Evénements du 5 septembre 2020

  • "Seules à Berlin" de Nicolas Juncker

    24.06.2020  >  13.09.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    Inspiré de deux témoignages, le nouvel album de Nicolas Juncker est une histoire forte. Comme le montre la sélection de planches originales, l’auteur associe crayons, lavis et fusain pour restituer avec justesse l’ambiance accablante de Berlin à la fin de la seconde guerre mondiale. Sous les bombardements, entre inquiétudes des uns et espoirs des autres, l’auteur varie les angles d’approche et les vécus pour enrichir le propos. À travers le parcours de deux femmes, il reconstitue l’ambivalence d’une époque, où la violence est omniprésente et multiforme. La haine et le fascisme ont sévi, laissant derrière eux beaucoup de peur et de désarroi. Comme le dit l’un des protagonistes : « plus rien ne sera comme avant », mais il faudra pourtant bien continuer à vivre… L’auteur signe ici un récit sensible et marquant que le CBBD est heureux de partager avec ses visiteurs. Mélanie Andrieu, Centre Belge de la Bande Dessinée
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Virginie Hocq ou presque

    01.09.2020  >  19.09.2020

    • Théâtre
    Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent...

    Lire la suite

    « Je vous préviens, s’il y a bien une chose qui ne m’arrivera jamais, c’est de vieillir ! J’en ai vu vieillir, des gens autour de moi, et c’est pas joli, joli... Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour rester celle que je suis aujourd’hui. Et si ça m’arrive, je dis bien, si ça m’arrive, je ne serai pas de ces vieilles dames en pulls informes, pantoufles et chaussures Méphisto ! Je dis non à la chaussure Méphisto ! Mais comment savoir qui je serai plus tard ? » Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent, nos questions qui se bousculent avec humour et tendresse... nos parcours de vie qui se dessinent en filigrane. Avec un sens burlesque assumé, elle nous plonge dans le rythme effréné de son univers, mordant, incisif et poétique. Elle nous propose un spectacle merveilleusement visuel et insolite. Plantée sur ses longues jambes, cette grande fille délicieuse nous offre sans compter son énergie débordante et sa vitalité. (Préprogrammation sous réserve de la finalisation de nos accords avec les artistes et les auteurs.)
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Jisun Kim - The House of Sorrow

    04.09.2020  >  08.09.2020

    • Spectacle
    Jisun Kim invite un joueur professionnel à traverser le paysage virtuel de The House of Sorrow et invitent le public à s’immerger avec eux dans le monde de Min.

    Lire la suite

    L'espace virtuel peut-il devenir un espace de liberté à travers lequel on peut explorer à la fois un autre monde et soi-même, tout en étant confiné dans une pièce ? Le mythe de « l’Eldorado », où des objets en or sont jetés dans un fleuve lors d’un rituel, pourrait être aussi lu comme le renvoi de la matière à son origine. Extrait de la nature, l’or a d’abord été façonné en sculptures puis restitué à la nature. Cependant, si ce qui doit être rendu est une pensée, comment une pensée peut-elle être ramenée à son origine ? Lors d’un voyage en Colombie, l’artiste Jisun Kim a par hasard rencontré un homme nommé Min qui lui a remis une clé USB contenant divers jeux. Les jeux vidéo ont été développés par Min lui-même. Chacun de ces jeux pourrait être lu comme un livre, dans lequel on peut se perdre dans ses pensées et ses souvenirs. Mais pourquoi Min voulait-il raconter ses histoires dans des jeux vidéo qui peuvent sans cesse être revécus et réinterprétés ? Jisun Kim invite un joueur professionnel à entièrement explorer les histoires et les pensées de Min avec elle. Ensemble, l’artiste et le joueur traversent le paysage virtuel de The House of Sorrow et invitent le public à s’immerger avec eux dans le monde de Min. Deux espaces accueillent simultanément la performance de The House of Sorrow : l'espace physique des Halles de Schaerbeek, pour celles et ceux qui sont à Bruxelles, et un espace théâtral construit par l'artiste au sein de Minecraft, et accessible gratuitement à tou·te·s ses utilisateur·ice·s.
    Lieu
    Halles de Schaerbeek
    Rue Royale Sainte-Marie
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 218 21 07
    Réservation : +32 2 218 21 07
    info@halles.be
    http://www.halles.be
  • Wang Bing - Scenes

