Evénements du 25 novembre 2020

  • Bruxelles 1900 - Art nouveau

    07.11.2020  >  05.12.2020

    • Visites Guidées
    Cette visite guidée de trois heures en car permet de découvrir les plus belles façades de l’Art nouveau bruxellois.

    Lire la suite

    À la fin du XIXe siècle, Bruxelles est le centre d’un essor artistique extraordinaire. Dans un climat d’euphorie et de progrès, les architectes Victor Horta, Paul Hankar et Henri van de Velde bouleversent les codes de l’architecture. Ils s’inspirent des formes de la nature, utilisent abondamment le fer et le verre produits par l’industrie et abolissent les frontières entre architecture et arts décoratifs en concevant chacune de leurs réalisations comme une œuvre d’art total. Ils inventent l’Art nouveau qui devient rapidement un phénomène de mode. Cette visite guidée de trois heures en car permet de découvrir les plus belles façades de l’Art nouveau bruxellois dont certaines sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette visite est également l’occasion de pénétrer dans des intérieurs remarquables, parfois ouverts exceptionnellement.
    Lieu
    Place Sainte-Gudule (sur le côté droit de la Cathédrale), au pied de la statue du Cardinal Mercier
    Place Sainte-Gudule (sur le côté droit de la Cathédrale), au pied de la statue du Cardinal Mercier
    1000 Bruxelles
  • Phèdre

    10.11.2020  >  27.11.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Prendre Phèdre, cette histoire qu’on voyait si éloignée. Visiter la langue de Racine et le jansénisme qui la travaille. Regarder Phèdre comme une histoire de jeunes gens furieux dansant sur un volcan, où la rythmique des alexandrins se laisse gagner par le fl ow du hip-hop, juxtaposant, aux rivages de la Grèce antique, les arts urbains des banlieues de nos grandes villes. Voir en Phèdre, une jeune femme mariée trop jeune au roi Thésée et tourmentée par un amour interdit, qui se rêve comme veuve et libre. Retrouver au présent la beauté de la langue racinienne, l’âpreté de sa ferveur, la brutalité de ses émotions. Tels sont les desseins de Pauline d’Ollone dont nous avions déjà programmé le splendide Refl ets d’un banquet d’après Platon.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Incandescence

    10.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    Comment les jeunes d'une cité parisienne vivent-ils leurs relations amoureuses et comment composent-ils avec leurs traditions familiales, leurs modèles parentaux, leurs appartenances religieuses, leur couleur de peau, leur culture, leur positionnement dans la fratrie ?

    Lire la suite

    Dans le sillage d’Illumination(s) et de F(l)ammes, qui nous avaient fortement séduits, Incandescences met en scène une dizaine de jeunes femmes et de jeunes hommes, enfants d’exilés et résidant dans des quartiers populaires. Soit une jeunesse « incandescente » qui témoigne librement ici de sa propre histoire, de ses joies et espérances. Comment ces jeunes vivent-ils leurs relations amoureuses et comment composent-ils avec leurs traditions familiales, leurs modèles parentaux, leurs appartenances religieuses, leur couleur de peau, leur culture, leur positionnement dans la fratrie ? Quels rapports entretiennent-ils avec leur corps ? Avec les notions de masculin et de féminin, dans un monde où les frontières de genres sont de plus en plus interrogées ? Les relations amoureuses entre jeunes d’origines et de religions différentes se déploient-elles de la même manière ici et là-bas ? Quelles familles rêvent-ils de composer ? Quels sont leurs propres choix de parentalité ? Mais surtout, comment affirmer que cette jeunesse porte en elle la réelle capacité de contribuer à rendre ce monde meilleur ? Incandescences est le troisième volet du triptyque intitulé Face à leur destin écrit et mis en scène par Ahmed Madani. La nécessité absolue d’être le relais de cette création est partagée par le Poche et plus d’une quinzaine de théâtres français.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Contes et Légendes

