Evénements du 6 septembre 2020

  • Evge

    26.08.2020  >  15.09.2020

    • Cinéma
    Après avoir perdu son fils aîné lors de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, Mustafa décide de rapatrier le corps du garçon vers sa Crimée natale. Il prépare avec son fils cadet un voyage qui marquera profondément leur relation.

    Lire la suite

    Après avoir perdu son fils aîné lors de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, Mustafa décide de rapatrier le corps du garçon vers sa Crimée natale. Il prépare avec son fils cadet un voyage qui marquera profondément leur relation.
    Lieu
    Cinéma Galeries
    Galerie de la Reine, 26
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 514 74 98
    http://www.galeries.be/
  • Projets de logement autour du canal

    29.08.2020  >  24.10.2020

    • Visites Guidées
    Longtemps dépréciée et délaissée, la zone du canal fait l’objet, depuis quelques années, de toutes les attentions.

    Lire la suite

    Longtemps dépréciée et délaissée, la zone du canal fait l’objet, depuis quelques années, de toutes les attentions. Comment la ville s’y (re)construit-elle ? Entre le retour à une la ville « traditionnelle » (projet de démolition-reconstruction du site de logements sociaux du Rempart des Moines), la réutilisation du patrimoine immobilier existant (rénovation de la tour Brunfaut) et le projet de dessiner une nouvelle « skyline » le long du canal (« bouquet de tours » à la Porte de Ninove), quels sont les processus qui amènent au choix de ces différentes formes urbaines ?
    Lieu
    A l’angle de la rue Antoine Dansaert et de la rue Rempart des moines (devant le café « Barbeton »)
    A l’angle de la rue Antoine Dansaert et de la rue Rempart des moines (devant le café « Barbeton »)
    1000 Bruxelles
    http://www.galeries.be/
  • BRIFF - Brussels International Film Festival

    03.09.2020  >  13.09.2020

    • Festival
    Du 3 au 13 septembre 2020, la capitale fera son plein d’émotions à travers les différents sites cinématographiques revisités pour l’occasion par le Brussels International Film Festival. UGC De Brouckère, Galeries, BOZAR et Palace ouvriront leurs portes aux visiteurs afin de leur offrir un véritable voyage citadin et cinématographique. Des sessions open air verront le jour en soirée au Mont des Arts.

    Lire la suite

    Du 3 au 13 septembre 2020, la capitale fera son plein d’émotions à travers les différents sites cinématographiques revisités pour l’occasion par le Brussels International Film Festival. UGC De Brouckère, Galeries, BOZAR et Palace ouvriront leurs portes aux visiteurs afin de leur offrir un véritable voyage citadin et cinématographique. Des sessions open air verront le jour en soirée au Mont des Arts. Il y aura des lumières, de l’élégance, du glam, bref du rêve dans l’air de Bruxelles, par la magie de ses plus grands écrans noirs et de ses plus folles nuits blanches. 11 jours à 24 images/sec, 11 jours en mouvement continu, 11 jours d’E-motion. Cannes, Berlin, Venise, respect mais silence s.v.p, à Bruxelles, on tourne !
    Lieu
    Divers lieux à Bruxelles
    Divers lieux à Bruxelles
    1000 Bruxelles
    http://www.galeries.be/
  • Jisun Kim - The House of Sorrow

    04.09.2020  >  08.09.2020

    • Spectacle
    Jisun Kim invite un joueur professionnel à traverser le paysage virtuel de The House of Sorrow et invitent le public à s’immerger avec eux dans le monde de Min.

