Evénements du 4 décembre 2022

  • EO

    23.11.2022  >  21.12.2022

    • Cinéma
    Le monde est un endroit mystérieux lorsqu’il est regardé au travers des yeux d’un animal. 

    Lire la suite

    Le monde est un endroit mystérieux lorsqu’il est regardé au travers des yeux d’un animal. Hi-Han, âne gris aux yeux mélancoliques, rencontre bonnes et mauvaises âmes lors de ses péripéties contemporaines en Pologne et en Italie. Il éprouve joie et peine, fait face à l’arbitraire de la roue de la fortune, transforme sa chance en désastre et son désespoir en bonne surprise inattendue. Mais contrairement aux hommes, il ne perd jamais son innocence.  Cineflagey by Cinematek & Kinograph € 8,5 > € 7
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • L’Ascenseur

    24.11.2022  >  31.12.2022

    • Théâtre
    En apesanteur

    Lire la suite

    Venez donc passer les fêtes dans notre Ascenseur. On vous promet que c’est mieux qu’à table, à côté de votre belle-soeur ! L’Ascenseur, c’est un spectacle de Marc Moulin, génie de la musique, des médias et de l’humour, qui a triomphé il y a vingt ans sur cette même scène, et qui nous revient dans une toute nouvelle version. C’est l’histoire horrifique de deux couples d’amis coincés entre deux étages alors qu’ils se préparaient à passer une soirée formidâââââble chez des copains. Et, comme on s’en doute, ils deviennent de moins en moins polis et sereins. Cet espace ultra-confiné révèle rapidement la monstruosité de ses occupants. Dès que les câbles commencent à lâcher, ce sont les captifs qui vont se détendre et rivaliser de méchanceté. Il faut dire que le casting a tout pour faire exploser la cabine : entre une pseudo star de la météo, un British par procuration, une cruche et une snobinarde, on se demande qui sera le plus diabolique. Avec eux, vous allez adorer être enfermés.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Koulounisation

    29.11.2022  >  09.12.2022

    • Théâtre
    J’ai souvent été le témoin de discussions sur ce qu’on appelle la « Guerre d’Algérie ». Et c’est seulement très récemment que j’ai entendu le mot : « révolution ». Cela m’a amené à réarticuler ma pensée. Et si « La guerre d’Algérie » n’était pas seulement un fait historique mais aussi des mots. Quels seraient-ils ? Salim Djaferi

    Lire la suite

    Comment dit-on colonisation en arabe ? Que nous fait le langage ? Que fabrique- t-il comme histoire, politique ou monde commun ? Salim Djaferi mène l’enquête, charge et décharge les mots du colonialisme au fur et à mesure qu’il compose avec d’autres récits, d’autres mots, les siens. C’est une pièce sur le mot « colonisation » qui déroule des vécus, des histoires et des violences, aussi. Une pièce passionnante, savante, limpide. Koulounisation ose empoigner un sujet vertigineux et douloureux, que l’outil linguistique offre d’aborder non sans révolte mais avec calme, curiosité, empathie, intelligence - celle qui relie le cœur et l’esprit. LA LIBRE BELGIQUE RENCONTRE - Je 01.12 après la représentation. Conception et interprétation Salim Djaferi - Collaborateur artistique Clément Papachristou - Regard dramaturgique Adeline Rosenstein - Aide à l’écriture Marie Alié et Nourredine Ezzaraf - Écriture plateau Delphine De Baere - Scénographie Justine Bougerol et Silvio Palomo - Création lumière et régie générale Laurie Fouvet - Développement, production, diffusion Habemus papam. Merci à Aristide Bianchi, Camille Louis, Kristof van Hoorde et Yan-Gael Amghar. Production Une création de Salim Djaferi en Coproduction avec Les Halles de Schaerbeek, Le Rideau et L’Ancre - Théâtre Royal de Charleroi. Avec le soutien des bourses d’écriture Claude Étienne et de la SACD, de la Chaufferie-Acte1, de La Bellone-Maison du Spectacle (BXL/BE), du Théâtre des Doms, du Théâtre Episcène et de Zoo Théâtre. Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles.
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Si j’étais moi

    29.11.2022  >  10.12.2022

    • Théâtre
    Tout à la fois acteur·ices et narrateur·ices, les trois personnages habitent cette comédie grinçante qu’il·els peuplent de visions et d’archétypes.

