Evénements du 16 novembre 2020

  • KUNSTENFESTIVALDESARTS

    04.09.2020  >  29.11.2020

    • Festival
    Trois moments en automne qui découlent de l'ADN du Kunstenfestivaldesarts. Trois îles de l'archipel qui donne forme cette année au festival.

    Lire la suite

    Malgré les difficultés causées par l'annulation du festival au mois de mai, et grâce à votre soutien, nous organisons à l’automne un format en trois chapitres. Trois moments, qui découlent de l'ADN du Kunstenfestivaldesarts. Du 4 au 8 septembre, nous organisons Every Inside Has an Outside, un événement de cinq jours à Schaerbeek, qui vise à réfléchir sur le temps que nous vivons, à travers sept projets artistiques et un programme de rencontres. En octobre, avec The Diasporic Schools, nous accompagnons sept artistes internationaux avec de nouvelles créations permettant un échange dans un contexte diasporique, à travers une série de rencontres en ligne. Du 26 au 29 novembre, nous soutenons la scène locale, en collaboration avec six maisons d'art bruxelloises et sept artistes bruxellois·es, dans le festival News From Home. Trois îlots d’un archipel qui donne forme cette année au festival. Soyez les bienvenu·es.
    Lieu
    Divers lieux à Bruxelles
    Divers lieux à Bruxelles
    1000 Bruxelles
  • Inspire

    18.09.2020  >  28.11.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    En partant d’une mise en question du temps normalisé (Maarten Vanden Eynde, Edith Dekyndt), Inspire glissera vers des créations abordant une temporalité plus lente, organique (Wolfgang Laib, Fabrice Samyn, Elise Peroi, Suchan Kinoshita, David Claerbout), ouverte (Manon de Boer) jusqu’à présenter des œuvres évoluant au fil de l’espace et du temps de l’exposition (F&D cartier, collectif muesli, Noémie Goldberg/Nogold) afin d’éprouver la durée comme une possible résonnance à notre expérience. Un ancrage salutaire, une pause ou un ralentissement conscient, hors du courant, afin de révéler d’autres rythmes sous-jacents tels que celui qui s’enclenche en nous dès la première inspiration et cadence notre existence. Au programme : une exposition et une programmation de conférences, performances, projections, débats et rencontres. Elles déclineront différentes conceptions du temps qui tentent toutes d’échapper au temps contrôlé et codifié pour offrir une temporalité moins rationnelle, plus naturelle.
    Lieu
    ISELP
    Boulevard de Waterloo, 31
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 504 80 70
    accueil@iselp.be
    http://www.iselp.be
  • On Brenna Bhandar’s ‘Colonial Lives of Property’

    19.09.2020  >  28.11.2020

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    The coming years That Might Be Right will study what is called primitive accumulation; the historical and continuous expropriation of people from common land, resources and relations. This semester we will read Colonial Lives of Property by Brenna Bhandar in which she examines how modern property law contributes to the formation of racial subjects in settler colonies and to the development of racial capitalism.  The sessions are not an endeavour of specialists or insiders, everybody brings the knowledge and experience they have to the table and we will work towards a shared, although not necessarily consensual, understanding of the topic. It is advised to read the chapters of each session beforehand, in order for us to discuss and reread parts of the chapter together during the session. The book is in English, English will be the main language of conversation but open to contribute in other languages.   Concept: That Might Be Right  Design: D-E-A-L and Sophia Holst  Moderators: Introduction | Rob Ritzen (Curators Studio)  Chapter 1 – USE | Line Algoed (Cosmopolis) Chapter 2 – PROPERTIED ABSTRACTIONS | tbc Chapter 3 – IMPROVEMENT | Eitan Bronstein Aparicio (De-Colonizer) Chapter 4 – STATUS | Marc Woons (RIPPLE) tbc Conclusion | Brenna Bhandar (SOAS) tbc   Photo: Fazal Sheikh 
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Petit Poilu

    29.09.2020  >  22.11.2020

    • Exposition
    Cette exposition amusante, vivante et colorée, invite les enfants à se projeter dans les bandes dessinées, donnant à leurs parents des indications sur la façon de raconter l'histoire. Les histoires sont à la fois passionnantes et éducatives pour les enfants.

