Evénements du 28 septembre 2020

  • In Solidum

    15.09.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    Eté 2017, cinq amis d’enfance s’introduisent dans une villa de vacances du Sud de la France. Ils y vivent une semaine de folie et, portés par l’euphorie d’être réunis, ils mettent le feu à la piscine et ses alentours… Un an plus tard, ils sont jugés pour leur connerie: 122.475 € de dommages et intérêts à verser in solidum à la propriétaire de la villa.

    Lire la suite

    « Il faut que je paye dans les 24 heures sinon je serai enfermé pour tentative de meurtre. En vérité mon amour, je ne suis pas en possession de cette somme en ce moment. Ce n'est vraiment pas facile pour moi de te demander ça, j'ai honte, mais il faut que je te demande un prêt pour régler ce problème. Je t’aime tant. » Eté 2017, cinq amis d’enfance s’introduisent dans une villa de vacances du Sud de la France. Ils y vivent une semaine de folie, portés par l’euphorie d’être réunis, inspirés, intouchables. Ils sont sympas, touchants… En partant, pourtant, ils mettent le feu à la piscine et ses alentours… Un an plus tard, ils sont jugés pour leur connerie: 122.475 € de dommages et intérêts à verser in solidum à la propriétaire de la villa. In Solidum : tous coupables et tous ensemble. Pour payer leur dette, ces pieds nickelés y vont de l’arnaque 2.0 : escroquerie virtuelle, arnaque à la nigériane, pillage des cœurs à prendre sur les sites de rencontre, chantages divers… Une vraie start-up de self-made men en cybercriminalité. Avec ses codes, ses principes très Wall Street… Et ça fonctionne ! L’argent pleut en abondance. Jusqu’au jour où… Six jeunes comédiens, tous lauréats de l’IAD, explorent le registre du polar. Sans tomber dans la caricature, on y retrouve tous les ingrédients du genre : fric, trahison, passion, stratégie, justice, amitiés viriles… Un texte écrit avec grande finesse dans lequel les personnages pourraient être tout droit sortis de La Casa de Papel.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • "Meilleurs Alliés" de Hervé Bentégéat

    16.09.2020  >  04.10.2020

    • Théâtre
    Deux “Monstres Sacrés”, un impressionnant dialogue pour revivre un fabuleux moment d’Histoire !

    Lire la suite

    MEILLEURS ALLIÉS Hervé BENTEGEAT 50 ème anniversaire de la mort du Général de Gaulle, 75 ème anniversaire de la fin de la guerre, 80 ème anniversaire de l’«Appel du 18 juin» : Churchill et de Gaulle vont opposer leurs incroyables résistances qui changeront le cours de la guerre ce 4 juin 1944. Michel de Warzée et Pascal Racan, après plus de 300 représentations entre Avignon, Paris, Bruxelles, la Wallonie, la France et Beyrouth, reviennent s’affronter pour votre plus grand bonheur.
    Lieu
    Comédie Claude Volter
    Avenue des Frères Legrain, 98
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : +32 2 762 09 63
    Réservation : +32 2 762 09 63
    secretariat@comedievolter.be
    http://www.comedievolter.be
  • Ma Pucelette

    16.09.2020  >  02.10.2020

    • Théâtre
    La Pucelette est une petite fille de 4 ans qui arpente les rues de Wasmes, dans le Borinage, les lundis et mardis de Pentecôte en donnant généreusement aux citoyens un salut porte bonheur. Au-delà d'un folklore, Laura Fautré raconte, à travers différents témoignages, anecdotes et souvenirs d'enfant, une histoire de monstres et de proies... Ceux et celles d'hier, mais aussi d'aujourd'hui.

    Lire la suite

    La Pucelette est une petite fille de 4 ans qui arpente les rues de Wasmes, dans le Borinage, les lundis et mardis de Pentecôte en donnant généreusement aux citoyens un salut porte bonheur. Ma Pucelette part à a recherche de cette jeune pucelle. Quel âge a-t-elle aujourd’hui ? Qu’est-elle devenue après ce jour de gloire ? Et qu’en est-il du dragon, l’a-t-on oublié ? Au-delà d'un folklore, la comédienne raconte, à travers différents témoignages, anecdotes et souvenirs d'enfant, une histoire de monstres et de proies... Ceux et celles d'hier, mais aussi d'aujourd'hui. Du 16 septembre au 2 octobre Le mercredi à 19h Le jeudi et le vendredi à 20h30 MercrediX (tarif max 10€ en prévente) : le 23 septembre Tarifs : de 8 à 19€ (+ Art. 27)
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Paracétamol Expérience

    16.09.2020  >  02.10.2020

    • Théâtre
    Après de nombreuses recherches, le TraceS Collectif a mis au point, à titre expérimental : la Paracétamol Expérience. Parce qu'il faut bien marquer notre époque pour qu'on dise par-delà les âges, les masques et les barricades : en ce temps-là nous étions naïfs mais nous étions vivants.

