Evénements du 15 juin 2024

  • Family Sunday : Rattus

    21.01.2024  >  16.06.2024

    • Exposition
    Chaque 3e dimanche du mois, le musée propose aux familles une journée pleine d’activités pour mieux connaître et comprendre le rat. Prochaines dates: 18.02, 17.03, 21.04, 19.05 et 16.06.24

    Lire la suite

    En matinée : RATTUS LAB Notre équipe vous accueille dans l’espace d’introduction modulable de l’exposition. Elle vous propose une animation scientifique autour de la biologie du rat et de son évolution. • Il a la classe ce rat ! de 10h à 12h (20 min) + 9 L’humain est curieux. Il compare, range, trie et classe le vivant pour mieux le comprendre et retracer l’histoire de la vie. Découvrez à l’aide de jeux d’observation et de réflexion la classification de notre voisin le rat. Appartient-il au même groupe que le lapin ? Est-il proche de nous ? Pourquoi est-il si unique ? Dates : 21/01, 17/03 et 16/06/24 • Quel crâneur ce rat, de 10h à 12h (20 min) +6 Voici un atelier surprenant ! Jean Goossens, naturaliste passionné, vous guide dans l’observation de crânes. Trouvez le crâne du Rattus norvegicus ! Pas facile de le distinguer parmi les autres rongeurs. Les crânes de ses prédateurs, carnivores, illustrent les raisons du rat d’avoir une dent contre eux ! Dates : 18/02, 21/04 et 19/05/24 En après-midi : LE COIN DES RATS’CONTEURS Un espace convivial accueille les familles pour échanger leurs impressions, lire quelques histoires ou s’essayer à un portrait de notre ami le rat, devenu un peu plus familier. • Contes, de 11h00 à 13h00 Tous publics Depuis des siècles, les rats peuplent nos livres d’histoire. Savourez les récits et légendes du rongeur. Pas seulement pour les rats de bibliothèques ! •Focus Rattus, nos standing guides vous accueillent de 12h30 à 16h30 Tous publics • Construis ta marionnette, de 13h30 à 16h30 (20 min) +8 Sympathique, le rat ! Souhaitez-vous en faire un animal de compagnie ? Donnez vie à votre marionnette rat. Dates: 21/01/2024, 18/02/23, 21/04/2024, 16/06/24 • Croque ton rat, de 13h30 à 16h30 (20 min) +8 En compagnie d’une illustratrice de BD, initiez-vous au croquis, à l’élaboration d’un gag ou à l’écriture d’un petit scénario mettant en scène le rat. Dates: 17/03/2024, 19/05/2024 • Entrée gratuite pour les moins de 18 ans (prix d’entrée au musée pour les adultes) • Activités gratuites pour tou.te.s • Les places par activité étant limitées, la réservation est obligatoire pour chaque activité via notre plateforme de réservations
    Lieu
    Musée des Egouts
    Pavillons d’Octroi, Porte d'Anderlecht
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 279 43 83
    musea@brucity.be
    http://www.museedesegouts.brussels
  • Comme en 14

    03.05.2024  >  29.06.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Hiver 1917. Un hôpital de campagne juste derrière les lignes de front. Cent vingt-trois malades pour deux infirmières ! Les temps sont durs. Cependant, quatre femmes et un jeune garçon, réunis par les hasards de la guerre vont faire la fête malgré les urgences, les cris des blessés et le bruit du canon. La vie est plus forte que tout. Alors, à la guerre comme à la guerre, on fait ce qu’il faut et on rit, on dit des bêtises, on fume les dernières cigarettes et on chante. Oui on chante ! Parce qu’il faut bien chanter quand le canon tonne. Pour lui répondre qu’on est vivantes. Des femmes dans la guerre qui soignent ceux qui repartiront sitôt réparés. Des femmes qui se heurtent : patriotisme ou pacifisme ? Subir ou résister ? Tenir ou plier ? Un spectacle lumineux, pourtant. Car toujours, on espère. Toujours on se bat contre la violence avec les outils de la résistance : réparer, soulager, partager, ne pas faiblir, être debout, résister à la fatigue et à la peur. Et on invente la vie qui doit être plus forte que la mort, plus puissante que la destruction. Quand l’une flanche, l’autre la récupère. Et c’est de ça qu’elles sont fortes. Un spectacle pour toute la famille, drôle et tendre parce qu’elles sont épatantes ces femmes bourrées de l’énergie que provoquent l’espoir et la volonté. Car cette guerre-ci sera la Der, c’est sûr. Ce sera « la Der des Ders… » __________ De Dany Laurent / Mise en scène : Patricia Ide et Serge Demoulin / Avec : Laurence D’Amelio, Soazig De Staercke, Laure Godisiabois __________ UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BESIDE ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Zazie !

