Evénements du 15 septembre 2024

  • CASH

    16.06.2024  >  29.09.2024

    • Exposition
    Comment les artistes « brut·es » parlent-ils et parlent-elles de cash ? L’argent est-il présent dans leurs œuvres, et sous quelles formes ?

    Lire la suite

    Comment les artistes « brut·es » parlent-ils et parlent-elles de cash ? L’argent est-il présent dans leurs œuvres, et sous quelles formes ? À partir de cette approche thématique, en apparence « simple et basique », il s’agit de parler de manière « cash » de la situation matérielle des artistes qui sont considéré·es comme marginaux·ales par la société dans laquelle ils et elles vivent. L'exposition rassemblera des œuvres issues de diverses collections belges et françaises et l'univers d'artistes représenté·es par la Galerie du moineau écarlate à Paris sera mis en exergue. Commissariat : Céline Delavaux et Eric Gauthier de la Galerie du moineau écarlate (Paris), en collaboration avec le Art et marges musée.
    Lieu
    Art et marges musée
    Rue Haute, 314
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 533 94 90
    info@artetmarges.be
    http://www.artetmarges.be
  • PARLONS CASH | Balade littéraire par Amusea

    16.06.2024  >  29.09.2024

    • Visites Guidées
    Dans le cadre de l’exposition CA$H, Jeanne Delsarte vous fera découvrir des autrices et auteurs d’aujourd’hui et d’hier qui abordent la question de l’argent, qui nous inclut ou nous marginalise.

    Lire la suite

    Dans le cadre de l’exposition CA$H, Jeanne Delsarte vous fera découvrir des autrices et auteurs d’aujourd’hui et d’hier qui abordent la question de l’argent, qui nous inclut ou nous marginalise. Une balade organisée par Amusea , dans le cadre de leur projet « Jamais deux sans trois », qui reprend également des balades littéraires à La Maison d’Érasme et à la Wittockiana. Réservez ici : https://miniurl.be/r-5f6a | 8€ par personne. (Vous êtes en possession d’un Pass Cultuur Marolles ? Vous profitez de 2€ de réduction. Dans ce cas – uniquement – réservez par mail à sarah.kokot@artetmarges.be et précisez dans votre message que vous êtes en possession du pass)
    Lieu
    Art et marges musée
    Rue Haute, 314
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 533 94 90
    info@artetmarges.be
    http://www.artetmarges.be
  • Jana Euler- ’Oilopa’

    21.06.2024  >  29.09.2024

    • Exposition
    L’exposition de Jana Euler, 'Oilopa' – une contraction de Oil (ici, la peinture à l’huile) et de Europa –, étend un territoire semi-utopique, inversant les flux ascendants des chiffres de la finance tout en extrapolant sur les cycles du surplus et de la vacuité.

    Lire la suite

    Installée au deuxième étage du WIELS, l’exposition est traversée en diagonale par ‘Oilopa Allee’, un point de fuite inspiré par le boulevard Europa Allee qui connecte les quartiers européens de Bruxelles et la Banque centrale européenne de Francfort, les deux villes entre lesquelles l’artiste partage son temps. L'exposition rassemble plusieurs ensembles de tableaux anciens et récents – dont certains ont été réalisés pour l’occasion –, et introduit diverses créatures et iconographies investiguées par l’artiste au cours des dix dernières années, notamment la morecorn (une version inflationniste de la licorne), des bombes de peinture et des pinceaux, des prises électriques, ainsi que de nouvelles variations autour de l’économie du café énergisant en tant que symptôme multifocal d’extraction, de dépendance, de productivité et de loisir. À travers une hétérogénéité de textures, de techniques et de traditions picturales, Euler poursuit un travail sur la figuration, expressive et vitaliste, en tant que moyen de façonner des mondes fantasmés. Mais ces fantasmes, loin de relever d’un réflexe consistant à fuir la réalité, donnent à voir les processus pervertis de cette réalité même. Depuis une vingtaine d’années, Jana Euler, artiste allemande (née en 1982 à Friedberg), construit une œuvre hétéroclite mais cohérente, qui radiographie les fondements sociaux, matériels et historiques de la peinture. Cette exposition monographique à l’été 2024 fait suite à la résidence d’Euler au WIELS en 2012 et à sa participation aux expositions thématiques 'Residue' en 2013 et 'Le musée absent' en 2017.
    Lieu
    Wiels - Centre d’art contemporain
    Avenue Van Volxem, 354
    1190 Forest
    Tél : + 32 (0)2-340.00.50
    welcome@wiels.org
    http://www.wiels.org
  • Expo - "Des modèles réduits... canon"

    28.06.2024  >  29.09.2024

    • Exposition
    Expo - "Des modèles réduits... canon" Not for Kids only Cet été au Musée de l'Armée !