    Lire la suite

    " Bonsoir. Je peux vous débarrasser de votre manteau. Mes mains sont propres vous savez. Merci, c'est un signe de confiance de me le donner. Vraiment merci. Vous êtes venu seul ? Vous habitez Bruxelles ? Vous toussez ? Vous triez vos déchets ? Vous craignez une troisième guerre mondiale ? Vous espérez trouver l’amour ce soir ? Vous avez pensé au suicide pendant le confinement ? Vous croyez au dérèglement climatique ? Vous avez peur de mourir ? Vous êtes célibataire ? Asseyez-vous plutôt ici, alors." Après de nombreuses recherches, le TraceS Collectif a mis au point, à titre expérimental : la Paracétamol Expérience. Un spectacle où les scientifiques, les artistes, les opportunistes, les paillettes, les « pouet-pouet », les politiciens et les poètes se côtoient. Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On attend quoi ? On attend qui ? Autant de questions que de tentatives de réponses parce qu'il faut bien marquer notre époque pour qu'on dise par-delà les âges, les masques et les barricades : en ce temps-là nous étions naïfs mais nous étions vivants. Du 16 septembre au 2 octobre Le mercredi à 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Scènes d'Envol (Tarif max. 10€) : le 16 septembre à 19h, les 17 et 18 septembre à 20h30 Deux représentations le jeudi 17.09 : à 14h et à 20h30 Lundi-Théâtre (6€) : le 28.09 à 20h30 Tarifs : de 6 à 19€ (+ Art. 27) Durée du spectacle : 1h30
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Next Move

    17.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Les cinq plus jeunes artistes et compagnies associé·e·s du Théâtre Les Tanneurs partagent un même goût pour l’innovation et la recherche de nouvelles formes, et s’unissent pour présenter une soirée à plusieurs voix, composée de 5 spectacles courts. À travers ce geste commun, ces auteur·e·s et metteur·se·s en scène vous invitent à voyager d’un univers artistique et scénique à l’autre.

    Lire la suite

    Bruxelles est une véritable pépinière d’artistes, un lieu phare de la création contemporaine. Les cinq plus jeunes artistes et compagnies associé·e·s du Théâtre Les Tanneurs partagent un même goût pour l’innovation et la recherche de nouvelles formes. Ils s’unissent pour présenter une soirée à plusieurs voix, composée de 5 spectacles XS (formes courtes) : "Still Life" de Sophie Linsmaux et Aurelio Mergola, "Ancora tu" de Salvatore Calcagno, "Luc, Corinne, Alain et Stéphane" de Fany Ducat, "Litanie" de Gurshad Shaheman et "Les vieux, c’est horrible" d’Eline Schumacher. À travers ce geste commun, ces auteur·e·s et metteur·e·s en scène vous invitent à voyager d’un univers artistique et scénique à l’autre. 5 spectacles XS / formes courtes : ​Still Life (Sophie Linsmaux & Aurelio Mergola - 10' - présenté plusieurs fois sur la soirée) : Venez visiter notre appartement en finition clé-sur-porte. Lumière, espace et grand confort sont quelques atouts de cet ensemble d’exception conçu dans un esprit de bien-être absolu ! Ancora tu (Salvatore Calcagno/garçongarçon - 30' - présenté deux fois sur la soirée) : Dans une chambre d’hôtel, Salvatore et Dany ont vécu une fulgurante histoire d’amour. Dany se retrouve seul parmi le désordre des souvenirs. Dans un dernier élan pathétique avant de retourner à sa vie normale, celui-ci doit trier, avec l’aide du public, les souvenirs vécus avec Salvatore et ainsi retracer toutes les étapes de leur histoire depuis ses débuts jusqu’aux adieux, comme si la démonstration de cet amour avait la faculté de le guérir. Et si cette chambre était justement l’occasion de faire exister cet amour ? Luc, Corinne, Alain et Stéphane (Fany Ducat - 25') : Corinne n’a plus vraiment goût à la ferme et ne comprend pas pourquoi Alain s’attache à elle. Entre les bottes, les vaches et la brouette, il va falloir prendre une décision rapide. Seul problème : Corinne n’est pas toujours très décidée. Luc, de son côté, s’inquiète. Il se demande pourquoi des vaches sans peau sont retrouvées mortes dans les champs voisins. Litanie (Gurshad Shaheman - 15') : Je viens d’une culture où les étapes importantes de la vie sont extrêmement ritualisées. Petit, j'étais terrifié et fasciné par les rituels du deuil : des hommes et des femmes réparti·e·s dans d’immenses cortèges non-mixtes qui pleurent ensemble et se flagellent jusqu’à l’évanouissement ou la transe. Loin d’être morbides, ces rites sont paradoxalement vibrants d’une grande vitalité. Avec Litanie, j’ai voulu me replonger dans ces rites anciens pour en proposer une version poétique et toute personnelle. Les vieux, c'est horrible (Eline Schumacher - 30' - représentations uniquement les 17, 18 et 19 septembre 2020) : Quel souvenir laisse-t-on de soi ? La mamie d’Eline a écrit des carnets intimes durant toute sa vie. Au décès de celle-ci, tous les carnets avaient disparu. Pourquoi ? En inventant la mémoire censurée de sa grand-mère et en lui redonnant vie, Eline Schumacher propose un portrait caustique de la vieillesse pour nous vacciner contre la solitude.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Les Trois Mousquetaires

