Evénements du 26 septembre 2020

  • Secrets d’ateliers, l’ornement Art nouveau

    02.07.2020  >  27.09.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    Le musée Horta plonge au coeur même de la création des artistes et architectes de la fin du XIXème siècle. Le musée exposera plus de 80 dessins (dont 61 inédits) : oeuvres de William Morris, Henry van de Velde, Josef Hoffmann, Charles R. Mackintosh… Il s’agira de projets pour tissus et papiers peints qui composeront une large fresque – presqu’un herbier – de motifs et d’ornements. Toutes les étapes seront illustrées : du premier coup de crayon à l’oeuvre définitive. À cette occasion, le musée Horta ouvrira définitivement au public l’atelier des dessinateurs de Victor Horta. L’occasion d’y présenter 60 quincailleries et moulages qui permettent tant de comprendre son traitement de l’ornement que sa manière de travailler. Un espace patiemment restauré et aménagé pour plonger au coeur de l’atelier du maître de l’Art nouveau !
    Lieu
    Musée Horta
    Rue Américaine, 25
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 04 90
    info@hortamuseum.be
    http://www.hortamuseum.be
  • A Table !

    04.07.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    Les estomacs se remplissent, les langues se délient.

    Lire la suite

    C’est à un repas bien réel auquel va assister le public. Au début du spectacle, le menu est annoncé aux spectateurs et aux comédiens qui n’en ont pas connaissance. Qui seront les personnages réunis autour de la table ? À quelle occasion seront-ils réunis ? Un repas d’affaire, un dîner de Saint Valentin, un festin de retrouvailles d’amis d’enfance, un pic nic en famille... C’est aux spectateurs de proposer. Démarrant de cette impulsion du public et sans concertation ni canevas, les comédiens vont improviser une scène de repas pendant 1h15. À partir d’une situation toute simple que tout le monde a déjà vécu, les comédiens vont créer une véritable histoire pouvant, selon les soirées, aller d’une comédie haute en couleur, à un drame poignant en passant par un thriller haletant.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • En toute amitié

    11.07.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    “Un ami est quelqu’un qui sait tout de toi et t’aime quand même.” (Elbert Hubbard)

    Lire la suite

    Patrick Spadrille et Gilles Delvaulx ont partagé de nombreux projets de théâtre et d’improvisation depuis le début des années 90. Près de 30 ans d’amitié et de scènes partagées. C’est pourquoi ils ont décidé de consacrer ce spectacle au passionnant thème de l’amitié et de tenter de répondre avec vous à quelques questions. C’est quoi être ami ? À partir de quand sait-on qu’on est amis ? Quelle sont les limites de l’amitié ? Qu’est-ce qui peut briser une amitié ? L’amitié est-elle plus forte que l’amour ? …
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Transformation du centre-ville

    25.07.2020  >  26.09.2020

    • Visites Guidées
    La piétonnisation des boulevards du centre a fait couler beaucoup d’encre depuis le lancement du projet en 2014  

    Lire la suite

    La piétonnisation des boulevards du centre a fait couler beaucoup d’encre depuis le lancement du projet en 2014, principalement autour des questions de mobilité. Alors que les chantiers de réaménagement de l’espace public entrent dans leur dernière phase, des projets immobiliers de reconversion se multiplient dans le périmètre. La Bourse se transforme en « Belgian Beer World » tandis que l’ancien siège d’Actiris devrait accueillir l’enseigne « food » Eataly. Ces deux nouvelles « attractions » feront office de lien entre le très touristique quartier de la Grand Place et les Quartiers Saint-Géry et Sainte-Catherine eux aussi soumis à une pression toujours plus grande de l’événementiel et de l’horeca. La Ville de Bruxelles entend-elle limiter cette tendance, à l’oeuvre dans de nombreuses villes d’Europe, ou, au contraire, l’encourager ? Quels projets de rénovation sont-ils le plus à même de rencontre les aspirations des habitants ?
    Lieu
    Place de la Bourse
    Place de la Bourse
    1000 Bruxelles
    http://www.improviste.be/
  • Les Marolles et l’Art nouveau

    26.07.2020  >  04.10.2020

    • Visites Guidées
    Cette visite met en évidence ces lieux phares de l’Art nouveau bruxellois dans ce quartier populaire du centre-ville.  

