Evénements du 8 octobre 2020

  • Exposition /Chronologie - David Widart

    22.09.2020  >  18.10.2020

    • Animations
    Au cours de ses nombreux voyages, David Widart archive des moments, des contextes et des personnes en transition. Chaque image est le témoin d'un temps accumulé, capturé dans l'instant et gravé sur la pellicule. Ses photos écrivent un journal en constant mouvement où l'important est le quelconque, la vie en train de se vivre, la coexistence dynamique de détails, de styles et de présences.   → En partenariat avec BIP (Biennale de l’Image Possible) / Liège / du 19-09 au 25-10-2020 / bip-liege.org

    Lire la suite

    Au cours de ses nombreux voyages, David Widart archive des moments, des contextes et des personnes en transition. Chaque image est le témoin d'un temps accumulé, capturé dans l'instant et gravé sur la pellicule. Ses photos écrivent un journal en constant mouvement où l'important est le quelconque, la vie en train de se vivre, la coexistence dynamique de détails, de styles et de présences.   → En partenariat avec BIP (Biennale de l’Image Possible) / Liège / du 19-09 au 25-10-2020 / bip-liege.org
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Des hommes endormis

    22.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après le succès de "La Ville", retour à l’écriture dangereusement envoûtante d’un des plus grands dramaturges britanniques vivants.

    Lire la suite

    Hambourg, de nos jours. Julia et Paul, la cinquantaine, forment un couple sans enfant. Elle travaille dans le domaine de l’art contemporain, lui est producteur de dance music. En pleine nuit, deux jeunes gens débarquent dans leur appartement : Josefine, assistante de Julia, et son compagnon Tilman. Assistanat à la mise en scène : Jerry Henning Assistanat stagiaire : Geoffrey Tiquet Scénographie : Didier Payen Lumière : Laurent Kaye Création sonore : Raymond Delepierre Coiffure et maquillage : Serge Bellot Chorégraphie : Clément Thirion Régie lumière : Gauthier Minne Régie : Stanislas Drouart Régie son : Nicolas Stroïnovsky Habillage : Nina Juncker L’Arche est l’éditeur et l’agent théâtral du texte représenté : www.arche-editeur.com Production Rideau de Bruxelles, La Coop asbl. Avec la participation du Centre des Arts scéniques (CAS). Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Petit à petit, le climat se fait électrique. Les corps se délient, se défient. D’étranges rapports de force se nouent et se dénouent… Tendus au cordeau, les dialogues virtuoses de Crimp interrogent avec un humour décapant notre rapport aux questions de genre, de générations, de procréation… Comme une danse endiablée au bord du précipice.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • 137 façons de mourir

    29.09.2020  >  09.10.2020

    • Théâtre
    137 façons de mourir est la continuation d'un laboratoire et d'une création sur deux saisons, en deux formats et en deux lieux. Après Face B, représenté au Théâtre de la Vie en décembre 2019, la proposition "entière" refond l'objet avec de nouveaux matériaux et expériences, pour le déployer en un nouvel alliage plus dense, complexe et complet.