    Lire la suite

    L'espace virtuel peut-il devenir un espace de liberté à travers lequel on peut explorer à la fois un autre monde et soi-même, tout en étant confiné dans une pièce ? Le mythe de « l’Eldorado », où des objets en or sont jetés dans un fleuve lors d’un rituel, pourrait être aussi lu comme le renvoi de la matière à son origine. Extrait de la nature, l’or a d’abord été façonné en sculptures puis restitué à la nature. Cependant, si ce qui doit être rendu est une pensée, comment une pensée peut-elle être ramenée à son origine ? Lors d’un voyage en Colombie, l’artiste Jisun Kim a par hasard rencontré un homme nommé Min qui lui a remis une clé USB contenant divers jeux. Les jeux vidéo ont été développés par Min lui-même. Chacun de ces jeux pourrait être lu comme un livre, dans lequel on peut se perdre dans ses pensées et ses souvenirs. Mais pourquoi Min voulait-il raconter ses histoires dans des jeux vidéo qui peuvent sans cesse être revécus et réinterprétés ? Jisun Kim invite un joueur professionnel à entièrement explorer les histoires et les pensées de Min avec elle. Ensemble, l’artiste et le joueur traversent le paysage virtuel de The House of Sorrow et invitent le public à s’immerger avec eux dans le monde de Min. Deux espaces accueillent simultanément la performance de The House of Sorrow : l'espace physique des Halles de Schaerbeek, pour celles et ceux qui sont à Bruxelles, et un espace théâtral construit par l'artiste au sein de Minecraft, et accessible gratuitement à tou·te·s ses utilisateur·ice·s. 04.09 17:00 (FR), 22:00 (EN/NL), 22:00 (online) 05.09 16:00 (FR), 22:00 (EN/NL), 22:00 (online) 06.09 18:00 (EN), 22:00 (online) 07.09 18:00 (FR) 08.09 18:00 (FR)
    Lieu
    Halles de Schaerbeek
    Rue Royale Sainte-Marie
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 218 21 07
    Réservation : +32 2 218 21 07
    info@halles.be
    http://www.halles.be
  • Wang Bing - Scenes : Glimpses From a Lockdown

    04.09.2020  >  08.09.2020

    • Spectacle
    Scenes est une installation performative, fusionnant films et storytelling, où les situations géopolitiques d'Afrique et de Chines sont réunies comme les deux faces d’une même pièce, et dans laquelle la fragilité de notre ordre mondial devient physiquement palpable.

    Lire la suite

    Reconnu comme l’une des figures de proue du cinéma documentaire, Wang Bing a développé une esthétique cinématographique singulière, où les récits basés sur l’image sont capables de contrer les discours dominants sur la Chine contemporaine. Au cours des dernières années, il a travaillé intensivement dans deux lieux parallèles pour enquêter sur la relation entre la Chine et l’Afrique de l’Ouest comme canal de relations économiques parmi les plus intenses de la mondialisation contemporaine. Il a d’une part filmé le portrait des communautés de travailleur·euse·s ouest-africaines actuellement installés dans le district industriel de Guangzhou. D’autre part, la ville de Lagos, son paysage urbain et ses infrastructures, dans laquelle Wang Bing retrace la présence de la Chine, et ses formes particulières de colonisation économique de l’Afrique de l’Ouest. Cette trajectoire fascinante a été brusquement interrompue lorsque toute la Chine continentale s'est retrouvée dans une situation de confinement extrêmement sévère pour contenir l'épidémie de COVID-19. Scenes, qui sera finalement présenté à Bruxelles, est la synthèse de cette expérience : une installation performative, fusionnant films et storytelling, où les deux situations géopolitiques sont réunies comme les deux faces d’une même pièce, et dans laquelle la fragilité de notre ordre mondial devient physiquement palpable. Wang Bing recrée à Bruxelles le studio dans lequel il a été contraint de rester tous ces mois. Pour la première fois de sa carrière, il présentera une installation dans laquelle il vivra et travaillera 24/24h pendant toute la durée du festival. Il invite le public à regarder sa fresque audiovisuelle minutieuse qui reconnecte les symétries et les asymétries dans la relation entre la Chine et l'Afrique, et dans laquelle la mondialisation s'exprime comme une interconnexion de présences visibles et de forces invisibles. Il se demande si l'ancien ordre sera rétabli ou s';il y a de la place pour un nouvel avenir ? Ongoing performance, entrance every 30 min. Last entry at 8:30 PM on 4, 5 & 6 and 9:30 PM on 7 and 8.
    Lieu
    Halles de Schaerbeek
    Rue Royale Sainte-Marie
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 218 21 07
    Réservation : +32 2 218 21 07
    info@halles.be
    http://www.halles.be
  • Anne Teresa De Keersmaeker & Radouan Mriziga & A7LA5

    04.09.2020  >  06.09.2020

    • Spectacle
    Dans ce nouveau projet, présenté dans ce contexte nouveau, les recherches récentes de Mriziga et De Keersmaeker sur la relation entre géométrie et nature trouvent un point de rencontre.

