kosmos embrasse le vertige ancestral de ces questions aux réponses jamais définitives, ces questions qui enflamment l’imagination depuis que les humains sont capables de se raconter des histoires. Parmi toutes celles-ci, Jasmina Douieb et Lara Hubinont en ont choisi une, très vieille, qui nous vient des Grecs. Les amateurs de mots compliqués l’appellent « mythologie », mais en réalité c’est l’histoire d’une fille qui s’appelait Gaïa, qui a fabriqué le ciel, les montagnes et les chips, puis qui a eu un fils, un certain Cronos, qui lui-même eut des enfants assez célèbres. Equipées d’une multitude d’objets, les deux comédiennes jouent aux démiurges transformistes et revisitent la cosmologie grecque avec humour et poésie. Pour tous ceux et celles qui veulent continuer à fabuler !
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be