    04.09.2020  >  08.09.2020

    • Spectacle
    Scenes est une installation performative, fusionnant films et storytelling, où les situations géopolitiques d'Afrique et de Chines sont réunies comme les deux faces d’une même pièce, et dans laquelle la fragilité de notre ordre mondial devient physiquement palpable.

    Lire la suite

    Reconnu comme l’une des figures de proue du cinéma documentaire, Wang Bing a développé une esthétique cinématographique singulière, où les récits basés sur l’image sont capables de contrer les discours dominants sur la Chine contemporaine. Au cours des dernières années, il a travaillé intensivement dans deux lieux parallèles pour enquêter sur la relation entre la Chine et l’Afrique de l’Ouest comme canal de relations économiques parmi les plus intenses de la mondialisation contemporaine. Il a d’une part filmé le portrait des communautés de travailleur·euse·s ouest-africaines actuellement installés dans le district industriel de Guangzhou. D’autre part, la ville de Lagos, son paysage urbain et ses infrastructures, dans laquelle Wang Bing retrace la présence de la Chine, et ses formes particulières de colonisation économique de l’Afrique de l’Ouest. Cette trajectoire fascinante a été brusquement interrompue lorsque toute la Chine continentale s'est retrouvée dans une situation de confinement extrêmement sévère pour contenir l'épidémie de COVID-19. Scenes, qui sera finalement présenté à Bruxelles, est la synthèse de cette expérience : une installation performative, fusionnant films et storytelling, où les deux situations géopolitiques sont réunies comme les deux faces d’une même pièce, et dans laquelle la fragilité de notre ordre mondial devient physiquement palpable. Wang Bing recrée à Bruxelles le studio dans lequel il a été contraint de rester tous ces mois. Pour la première fois de sa carrière, il présentera une installation dans laquelle il vivra et travaillera 24/24h pendant toute la durée du festival. Il invite le public à regarder sa fresque audiovisuelle minutieuse qui reconnecte les symétries et les asymétries dans la relation entre la Chine et l'Afrique, et dans laquelle la mondialisation s'exprime comme une interconnexion de présences visibles et de forces invisibles. Il se demande si l'ancien ordre sera rétabli ou s';il y a de la place pour un nouvel avenir ?
    Lieu
    Halles de Schaerbeek
    Rue Royale Sainte-Marie
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 218 21 07
    Réservation : +32 2 218 21 07
    info@halles.be
    http://www.halles.be
  • Jonathan

    04.09.2020  >  06.09.2020

    • Théâtre
    Jonathan promet d’être un spectacle poétique étrange, une conversation parfois surprenante entre un robot, son créateur et le public.

    Lire la suite

    Jonathan promet d’être un spectacle poétique étrange, une conversation parfois surprenante entre un robot, son créateur et le public. Une soirée remplie de surprises et de doutes sur ce que signifie être un humain et faire face au surhumain. Jonathan est le nom d’un humanoïde conçu par une équipe internationale d’intelligence artificielle et sa force motrice, Robert Van Buyten, un brillant spécialiste de l’I.A. faisant autorité dans le monde en matière d’apprentissage profond. Jonathan est présenté en primeur à un public essentiellement habitué à des événements culturels. Bruno Vanden Broecke et Valentijn Dhaenens, deux visages du KVS, unissent leurs forces pour le spectacle Jonathan et vous souhaitent la bienvenue sur leur territoire. Il y a vingt ans, ils portaient la compagnie de théâtre SKaGeN sur les fonts baptismaux ; aujourd’hui, ils se retrouvent pour la première fois à deux sur scène, avec leur nouvelle création.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be