    10.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    L’œuvre de Joël Pommerat est intiment liée au Théâtre National. C’est notamment dans nos murs qu’en 2011, il créait son magnifique Cendrillon. En 2016, nous présentions également Ça ira (1) Fin de Louis, un spectacle fleuve sur le politique. Avec Contes et Légendes, l’auteur-metteur en scène français revient à une forme de théâtre plus intimiste. Il se penche sur l’enfance et principalement sur ce point de basculement quand elle glisse vers l’adolescence. Quand les premières interrogations surgissent. Comment se construire, à travers quelles représentations collectives ? Joël Pommerat associe ce moment clé de l’existence humaine au mythe de la créature artificielle. Dans un univers légèrement futuriste, il imagine une cohabitation entre les humains et des robots sociaux. Non pas que l’intelligence artificielle soit au cœur du travail. Sa présence apparaît plutôt comme un prisme au travers duquel nos relations, nos émotions se révèlent dans toute leur complexité. Le spectacle est le fruit d’un travail au long cours. Huit mois d’ateliers et de répétitions nourris de recherche. Vous en dire plus serait péché. Ce serait comme vous révéler la fin d’un film exaltant. Nous sommes au théâtre certes, mais avec une équipe de haut vol et une écriture de plateau ciselée, Joël Pommerat nous le ferait presque oublier.

    Lire la suite

    L’œuvre de Joël Pommerat est intiment liée au Théâtre National. C’est notamment dans nos murs qu’en 2011, il créait son magnifique Cendrillon. En 2016, nous présentions également Ça ira (1) Fin de Louis, un spectacle fleuve sur le politique. Avec Contes et Légendes, l’auteur-metteur en scène français revient à une forme de théâtre plus intimiste. Il se penche sur l’enfance et principalement sur ce point de basculement quand elle glisse vers l’adolescence. Quand les premières interrogations surgissent. Comment se construire, à travers quelles représentations collectives ? Joël Pommerat associe ce moment clé de l’existence humaine au mythe de la créature artificielle. Dans un univers légèrement futuriste, il imagine une cohabitation entre les humains et des robots sociaux. Non pas que l’intelligence artificielle soit au cœur du travail. Sa présence apparaît plutôt comme un prisme au travers duquel nos relations, nos émotions se révèlent dans toute leur complexité. Le spectacle est le fruit d’un travail au long cours. Huit mois d’ateliers et de répétitions nourris de recherche. Vous en dire plus serait péché. Ce serait comme vous révéler la fin d’un film exaltant. Nous sommes au théâtre certes, mais avec une équipe de haut vol et une écriture de plateau ciselée, Joël Pommerat nous le ferait presque oublier.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • E-co.System

    11.11.2020  >  27.11.2020

    • Théâtre
    Une performance immersive, une expérience, visuelle, auditive et sensorielle de sensibilisation à la pollution des sols de la ville de Bruxelles.

    Lire la suite

    Une performance immersive, une expérience, visuelle, auditive et sensorielle de sensibilisation à la pollution des sols de la ville de Bruxelles. Nous ne sommes pas seuls, nous faisons partie d'un écosystème. Toutes nos actions ont une influence sur notre environnement. La relation entre l'humain et la nature est beaucoup plus proche ce que nous voyons. Avec l'utilisation des sens du corps d'une part et des données concernant l'état des sols de la Ville de Bruxelles d'autre part, nous allons mettre en évidence cette relation. Les ambiances sonores et visuelles de la performance accompagneront les états de santé de cet environnement. Du 11 au 27 novembre Le mercredi à 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Scènes d'Envol (Tarif max. 10€) : le 11 novembre à 19h, les 12 et 13 novembre à 20h30 Deux représentations le jeudi 12 novembre : à 14h et à 20h30 Lundi-Théâtre (6€) : le 23 novembre à 20h30 Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27)
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • H(â)rme

    11.11.2020  >  27.11.2020

    • Théâtre
    L’acteur a passé sa vie sur scène mais ce soir, il ne peut plus jouer. C’est alors le théâtre tout entier qui se met à le retenir: les rideaux, le plancher…