    Lire la suite

    Un projet mortel pour réenchanter la vie.Autopsier la mort, briser son tabou, l’analyser avec crudité et douceur, cruauté et amour, en explorer et exprimer les sensations indicibles et impalpables. 137 façons de mourir, une création atypique sur cette notion de passage d'un état à un autre. Une dissection précise et comptable, matière brute et brutale de ce kaléidoscope de tous types de morts : physiques, psychiques, intimes, sociales, professionnelles, humiliations, solitude, manque d’idéaux, de perspectives... Comment mourir, comment l’accepter, comment faire face à cette menace, comment y échapper ? Des questions existentielles sur la finitude des choses, sur la relative fragilité de nos vies éphémères. 137 façons de mourir est la forme complète de la création éponyme-face B représentée au Théâtre de la Vie en décembre 2019. Nous proposons une représentation scolaire le 8 octobre à 14h. Pour notre ouverture de saison, la représentation du 29 septembre sera suivie de l'I.M.M.E.N.S.E goûter. Un goûter tout en douceurs avec tous les artistes de la saison. AVEC VIOLA BARONCELLI, ALESSANDRO DE PASCALE-KRILOFF, INGRID HEIDERSCHEIDT, CHRISTOPHE LAMBERT, VIRGINIE STRUB ET VIVIANE THIÉBAUD ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE VIRGINIE STRUB ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE AMANDINE VANDENHEEDE CRÉATION LUMIÈRE RENAUD CEULEMANS SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES CLAIRE FARAH SCÉNOGRAPHIE ET CONSTRUCTION DU DÉCOR CHRISTOPHE WULLUS COMPOSITION ET RÉGIE SON IANNIS HÉAULME PRODUCTION DÉLÉGUÉE THÉÂTRE LA BALSAMINE COPRODUCTION KIRSH CIE, THÉÂTRE LA BALSAMINE. SOUTIENS FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES – SERVICE DU THÉÂTRE, THÉÂTRE OCÉAN NORD ET ZINNEKE ASBL
    Lieu
    Théâtre la Balsamine
    Avenue Félix Marchal, 1
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 732 96 18
    Réservation : +32 2 735 64 68
    info@balsamine.be
    http://www.balsamine.be
  • Points de rupture

    29.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après une trilogie sur la mécanique du profit et une conférence décalée sur l’impuissance du politique face au secteur financier, Zoo Théâtre poursuit son travail d’écriture scénique. Avec Points de rupture, Françoise Bloch et ses acteurs explorent ces moments où un être rompt avec le système et/ou le groupe dans lequel il est inscrit pour tracer une autre ligne. Rappelons-nous l’histoire de la grenouille. Plongé dans une casserole d’eau, l’animal cuit lentement, bercé par la douce chaleur. Il finit par s’endormir et meurt. Or, immergé dans l’eau bouillante, il aurait pris la fuite, sauvant sa peau d’une mort certaine. A l’aune de cette petite fable, qu’en est-il de l’homme ou d'une société ? Burn-out, révolte, crise, profond désaccord, l’équipe s’interroge sur ces mutations et sur l’oppression qui les précède, voire qui les déclenche. Jusqu'où supporte-t-on quelque chose ?  Et lorsque ça ne tient plus, lorsque l'on déserte ou que l'on fait table rase, quelles en sont les conséquences ? De quoi est fait cet « après », cet espace-temps vibrant où tout est à construire, à inventer ? Ce moment solaire en somme puisque tout devient possible. Points de rupture est une écriture de plateau. À la manière d’un voyage à travers une question, qui en amène une autre (puis une autre), mais au cours duquel, comme au jeu des petits chevaux, des retours à la case départ peuvent intervenir, le spectacle articule fragments de textes fictifs, propositions sur base de matériaux documentaires, improvisations d’acteurs et contrepoints vidéo.

    Lire la suite

    Après une trilogie sur la mécanique du profit et une conférence décalée sur l’impuissance du politique face au secteur financier, Zoo Théâtre poursuit son travail d’écriture scénique. Avec Points de rupture, Françoise Bloch et ses acteurs explorent ces moments où un être rompt avec le système et/ou le groupe dans lequel il est inscrit pour tracer une autre ligne. Rappelons-nous l’histoire de la grenouille. Plongé dans une casserole d’eau, l’animal cuit lentement, bercé par la douce chaleur. Il finit par s’endormir et meurt. Or, immergé dans l’eau bouillante, il aurait pris la fuite, sauvant sa peau d’une mort certaine. A l’aune de cette petite fable, qu’en est-il de l’homme ou d'une société ? Burn-out, révolte, crise, profond désaccord, l’équipe s’interroge sur ces mutations et sur l’oppression qui les précède, voire qui les déclenche. Jusqu'où supporte-t-on quelque chose ?  Et lorsque ça ne tient plus, lorsque l'on déserte ou que l'on fait table rase, quelles en sont les conséquences ? De quoi est fait cet « après », cet espace-temps vibrant où tout est à construire, à inventer ? Ce moment solaire en somme puisque tout devient possible. Points de rupture est une écriture de plateau. À la manière d’un voyage à travers une question, qui en amène une autre (puis une autre), mais au cours duquel, comme au jeu des petits chevaux, des retours à la case départ peuvent intervenir, le spectacle articule fragments de textes fictifs, propositions sur base de matériaux documentaires, improvisations d’acteurs et contrepoints vidéo.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Piano Works Debussy

