Evénements du 4 décembre 2020

  • Bruxelles 1900 - Art nouveau

    07.11.2020  >  05.12.2020

    • Visites Guidées
    Cette visite guidée de trois heures en car permet de découvrir les plus belles façades de l’Art nouveau bruxellois.

    Lire la suite

    À la fin du XIXe siècle, Bruxelles est le centre d’un essor artistique extraordinaire. Dans un climat d’euphorie et de progrès, les architectes Victor Horta, Paul Hankar et Henri van de Velde bouleversent les codes de l’architecture. Ils s’inspirent des formes de la nature, utilisent abondamment le fer et le verre produits par l’industrie et abolissent les frontières entre architecture et arts décoratifs en concevant chacune de leurs réalisations comme une œuvre d’art total. Ils inventent l’Art nouveau qui devient rapidement un phénomène de mode. Cette visite guidée de trois heures en car permet de découvrir les plus belles façades de l’Art nouveau bruxellois dont certaines sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette visite est également l’occasion de pénétrer dans des intérieurs remarquables, parfois ouverts exceptionnellement.
    Lieu
    Place Sainte-Gudule (sur le côté droit de la Cathédrale), au pied de la statue du Cardinal Mercier
    Place Sainte-Gudule (sur le côté droit de la Cathédrale), au pied de la statue du Cardinal Mercier
    1000 Bruxelles
  • Calligraphie japonaise - Niveau débutant

    09.11.2020  >  14.12.2020

    • Cours, Stages et Ateliers
    Ouvert à toutes et tous

    Lire la suite

    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme). Nous allons d’abord étudier des kanjis très simples comme 一 (ichi - un), 川 (kawa-rivière) puis petit à petit nous aborderons des kanjis plus complexes tout en développant différents styles d’écritures 火 (hi - feu), 炎 (honoö - flamme). L’écriture japonaise et ses signes tracés par le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d’un souffle et d’un geste. Si vous êtes débutant.e, la somme de 25 euros en espèces sera à apporter au premier atelier afin de recevoir un kit de matériel (papier, pinceau, ...).
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Calligraphie japonaise - Niveau avancé

    09.11.2020  >  14.12.2020

    • Cours, Stages et Ateliers
    Atelier 2 - Ouvert aux personnes qui ont déjà acquis les bases de la calligraphie japonaise.

    Lire la suite

    La base de ces ateliers est la langue japonaise. Son écriture et ses signes tracés à l'encre avec le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d’un souffle et d’un geste. Vous allez principalement travailler « les hiragana » – un syllabaire (alphabet) japonais avec par exemple aî (amour) ou kokoro (cœur)
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Calligraphie japonaise - Niveau débutant

    10.11.2020  >  15.12.2020

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    La base de cet atelier est l'écriture japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme). Nous allons d’abord étudier des kanjis très simples comme 一 (ichi - un), 川 (kawa-rivière) puis petit à petit nous aborderons des kanjis plus complexes tout en développant différents styles d’écritures 火 (hi - feu), 炎 (honoö - flamme). L’écriture japonaise et ses signes tracés par le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d’un souffle et d’un geste. Si vous êtes débutant.e, la somme de 25 euros en espèces sera à apporter au premier atelier afin de recevoir un kit de matériel (papier, pinceau,. ..).
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Loin de Linden

    24.11.2020  >  12.12.2020

    • Théâtre
    Reprise d’un spectacle emblématique du Rideau.

    Lire la suite

    Un homme convoque sur scène ses grands-mères. La première, Flamande, est fille du garde-chasse. La seconde, francophone, est fille du Général de Witte. Leurs destins se sont croisés au Château de Linden. Le petit-fils questionne le silence qui a régné entre elles un hiver de 1960. Avec tendresse, Veronika Mabardi puise dans son histoire intime et évoque la Belgique telle qu’elle était il y a deux générations… Un humour qui irrigue le texte, porté par deux formidables interprètes. *** RTBF.BE On en ressort la gorge toute nouée. LE SOIR Valérie Bauchau et Véronique Dumont, formidables, cristallisent tout en nuance, l’altérité. *** LA LIBRE BELGIQUE Magnifique portrait d’une diversité belge que nous portons tous en nous. AZ-ZA Un excellent spectacle. LA PROVENCE – FR Écriture : Veronika Mabardi Mise en scène, scénographie et costumes : Giuseppe Lonobile Création lumières et régie : Fabien Laisnez Habillage : Nina Juncker Photos du spectacle : Alice Piemme et Jan Van Belle Lansman Éditeur, 2014. Création le 30 juin 2014 au Festival au Carré, Mons. Production Atis Théâtre, Rideau de Bruxelles, Mars Mons Arts de la Scène. Le texte de la pièce a été écrit en résidence à Mariemont (Centre des Écritures Dramatiques – Wallonie-Bruxelles) avec l’aide de la Promotion des Lettres de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • We gotta get out of this place

