Evénements du 23 septembre 2020

  • Secrets d’ateliers, l’ornement Art nouveau

    02.07.2020  >  27.09.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    Le musée Horta plonge au coeur même de la création des artistes et architectes de la fin du XIXème siècle. Le musée exposera plus de 80 dessins (dont 61 inédits) : oeuvres de William Morris, Henry van de Velde, Josef Hoffmann, Charles R. Mackintosh… Il s’agira de projets pour tissus et papiers peints qui composeront une large fresque – presqu’un herbier – de motifs et d’ornements. Toutes les étapes seront illustrées : du premier coup de crayon à l’oeuvre définitive. À cette occasion, le musée Horta ouvrira définitivement au public l’atelier des dessinateurs de Victor Horta. L’occasion d’y présenter 60 quincailleries et moulages qui permettent tant de comprendre son traitement de l’ornement que sa manière de travailler. Un espace patiemment restauré et aménagé pour plonger au coeur de l’atelier du maître de l’Art nouveau !
    Lieu
    Musée Horta
    Rue Américaine, 25
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 04 90
    info@hortamuseum.be
    http://www.hortamuseum.be
  • A Table !

    04.07.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    Les estomacs se remplissent, les langues se délient.

    Lire la suite

    C’est à un repas bien réel auquel va assister le public. Au début du spectacle, le menu est annoncé aux spectateurs et aux comédiens qui n’en ont pas connaissance. Qui seront les personnages réunis autour de la table ? À quelle occasion seront-ils réunis ? Un repas d’affaire, un dîner de Saint Valentin, un festin de retrouvailles d’amis d’enfance, un pic nic en famille... C’est aux spectateurs de proposer. Démarrant de cette impulsion du public et sans concertation ni canevas, les comédiens vont improviser une scène de repas pendant 1h15. À partir d’une situation toute simple que tout le monde a déjà vécu, les comédiens vont créer une véritable histoire pouvant, selon les soirées, aller d’une comédie haute en couleur, à un drame poignant en passant par un thriller haletant.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • En toute amitié

    11.07.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    “Un ami est quelqu’un qui sait tout de toi et t’aime quand même.” (Elbert Hubbard)

    Lire la suite

    Patrick Spadrille et Gilles Delvaulx ont partagé de nombreux projets de théâtre et d’improvisation depuis le début des années 90. Près de 30 ans d’amitié et de scènes partagées. C’est pourquoi ils ont décidé de consacrer ce spectacle au passionnant thème de l’amitié et de tenter de répondre avec vous à quelques questions. C’est quoi être ami ? À partir de quand sait-on qu’on est amis ? Quelle sont les limites de l’amitié ? Qu’est-ce qui peut briser une amitié ? L’amitié est-elle plus forte que l’amour ? …
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Zoo

    15.09.2020  >  26.09.2020

    • Théâtre
    Une rencontre entre l'intelligence humaine et l'intelligence artificielle.

    Lire la suite

    Imaginez trois jolis lacs de montagne au-dessus de Grenoble. Très beaux, très frais. C’est là que vous convie Jean-jean, un artiste bidon qui aime rappeler l’importance de la nature et de la solidarité. Il est accompagné de son assistant personnel, Pedro, un robot-caillou sur pattes. C’est là aussi, en pleine montagne, qu’il rencontre Gioia, sculptrice et lieutenant, et Grégoire, un ingénieur aussi proche de la retraite que du suicide. Zoo, c’est l’histoire de Jean-jean et de sa naïveté, de Pedro et de son intelligence piratée, mais c’est surtout l’histoire d’une rencontre entre trois êtres un peu nazes, inadaptés à la modernité numérique; plus proches de la définition de l’intelligence humaine que de l’intelligence artificielle, celle qui bat même les champions d’échec et de go. Jean le Peltier a le don d’écrire des histoires d’une apparente naïveté, mais d’une totale acuité. Auteur et narrateur à la fois, il trouve ce qu’il y a d’un peu grandiose dans le simple. Il nous donne ici l’occasion de voir un spectacle avec une intelligence artificielle, pour se réconcilier avec notre imperfection humaine.
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Wakatt

    22.09.2020  >  26.09.2020

    • Spectacle
    Pour Serge Aimé Coulibaly, chorégraphe burkinabé installé à Bruxelles, la danse est un engagement social. À travers un langage puissant et universel, il questionne le monde et partage sa réflexion avec un public international. Si son inspiration prend ses racines en Afrique, ses influences sont multiples. Aussi, chaque période de création se déploie aussi bien sur le continent africain qu’en Europe. Contemporaine, ancrée dans l’émotion, la danse de Serge Aimé Coulibaly est porteuse d’espoir. C’est sous ce prisme qu’il aborde des thèmes complexes en y insufflant une énergie positive. Après avoir enquêté sur un soulèvement populaire (Nuit Blanche à Ouagadougou), après avoir exploré ce que l'engagement pour un monde meilleur exige de l'individu (Kalakuta Republik), après avoir scruté nos regards dédaigneux sur l'histoire des peuples migrateurs à travers quelques mythes d'origine ouest-africaine (Kirina), WAKATT questionne le temps présent et la « peur de l’autre » qui y règne. Dans ce projet, Serge Aimé Coulibaly se penche sur la nature de l'homme, son« instinct naturel ». Sommes-nous violents par défaut ? Rejetons-nous spontanément ceux que nous ne connaissons pas ? Ou s’agit-il de manipulations de masse qu’il est possible de contrecarrer ? À l’heure où les murs se dressent entre les peuples, où les nationalismes se gorgent du rejet de l’autre, Wakatt incite à la résistance et à l’ouverture vers un avenir commun et généreux.   Wakatt sera repris du 12 > 16.01.2021  

    Lire la suite

    Pour Serge Aimé Coulibaly, chorégraphe burkinabé installé à Bruxelles, la danse est un engagement social. À travers un langage puissant et universel, il questionne le monde et partage sa réflexion avec un public international. Si son inspiration prend ses racines en Afrique, ses influences sont multiples. Aussi, chaque période de création se déploie aussi bien sur le continent africain qu’en Europe. Contemporaine, ancrée dans l’émotion, la danse de Serge Aimé Coulibaly est porteuse d’espoir. C’est sous ce prisme qu’il aborde des thèmes complexes en y insufflant une énergie positive. Après avoir enquêté sur un soulèvement populaire (Nuit Blanche à Ouagadougou), après avoir exploré ce que l'engagement pour un monde meilleur exige de l'individu (Kalakuta Republik), après avoir scruté nos regards dédaigneux sur l'histoire des peuples migrateurs à travers quelques mythes d'origine ouest-africaine (Kirina), WAKATT questionne le temps présent et la « peur de l’autre » qui y règne. Dans ce projet, Serge Aimé Coulibaly se penche sur la nature de l'homme, son« instinct naturel ». Sommes-nous violents par défaut ? Rejetons-nous spontanément ceux que nous ne connaissons pas ? Ou s’agit-il de manipulations de masse qu’il est possible de contrecarrer ? À l’heure où les murs se dressent entre les peuples, où les nationalismes se gorgent du rejet de l’autre, Wakatt incite à la résistance et à l’ouverture vers un avenir commun et généreux.   Wakatt sera repris du 12 > 16.01.2021  
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • The Quest

    23.09.2020  >  25.09.2020

    • Théâtre
    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE ! D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme... Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du 21e siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.   The Quest sera repris du 05 > 09.05.2021  

    Lire la suite

    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE ! D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme... Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du 21e siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.   The Quest sera repris du 05 > 09.05.2021  
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be