    Lire la suite

    Le quartier des Marolles est depuis toujours un lieu d’accueil des populations et des formules sociales innovantes. Au tournant du xxe siècle, deux écoles, un vaste entrepôt de vins et spiritueux, une cité sociale de type phalanstère et un atelier d’artiste y sont édifiés en style Art nouveau. Cette visite met en évidence ces lieux phares de l’Art nouveau bruxellois dans ce quartier populaire du centre-ville.
    Lieu
    Place Poelaert, sur les marches du Palais de Justice
    Place Poelaert, sur les marches du Palais de Justice
    1000 Bruxelles
    http://www.improviste.be/
  • Virginie Hocq ou presque

    01.09.2020  >  26.09.2020

    • Théâtre
    Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent...

    Lire la suite

    « Je vous préviens, s’il y a bien une chose qui ne m’arrivera jamais, c’est de vieillir ! J’en ai vu vieillir, des gens autour de moi, et c’est pas joli, joli... Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour rester celle que je suis aujourd’hui. Et si ça m’arrive, je dis bien, si ça m’arrive, je ne serai pas de ces vieilles dames en pulls informes, pantoufles et chaussures Méphisto ! Je dis non à la chaussure Méphisto ! Mais comment savoir qui je serai plus tard ? » Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent, nos questions qui se bousculent avec humour et tendresse... nos parcours de vie qui se dessinent en filigrane. Avec un sens burlesque assumé, elle nous plonge dans le rythme effréné de son univers, mordant, incisif et poétique. Elle nous propose un spectacle merveilleusement visuel et insolite. Plantée sur ses longues jambes, cette grande fille délicieuse nous offre sans compter son énergie débordante et sa vitalité. (Préprogrammation sous réserve de la finalisation de nos accords avec les artistes et les auteurs.)
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Zoo

    15.09.2020  >  26.09.2020

    • Théâtre
    Une rencontre entre l'intelligence humaine et l'intelligence artificielle.

    Lire la suite

    Imaginez trois jolis lacs de montagne au-dessus de Grenoble. Très beaux, très frais. C’est là que vous convie Jean-jean, un artiste bidon qui aime rappeler l’importance de la nature et de la solidarité. Il est accompagné de son assistant personnel, Pedro, un robot-caillou sur pattes. C’est là aussi, en pleine montagne, qu’il rencontre Gioia, sculptrice et lieutenant, et Grégoire, un ingénieur aussi proche de la retraite que du suicide. Zoo, c’est l’histoire de Jean-jean et de sa naïveté, de Pedro et de son intelligence piratée, mais c’est surtout l’histoire d’une rencontre entre trois êtres un peu nazes, inadaptés à la modernité numérique; plus proches de la définition de l’intelligence humaine que de l’intelligence artificielle, celle qui bat même les champions d’échec et de go. Jean le Peltier a le don d’écrire des histoires d’une apparente naïveté, mais d’une totale acuité. Auteur et narrateur à la fois, il trouve ce qu’il y a d’un peu grandiose dans le simple. Il nous donne ici l’occasion de voir un spectacle avec une intelligence artificielle, pour se réconcilier avec notre imperfection humaine.
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Des hommes endormis

    22.09.2020  >  10.10.2020

    • Théâtre
    Après le succès de "La Ville", retour à l’écriture dangereusement envoûtante d’un des plus grands dramaturges britanniques vivants.