    Lire la suite

    Cet été, le musée de l'Armée accueille une nouvelle exposition temporaire ! Une série de petits modèles de pièces d’artillerie illustrant 25 siècles d'histoire militaire fait son apparition dans la halle Bordiau. Cette magnifique collection de plus de 500 miniatures en plomb, bois, métal et plastique montre une longue évolution dans le temps, depuis la catapulte grecque du IVe siècle jusqu'aux canons et missiles encore utilisés aujourd'hui. Les petits canons reproduisent la réalité aussi fidèlement que possible et donnent un bel aperçu des types d'armes qui existent (ou qui ont existé) à travers le temps. Découvrez cette merveilleuse exposition à travers un parcours fait de questions amusantes et d'anecdotes intéressantes ! Parcours gratuit avec livret disponible à l'accueil du musée Compris dans le ticket d'entrée du Musée de l'Armée Prêt à voyager dans le temps ?!
    Lieu
    War Heritage Institute (Musée Royal de l’Armée)
    Parc du Cinquantenaire, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : + 32 (0)2 737 78 33
    Réservation : + 32 (0)2 737 78 33
    info@warheritage.be
    http://www.warheritage.be
  • Jamais, toujours, parfois

    10.09.2024  >  27.09.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Anna a 18 ans. Depuis qu’elle est petite, elle suit un traitement pour soigner ses troubles psychiatriques. Mais elle n’en veut plus ; les médicaments nuisent à son très grand potentiel artistique. Car Anna écrit ; et plutôt bien… Alors, elle arrête tout. Advienne que pourra… Victime et bourreau, prodige de fantaisie et d’énergie, Anna est une sorte d’astre noir qui vampirise tous ceux qui l’approchent et désespère ceux qui tentent de l’aider : sa mère, son mec et sa pédopsychiatre qui a du mal à respecter la distance thérapeutique. Comment aimer une jeune adulte en grande difficulté psychique ? Comment la protéger, sans confondre au passage notre propre besoin d’être rassuré ? Comment préserver la part vibrante de son être, anéantie par des traitements lourds ? Telles sont les questions posées dans Jamais, toujours, parfois. Chacune, chacun, a ses raisons dans Jamais, toujours, parfois où l’on se gardera bien de porter sur les personnages un regard trop idéalisé. Construit comme une suite de duels entre ceux-ci, il sera difficile pour le spectateur de prendre parti. C’est à une sorte, sinon d’éloge, du moins de réhabilitation du risque que se livre l'australienne Kendall Feaver en s'efforçant de redonner à Anna un libre arbitre et un avenir possible.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Face à Face

    12.09.2024  >  19.09.2024

    • Théâtre
    Entrez dans le monde envoûtant du mentalisme avec Mat O'Neill, un jeune prodige originaire de Los Angeles, dont le talent exceptionnel a illuminé les scènes les plus prestigieuses à travers le monde. Depuis des années, il captive et émerveille les spectateurs du célèbre Magic Castle : le sanctuaire de la magie américaine.

    Lire la suite

    Entrez dans le monde envoûtant du mentalisme avec Mat O'Neill, un jeune prodige originaire de Los Angeles, dont le talent exceptionnel a illuminé les scènes les plus prestigieuses à travers le monde. Depuis des années, il captive et émerveille les spectateurs du célèbre Magic Castle : le sanctuaire de la magie américaine. Lors du dernier congrès international de magie à Blackpool, son art unique et sa maîtrise époustouflante du mentalisme ont attiré l'attention de Jack Cooper qui a tout de suite souhaité partager cela avec le public du Festival Bruxellons! Malgré ses racines américaines, Mat O’Neill s'est imprégné de la culture francophone et maîtrise parfaitement la langue française. Aujourd'hui, il s'apprête à franchir de nouveaux horizons en présentant son spectacle pour la toute première fois en Belgique, lors de quelques dates exceptionnelles. Il vous invite à plonger au cœur de son univers fascinant, où les frontières entre la réalité et l'illusion s'estompent pour se confondre avec les mystères les plus profonds de l'esprit humain. Réservée à une poignée de chanceux grâce au cadre privilégier de la salle des Chevaliers, vous serez transporté dans un voyage captivant où chaque numéro est une expérience sensorielle et intellectuelle unique. L'humour ravageur de Mat, combiné à son charisme magnétique, vous garantit une soirée inoubliable, ponctuée de moments de stupéfaction et de rires. Préparez-vous à être ébloui par les performances de mentalisme innovantes et étonnantes de Mat O'Neill, qui repoussent les limites de l'imagination et défient toute logique. Ne manquez pas cette occasion rare de vivre une expérience magique, complice et immersive aux côtés d’un jeune artiste à l’avenir très prometteur!
    Lieu
    Festival Bruxellons! Au Château du Karreveld
    Avenue Jean de la Hoese
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 2 762 95 02
    http://www.bruxellons.be
  • L’avare