    24.11.2020  >  05.12.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Deux hommes, ils s’appellent Pierre et Guy, mais ça pourrait être aussi Bouvard & Pécuchet, Laurel & Hardy ou Dr Watson et Sherlock Holmes. Ensemble, ils partent à l’assaut des (dés)illusions de la vie, qu’elles soient énormes ou insignifiantes. Tels des bâtards que Simone de Beauvoir aurait eus avec John Cleese, le duo erre le long des méandres de la pensée et de l’existence. Une quête pleine d’incidents, de sens, de détours, de mauvais jugements, d’erreurs, de turbulences, de religions, de désirs, d’extases, et plus encore. Un parcours burlesque qui discourt entre absence et présence, interprété par des tournevis qui veulent planter des clous. We gotta get out of this place (Faut qu’on se casse d’ici) est la deuxième collaboration entre Guy Dermul et Pierre Sartenaer. En 2012, ils ont écrit et joué It’s my life and I do what I want qui a obtenu le Prix de la critique du meilleur auteur. Dans cette deuxième collaboration, ils se soumettent à la question de l’illusion. Une suspension volontaire de l’incrédulité. Si la vérité se trouve dans le doute et le pouvoir dans son absence, une chose est sûre : on en sait toujours moins que ce qu’on ne croit. Faut-il se gratter quand ça vous démange ?
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Catalogue irraisonné de nos objets de curiosité

    28.11.2020  >  12.12.2020

    • Cours, Stages et Ateliers
    Objets fétiches ou de collections, objets usuels ou imaginaires, ce cycle de trois ateliers vous propose d’explorer nos multiples rapport aux objets à travers l’écriture et de réaliser collectivement un cabinet de curiosité sur papier, un catalogue irraisonné, ou pour le moins déraisonnable, des objets de nos créations.

    Lire la suite

    Objets fétiches ou de collections, objets usuels ou imaginaires, ce cycle de trois ateliers vous propose d’explorer nos multiples rapport aux objets à travers l’écriture et de réaliser collectivement un cabinet de curiosité sur papier, un catalogue irraisonné, ou pour le moins déraisonnable, des objets de nos créations. Les objets sont sources d’inspiration, stimulent notre imagination. Ils nous complètent, nous prolongent. Quelques fois ils nous encombrent, nous pèsent. On les perd, ils nous manquent. Ils parlent de nous et quelque fois même, nous parlent. Est-ce nous qui les inventons ou eux qui nous inventent ?
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Showtime

    01.12.2020  >  12.12.2020

    • Théâtre
    Ligue amatrice de danse de salon. Finale. 20h. Sous les yeux d’un public épaté, Dana et Anton dansent magistralement. Grâce et volupté. Le rythme est soutenu. Surtout tenir bon, durer et se surpasser. Soudain les coutures éclatent. Tout semble littéralement se délabrer. Vont-ils triompher ?

    Lire la suite

    Soirée composée avec DIMANCHE de la Cie Focus & Chaliwaté du 01 au 12.12 Avec Showtime, la compagnie Still Life entreprend un cycle de formes courtes. Celle-ci met en scène des corps à bout de souffle où s’opère le délabrement des apparences. Lutte et désespoir. Showtime donne à voir la monstruosité à l’oeuvre dans notre quotidien provoquant désordre et chaos. Qui est le monstre ? Fidèles à leur univers tragi-comique, grinçant et décalé, Sophie Linsmaux et Aurelio Mergola partent d’une situation somme toute anodine, mais quittent rapidement le réalisme pour embrasser la fantasmagorie.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Dimanche

    01.12.2020  >  18.12.2020

    • Théâtre
    Avec humour et poésie, Dimanche dépeint le portrait d’une humanité, en total décalage avec son époque, saisie par le chaos des dérèglements climatiques. Après leur immense succès public, et entre deux tournées internationales, les compagnies Focus et Chaliwaté s’offrent un second tour au Théâtre Les Tanneurs.