    Lire la suite

    Sven Punti Larsen, héritier d’une fortune mondiale et homme d’affaires puissant, sa sœur, Emma, artiste, ainsi que leur chauffeur et garde du corps, Mat, entament une dérive urbaine effrénée et passablement alcoolisée, du lounge d’un hôtel de luxe à la friterie Jourdan en passant par le sommet de l’Atomium. Tout à la fois acteur·ices et narrateur·ices, les trois personnages habitent cette comédie grinçante qu’il·els peuplent de visions et d’archétypes : le puissant, le sans-grade et la sorcière. S’appuyant sur la formule de Rimbaud « Je est un autre», l’épopée de ces figures en pleine métamorphose tresse et déploie différentes pistes pour mieux illustrer une mise en abyme entre réalité et fiction. Comme un After Hours onirique et sarcastique, elle joue sur l’improbabilité des situations qu’elle rassemble pour créer un simulacre de réalité dans laquelle naviguent les trois protagonistes. Un parcours épique, en forme de fable hallucinée, qui invite à résister à l’idéologie dominante et à se moquer des travers de notre époque. Première Production Théâtre des Martyrs Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles Coprésentation Théâtre National Wallonie-Bruxelles et Théâtre des Martyrs
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • LOCO

    29.11.2022  >  17.12.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

    Ce n'est pas parce qu'il est gentilhomme de la chambre qu'il lui viendra un troisième œil au milieu du front. Son nez n'est pas en or, que je sache, mais tout pareil au mien, au nez de n'importe qui. Popritchine est un petit fonctionnaire dont la vie s’étire mollement. Il est copiste au ministère et passe son temps à tailler les crayons du Bourgmestre. Jusqu’au jour où il croise la fille de son supérieur. Coup de foudre. Naît alors le besoin irrépressible de paraître un autre homme - un roi d’Espagne peut-être- susceptible de conquérir sa citadelle imprenable. Loco, librement adapté du Journal d’un fou de Gogol, rappelle que cette quête du paraître n’a pas pris une ride. Ce besoin effréné d’exister, de jouer un rôle dans la société quitte à fantasmer sa vie. Pour traduire cette œuvre majeure sur scène, deux comédiennes et une marionnette, sorte d’avatar de corps multiple qui ouvre sur tous les possibles. Natacha Belova retrouve la complicité de Tita Iacobelli avec laquelle elle avait conçu Tchaïka (meilleur seul en scène aux Prix Maeterlinck 2019). Ovation debout. Pluie de vivats. Tsunami d'applaudissements. La première de Loco a reçu un accueil à l'image de son titre : du délire. Le Soir
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Mawda, ça veut dire tendresse

    01.12.2022  >  10.12.2022

    • Théâtre
    Marie-Aurore D’Awans & Pauline Beugnies inscrivent le théâtre documenté dans une totalité plus vaste que la simple reconstitution des faits. Elles réhumanisent le fait divers.  Sous d’autres horizons, elles nous réhumanisent.