    28.05.2024  >  29.06.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Un vent de fraicheur va se glisser au Public en ce mois de juin. Sur les traces de Zazie, une mouflette de 12 ans à la langue bien pendue, on redécouvre Paris, de la tour Eiffel au Moulin Rouge. Curieuse insatiable, elle sème la zizanie dans le monde des adultes et le métamorphose en terrain de jeux. La gamine délurée, qui traverse la vie hors des clous, qui défie la grammaire, pose toutes les questions interdites aux fillettes, passe son temps à jurer et va mettre Paris cul par-dessus tête. Toute une troupe d’artistes inspirés s’est emparée du chef-d’œuvre de Queneau et nous le restituent à merveille. La langue, les personnages, les lieux... toute l’œuvre y est magnifiquement incarnée. C’est décoiffant. Véritable trompe-l’œil entre rêverie et réalité, enfance et maturité, ce spectacle est un voyage initiatique qui questionne notre rapport à l’identité et au genre. C’est loufoque, intelligent, impertinent. La réalisation pêchue nous la rend contemporaine, cette Zazie-là, ludique, philosophique, poétique... déjantée. Et vous savez quoi ? C’est l’occaz d’amener mémé Jacquotte et tonton Fernand au Public. Et aussi les ados de la voisine du premier, et les rejetons de la cousine Hortense. Voici un spectacle qui va leur faire aimer le théâtre. __________ D'après "Zazie dans le métro" de Raymond Queneau / Mise en scène : Shérine Seyad / Avec : Allan Bertin, Lénaïc Brulé, Colin Javaux, Virgile Magniette, Shérine Seyad, Réal Siellez et Arnaud Van Parys __________ UNE CRÉATION DE LA CIE DEBOUT SUR LA CHAISE, RÉALISÉE AVEC L’AIDE DE LA COCOF – LE THÉÂTRE MERCELIS/COMMUNE D’IXELLES – LE THÉÂTRE MARNI, LE CENTRE CULTUREL WOLUBILIS, LE COCQ’ARTS FESTIVAL, LA PROVINCE DE LIÈGE ET LE BAMP.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Le baiser de la femme araignée

    29.05.2024  >  29.06.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Liberté chérie! Il faut résister, il est de notre devoir de résister quand l’ordre sert la tyrannie. Dans un pays totalitaire, deux hommes partagent l’étroitesse d’une cellule de prison. Deux gars que tout oppose vont être obligés de trouver le chemin qui les mènera à la fraternité. Sur scène, vous verrez deux acteurs au sommet. Ce projet est le leur. Vous les verrez comme cul et chemise, vous emporter hors des murs et des frontières. Deux hommes qui sont la preuve que, grâce à l’imagination et aux idées, même au cœur d’un système totalitaire, les murs peuvent tomber. Dans le contexte géopolitique éminemment instable, face aux montées de l’extrême droite partout en Europe, Le baiser de la femme araignée, roman sorti en 1976, n’a rien perdu de sa pertinence ni de sa force. Il nous parle des mensonges par lesquels les dictatures battissent leur emprise. Les pièges sécurisants dans lesquels on est prêts à tomber en sacrifiant nos libertés. Le texte de Manuel Puig a été adapté au cinéma par Hétor Babenco en 1985, en comédie musicale, à l’opéra et au théâtre, avec chaque fois la même pertinence et le même succès. Il n’arrête pas de nous alerter pour qu’au-delà et par-delà les murs nous continuions à réinventer toujours et toujours, la liberté. __________ D'après l'œuvre originale de Manuel Puig / Mise en scène : Laurent Capelluto / Avec : Itsik Elbaz et Antoine Guillaume __________ UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BESIDE ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Ce qui arrive

    12.06.2024  >  21.06.2024

    • Théâtre
    Une fresque théâtrale et chorégraphique, dans laquelle le passé, le présent et l’avenir coexistent, pour raconter l'histoire d'un lieu à travers la mémoire des êtres qui l'ont habité.

