Evénements du 5 octobre 2020

  • L’agent 212

    05.09.2020  >  18.10.2020

    • Exposition
    L'exposition présente une sélection de planches et de couvertures originales ! Venez découvrir les aventures de drôle de policier !

    Lire la suite

    Né en 1952 à Ottignies, Daniel Kox se passionne pour le dessin depuis ses plus jeunes années. En 1967, il rencontre le scénariste et dessinateur belge de bande dessinée Jidéhem qui le conseille et l’encourage à poursuivre dans cette voie. C’est ainsi que ses premières histoires, Vladimir et Firmin, seront publiées dans le journal mensuel Samedi-Jeunesse lorsqu’il a à peine 18 ans. Ensuite, muni de sa toute nouvelle série Les Indésirables sous le bras, Kox s’en va à la rencontre du célèbre dessinateur Peyo, alors fort occupé à la réalisation du dessin animé La Flûte à six Schtroumpfs. Celui-ci apprécie ses travaux et lui ouvre les portes de la célèbre maison d’éditions Dupuis. Au sein de celle-ci, alors que Peyo termine son dessin animé, Kox réalise quelques gags d’un agent de police, L’Agent 212, imaginé par le scénariste Raoul Cauvin. Ce nouvel héros sera considéré, dans un premier temps, comme éphémère et sans grand avenir. Au fil du temps, les gags se succèdent et les lecteurs manifestent un intérêt grandissant pour le personnage. Tant et si bien qu’en 1981, le journal Spirou publie un référendum où L’Agent 212 occupe la 5e place derrière Gaston Lagaffe, Yoko Tsuno, Les Tuniques Bleues et Boule & Bill. Le succès est donc au rendez-vous et convainc, avec toutefois une certaine réserve, les Éditions Dupuis de ne pas laisser ce singulier policier au placard. Cette même année, un premier album paraît et marque le début d’une série de 29 tomes. Inspiré par Peyo, Franquin et Tillieux, et admiratif des travaux de Gibrat et Frank Pé, pour n’en citer que quelques-uns, Kox a su s’imposer dans le monde de la bande dessiné. En 2017, le dessinateur reçoit le prix Coup de Coeur à l’occasion du 30e festival de BD Bulles en Nord, à Lys-lez-Lannoy en France et, simultanément, une statue de L’Agent 212 est inaugurée sur la digue de Middelkerke, à la côte belge. Reconnaissable par un trait rond, caricatural et expressif, cet antihéros au coeur tendre, parfois naïf, gaffeur, à l’humour « bien de chez nous » et des plus sympathiques, occupe la scène bédéiste depuis déjà 45 ans. L’Agent 212 se compte aujourd’hui parmi les personnages préférés des amateurs de bande dessinée et ses auteurs, Kox et Cauvin, continuent avec passion à lui donner vie dans des mésaventures désopilantes.
    Lieu
    Centre d'Art de Rouge-Cloître
    Rue du Rouge-Cloître, 4
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 660 55 97
    info@rouge-cloitre.be
    http://www.rouge-cloitre.be
  • Le Marchand des quatre saisons

    10.09.2020  >  18.10.2020

    • Cinéma
    La chute aux enfers d’un ex-légionnaire, de retour au foyer et retrouvant son étouffant quotidien - sa famille bien-pensante et son épouse ignoble-, qui le pousseront au suicide.

    Lire la suite

    La chute aux enfers d’un ex-légionnaire, de retour au foyer et retrouvant son étouffant quotidien - sa famille bien-pensante et son épouse ignoble-, qui le pousseront au suicide. Un impitoyable mélo de Fassbinder, passant au crible les tabous de "l'Allemagne petite bourgeoise et du miracle économique". Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Lili Marleen

    11.09.2020  >  17.10.2020

    • Cinéma
    L’histoire d’une chanson, succès durant la période nazie et de son interprète.

    Lire la suite

    L’histoire d’une chanson, succès durant la période nazie et de son interprète. Le plus gros budget d’un Fassbinder héritier de Douglas Sirk pour un mélo produit par l’ancien caméraman de Leni Riefenstahl - où la nostalgie rétro de la mise en scène devient un écho direct à l’ambiguïté du propos. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Chez Jolie Coiffure

    12.09.2020  >  17.10.2020

    • Cinéma
    Un petit salon de coiffure dans une galerie au cœur de Matongé. 

    Lire la suite

    Un petit salon de coiffure dans une galerie au cœur de Matongé. Les femmes viennent se faire coiffer (joliment) et parler, les hommes s'y arrêtent pour parler. La coiffeuse pratique son métier, son art et parle aussi, du quartier, des petits et grands problèmes personnels, d'intégration, de migration (parfois clandestine), de là-bas, au pays. Le petit salon apparait alors comme un lien essentiel du tissus social. Ce documentaire sans fioriture, aide à prendre conscience d'une vie bruxelloise méconnue. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Solaris

    13.09.2020  >  14.10.2020

    • Cinéma
    Les habitants d’une station spatiale, pris au piège de leurs souvenirs et amours défuntes, au contact d’un océan-cerveau sidéral. 