    17.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français!

    Lire la suite

    C’est en collaboration avec Auguste Maquet qu’Alexandre Dumas écrit "Les Trois Mousquetaires". Ils ont pour nom Athos, Pothos et Aramis (tous ont existé mais n’étaient pas de la même génération) et sont au service de Louis XIII. Arrivé de sa Gascogne natale sur un bidet jaune de robe, avec une lettre de recommandation de son gentilhomme de père pour M. de Tréville, capitaine des gardes, à Paris, d’Artagnan doit gagner sa belle casaque de mousquetaires. Il commencera par se battre en duel avec ceux qui deviendront ses inséparables amis. L’amour que d’Artagnan porte à Constance Bonacieux (Constanske chez Toone), fidèle femme de chambre d’Anne d’Autriche, le lance dans l’aventure dite des "Ferrets de la Reine" : douze ferrets de diamants, présents du roi, que la reine a offerts à Buckingham. A l’instigation du cardinal de Richelieu qui veut perdre la reine, Louis XIII somme son épouse de les porter au prochain bal de la cour. Ces ferrets sont en réalité des bouts métalliques qui terminent des rubans. Dans le cas de la reine de France, ces ferrets sont ornés de diamants. Pour les commodités de la scène et aussi par confusion de récits, ces ferrets se transforment chez les Toone du passé en collier de la reine. Cet épisode naît probablement d’un autre roman de Dumas : "Le Collier de la Reine" qui trouve sa source dans l’Affaire du collier de 1785-1786, scandale qui éclata en France à la fin de l’Ancien Régime, à la suite d’une escroquerie montée par la comtesse de la Motte aidée de Cagliostro. Ces derniers convainquirent le cardinal de Rohan d’acheter pour la reine un collier qu’il ne put jamais rembourser. Cette affaire compromit la reine Marie-Antoinette qui était pourtant innocente. Confusion dans les récits, anachronisme font partie du quotidien des Toone. Ils ne s’embarrassent guère de détails. Comme disait Molière : "L’important, c’est de plaire !" De nos jours encore, Toone respecte les anachronismes de ses prédécesseurs.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 71 37
    Réservation : +32 2 513 54 86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Virginie Hocq ou presque

    20.09.2020  >  30.09.2020

    • Théâtre
    Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent...

    Lire la suite

    « Je vous préviens, s’il y a bien une chose qui ne m’arrivera jamais, c’est de vieillir ! J’en ai vu vieillir, des gens autour de moi, et c’est pas joli, joli... Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour rester celle que je suis aujourd’hui. Et si ça m’arrive, je dis bien, si ça m’arrive, je ne serai pas de ces vieilles dames en pulls informes, pantoufles et chaussures Méphisto ! Je dis non à la chaussure Méphisto ! Mais comment savoir qui je serai plus tard ? » Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent, nos questions qui se bousculent avec humour et tendresse... nos parcours de vie qui se dessinent en filigrane. Avec un sens burlesque assumé, elle nous plonge dans le rythme effréné de son univers, mordant, incisif et poétique. Elle nous propose un spectacle merveilleusement visuel et insolite. Plantée sur ses longues jambes, cette grande fille délicieuse nous offre sans compter son énergie débordante et sa vitalité. (Préprogrammation sous réserve de la finalisation de nos accords avec les artistes et les auteurs.) Une coproduction du Théâtre Le Public et de Corniaud and Co, en accord avec Petites Productions et Ki M’aime Me Suive. Avec le soutien du Tax Shelter de l’État Fédéral Belge via Belga Films Fund et de la Communauté Française.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Des hommes endormis

    22.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après le succès de "La Ville", retour à l’écriture dangereusement envoûtante d’un des plus grands dramaturges britanniques vivants.

