Evénements du 23 mai 2024

  • Récits de ville : Molenbeek

    17.05.2024  >  26.05.2024

    • Théâtre
    Théâtre-Forum/conférence – échanges – réflexion – sociologie de la ville – inégalités sociales – gentrification

    Lire la suite

    Cet atelier analyse la vie sociale en ville. Ici on se concentre sur la commune de Molenbeek-Saint-Jean. Les sociologues de la ville vont étudier la manière dont les habitants vivent ensemble, travaillent, et interagissent dans les milieux urbains, et comment cela affecte la société en général. Ils regardent comment les villes sont organisées, comment les gens se regroupent dans des quartiers, et comment ça influe sur leur vie quotidienne.
    Lieu
    Ras El Hanout
    Rue du ruisseau 17-19, 17-19
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 488 01 14 11
    info@ras-el-hanout.be
    https://ras-el-hanout.be/
  • Marche salope

    21.05.2024  >  25.05.2024

    • Théâtre
    Avec Marche salope (1), Céline Chariot aborde le sujet du viol, interrogeant le mutisme qui entoure les agressions sexuelles. « La vraie question n’est pas de savoir pourquoi je parle, mais pourquoi je n’ai pas parlé » écrit-elle.

    Lire la suite

    Aujourd’hui, elle part de constats et de statistiques, pas d’une colère irrationnelle ; elle ne veut ni écrire de fiction édulcorée, ni chercher à raconter l’histoire des femmes et encore moins la sienne, ni à brûler les hommes, ni à faire justice. En reconstituant une scène de crime, par le biais d’un geste accessible, fort, documenté et poétique, travaillant à un acte artistique qui puisse révéler une certaine beauté tout en pouvant transcender la douleur de gestes passés, Céline Chariot, qui n’est ni danseuse, ni actrice, mais photographe, aborde le viol via le regard, via des sensations qui ont pour but la réflexion, et rappelle que dans cette transgression odieuse qu’est le viol, le crime n’est pas uniquement celui du violeur mais surtout celui d’un corps social qui pointe la victime comme responsable de son sort. Dans une forme originale où se mêlent texte, performance, silence, regard, reconstitution du réel et onirisme, le spectacle invite puissamment à la transformation des traumatismes du passé en une puissante frénésie d’en finir avec les inégalités de genre. (1) La Slutwalk, ou « Marche des salopes », est une marche de protestation née en avril 2011 au Canada après qu’un officier de police ait déclaré : « Si vous voulez éviter de vous faire violer, il faut éviter de s’habiller comme une salope »
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • La convivialité

    23.05.2024  >  31.05.2024

    • Théâtre
    Conférence-spectacle pop et iconoclaste sur l’invariabilité́ du participe passé des verbes qui utilisent l’auxiliaire avoir en fonction de la position du complément dans la phrase.

    Lire la suite

    DUREE - 55min _______________________________________________________ « Le spectacle des Belges qui veulent simplifier la langue française » : tout est faux dans cette phrase. Pas « simplifier » mais faire preuve d’esprit critique. Pas « des Belges », mais des passionnés qui veulent partager les découvertes des linguistes. Pas même la langue, seulement son orthographe. Car l’orthographe, c’est pas la langue, juste le code graphique qui permet de la retranscrire. Une approche pop et iconoclaste, pour dédramatiser un débat et aussi parce qu’il faut bien avouer que l’Académie Française a un vrai potentiel comique... Notez que tout n’est pas faux : il s’agit bien d’un spectacle... Et drôle en plus. C'est quand la dernière fois que vous avez changé d’avis ? _______________________________________________________ Conférence ludique, instructive, interactive. La Libre Belgique, Guy Duplat, 28.09.16 Le tout agrémenté de fautes légendaires – le fameux « Omar m’a tuer » – et flagrants délits humoristiques. Le Soir, Catherine Makereel, 16.09.16 Une vraie gourmandise intellectuelle. L’Humanité, Caroline Constant, 22.11.19 Erudit, drôle, bien menée, La Convivialité est un objet scénique atypique qui titille les méninges. Le Monde, Sandrine Blanchard, 18.11.19 _______________________________________________________ VOIR LE TEASER : https://vimeo.com/236903278 AFTER SCENE - Je 25.05 après la représentation. Avec l’équipe du spectacle. _______________________________________________________ Conception et écriture Arnaud Hoedt et Jérôme Piron - Jeu Philippe Couture, Arnaud Hoedt, Jérôme Piron, Antoni Severino (en alternance) - Direction technique Charlotte Plissart - Régie Charlotte Plissart, Clément Papin, Aurélie Perret (en alternance) - Co-mise en scène Dominique Bréda, Arnaud Pirault et Clément Thirion - Création vidéo Kévin Matagne - Conseiller technique Nicolas Callandt. Conseiller artistique Antoine Defoort - Assistanat à la mise en scène Anaïs Moray – Photo visuel Kévin Matagne - Développement et diffusion Habemus Papam. Une création de la compagnie Chantal & Bernadette. En coproduction avec le Théâtre National/Bruxelles et L’Ancre/Charleroi et Hypothalamus renforcé. Avec le soutien du Théâtre La Cité/Marseille, de La Bellone/Bruxelles, de la compagnie La Zouze/Marseille et du Service de la Langue française de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Centre culturel de Braine L’Alleud. Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Service du théâtre).
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 00
    Réservation : +32 2 737 16 01
    contact@lerideau.brussels
    https://lerideau.brussels
  • Eight Strings

    23.05.2024

    • Concert
    Alto et violoncelle : deux instruments, certes, mais aussi huit cordes, capable de tisser toute une tapisserie sonore.

    Lire la suite

    Alto et violoncelle : deux instruments, certes, mais aussi huit cordes, capable de tisser toute une tapisserie sonore. Ce programme met en lumière, huit cordes à l’arc du Duo 42 – huit œuvres contemporaines, de la fragilité méditative de Marcos Balter jusqu’au rythmes dansants de Mario Lavista et d’Igor Santos, en passant par les paysages escarpés de Harrison Birtwistle – pour en faire un portrait riche et varié de la musique d’aujourd’hui.
    Lieu
    Le Senghor - Centre Culturel d’Etterbeek
    Chaussée de Wavre, 366
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 230 31 40
    Réservation : +32 2 230 31 40
    info@senghor.be
    http://www.senghor.be