    Lire la suite

    Les habitants d’une station spatiale, pris au piège de leurs souvenirs et amours défuntes, au contact d’un océan-cerveau sidéral. Un film de science-fiction mystico-métaphysique, en réponse soviétique à 2001 - avec lequel Tarkovsky était en désaccord humaniste complet. Version restaurée. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Next Move

    17.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Les cinq plus jeunes artistes et compagnies associé·e·s du Théâtre Les Tanneurs partagent un même goût pour l’innovation et la recherche de nouvelles formes, et s’unissent pour présenter une soirée à plusieurs voix, composée de 5 spectacles courts. À travers ce geste commun, ces auteur·e·s et metteur·se·s en scène vous invitent à voyager d’un univers artistique et scénique à l’autre.

    Lire la suite

    Bruxelles est une véritable pépinière d’artistes, un lieu phare de la création contemporaine. Les cinq plus jeunes artistes et compagnies associé·e·s du Théâtre Les Tanneurs partagent un même goût pour l’innovation et la recherche de nouvelles formes. Ils s’unissent pour présenter une soirée à plusieurs voix, composée de 5 spectacles XS (formes courtes) : "Still Life" de Sophie Linsmaux et Aurelio Mergola, "Ancora tu" de Salvatore Calcagno, "Luc, Corinne, Alain et Stéphane" de Fany Ducat, "Litanie" de Gurshad Shaheman et "Les vieux, c’est horrible" d’Eline Schumacher. À travers ce geste commun, ces auteur·e·s et metteur·e·s en scène vous invitent à voyager d’un univers artistique et scénique à l’autre. 5 spectacles XS / formes courtes : ​Still Life (Sophie Linsmaux & Aurelio Mergola - 10' - présenté plusieurs fois sur la soirée) : Venez visiter notre appartement en finition clé-sur-porte. Lumière, espace et grand confort sont quelques atouts de cet ensemble d’exception conçu dans un esprit de bien-être absolu ! Ancora tu (Salvatore Calcagno/garçongarçon - 30' - présenté deux fois sur la soirée) : Dans une chambre d’hôtel, Salvatore et Dany ont vécu une fulgurante histoire d’amour. Dany se retrouve seul parmi le désordre des souvenirs. Dans un dernier élan pathétique avant de retourner à sa vie normale, celui-ci doit trier, avec l’aide du public, les souvenirs vécus avec Salvatore et ainsi retracer toutes les étapes de leur histoire depuis ses débuts jusqu’aux adieux, comme si la démonstration de cet amour avait la faculté de le guérir. Et si cette chambre était justement l’occasion de faire exister cet amour ? Luc, Corinne, Alain et Stéphane (Fany Ducat - 25') : Corinne n’a plus vraiment goût à la ferme et ne comprend pas pourquoi Alain s’attache à elle. Entre les bottes, les vaches et la brouette, il va falloir prendre une décision rapide. Seul problème : Corinne n’est pas toujours très décidée. Luc, de son côté, s’inquiète. Il se demande pourquoi des vaches sans peau sont retrouvées mortes dans les champs voisins. Litanie (Gurshad Shaheman - 15') : Je viens d’une culture où les étapes importantes de la vie sont extrêmement ritualisées. Petit, j'étais terrifié et fasciné par les rituels du deuil : des hommes et des femmes réparti·e·s dans d’immenses cortèges non-mixtes qui pleurent ensemble et se flagellent jusqu’à l’évanouissement ou la transe. Loin d’être morbides, ces rites sont paradoxalement vibrants d’une grande vitalité. Avec Litanie, j’ai voulu me replonger dans ces rites anciens pour en proposer une version poétique et toute personnelle. Les vieux, c'est horrible (Eline Schumacher - 30' - représentations uniquement les 17, 18 et 19 septembre 2020) : Quel souvenir laisse-t-on de soi ? La mamie d’Eline a écrit des carnets intimes durant toute sa vie. Au décès de celle-ci, tous les carnets avaient disparu. Pourquoi ? En inventant la mémoire censurée de sa grand-mère et en lui redonnant vie, Eline Schumacher propose un portrait caustique de la vieillesse pour nous vacciner contre la solitude.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Les Trois Mousquetaires

    17.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français!