    Lire la suite

    Soirée composée avec SHOWTIME de la Cie Still Life du 01 au 12.12 Avec humour et poésie, Dimanche dépeint le portrait d’une humanité, en total décalage avec son époque, saisie par le chaos des dérèglements climatiques. Après leur immense succès public, et entre deux tournées internationales, les compagnies Focus et Chaliwaté s’offrent un second tour au Théâtre Les Tanneurs. Une famille s’apprête à passer un dimanche à la maison. Malgré la chaleur, les objets qui fondent, un vent à décorner les bœufs et le déluge qui fait rage, la vie suit son cours. Alors que tout se transforme et s’effondre, l’être humain déploie une surprenante inventivité pour tenter de préserver son quotidien… jusqu’à l’absurde. Au même moment, sur les routes parcourant le monde, une équipe de reporters animaliers préparent un documentaire témoignant de la vie des dernières espèces vivantes sur Terre. Fruit d’une écriture collective sans paroles, mêlant théâtre gestuel, théâtre d’objet, marionnette, jeu d’acteur et vidéo, Dimanche témoigne des cataclysmes en cours et à venir, et de l’apocalypse naissante. À la manière d’un jeu de ping-pong, nous suivons deux points de vue différents – celui d’une cellule familiale et celui des reporters – qui donnent à voir une communauté de gens en total décalage avec ce qui leur arrive. L’écriture onirique épouse parfaitement un délicieux absurde et un artisanat 100% maison.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • L’Errance de l’hippocampe

    01.12.2020  >  13.12.2020

    • Théâtre
    Imaginez un petit hôtel défraîchi. Pensez cet hôtel comme l’un des personnages de l’histoire qui va s’ écrire. Peut-être pourrait-on dire qu’ il est Le Lieu des errances de la mémoire, de l’Errance de l’Hippocampe. Quatre personnes s’y retrouvent sans trop savoir pourquoi. Elles semblent toutes souffrir d’un black-out et ne se rappellent plus vraiment ce qui s’est passé avant... Avant quoi déjà ? Un accident ? Un choc émotionnel ? Un traumatisme crânien ? Un AVC ? Une encéphalopathie ? A moins qu’elles ne soient toutes en train de rêver ? Chacune tente de recoller les morceaux du passé, d’un passé possible. Après L’Herbe de l’oubli (Meilleur spectacle aux Prix Maeterlinck 2018), Jean-Michel d’Hoop et la Cie Point Zéro se penchent sur la mémoire, l’une des entreprises les plus passionnantes de l’espèce humaine. De l’intime à l’universel, la mémoire participe à la construction identitaire de l’Humain, traçant son histoire, sa singularité. Spectacle qui unit le théâtre, la musique, la danse et le mouvement, où marionnettes et masques amplifient le langage scénique, L’Errance de l’hippocampe explorera les zones fragiles, profondes et secrètes de la mémoire et travaillera sur l’endroit trouble où elle rejoint l’onirisme. Une invitation à s’engager sur un chemin visuel, sensitif et émotionnel ; à se forger son image personnelle de l’invisible ; à découvrir d’autres prismes du réel.

    Lire la suite

    Imaginez un petit hôtel défraîchi. Pensez cet hôtel comme l’un des personnages de l’histoire qui va s’ écrire. Peut-être pourrait-on dire qu’ il est Le Lieu des errances de la mémoire, de l’Errance de l’Hippocampe. Quatre personnes s’y retrouvent sans trop savoir pourquoi. Elles semblent toutes souffrir d’un black-out et ne se rappellent plus vraiment ce qui s’est passé avant... Avant quoi déjà ? Un accident ? Un choc émotionnel ? Un traumatisme crânien ? Un AVC ? Une encéphalopathie ? A moins qu’elles ne soient toutes en train de rêver ? Chacune tente de recoller les morceaux du passé, d’un passé possible. Après L’Herbe de l’oubli (Meilleur spectacle aux Prix Maeterlinck 2018), Jean-Michel d’Hoop et la Cie Point Zéro se penchent sur la mémoire, l’une des entreprises les plus passionnantes de l’espèce humaine. De l’intime à l’universel, la mémoire participe à la construction identitaire de l’Humain, traçant son histoire, sa singularité. Spectacle qui unit le théâtre, la musique, la danse et le mouvement, où marionnettes et masques amplifient le langage scénique, L’Errance de l’hippocampe explorera les zones fragiles, profondes et secrètes de la mémoire et travaillera sur l’endroit trouble où elle rejoint l’onirisme. Une invitation à s’engager sur un chemin visuel, sensitif et émotionnel ; à se forger son image personnelle de l’invisible ; à découvrir d’autres prismes du réel.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be