    02.10.2020  >  10.10.2020

    • Spectacle
    Piano Works Debussy est un duo physique entre la chorégraphe Lisbeth Gruwez et la pianiste Claire Chevallier. Ensemble, elles recherchent l’espace entre les notes des compositions de Claude Debussy, rebelle et provocateur parmi les compositeurs à la constance formelle.

    Lire la suite

    Les mouvements constituent des suggestions, et non des expressions, dans la lignée des aspirations de Debussy, en quête de « la musique immatérielle ». Plutôt que de montrer une réalité inflexible, Lisbeth Gruwez et Claire Chevallier donnent libre cours à l'imagination. Pour la première fois de sa carrière, Lisbeth Gruwez opte pour la musique classique. Au terme de sa formation en ballet classique, elle a trouvé une forme de liberté dans la danse contemporaine, et utilise un langage gestuel qui est devenu une référence. À cet égard, Piano Works Debussy est un dialogue particulier entre un cadre classique et contemporain, qui révèle quelque peu le parcours chorégraphique de Lisbeth Gruwez. Vous n’avez pas réussi à acheter de billet durant KVS CHANGE D'AIR ? Pas de problème, le 1er et le 2 juin 2021, Piano Works Debussy revient au KVS. « Piano Works Debussy est une aquarelle. Pensez à la légèreté des couleurs qui se mélangent, sèchent brièvement, puis sont à nouveau humectées pour établir de nouvelles connexions. La musique de Debussy irrigue la danse, et secoue sans cesse la matière », nous explique Lisbeth Gruwez. 'Music is the space between the notes.' - Claude Debussy
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Midis bruxellois 2020

    06.10.2020  >  14.10.2020

    • Visites Guidées
    6, 7, 8 octobre 2020 : Laeken, des origines à nos jours au Musée de la Ville de Bruxelles, Grand-Place