    Lire la suite

    À la mort de leur père, cinq frères et sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, qu’iels vont devoir se résoudre à quitter. Au gré des souvenirs qui ressurgissent, c’est l’histoire de ce lieu qui, peu à peu, se dessine. Tout un héritage enfoui dans les murs, qui remonte lentement à la surface, façonné par les présences, les réminiscences des êtres qui, à cet endroit même, se sont croisé·es à différentes époques. Quelques traces d’existences fugitives, et des fragments de vie qui réapparaissent, se chevauchent, bousculent les chronologies pour creuser, dans la ligne du temps, des failles au sein desquelles le passé, le présent, et l’avenir coexistent. L’infiniment petit rencontre l’infiniment grand, et la mémoire de cette maison, révélée par strates successives, repousse doucement les limites de nos imaginaires… Librement inspiré de Ici, un roman graphique de Richard McGuire, Ce qui arrive questionne la façon dont nous habitons le temps. Depuis un seul et unique point de vue, l’angle du salon d’une maison de famille, le spectacle se construit comme un puzzle temporel dans lequel se dévoile, par bribes, la mémoire des vies qui sont passées par là. Rencontres, retrouvailles, naissances et disparitions, peines et joies des adultes, rires et jeux des enfants… Les personnages glissent, se transforment au fil des époques, leurs histoires se croisent et créent des résonances qui mettent en perspective ce qui, dans nos existences, relève à la fois du dérisoire et de l’extraordinaire. Décors et costumes se réinventent en permanence, et toute la machinerie théâtrale est mobilisée pour nous entraîner dans un voyage vertigineux à travers les années, les siècles, les millénaires, depuis les origines du cosmos jusqu’aux contours incertains du futur qui nous attend. En reprenant aujourd’hui ce spectacle créé en 2018, Coline Struyf, metteuse en scène et directrice du Varia, tente de saisir au vol quelques éclats de vie avant que ces derniers ne s’effacent. Avec beaucoup de tendresse, d’humour et de poésie, les cinq interprètes composent un ballet perpétuellement en mouvement, une fresque théâtrale et chorégraphique qui met tous nos sens en éveil. I·els dansent, chantent et se démultiplient, pour habiter pleinement cet espace qui ne cesse de se déplier, et de nous révéler toute la magie nichée dans les recoins de sa mémoire. Une expérience puissante et magique du temps qui passe, pour interroger, dans le creux de nos existences et des lieux où nous laissons nos empreintes, ce qui perdure et qui s’envole au vent. Ce qui nous relie aux êtres qui nous ont précédé·es, et ce que l’avenir dessine à l’horizon. Ce qui arrive, en somme…
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • INSAS

    13.06.2024  >  16.06.2024

    • Théâtre
    À la fin du printemps, nous aurons la joie d’accueillir les élèves de l’INSAS, qui viendront répéter et jouer leur spectacle de fin d’études sur la scène du Studio Varia ! 

    Lire la suite

    La réputation de l’Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion (INSAS) n’est plus à faire. Depuis sa création, cette école supérieure des arts basée à Bruxelles a contribué à faire émerger de nombreux talents du théâtre et du cinéma, qui font aujourd’hui la richesse de notre paysage culturel. Chaque saison, la section théâtre offre à ses élèves l’opportunité de clôturer leur formation en participant à un exercice ambitieux : la création d’un spectacle au sein d’une scène bruxelloise, qui permet à ces jeunes interprètes, créateur·ices artistiques, techniques et producteur·ices en herbe, encadré·es par leurs professeur·euses, de travailler main dans la main avec les différents corps de métiers qui existent au sein d’une institution comme la nôtre. Une transmission de savoir-faire qui sert de passerelle entre l’école, et la vie qui attend ces futur·es professionnel·les de l'art vivant.   Cette année, ce projet verra le jour au Varia, dirigé par la metteuse en scène et pédagogue Ingrid von Wantoch Rekowski. Reconnue en Belgique et à l’international, elle développe des spectacles hybrides et transdisciplinaires, souvent proches de l’opéra ou de la performance, au sein desquels elle cultive des esthétiques polyphoniques ainsi qu’un goût marqué pour la recherche de théâtralités toujours en mouvement.   En marge de ce spectacle, Les Lundis en coulisse, une initiative de Silvia Berutti-Ronelt, auront lieu au Varia. Les étudiantes du master en écriture seront invitées à partager leurs textes sous la forme de lecture à voix haute suivie d’un échange avec le public. Une occasion unique de découvrir les nouvelles écritures et formes dramatiques d’une future génération d’autrices inspirées par des thématiques contemporaines.  Plus de détails sur ces expériences qui s’annoncent d’ores et déjà passionnantes, à suivre très prochainement ! 
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Nasha Moskva & Todos Caeran

    14.06.2024  >  23.06.2024

    • Théâtre
    Doubles représentations, durant 2 weekends de suite pour découvrir leur univers !