    Lire la suite

    Le 17 mai 2018, Mawda Shawri, deux ans, est dans une camionnette qui la ramène en Angleterre avec ses parents, son frère et une vingtaine d’autres personnes. La police poursuit la camionnette. Sur la E42, près de Mons, une nouvelle voiture de police s’engage. Un policier tire. La balle atteint Mawda en pleine tête. Elle meurt. Ses parents et son frère sont arrêtés et placés en détention. Mawda, ça veut dire tendresse tient de l’obstination de la metteuse en scène et actrice Marie-Aurore D’Awans, de la cinéaste et journaliste Pauline Beugnies, et de la dramaturge Kristin Rogghe. Avec méthode, elles rassemblent les faits, interviewent, suivent le fil ténu des procès à Liège et à Mons. Elles regardent autour d’elles pour mettre en lumière ce qui défaille : l’inégalité de traitement entre les protagonistes, la « déshumanisation des migrants qui se poursuit jusqu’au tribunal ». Elles distillent du contrechamp, en rentrant en conversation avec les parents de Mawda ou en décortiquant les théories médiatiques – erronées et dénoncées – de « l’enfant bouclier ». Ce que veulent dire Marie-Aurore D’Awans, Pauline Beugnies et Kristin Rogghe, c’est, selon elles, ce que les autres n’ont pas (ou peu) dit. Raconter l’histoire de Mawda, celle de ses parents Prhast et Shamden, qui ont dû fuir le Kurdistan irakien parce qu’i·els ne pouvaient pas s’y marier. Raconter l’histoire du grand frère que ce drame a marqué à jamais. Depuis la camionnette blanche, en élevant la parole au-dessus du fait divers, elles inscrivent le théâtre documenté dans une totalité plus vaste que la simple reconstitution des faits. Production KVS Coréalisation KVS, Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Mawda, ça veut dire tendresse

    01.12.2022  >  10.12.2022

    • Théâtre
    « Nous voulons raconter l'histoire de Mawda et de sa famille. »

    Lire la suite

    Mawda Shamdin Ali avait deux ans. Elle se trouvait dans une camionnette qui devait la ramener en Angleterre avec ses parents, son frère et une vingtaine d’autres personnes. La camionnette a été prise en chasse par la police sur une autoroute belge. Un policier a tiré. La balle a atteint Mawda à la tête. Elle est morte. Ses parents et son frère ont été emmenés au cachot. Prhast et Shamdin viennent du Kurdistan irakien. Ils ont dû fuir parce qu’on ne voulait pas qu’ils se marient. Ils ont fui parce qu’ils s’aimaient. Depuis deux ans, la comédienne et metteuse en scène Marie-Aurore d’Awans et la cinéaste et journaliste Pauline Beugnies, rejointes par Kristin Rogghe, dramaturge au KVS, amassent de la matière réelle (interviews, procès...) et sont en dialogue avec les parents de Mawda pour écrire ce spectacle. « Nous voulons raconter cette histoire. Raconter l’histoire d’amour des parents, des Roméo et Juliette kurdes. Raconter son grand frère que ce drame a changé à jamais. Raconter l’exil. Mais nous voulons aussi comprendre comment un tel drame peut arriver. Dans quel contexte politique ? Comment nos médias s’emparent-ils de tels événements ? Comment un drame qui devrait alimenter le débat public sur la politique migratoire se résume finalement à un simple fait divers ? »
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • 22e Cinemamed

    02.12.2022  >  10.12.2022

    • Festival
    Le Cinemamed revient du 2 au 10 décembre 2022 pour sa 22ème édition. Depuis 1989, le Cinemamed invite le public à découvrir des films d’auteurs de qualité, ancrés dans le paysage méditerranéen. Le Festival se déroulera sous une forme hybride, avec des projections en salles au Cinéma Palace, Aventure, Bozar à Bruxelles ainsi qu’avec une sélection de films en ligne sur la plateforme Sooner.be.