    Lire la suite

    Hambourg, de nos jours. Julia et Paul, la cinquantaine, forment un couple sans enfant. Elle travaille dans le domaine de l’art contemporain, lui est producteur de dance music. En pleine nuit, deux jeunes gens débarquent dans leur appartement : Josefine, assistante de Julia, et son compagnon Tilman. Assistanat à la mise en scène : Jerry Henning Assistanat stagiaire : Geoffrey Tiquet Scénographie : Didier Payen Lumière : Laurent Kaye Création sonore : Raymond Delepierre Coiffure et maquillage : Serge Bellot Chorégraphie : Clément Thirion Régie lumière : Gauthier Minne Régie : Stanislas Drouart Régie son : Nicolas Stroïnovsky Habillage : Nina Juncker L’Arche est l’éditeur et l’agent théâtral du texte représenté : www.arche-editeur.com Production Rideau de Bruxelles, La Coop asbl. Avec la participation du Centre des Arts scéniques (CAS). Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Petit à petit, le climat se fait électrique. Les corps se délient, se défient. D’étranges rapports de force se nouent et se dénouent… Tendus au cordeau, les dialogues virtuoses de Crimp interrogent avec un humour décapant notre rapport aux questions de genre, de générations, de procréation… Comme une danse endiablée au bord du précipice.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Nul ne guérit de Jean Ferrat

    25.09.2020  >  04.10.2020

    • Théâtre
    En parcourant les textes de Ferrat, José Perez s'amuse, rit et joue des scènes improbables et insoupçonnées.

    Lire la suite

    En parcourant les textes de Ferrat, José Perez s'amuse, rit et joue des scènes improbables et insoupçonnées. On retrouve une scène de soûlographie monumentale au cours d'un enterrement, on surprend des curés qui vont aux putes et qui militent pour le mariage des soutanes, on chante avec les gouines que sont nos deux jolies voisines, on joue aux boules avec ce sacré Félicien, on murmure une berceuse pour un petit loupiot, on fait la fête avec un Jésus faisant l'amour parmi les fleurs. A la comédie, se mêle temps de l'amour. Aimer à perdre la raison ou que serais-je sans toi. Avec sa môme, comme avec deux enfants au soleil. Et Ferrat croise le regard d'Aragon en affirmant qu'est heureux celui qui meurt d'aimer. Parce que l'amour est cerise toujours en cherchant l'adresse du bonheur ou en célébrant les demoiselles de magasin qui font grève avec entrain. La tendresse surgit encore avec "Mon vieux " (oui, une chanson de Ferrat). Mais la femme pour Ferrat c'est aussi celle qui est l'avenir de l'homme, même si elle ne voit pas le temps passer et même si en l'embrassant il a cette douce impression que c'est toujours la première fois. José Perez joue avec toutes ces chansons et écrit ses propres textes, ses propres mots pour conduire le spectateur vers des chemins perdus d'ardentes déraisons, car, on le sait, une femme honnête n'a pas de plaisir. Et alors rugissent des chants de combats : " Nuit et Brouillard ". Ne pas oublier, ne jamais oublier le bruit des bottes, comme le disait ce pauvre Boris Et survient ce mot terrible à dire : camarade, dans la noirceur des chars dans Prague, l'occasion de dresser le bilan de ce socialisme qui était une caricature. Mais c'est peu de mots pour célébrer le joli temps des cerises avec la Commune. La révolte et la colère de " Potemkine " ou de " Robert-Le-Diable, un jour, un jour ". Et l'on écoute le portrait merveilleux et dramatique à la fois de sa France. De plaines en forêts, de vallons en collines jusqu'à sa... Montagne. Après Le Procès en hérésie de Garcia Lorca, Le Carré long, Guernica mi amor, Clara Campoamor, la Leçon de Lumière et La Corsaire sarde, José Perez revient à La Clarencière avec un tour de chant inédit.
    Lieu
    La Clarencière
    Rue du Belvédère, 20
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 46 70
    Réservation : +32 2 640 46 76
    fabienne.govaerts@skynet.be
    http://www.laclarenciere.be
  • Laisse-moi tranquille !

    25.09.2020  >  04.10.2020

    • Théâtre
    De l’âge de l’innocence à l’âge des responsabilités, « Laisse-moi tranquille ! », un duo sur scène présentant une relation authentique, drôle, émouvante et unique d’un frère et d’une sœur, à travers différents cycles de leur existence.

    Lire la suite

    “Laisse-moi tranquille !” : voilà une phrase que les frères et soeurs ont entendu de nombreuses fois ! C’est à partir de celle-ci que les deux comédien.ne.s ont construit leur premier spectacle qui retrace l’évolution d’une relation fraternelle au fil des années et des obstacles de la vie. Au crépuscule de leurs vies, d’innombrables souvenirs et questionnements planent dans leurs esprits. Lorsque tout semble éteint, épuisé, une question ne cesse de revenir : « Comment en sommes-nous arrivés là ? ».
    Lieu
    Tour & Taxis
    Avenue du Port, 86c
    1000 Bruxelles
    http://www.tour-taxis.com