    Lire la suite

    Nasha Moskva Fin du 19e siècle : trois sœurs orphelines vivent dans une grande maison à l’écart d’une ville qu’elles trouvent grossière et dont elles se sentent étrangères. Elle rêvent de retrouver Moscou, lumière de leur enfance, paradis originel où elles ont grandi. Début du 21e siècle : Sabine, Edith et Bernard, trois êtres marginaux, sont tellement épris de l’œuvre de Tchekhov qu’ils·elles s’y reconnaissent jusqu’à la fusion. Conception, mise en scène & interprétation Marie Bos, Estelle Franco et Francesco Italiano – Création lumières Julie Petit-Etienne – Co-mise en scène Guillemette Laurent – Mise en espace Nicolas Mouzet-Tagawa Costumes Thijsje Strijpens – Direction technique et régie Lionel Ueberschlag – photos Francesco Italiano et Hichem Dahes. Résidence et création Théâtre Océan Nord. Soutiens Compagnie du Vendredi, SACD, Wallonie-Bruxelles International, Théâtre Océan Nord, avec l’aide à la reprise de la FWB – Service du Théâtre. Todos Caerán Un quatrième personnage débarque dans l’univers de ces trois êtres, il affirme être un chevalier errant et se fait appeler Don Alfonso Quichano. Son cheval est une brouette et sa dulcinée s’appelle Andy. C’est le début d’un roadtrip absurde qui traverse des époques, des situations et des styles littéraires différents. Texte Francesco Italiano Interprétation Renaud Cagna, Marie Bos, Estelle Franco et Francesco Italiano – Création lumières Nelly Framinet – Création sonore Maxime Bodson – Stagiaire son Némo Camus – Conseiller technique Lionel Ueberschlag – Co-mise en scène Guillemette Laurent – Mise en espace Nicolas Mouzet-Tagawa Costumes Thijsje Strijpens – Direction technique et régie Lionel Ueberschlag Coproduction La Coop asbl et Shelter Prod. Résidence Théâtre Océan Nord / Création Théâtre de la Balsamine. Accompagnement et diffusion BLOOM Project. Soutiens FWB – Service du théâtre, taxshelter.be, ING, tax-shelter du gouvernement fédéral belge, le 140 et Théâtre Océan Nord.
    Lieu
    Théâtre Océan Nord
    Rue Vandeweyer, 63-65
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 242 96 89
    Réservation : +32 2 216 75 55
    info@oceannord.org
    http://www.oceannord.org
  • Hikidashi

    15.06.2024  >  19.06.2024

    • Théâtre
    Un père et sa fille au Japon. Lui est artiste peintre et maître de Kendo. Il ne s’est pas préoccupé d’elle, n’a pas soutenu financièrement sa famille, ne sachant pas ce qu’impliquait d’être père…

    Lire la suite

    Petite, elle avait honte de lui et s’inquiétait d’être différente des autres ; elle voulait être forte, apprendre le kendo. Il lui disait « Tu es déjà plus forte que moi, tu n’en as pas besoin ». « Quelle est la chose plus importante dans la vie ? » lui avait-elle demandé. Devenue artiste en Europe, elle lui demande « Pourquoi la vie est une telle souffrance ? ». « Parce que tu es toujours sur ton ego » Iui répond-il, ajoutant que l’unique moyen de s’en libérer est d’entrer en dialogue avec son art. « Hikidashi » signifie « tiroir » en japonais. La fille y a conservé tous les souvenirs de son père. Aujourd’hui, elle doit mettre sa tête dans ce tiroir. Elle y trouvera : un caillou, un petit insecte, un vieux porte-monnaie, vestiges intimes fourrés dans un meuble, sans sélection, ni jugement, qui ressurgissent sur le plateau. Elle n’a aucune expérience d’une relation normale père-fille. Néanmoins, cette pièce parle du sien, sans doute particulier au Japon, mais c’est son père. Ce qui pose une question plus générale : les hommes sont-ils aptes à être père ?
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be