    13.09.2024  >  29.09.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    L’argent est un tyran. Amasser éperdument une fortune qui n’est jamais assez colossale, tout placer, à l’abri des regards, au secret, ne rien partager, n’être jamais satisfait...Chez Harpagon posséder est une passion dévorante, aveuglante. Valeur suprême, l’argent l’amène à tyranniser tout le monde, à soupçonner tout le monde. Arpagon est un tyran. Malgré son immense fortune, il maltraite, frappe, affame, et cette adoration mystique pour l’argent corrompt tout. Pour survivre, ses proches sont réduits à la ruse, au cynisme et aux combines. C’est dans ses démêlés avec ses créanciers que Molière puise son inspiration. Et il le fait avec génie. Tous les personnages sont fabuleux, la langue d’une force inouïe, des moments de grande drôlerie succèdent à des scènes de grande vérité. L’avare n’a rien perdu de sa puissance, au contraire, la pièce retrouve de nos jours toute sa pertinence. C’est à un moment de théâtre mémorable que nous vous convions. Si vous l’avez raté l’an dernier, si vous avez envie de le revoir, voici donc la reprise attendue pour les distraits et les passionnés ! Avec Michel Kacenelenbogen dans le rôle du grippe-sou, entouré d’une distribution « en or » et qui « se dépense sans compter », on vous promet des « perles ». Non, décidément, l’argent qu’on amasse ne fait le bonheur de personne. __________ De Molière / Mise en scène : Michel Kacenelenbogen / Avec : Baptiste Blampain, Jérémy Bouly, Jonas Claessens, Didier Colfs, Salomé Crickx, Michel Kacenelenbogen, Frédéric Nyssen, Nicole Oliver, Wendy Piette et Réal Siellez / Assistantes à la mise en scène : Hélène Catsaras et Lou Kacenelenbogen / Scénographie : Renata Gorka / Costumes : Chandra Vellut / Lumière : Laurent Kaye / Musique originale : Pascal Charpentier __________ UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC L'AIDE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES - DIRECTION DU THÉÂTRE, ET LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BESIDE.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Parti en fumée

    15.09.2024  >  16.09.2024

    • Théâtre
    Un dialogue attendrissant et non dénué d’humour, entre un fils et son père, une marionnette et son créateur. Othmane Moumen tente d’explorer l’énigme qu’est son père. Il y a sept ans, on lui a diagnostiqué un cancer des poumons en stade 4… le stade terminal. Depuis, il ne lui reste qu’un poumon. Pourtant, son père est toujours là. Comme un sursis inespéré. Et il continue à fumer clope sur clope.

    Lire la suite

    « Le poumon, c’est l’organe de la tristesse chez les Chinois, paraît-il. Alors, je me demande… Pourquoi il s’inflige ça ? Pourquoi il n’arrête pas ? Les questions affluent dans ma tête, face à ce papa qui ne parle pas. Pourquoi a-t-il migré un jour ? Pourquoi ne bouge-t-il plus aujourd’hui ? Pourquoi refuse-t-il de repartir ? Qu’est-ce qui le raccroche à la vie, lui qui n’a jamais été un épicurien ? Ce n’est pas facile de lui tirer les vers du nez. La pudeur des pères, quoi ! Mais je suis allé l’interroger. Je l’ai enregistré. J’ai sa voix. Elle est là, dans la boîte, prête à être utilisée. » Par l’intermédiaire de marionnettes et d’un masque, Othmane Moumen crée trois doubles de son père et livre un dialogue attendrissant, drôle et sincère entre une marionnette et son manipulateur, entre un papa et son fils. Prêter son corps à ce double du père lui permet de revivre des épisodes de sa vie, en y apportant une touche d’onirisme : sa carrière de chauffeur de bus à la STIB, sa nostalgie renforcée par l’écoute d’Oum Khaltoum, ses rêves, ses fantasmes. Est-ce une répétition avant le grand voyage ? Comment gérer ce départ ou plutôt ici ce « non-départ » ? En psychanalyse, on parle de tuer le père mais comment fait-on quand celui-ci est increvable ? Ce temps gagné sur la mort est une occasion pour Othmane Moumen d’approfondir l’enquête, de laisser son père se raconter, vite, avant qu’il ne parte définitivement en fumée…
    Lieu
    Festival Bruxellons! Au Château du Karreveld
    Avenue Jean de la Hoese
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 2 762 95 02
    http://www.bruxellons.be
  • Linda veut du poulet

    15.09.2024

    • Cinéma
    Dans le cadre du cycle de projections Ciné Kids

    Lire la suite

    Non, ce n’est pas Linda qui a pris la bague de sa mère Paulette ! Cette punition est parfaitement injuste ! Et maintenant Paulette ferait tout pour se faire pardonner, même un poulet aux poivrons... Mère et fille partent donc en quête du poulet... un jour de grève générale ! Mais Linda ne sait pas que ce poulet est la clef de son souvenir perdu…
    Lieu
    Centre Culturel d'Uccle
    Rue Rouge, 47
    1180 Uccle
    Tél : +32 2 374 64 84
    Réservation : +32 2 374 64 84
    reservation@ccu.be
    http://www.ccu.be