    Lire la suite

  • MaelstrÖm Festival #14 Chants de la transition

    08.10.2020  >  11.10.2020

    • Festival
    Une Fête, un Festival d’Arts Poétiques, Littéraires et Musicaux

    Lire la suite

    Quatre jours de poésie d’action, slam, concerts, danse, spectacles, animations, lectures et rencontres… 14e édition ! Le fiEstival est l’évènement phare annuel de maelstrÖm reEvolution et de tout un secteur belge et international œuvrant dans la poésie avec l’envie d’une rencontre entre les artistes et le public. Une semaine où les artistes et poètes invités investissent l’Espace Senghor et la ville lors d’Actions Poétiques. Danse, musique, poésie, action, littérature et oralité autour du thème de la Transition. C’est en fait un cycle de 3 ans qui s’ouvre avec ce fiEstival pour sentir, vivre ensemble et penser notre époque inquiète et troublée. Rien ne disparaît, tout se transforme, dit-on. Comment alors se fait-il que le caractère provisoire de notre planète, de l’espèce humaine et de ce qui fait société nous préoccupe si fortement aujourd’hui, entraînant bien souvent des sentiments de perte de sens et de repères ? Nous scrutons l’horizon incertain qui s’annonce en navigant à vue. Et pour aller au-delà des craintes et résistances qui en découlent, nous avons à réfléchir les mutations en marquant un temps de suspension dans la vitesse des évolutions. Dans cette odyssée contemporaine, poètes et poètesses et artistes sont eux et elles aussi à un poste d’observation, ont quelque chose à croiser et partager : une hybridation de nos psychés, une oscillation entre la tradition et le changement ; des formes et des regards décalés qui peuvent offrir une acuité, complémentaire et différente des autres approches et points de vue (philosophiques, esthétiques, économiques et scientifiques). Transits, trajets, passages, questionnements et transmissions seront donc brassés dans le grand tourbillon de la transe spirituelle et poétique. Pour lier les âmes passées et à venir ; pour affûter une conscience accrue du réel ; pour régénérer l’utopie et le rêve sans quoi l’humain n’est pas ; pour élaborer une nouvelle écologie de l’esprit et nourrir les gestes et mouvements de nos métamorphoses. Jeudi 7 mai et Vendredi 8 mai : Animations à partir de l’après-midi dans le piétonnier, suivies d’apéros littéraires, de performances et d’une Scène Ouverte avec des invités spéciaux !!! Aucune inscription au préalable. Samedi 9 mai : Actions à partir de l’après-midi, présentation de livres en présence des auteurs, grand banquet convivial et artisanal, suivi de la Traversée de la Nuit du coucher du soleil à son lever !!! Une nuit de poésie, musique, contes, jeux, dessins… ouverte à tous ! L’an dernier des coins cosys et des petites tentes ont permis même aux enfants de participer et de dormir une partie de la nuit… Dimanche 10 mai : Le dernier rendez-vous sera une grande Agora de la transition (espace débat, discussion, partage d’expériences) - AVEC LA PARTICIPATION : Plus de 50 auteurs & artistes belges et internationaux ! - UNE COPRODUCTION : maelstrÖm reEvolution & Le Senghor avec le soutien de La Promotion des Lettres de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission Communautaire française (COCOF-Culture), Région de Bruxelles-Capitale, WBI-Wallonie-Bruxelles International, Service Culture de la Commune d’Etterbeek et en partenariat avec la Maison de la Poésie d’Amay, Sep Stigo Films, Poète National, Mudriam, Lézarts Urbains, MEDEX-Musée Éphémère de l’Exil. - CONTACT INFO@FIESTIVAL.NET : info@fiestival.net www.fiestival.net - Traversée de la Nuit du samedi 9 à 18h jusqu’au dimanche 10 mai 6h. KIDS FRIENDLY/ ENFANTS ADMIS AVEC JOIE . De nombreuses animations sont prévues pour les enfants durant le FiEstival. - P. A. F. : Prix Libre. Pour que ce soit un événement accessible à tous, Chacun donne ce qu’il veut/ ce qu’il peut, et cela est aussi valable pour le buffet du samedi. - Découvrez les détails des actions poétiques dans la rue sur notre site et dans la brochure dédiée !
    Lieu
    Centre Culturel d'Etterbeek - Le Senghor
    Chaussée de Wavre, 366
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 230 31 40
    Réservation : +32 2 230 31 40
    info@senghor.be
    http://www.senghor.be
  • ICE

    08.10.2020  >  10.10.2020

    • Spectacle
    Dans le spectacle ICE, la chorégraphe Bahar Temiz crée des sculptures éphémères poétiques en tirant sur des cordes, en les faisant onduler, en les entrelaçant et en les nouant. À travers des gestes simples, elle souhaite donner une intensité physique à sa création.

    Lire la suite

    Alors qu’elle se débat avec les cordes, elle raconte des histoires dans lesquelles le passé et le présent confluent et se conservent grâce au froid. Ainsi, ICE cherche à nous sensibiliser aux multiples mises en garde que nous lance la terre quant à son – et notre – avenir, alors qu’elle se réchauffe chaque jour. Au même rythme qu’auquel la vie a un jour émergé de la glace, cette masse d’eau froide disparaît à présent. Temiz transpose ses désirs et ses aspirations dans son oeuvre ; elle rend hommage à tous ceux qui tentent de renouer des liens dans notre monde complexe, mais restent à la traîne. Ce projet en solo est né d’une pulsion de survie pour célébrer l’écoulement du temps et imaginer un avenir utopique. Bahar Temiz est née à Istanbul. Après des études de philosophie à la Sorbonne, elle atterrit aux Pays-Bas où elle suit une formation de danse. Elle travaille, entre autres, avec Superamas et avec la chorégraphe Ivana Müller. En 2018, elle nous éblouit dans le solo White on White que Marc Vanrunxt a écrit pour elle.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be