Evénements du 29 septembre 2020

  • A Table !

    04.07.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    Les estomacs se remplissent, les langues se délient.

    Lire la suite

    C’est à un repas bien réel auquel va assister le public. Au début du spectacle, le menu est annoncé aux spectateurs et aux comédiens qui n’en ont pas connaissance. Qui seront les personnages réunis autour de la table ? À quelle occasion seront-ils réunis ? Un repas d’affaire, un dîner de Saint Valentin, un festin de retrouvailles d’amis d’enfance, un pic nic en famille... C’est aux spectateurs de proposer. Démarrant de cette impulsion du public et sans concertation ni canevas, les comédiens vont improviser une scène de repas pendant 1h15. À partir d’une situation toute simple que tout le monde a déjà vécu, les comédiens vont créer une véritable histoire pouvant, selon les soirées, aller d’une comédie haute en couleur, à un drame poignant en passant par un thriller haletant.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • En toute amitié

    11.07.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    “Un ami est quelqu’un qui sait tout de toi et t’aime quand même.” (Elbert Hubbard)

    Lire la suite

    Patrick Spadrille et Gilles Delvaulx ont partagé de nombreux projets de théâtre et d’improvisation depuis le début des années 90. Près de 30 ans d’amitié et de scènes partagées. C’est pourquoi ils ont décidé de consacrer ce spectacle au passionnant thème de l’amitié et de tenter de répondre avec vous à quelques questions. C’est quoi être ami ? À partir de quand sait-on qu’on est amis ? Quelle sont les limites de l’amitié ? Qu’est-ce qui peut briser une amitié ? L’amitié est-elle plus forte que l’amour ? …
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Les Marolles et l’Art nouveau

    26.07.2020  >  04.10.2020

    • Visites Guidées
    Cette visite met en évidence ces lieux phares de l’Art nouveau bruxellois dans ce quartier populaire du centre-ville.  

    Lire la suite

    Le quartier des Marolles est depuis toujours un lieu d’accueil des populations et des formules sociales innovantes. Au tournant du xxe siècle, deux écoles, un vaste entrepôt de vins et spiritueux, une cité sociale de type phalanstère et un atelier d’artiste y sont édifiés en style Art nouveau. Cette visite met en évidence ces lieux phares de l’Art nouveau bruxellois dans ce quartier populaire du centre-ville.
    Lieu
    Place Poelaert, sur les marches du Palais de Justice
    Place Poelaert, sur les marches du Palais de Justice
    1000 Bruxelles
    http://www.improviste.be/
  • Des hommes endormis

    22.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après le succès de "La Ville", retour à l’écriture dangereusement envoûtante d’un des plus grands dramaturges britanniques vivants.

    Lire la suite

    Hambourg, de nos jours. Julia et Paul, la cinquantaine, forment un couple sans enfant. Elle travaille dans le domaine de l’art contemporain, lui est producteur de dance music. En pleine nuit, deux jeunes gens débarquent dans leur appartement : Josefine, assistante de Julia, et son compagnon Tilman. Assistanat à la mise en scène : Jerry Henning Assistanat stagiaire : Geoffrey Tiquet Scénographie : Didier Payen Lumière : Laurent Kaye Création sonore : Raymond Delepierre Coiffure et maquillage : Serge Bellot Chorégraphie : Clément Thirion Régie lumière : Gauthier Minne Régie : Stanislas Drouart Régie son : Nicolas Stroïnovsky Habillage : Nina Juncker L’Arche est l’éditeur et l’agent théâtral du texte représenté : www.arche-editeur.com Production Rideau de Bruxelles, La Coop asbl. Avec la participation du Centre des Arts scéniques (CAS). Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Petit à petit, le climat se fait électrique. Les corps se délient, se défient. D’étranges rapports de force se nouent et se dénouent… Tendus au cordeau, les dialogues virtuoses de Crimp interrogent avec un humour décapant notre rapport aux questions de genre, de générations, de procréation… Comme une danse endiablée au bord du précipice.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • 137 façons de mourir

    29.09.2020  >  09.10.2020

    • Théâtre
    137 façons de mourir est la continuation d'un laboratoire et d'une création sur deux saisons, en deux formats et en deux lieux. Après Face B, représenté au Théâtre de la Vie en décembre 2019, la proposition "entière" refond l'objet avec de nouveaux matériaux et expériences, pour le déployer en un nouvel alliage plus dense, complexe et complet.