    Lire la suite

    Pas de vie sans eau. Face à la sécheresse mondiale et à la rareté des réserves en eau, cette vérité est presque fataliste. L'écologie est une constante dans l'œuvre d'Anne Teresa De Keersmaekers. Après avoir travaillé l'année dernière avec les élèves de son école de danse P.A.R.T.S. dans le parc du château de Gaasbeek (Somnia, 2019), l'étang du jardin de la Maison des Arts devient le lieu d'une rencontre particulière avec Radouan Mriziga. Les deux artistes partagent un penchant pour l'architecture de l'espace et le corps humain, une réflexion devenue centrale ces derniers mois. Dans ce nouveau projet, présenté dans ce contexte nouveau, les recherches récentes de Mriziga et De Keersmaeker sur la relation entre géométrie et nature trouvent un point de rencontre, et ouvrent un dialogue avec un principe neuf dans l'œuvre de De Keersmaeker : "my breathing is my dancing". Le point de départ est l'œuvre de musique de chambre Le Merle Noir pour flûte et piano d'Olivier Messiaen. Le compositeur français s'intéresse aux sons d'oiseaux depuis son enfance et cette œuvre combine des transcriptions de motifs de chants de merles avec une musique dodécaphonique. Quelle est la place de la nature dans la ville et dans notre vie quotidienne ? De Keersmaeker et Mriziga ramènent le corps au contact d'une réalité oubliée dans ce solo intime au crépuscule, à l’aide de musique live.
    Lieu
    Maison des Arts
    Chaussée de Haecht, 147
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 240 34 99
    Réservation : +32 2 240 34 85
    info@lamaisondesarts.be
    http://www.lamaisondesarts.be/
  • Begüm Erciyas - Letters from Attica

    04.09.2020  >  08.09.2020

    • Spectacle
    A l'occasion de Every Inside Has an Outside, Begüm Erciyas imagine pour la première fois un projet pour l'espace public, qui guide chaque spectateur·ice à la fois dans l'espace d'un texte et dans celui de la ville.

    Lire la suite

    Dans des conditions de solitude – comme peuvent en éprouver les voyageurs ou les prisonniers – les gens ont souvent eu recours à l'écriture de lettres comme moyen de communication avec leurs proches, révélant ainsi la sensation même d'être isolé. Sam Melville l'a fait depuis la prison d'Attica, où il était détenu sur base d'accusations de sabotage de biens publics en protestation contre la guerre du Vietnam, et où il allait mourir durant les émeutes de la prison d'Attica en 1971. Sa voix, et celle d’autres personnes se trouvant dans des conditions similaires, interroge la manière de relier les sensations de solitude à celle de détermination. Dans ses œuvres artistiques, Begüm Erciyas utilise souvent le son et les instructions pour accompagner le·la spectateur·ice dans une expérience aussi profondément solitaire que collective. A l'occasion de Every Inside Has an Outside, elle imagine pour la première fois un projet pour l'espace public, qui guide chaque spectateur·ice à la fois dans l'espace d'un texte et dans celui de la ville. Des voix multiples qui impliquent la gorge, la poitrine, l'intention, l'expérience, les sentiments et le plaisir de donner une forme personnelle aux ondes sonores. Chaque spectateur·ice est une lettre vivante destinée à inscrire des mots dans l'espace public et générer des phrases imprévues. Première rencontre avec la ville, Letters from Attica est une recherche de moyens pour faire voyager une voix d’abord déclinée au singulier, vers la multitude. Bring your own charged smartphone and headphones. 4/09 16h (FR), 17h30 (EN), 19h (NL) 5/09 16h (FR), 17h30 (EN), 19h (NL) 8/09 16h (TR), 17h30 (FR), 19h (EN)
    Lieu
    Divers lieux à Schaerbeek
    Divers lieux à Schaerbeek
    1030 Schaerbeek
    http://www.lamaisondesarts.be/
  • Jonathan

    04.09.2020  >  06.09.2020

    • Théâtre
    Jonathan promet d’être un spectacle poétique étrange, une conversation parfois surprenante entre un robot, un homme et le public. Une soirée remplie de surprises et de doutes sur ce que signifie être un humain et donc devoir gérer l’inattendu et les contretemps.