    Lire la suite

    Cette exposition amusante, vivante et colorée, invite les enfants à se projeter dans les bandes dessinées, donnant à leurs parents des indications sur la façon de raconter l'histoire. Les histoires sont à la fois passionnantes et éducatives pour les enfants.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Phèdre

    10.11.2020  >  27.11.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Prendre Phèdre, cette histoire qu’on voyait si éloignée. Visiter la langue de Racine et le jansénisme qui la travaille. Regarder Phèdre comme une histoire de jeunes gens furieux dansant sur un volcan, où la rythmique des alexandrins se laisse gagner par le fl ow du hip-hop, juxtaposant, aux rivages de la Grèce antique, les arts urbains des banlieues de nos grandes villes. Voir en Phèdre, une jeune femme mariée trop jeune au roi Thésée et tourmentée par un amour interdit, qui se rêve comme veuve et libre. Retrouver au présent la beauté de la langue racinienne, l’âpreté de sa ferveur, la brutalité de ses émotions. Tels sont les desseins de Pauline d’Ollone dont nous avions déjà programmé le splendide Refl ets d’un banquet d’après Platon.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Incandescence

    10.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    Comment les jeunes d'une cité parisienne vivent-ils leurs relations amoureuses et comment composent-ils avec leurs traditions familiales, leurs modèles parentaux, leurs appartenances religieuses, leur couleur de peau, leur culture, leur positionnement dans la fratrie ?

    Lire la suite

    Dans le sillage d’Illumination(s) et de F(l)ammes, qui nous avaient fortement séduits, Incandescences met en scène une dizaine de jeunes femmes et de jeunes hommes, enfants d’exilés et résidant dans des quartiers populaires. Soit une jeunesse « incandescente » qui témoigne librement ici de sa propre histoire, de ses joies et espérances. Comment ces jeunes vivent-ils leurs relations amoureuses et comment composent-ils avec leurs traditions familiales, leurs modèles parentaux, leurs appartenances religieuses, leur couleur de peau, leur culture, leur positionnement dans la fratrie ? Quels rapports entretiennent-ils avec leur corps ? Avec les notions de masculin et de féminin, dans un monde où les frontières de genres sont de plus en plus interrogées ? Les relations amoureuses entre jeunes d’origines et de religions différentes se déploient-elles de la même manière ici et là-bas ? Quelles familles rêvent-ils de composer ? Quels sont leurs propres choix de parentalité ? Mais surtout, comment affirmer que cette jeunesse porte en elle la réelle capacité de contribuer à rendre ce monde meilleur ? Incandescences est le troisième volet du triptyque intitulé Face à leur destin écrit et mis en scène par Ahmed Madani. La nécessité absolue d’être le relais de cette création est partagée par le Poche et plus d’une quinzaine de théâtres français.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Contes et Légendes

    10.11.2020  >  28.11.2020

    • Théâtre
    L’œuvre de Joël Pommerat est intiment liée au Théâtre National. C’est notamment dans nos murs qu’en 2011, il créait son magnifique Cendrillon. En 2016, nous présentions également Ça ira (1) Fin de Louis, un spectacle fleuve sur le politique. Avec Contes et Légendes, l’auteur-metteur en scène français revient à une forme de théâtre plus intimiste. Il se penche sur l’enfance et principalement sur ce point de basculement quand elle glisse vers l’adolescence. Quand les premières interrogations surgissent. Comment se construire, à travers quelles représentations collectives ? Joël Pommerat associe ce moment clé de l’existence humaine au mythe de la créature artificielle. Dans un univers légèrement futuriste, il imagine une cohabitation entre les humains et des robots sociaux. Non pas que l’intelligence artificielle soit au cœur du travail. Sa présence apparaît plutôt comme un prisme au travers duquel nos relations, nos émotions se révèlent dans toute leur complexité. Le spectacle est le fruit d’un travail au long cours. Huit mois d’ateliers et de répétitions nourris de recherche. Vous en dire plus serait péché. Ce serait comme vous révéler la fin d’un film exaltant. Nous sommes au théâtre certes, mais avec une équipe de haut vol et une écriture de plateau ciselée, Joël Pommerat nous le ferait presque oublier.