    Lire la suite

    L’acteur a passé sa vie sur scène mais ce soir, il ne peut plus jouer. C’est alors le théâtre tout entier qui se met à le retenir: les rideaux, le plancher… Un spectacle tout public, visuel et physique où la poésie s’amuse avec le burlesque, la danse et une certaine philosophie humaniste. Que faire de nos vies quand la raison principale, ce qui nous a fait vibrer jusqu’ici, semble ne plus suffire? Par un jeu clownesque, décalé et muet, les deux acteurs vont explorer des thèmes liés à l’existence de chacun d’entre nous. Ils abordent les scènes par l’absurde, font naître le rire, à la croisée de la réflexion et d'une forme de tendresse. Du 11 au 27 novembre Le mercredi à 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Lundi-Théâtre (6€) : le 16 novembre à 20h30 MercrediX (Tarif max. 10€ en prévente) : le 18 novembre à 19h Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27) Durée du spectacle : 1h30
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Histoire de rire(s)

    17.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    En février 2020, Claude, Ben et Jean-Luc sont conviés par Caroline Safarian, la directrice de l’Espace Magh, à créer un spectacle sur le rire selon les cultures de chacun. Quinze jours plus tard, les voilà confinés, comme la Belgique entière. Il n’y a pas de cause à effet, n’empêche !

    Lire la suite

    En février 2020, Claude, Ben et Jean-Luc sont conviés par Caroline Safarian, la directrice de l’Espace Magh, à créer un spectacle sur le rire selon les cultures de chacun. De quoi peut-on encore rire ensemble aujourd’hui ? Quinze jours plus tard, les voilà confinés, comme la Belgique entière. Il n’y a pas de cause à effet, n’empêche ! Caroline propose alors aux artistes d’écrire par vidéoconférence. Ne sachant pas s’il faut se protéger ou pas, Claude, Ben et Jean-Luc préfèrent, par sécurité, la faire masqués. Résultat des courses, Claude et Ben sont déprimés au bout d’une demi-heure de visioconférence et Jean-Luc tombe carrément en dépression. Ils décident donc d’écrire chacun de leur côté un journal de bord. Pathétique ! Jusqu’ici pas de quoi rire. Fin mai, les répétitions reprennent. Masqués, gantés, les comédiens marchent chacun sur un trottoir et le troisième au milieu de la route pour garder les distances. Avant d’arriver à l’Espace Magh, ils sont contrôlés par la police. Alors qu’ils n’ont pas du tout l’âme à rire, mais alors pas du tout, les voilà partis dans un fou rire. Ils sont verbalisés pour “outrages à agents en état de fonctionnement”. Dépités, les artistes commencent les répétitions. Ils tentent de déconfiner l’humour. Arriveront-ils à lui faire prendre son envol ? De les embrasser au rire levé ? Suspens…
    Lieu
    Centre culturel Espace Magh asbl
    Rue du Poinçon, 17
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 274 05 10
    info@espacemagh.be
    http://www.espacemagh.be
  • Another Brick /

    17.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    Création Collectif Hold Up

    Lire la suite

    "Another Brick /" une immersion poétique au cœur de la sauvagerie ordinaire. Huis clos sur quai de gare. Voie 3, trois amis se retrouvent pour aller profiter des derniers jours de beaux temps à la traditionnelle foire aux cucurbitacés de "Bougnette-lez-Camoulasse." Mais d'ici à ce que le train n'arrive, sagement, ils attendent, dans cette gare, ce lieu de passage, cette prison à ciel ouvert, ce no man's land clos par un pouvoir impalpable celui d'une voix qui veille pour votre sécurité pour votre sécurité pour votre sécurité pour votre sécurité merci de signaler tout comportement suspect. « Intelligent et fin de la part d'Hold Up, d'avoir imaginé un traitement aussi léger et frais de sujets aussi lourds. C'est une manière de démystifier les grandes questions de notre époque, de les rendre accessibles pour le spectateur, qui est alors invité à réfléchir et à se positionner. »*** Karoo.me
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 639 09 80
    Réservation : +32 2 639 09 82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • Le Combat

    17.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    Filant la métaphore du combat de boxe, Le combat offre un regard sur notre temps, celui d’aujourd’hui où, nombre d’entre nous sommes comme perdus, inadaptés. Quelles sont les règles du jeu ? C’est une question posée.