    Lire la suite

    Hambourg, de nos jours. Julia et Paul, la cinquantaine, forment un couple sans enfant. Elle travaille dans le domaine de l’art contemporain, lui est producteur de dance music. En pleine nuit, deux jeunes gens débarquent dans leur appartement : Josefine, assistante de Julia, et son compagnon Tilman. Assistanat à la mise en scène : Jerry Henning Assistanat stagiaire : Geoffrey Tiquet Scénographie : Didier Payen Lumière : Laurent Kaye Création sonore : Raymond Delepierre Coiffure et maquillage : Serge Bellot Chorégraphie : Clément Thirion Régie lumière : Gauthier Minne Régie : Stanislas Drouart Régie son : Nicolas Stroïnovsky Habillage : Nina Juncker L’Arche est l’éditeur et l’agent théâtral du texte représenté : www.arche-editeur.com Production Rideau de Bruxelles, La Coop asbl. Avec la participation du Centre des Arts scéniques (CAS). Avec le soutien de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Petit à petit, le climat se fait électrique. Les corps se délient, se défient. D’étranges rapports de force se nouent et se dénouent… Tendus au cordeau, les dialogues virtuoses de Crimp interrogent avec un humour décapant notre rapport aux questions de genre, de générations, de procréation… Comme une danse endiablée au bord du précipice.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Wakatt

    22.09.2020  >  26.09.2020

    • Spectacle
    Pour Serge Aimé Coulibaly, chorégraphe burkinabé installé à Bruxelles, la danse est un engagement social. À travers un langage puissant et universel, il questionne le monde et partage sa réflexion avec un public international. Si son inspiration prend ses racines en Afrique, ses influences sont multiples. Aussi, chaque période de création se déploie aussi bien sur le continent africain qu’en Europe. Contemporaine, ancrée dans l’émotion, la danse de Serge Aimé Coulibaly est porteuse d’espoir. C’est sous ce prisme qu’il aborde des thèmes complexes en y insufflant une énergie positive. Après avoir enquêté sur un soulèvement populaire (Nuit Blanche à Ouagadougou), après avoir exploré ce que l'engagement pour un monde meilleur exige de l'individu (Kalakuta Republik), après avoir scruté nos regards dédaigneux sur l'histoire des peuples migrateurs à travers quelques mythes d'origine ouest-africaine (Kirina), WAKATT questionne le temps présent et la « peur de l’autre » qui y règne. Dans ce projet, Serge Aimé Coulibaly se penche sur la nature de l'homme, son « instinct naturel ». Sommes-nous violents par défaut ? Rejetons-nous spontanément ceux que nous ne connaissons pas ? Ou s’agit-il de manipulations de masse qu’il est possible de contrecarrer ? À l’heure où les murs se dressent entre les peuples, où les nationalismes se gorgent du rejet de l’autre, Wakatt incite à la résistance et à l’ouverture vers un avenir commun et généreux.   Wakatt sera repris du 12 > 16.01.2021  

    Lire la suite

    Pour Serge Aimé Coulibaly, chorégraphe burkinabé installé à Bruxelles, la danse est un engagement social. À travers un langage puissant et universel, il questionne le monde et partage sa réflexion avec un public international. Si son inspiration prend ses racines en Afrique, ses influences sont multiples. Aussi, chaque période de création se déploie aussi bien sur le continent africain qu’en Europe. Contemporaine, ancrée dans l’émotion, la danse de Serge Aimé Coulibaly est porteuse d’espoir. C’est sous ce prisme qu’il aborde des thèmes complexes en y insufflant une énergie positive. Après avoir enquêté sur un soulèvement populaire (Nuit Blanche à Ouagadougou), après avoir exploré ce que l'engagement pour un monde meilleur exige de l'individu (Kalakuta Republik), après avoir scruté nos regards dédaigneux sur l'histoire des peuples migrateurs à travers quelques mythes d'origine ouest-africaine (Kirina), WAKATT questionne le temps présent et la « peur de l’autre » qui y règne. Dans ce projet, Serge Aimé Coulibaly se penche sur la nature de l'homme, son « instinct naturel ». Sommes-nous violents par défaut ? Rejetons-nous spontanément ceux que nous ne connaissons pas ? Ou s’agit-il de manipulations de masse qu’il est possible de contrecarrer ? À l’heure où les murs se dressent entre les peuples, où les nationalismes se gorgent du rejet de l’autre, Wakatt incite à la résistance et à l’ouverture vers un avenir commun et généreux.   Wakatt sera repris du 12 > 16.01.2021  
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Art nouveau in de vijfhoek : overal en nergens

    26.09.2020

    • Visites Guidées

    Lire la suite