    Lire la suite

    Un projet mortel pour réenchanter la vie.Autopsier la mort, briser son tabou, l’analyser avec crudité et douceur, cruauté et amour, en explorer et exprimer les sensations indicibles et impalpables. 137 façons de mourir, une création atypique sur cette notion de passage d'un état à un autre. Une dissection précise et comptable, matière brute et brutale de ce kaléidoscope de tous types de morts : physiques, psychiques, intimes, sociales, professionnelles, humiliations, solitude, manque d’idéaux, de perspectives... Comment mourir, comment l’accepter, comment faire face à cette menace, comment y échapper ? Des questions existentielles sur la finitude des choses, sur la relative fragilité de nos vies éphémères. 137 façons de mourir est la forme complète de la création éponyme-face B représentée au Théâtre de la Vie en décembre 2019. Nous proposons une représentation scolaire le 8 octobre à 14h. Pour notre ouverture de saison, la représentation du 29 septembre sera suivie de l'I.M.M.E.N.S.E goûter. Un goûter tout en douceurs avec tous les artistes de la saison. AVEC VIOLA BARONCELLI, ALESSANDRO DE PASCALE-KRILOFF, INGRID HEIDERSCHEIDT, CHRISTOPHE LAMBERT, VIRGINIE STRUB ET VIVIANE THIÉBAUD ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE VIRGINIE STRUB ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE AMANDINE VANDENHEEDE CRÉATION LUMIÈRE RENAUD CEULEMANS SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES CLAIRE FARAH SCÉNOGRAPHIE ET CONSTRUCTION DU DÉCOR CHRISTOPHE WULLUS COMPOSITION ET RÉGIE SON IANNIS HÉAULME PRODUCTION DÉLÉGUÉE THÉÂTRE LA BALSAMINE COPRODUCTION KIRSH CIE, THÉÂTRE LA BALSAMINE. SOUTIENS FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES – SERVICE DU THÉÂTRE, THÉÂTRE OCÉAN NORD ET ZINNEKE ASBL
    Lieu
    Théâtre la Balsamine
    Avenue Félix Marchal, 1
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 732 96 18
    Réservation : +32 2 735 64 68
    info@balsamine.be
    http://www.balsamine.be
  • Points de rupture

    29.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après une trilogie sur la mécanique du profit et une conférence décalée sur l’impuissance du politique face au secteur financier, Zoo Théâtre poursuit son travail d’écriture scénique. Avec Points de rupture, Françoise Bloch et ses acteurs explorent ces moments où un être rompt avec le système et/ou le groupe dans lequel il est inscrit pour tracer une autre ligne. Rappelons-nous l’histoire de la grenouille. Plongé dans une casserole d’eau, l’animal cuit lentement, bercé par la douce chaleur. Il finit par s’endormir et meurt. Or, immergé dans l’eau bouillante, il aurait pris la fuite, sauvant sa peau d’une mort certaine. A l’aune de cette petite fable, qu’en est-il de l’homme ou d'une société ? Burn-out, révolte, crise, profond désaccord, l’équipe s’interroge sur ces mutations et sur l’oppression qui les précède, voire qui les déclenche. Jusqu'où supporte-t-on quelque chose ?  Et lorsque ça ne tient plus, lorsque l'on déserte ou que l'on fait table rase, quelles en sont les conséquences ? De quoi est fait cet « après », cet espace-temps vibrant où tout est à construire, à inventer ? Ce moment solaire en somme puisque tout devient possible. Points de rupture est une écriture de plateau. À la manière d’un voyage à travers une question, qui en amène une autre (puis une autre), mais au cours duquel, comme au jeu des petits chevaux, des retours à la case départ peuvent intervenir, le spectacle articule fragments de textes fictifs, propositions sur base de matériaux documentaires, improvisations d’acteurs et contrepoints vidéo.

    Lire la suite

    Après une trilogie sur la mécanique du profit et une conférence décalée sur l’impuissance du politique face au secteur financier, Zoo Théâtre poursuit son travail d’écriture scénique. Avec Points de rupture, Françoise Bloch et ses acteurs explorent ces moments où un être rompt avec le système et/ou le groupe dans lequel il est inscrit pour tracer une autre ligne. Rappelons-nous l’histoire de la grenouille. Plongé dans une casserole d’eau, l’animal cuit lentement, bercé par la douce chaleur. Il finit par s’endormir et meurt. Or, immergé dans l’eau bouillante, il aurait pris la fuite, sauvant sa peau d’une mort certaine. A l’aune de cette petite fable, qu’en est-il de l’homme ou d'une société ? Burn-out, révolte, crise, profond désaccord, l’équipe s’interroge sur ces mutations et sur l’oppression qui les précède, voire qui les déclenche. Jusqu'où supporte-t-on quelque chose ?  Et lorsque ça ne tient plus, lorsque l'on déserte ou que l'on fait table rase, quelles en sont les conséquences ? De quoi est fait cet « après », cet espace-temps vibrant où tout est à construire, à inventer ? Ce moment solaire en somme puisque tout devient possible. Points de rupture est une écriture de plateau. À la manière d’un voyage à travers une question, qui en amène une autre (puis une autre), mais au cours duquel, comme au jeu des petits chevaux, des retours à la case départ peuvent intervenir, le spectacle articule fragments de textes fictifs, propositions sur base de matériaux documentaires, improvisations d’acteurs et contrepoints vidéo.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be