    Lire la suite

    Jonathan promet d’être un spectacle poétique étrange, une conversation parfois surprenante entre un robot, un homme et le public. Une soirée remplie de surprises et de doutes sur ce que signifie être un humain et donc devoir gérer l’inattendu et les contretemps. Jonathan est le nom d’un robot soignant qui administre des soins palliatifs. Conçu par une équipe d’intelligence artificielle qui a mis Jonathan en circulation plus tôt que prévu, au moment où la Covid-19 a soudain plongé les maisons de retraite dans le confinement. Ainsi, certaines personnes âgées ont encore pu bénéficier de soins appropriés, sans craindre de contamination. Le spectacle se déroule sur l’esplanade à l’arrière du KVS BOL, où se télescopent amour et pardon, destruction et renouveau. Mais quelque chose de magique y a aussi lieu : la mort de Claudine – une mère, appartenant à l’espèce des homo sapiens et atteinte du coronavirus – annonce la naissance de Jonathan, son soignant dévoué, doté d’une intelligence artificielle. Bruno Vanden Broecke et Valentijn Dhaenens, deux visages du KVS, unissent leurs forces pour le spectacle Jonathan et vous souhaitent la bienvenue sur leur territoire. Il y a vingt ans, ils portaient la compagnie de théâtre SKaGeN sur les fonts baptismaux ; aujourd’hui, ils se retrouvent pour la première fois à deux sur scène, avec leur nouvelle création.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • A Table !

    05.09.2020  >  03.10.2020

    • Théâtre
    Les estomacs se remplissent, les langues se délient.

    Lire la suite

    C’est à un repas bien réel auquel va assister le public. Au début du spectacle, le menu est annoncé aux spectateurs et aux comédiens qui n’en ont pas connaissance. Qui seront les personnages réunis autour de la table ? À quelle occasion seront-ils réunis ? Un repas d’affaire, un dîner de Saint Valentin, un festin de retrouvailles d’amis d’enfance, un pic nic en famille... C’est aux spectateurs de proposer. Démarrant de cette impulsion du public et sans concertation ni canevas, les comédiens vont improviser une scène de repas pendant 1h15. À partir d’une situation toute simple que tout le monde a déjà vécu, les comédiens vont créer une véritable histoire pouvant, selon les soirées, aller d’une comédie haute en couleur, à un drame poignant en passant par un thriller haletant.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Realtime

    05.09.2020  >  06.09.2020

    • Théâtre
    Dans Realtime, nous suivons un metteur en scène qui tente de créer un spectacle sur le temps. Mais le passé est loin derrière et le futur ne veut pas commencer. Alors que le public se fait de plus en plus vieux, le jour de la première approche.

    Lire la suite

    “And time is just memory mixed with desire” - Tom Waits Dans Realtime, nous suivons un metteur en scène qui tente de créer un spectacle sur le temps. Mais le passé est loin derrière et le futur ne veut pas commencer. Alors que le public se fait de plus en plus vieux, le jour de la première approche. Combien de temps dure le présent, et où disparaît-il ? Vivons-nous encore des moments vides ? Ou sommes-nous trop distraits par des stimulis permanents ? Ne devrions-nous pas, grâce à toutes les avancées technologiques, avoir plus de temps qu’auparavant ? Dries Gijsels et sa bande façonnent un univers intriguant et sans temps morts, fait de voyantes et d’amours passés, de trop de café et pas assez de sommeil. Dans une course contre la montre ils tentent de découvrir une nouvelle zone temporelle, où l’attention n’est pas morcelée et où le temps peut se reposer un moment.
    Lieu
    BRONKS
    Rue du Marché aux Porcs, 15-17
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 99 21
    Réservation : +32 2 219 99 21
    info@bronks.be
    http://www.bronks.be