    Lire la suite

    Le Festival Cinemamed de Bruxelles revient du 2 au 10 décembre 2022 pour sa 22ème édition. Depuis 1989, le Cinemamed invite le public à découvrir des films d’auteurs de qualité, ancrés dans le paysage méditerranéen. Il s’engage à promouvoir la multiculturalité en mettant en avant des thématiques essentielles. Au programme de cette 22ème édition, vous découvrirez des films forts et percutants au sein de la Compétition officielle. Mais également dans la Compétition RêVolution, un regard sur demain qui met en avant la jeunesse et les épreuves auxquelles elle est confrontée. En plus de ces compétitions, le Cinemamed vous propose, comme à son habitude, une section MeDoc et une section Panorama, reprenant respectivement une sélection de documentaires engagés et de films reflétant les réalités sociales et culturelles des pays du bassin méditerranéen. Le Cinemamed se veut également un lieu de réflexion, d’échange et de rencontre entre personnes et entre cultures. En effet, l’un des objectifs du Cinemamed étant de susciter le dialogue et d’éveiller les consciences, le public du festival pourra directement échanger avec des cinéastes, des personnalités issues du milieu du cinéma ou encore divers intervenantes ou intervenants lors des projections ou débats organisés. Le Festival veut aussi s’adresser à toutes et à tous, c’est pourquoi le Cinemamed organise des séances à destination du secteur associatif bruxellois à prix démocratique (2€ la place). Les films proposés abordent des thématiques souvent essentielles pour les associations et leur permettent de délier la parole sur des sujets parfois délicats. En collaboration avec de nombreux centres culturels bruxellois, le Cinemamed propose également une vingtaine de séances scolaires gratuites dans différentes communes de Bruxelles. Cette année, vous retrouverez, comme toujours, des concerts, le marché med ainsi qu’une multitude d’événements qui font l’ambiance chaleureuse et conviviale du Cinemamed. Venez vite y découvrir toutes les richesses de la Méditerranée !
    Lieu
    Divers lieux à Bruxelles
    Divers lieux à Bruxelles
    1000 Bruxelles
    http://www.theatrenational.be
  • Vijand van het volk

    02.12.2022  >  04.12.2022

    • Théâtre
    Cette âpre comédie fait écho à de récents scandales environnementaux très proches de nous.

    Lire la suite

    Le docteur Thomas Stockman découvre que l’eau de la station thermale de sa ville est fortement polluée et contamine mortellement les curistes. Dans l’intérêt de la santé publique, il veut publier ses constatations et se tourne vers la politique locale pour intervenir. Son frère, Peter Stockman, qui est le maire de la ville, émet des réserves. Rendre la nouvelle publique aurait des conséquences économiques insondables pour la ville. Pire encore, ce seront les citoyens qui en paieront les pots cassés. L’affrontement entre un idéaliste militant et un politicien pragmatique aboutit à une guerre municipale entre la bonne cause de l’un et le bon sens de la foule. La science opposée à la politique. Quelle est donc la valeur de la vérité ? Jusqu’où aller pour ses convictions ? Derrière ce conflit pour l’intérêt général se jouent une compétition et une lutte personnelle entre deux frères. Vijand van het volk / Ennemi du Peuple (Henrik Ibsen, 1882) dépeint une crise sociale et familiale. Cette comédie âpre et intemporelle fait écho à de récents scandales environnementaux et autres affaires de lancement d’alerte très proches de nous. Elle montre sans merci les rouages de la manipulation du processus de décision dans les coulisses et les intrigues de couloirs. Olympique Dramatique réunit pour ce classique une distribution comprenant trois générations.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • No Women’s Land

    03.12.2022  >  04.12.2022

    • Théâtre
    Un spectacle chorégraphique sur le combat des femmes dans une guerre qui tue en toute impunité, inspiré du récit journalistique de Camilla Panhard.

    Lire la suite

    Premier Prix Coup de Cœur - presse Festival Avignon 2018 Synopsis : Une journaliste enquête sur le voyage des femmes migrantes d'Amérique centrale en route vers les Etats-Unis. Elle découvre le Mexique du féminicide, des cartels de la drogue, des «desaparecidas», elle décèle une terre sans repères où la vie ne vaut rien, où les femmes sont des proies, des corps. Un monde où la violence est sans début ni fin, absurde et quotidienne.
    Lieu
    Théâtre CreaNova
    rue de la victoire, 96/1060
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 499 50 12 28
    contact@creabxl.org
    http://www.creatheatrebruxelles.be