    Lire la suite

    C’est en collaboration avec Auguste Maquet qu’Alexandre Dumas écrit "Les Trois Mousquetaires". Ils ont pour nom Athos, Pothos et Aramis (tous ont existé mais n’étaient pas de la même génération) et sont au service de Louis XIII. Arrivé de sa Gascogne natale sur un bidet jaune de robe, avec une lettre de recommandation de son gentilhomme de père pour M. de Tréville, capitaine des gardes, à Paris, d’Artagnan doit gagner sa belle casaque de mousquetaires. Il commencera par se battre en duel avec ceux qui deviendront ses inséparables amis. L’amour que d’Artagnan porte à Constance Bonacieux (Constanske chez Toone), fidèle femme de chambre d’Anne d’Autriche, le lance dans l’aventure dite des "Ferrets de la Reine" : douze ferrets de diamants, présents du roi, que la reine a offerts à Buckingham. A l’instigation du cardinal de Richelieu qui veut perdre la reine, Louis XIII somme son épouse de les porter au prochain bal de la cour. Ces ferrets sont en réalité des bouts métalliques qui terminent des rubans. Dans le cas de la reine de France, ces ferrets sont ornés de diamants. Pour les commodités de la scène et aussi par confusion de récits, ces ferrets se transforment chez les Toone du passé en collier de la reine. Cet épisode naît probablement d’un autre roman de Dumas : "Le Collier de la Reine" qui trouve sa source dans l’Affaire du collier de 1785-1786, scandale qui éclata en France à la fin de l’Ancien Régime, à la suite d’une escroquerie montée par la comtesse de la Motte aidée de Cagliostro. Ces derniers convainquirent le cardinal de Rohan d’acheter pour la reine un collier qu’il ne put jamais rembourser. Cette affaire compromit la reine Marie-Antoinette qui était pourtant innocente. Confusion dans les récits, anachronisme font partie du quotidien des Toone. Ils ne s’embarrassent guère de détails. Comme disait Molière : "L’important, c’est de plaire !" De nos jours encore, Toone respecte les anachronismes de ses prédécesseurs.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 71 37
    Réservation : +32 2 513 54 86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • La Chose

    18.09.2020  >  16.10.2020

    • Spectacle
    Un spectacle d’improvisation autour d’une chose, d’un truc ou d’un machin que les comédiens découvriront sur scène en même temps que vous…

    Lire la suite

    Les Taupes, troupe d’improvisation théâtrale composée de comédiens singuliers et haut-en-couleurs, reviennent investir la Capitale avec leur nouveau concept… Après avoir écumé le Championnat de la FBIA pendant de longues années et remporté 4 fois la Coupe de Belgique d’Improvisation, les Taupes investissent le Petit Chapeau Rond Rouge et vous présentent « La Chose », spectacle mystérieux, pour vous comme pour les comédiens du soir… L’objet qui sera au centre du spectacle, ils ne le connaissent pas encore… Pendant plus d’une heure, les Taupes improviseront pour vous sans discontinuer. L’objet découvert traversera l’ensemble des impros, mais… n’en disons pas plus ! Surprise !
    Lieu
    Le Petit Chapeau Rond Rouge
    Rue Père Eudore Devroye, 12
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 498 51 35 63
    Réservation : +32 498 51 35 63
    info@lepetitchapeaurondrouge.be
    http://www.lepetitchapeaurondrouge.be
  • Exposition /Chronologie - David Widart

    22.09.2020  >  18.10.2020

    • Animations
    Au cours de ses nombreux voyages, David Widart archive des moments, des contextes et des personnes en transition. Chaque image est le témoin d'un temps accumulé, capturé dans l'instant et gravé sur la pellicule. Ses photos écrivent un journal en constant mouvement où l'important est le quelconque, la vie en train de se vivre, la coexistence dynamique de détails, de styles et de présences.   → En partenariat avec BIP (Biennale de l’Image Possible) / Liège / du 19-09 au 25-10-2020 / bip-liege.org

    Lire la suite

    Au cours de ses nombreux voyages, David Widart archive des moments, des contextes et des personnes en transition. Chaque image est le témoin d'un temps accumulé, capturé dans l'instant et gravé sur la pellicule. Ses photos écrivent un journal en constant mouvement où l'important est le quelconque, la vie en train de se vivre, la coexistence dynamique de détails, de styles et de présences.   → En partenariat avec BIP (Biennale de l’Image Possible) / Liège / du 19-09 au 25-10-2020 / bip-liege.org
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Des hommes endormis

    22.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après le succès de "La Ville", retour à l’écriture dangereusement envoûtante d’un des plus grands dramaturges britanniques vivants.

    Lire la suite

    Hambourg, de nos jours. Julia et Paul, la cinquantaine, forment un couple sans enfant. Elle travaille dans le domaine de l’art contemporain, lui est producteur de dance music. En pleine nuit, deux jeunes gens débarquent dans leur appartement : Josefine, assistante de Julia, et son compagnon Tilman. Assistanat à la mise en scène : Jerry Henning Assistanat stagiaire : Geoffrey Tiquet Scénographie : Didier Payen Lumière : Laurent Kaye Création sonore : Raymond Delepierre Coiffure et maquillage : Serge Bellot Chorégraphie : Clément Thirion Régie lumière : Gauthier Minne Régie : Stanislas Drouart Régie son : Nicolas Stroïnovsky Habillage : Nina Juncker L’Arche est l’éditeur et l’agent théâtral du texte représenté : www.arche-editeur.com Production Rideau de Bruxelles, La Coop asbl. Avec la participation du Centre des Arts scéniques (CAS). Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Petit à petit, le climat se fait électrique. Les corps se délient, se défient. D’étranges rapports de force se nouent et se dénouent… Tendus au cordeau, les dialogues virtuoses de Crimp interrogent avec un humour décapant notre rapport aux questions de genre, de générations, de procréation… Comme une danse endiablée au bord du précipice.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be