    Lire la suite

    L’œuvre de Joël Pommerat est intiment liée au Théâtre National. C’est notamment dans nos murs qu’en 2011, il créait son magnifique Cendrillon. En 2016, nous présentions également Ça ira (1) Fin de Louis, un spectacle fleuve sur le politique. Avec Contes et Légendes, l’auteur-metteur en scène français revient à une forme de théâtre plus intimiste. Il se penche sur l’enfance et principalement sur ce point de basculement quand elle glisse vers l’adolescence. Quand les premières interrogations surgissent. Comment se construire, à travers quelles représentations collectives ? Joël Pommerat associe ce moment clé de l’existence humaine au mythe de la créature artificielle. Dans un univers légèrement futuriste, il imagine une cohabitation entre les humains et des robots sociaux. Non pas que l’intelligence artificielle soit au cœur du travail. Sa présence apparaît plutôt comme un prisme au travers duquel nos relations, nos émotions se révèlent dans toute leur complexité. Le spectacle est le fruit d’un travail au long cours. Huit mois d’ateliers et de répétitions nourris de recherche. Vous en dire plus serait péché. Ce serait comme vous révéler la fin d’un film exaltant. Nous sommes au théâtre certes, mais avec une équipe de haut vol et une écriture de plateau ciselée, Joël Pommerat nous le ferait presque oublier.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • E-co.System

    11.11.2020  >  27.11.2020

    • Théâtre
    Une performance immersive, une expérience, visuelle, auditive et sensorielle de sensibilisation à la pollution des sols de la ville de Bruxelles.

    Lire la suite

    Une performance immersive, une expérience, visuelle, auditive et sensorielle de sensibilisation à la pollution des sols de la ville de Bruxelles. Nous ne sommes pas seuls, nous faisons partie d'un écosystème. Toutes nos actions ont une influence sur notre environnement. La relation entre l'humain et la nature est beaucoup plus proche ce que nous voyons. Avec l'utilisation des sens du corps d'une part et des données concernant l'état des sols de la Ville de Bruxelles d'autre part, nous allons mettre en évidence cette relation. Les ambiances sonores et visuelles de la performance accompagneront les états de santé de cet environnement. Du 11 au 27 novembre Le mercredi à 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Scènes d'Envol (Tarif max. 10€) : le 11 novembre à 19h, les 12 et 13 novembre à 20h30 Deux représentations le jeudi 12 novembre : à 14h et à 20h30 Lundi-Théâtre (6€) : le 23 novembre à 20h30 Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27)
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • H(â)rme

    11.11.2020  >  27.11.2020

    • Théâtre
    L’acteur a passé sa vie sur scène mais ce soir, il ne peut plus jouer. C’est alors le théâtre tout entier qui se met à le retenir: les rideaux, le plancher…

    Lire la suite

    L’acteur a passé sa vie sur scène mais ce soir, il ne peut plus jouer. C’est alors le théâtre tout entier qui se met à le retenir: les rideaux, le plancher… Un spectacle tout public, visuel et physique où la poésie s’amuse avec le burlesque, la danse et une certaine philosophie humaniste. Que faire de nos vies quand la raison principale, ce qui nous a fait vibrer jusqu’ici, semble ne plus suffire? Par un jeu clownesque, décalé et muet, les deux acteurs vont explorer des thèmes liés à l’existence de chacun d’entre nous. Ils abordent les scènes par l’absurde, font naître le rire, à la croisée de la réflexion et d'une forme de tendresse. Du 11 au 27 novembre Le mercredi à 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Lundi-Théâtre (6€) : le 16 novembre à 20h30 MercrediX (Tarif max. 10€ en prévente) : le 18 novembre à 19h Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27) Durée du spectacle : 1h30
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • On ne badine pas ...

    12.11.2020  >  21.11.2020

    • Théâtre
    Tout démarre dans une bibliothèque universitaire.Enfin, c'est ce qu'on croit. Deux étudiants planchent sur une dissertation ayant pour thème : « Le rapport amoureux dans le répertoire théâtral français ».

    Lire la suite

    Tout démarre dans une bibliothèque universitaire.Enfin, c'est ce qu'on croit. Deux étudiants planchent sur une dissertation ayant pour thème : « Le rapport amoureux dans le répertoire théâtral français ». Enfin, c'est ce qu'ils croient. Au fur et à mesure de leurs échanges, ils vont progressivement devenir les personnages des oeuvres qu'ils évoquent, tout en explorant parallèlement les méandres de leurs propres sentiments. Enfin, c'est ce qu'ils veulent nous faire croire ! De Molière à Pagnol, d'Adam de la Halle à Feydeau, les réalités se multiplient et se superposent tant et si bien qu'on ne sait plus sur quel pied danser ! https://www.youtube.com/watch?v=iKzy9le8dXI
    Lieu
    La Clarencière
    Rue du Belvédère, 20
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 46 70
    Réservation : +32 2 640 46 76
    fabienne.govaerts@skynet.be
    http://www.laclarenciere.be