    Lire la suite

    Blanck nous raconte comment avant, du temps où il était « Allumette », faible et sans expérience, il a perdu ses premières batailles, a enfoncé des portes, s’est pris des coups, des revers, a dû renoncer, pour finalement se relever. Il nous rend complices de ses rencontres, ses traversées de désert, ses fantasmes, ses rêves de triomphe. Filant la métaphore du combat de boxe, Le combat offre un regard sur notre temps, celui d’aujourd’hui où, nombre d’entre nous sommes comme perdus, inadaptés. Quelles sont les règles du jeu ? C’est une question posée. La créature clownesque nous réconcilie avec le monde, parce que dans les moments les plus tragiques, elle nous met en joie, parce que l’échec est pour elle source de vie, de création.
    Lieu
    Le Boson
    Chaussée de Boondael, 361
    1050 Ixelles
    Tél : +32 471 32 86 87
    Réservation : +32 471 32 86 87
    reservations@leboson.be
    http://www.leboson.be
  • Dressing Room - François Emmanuel

    19.11.2020  >  05.12.2020

    • Théâtre
    François Emmanuel écrit pour Marie Bos les fêlures intimes d’une femme, prise au piège d’une partie de strip-poker truquée.

    Lire la suite

    Seule en scène, Lol présente une collection de prêt-à-porter. D’emblée sa présentation est étrange. Au fur et à mesure de celle-ci, un souvenir terrible vient envahir sa conscience et dérégler la mécanique du show, celui d’une partie de strip-poker où elle n’avait bizarrement que des mauvaises cartes, où, seule au milieu des hommes, elle n’avait pas tout à fait compris les règles… A partir de là s’ouvre un espace de trouble, comme si cette scène obsédante était confusément liée à la présentation de mode. Délaissant peu à peu l’exhibition, Lol entraîne alors le spectateur vers une espèce de cérémonie intime où il lui faut aller jusqu’au bout d’un processus de mise à nu. Dans une lumière peu à peu déclinante, elle va tenter d’être comme elle peut : non plus la présentatrice de fashion sharing, ni la victime d’un jeu malsain, encore moins la Lol tout sourire, enfant de la génération selfie, façonnée par le regard des autres, mais une femme qui tremble devant le gouffre noir du public et cherche à se dire, en vérité. Déconstruisant la langue des autres et la langue de la publicité, qui l’habite malgré elle, Lol se laisse peu à peu traverser par une autre langue : intérieure, fragmentée, sauvage, avec des hésitations, des glissements inconscients, cette part «physique» où l’être se cherche et cherche la rencontre sur la scène nue du Théâtre. Dressing room est aussi l’histoire de la rencontre d’un auteur : François Emmanuel, et d’une actrice : Marie Bos. C’est en voyant jouer Marie Bos, que François Emmanuel, romancier et dramaturge belge (La question humaine, La Passion Savinsen, Les Consolantes, Joyo ne chante plus…) écrit ce texte. Pour le mettre en scène Marie Bos fait appel à Guillemette Laurent dont le travail se caractérise par un mouvement de va-et-vient entre le texte et son incarnation, un jeu de rupture et de distanciation. Ensemble, elles vont tenter de nous faire voir, entendre, qui est Lol, comment la langue que l’on parle nous déborde, nous parle, et que reste-t-il une fois ôtés les habits du théâtre ? François Emmanuel, l’auteur François Emmanuel - Auteur de Dressing room, avec Marie Bos, m.e.s Guillemette LaurentEst né à Fleurus (Belgique) en 1952. Après des études de médecine, il s‘intéresse à la poésie et au théâtre (adaptation et mise en scène). Il interrompt sa formation en psychiatrie pour un séjour de plusieurs mois au Teatr Laboratorium de Wroclaw chez Jerzy Grotowski. C’est à partir de là qu’il en vient progressivement à l‘écriture romanesque.
    Lieu
    Petit Varia
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    http://www.rideaudebruxelles.be/14-lieux/55-petit-varia