Evénements du 20 mars 2024

  • L’apocalypse heureuse

    12.03.2024  >  24.03.2024

    • Théâtre
    Je commençais seulement à comprendre que j'avais écrit des livres pour me préserver. Là où je pensais avoir été incapable de me sauver, je n'avais fait que cela avec les moyens que j'avais eus à ma disposition.

    Lire la suite

    Dans L’apocalypse heureuse, Stéphane Lambert revient sur sa propre histoire pour en dénouer les nœuds et passe par le geste de l’écriture pour sortir du labyrinthe de la souffrance, dépeignant la mémoire traumatique de l’enfant abusé qu’il a été, en retraçant les contours pour pouvoir mener sa vie d’adulte sur un chemin plus apaisé. Convoquant de nouveau les faits vécus, il tisse une toile qui prend l’universel pour périmètre. La maison en Bretagne, la séparation des parents, le déménagement avec la mère, la mort d’un amour, la découverte d’un autre, la mort du père, les flux croisés de la vie passée et du temps présent, autant d’arrêts qui balisent « cet itinéraire du soi » qui permet d’aller vers demain.
D’une grande douceur, le texte nous dit l’urgence de vivre, d’aimer pour vaincre la mort et les spectres qui nous retiennent à eux, nous invitant à les affronter sans baisser les yeux. Écrit à la première personne du singulier, le récit nous invite à parcourir, sans faux-semblants, l’intimité des souvenirs, confrontant l’adulte avec les chocs, les culpabilités, et les non-dits qui ont marqué l’enfance.
 Jean-Baptiste Delcourt, en étroite collaboration avec l’auteur, adapte ce récit à la scène, avec pour désir d’en faire entendre la parole au présent et d’en faire partager l’esprit de conquête d’une renaissance.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Marie & Woyzeck

    12.03.2024  >  24.03.2024

    • Théâtre
    Voyez-vous, nous les gens du commun, ça n'a pas de vertu, mais si j'avais de l'argent, et un costume. Et si je savais parler comme il faut, pour sûr que je voudrais être vertueux.

    Lire la suite

    L’histoire du Woyzeck de Büchner est simple, efficace et glaçante : un jeune soldat se porte à la fois volontaire pour être cobaye auprès d’un médecin contre de l’argent et, comme subalterne de son capitaine de garnison, sombre dans la folie et poignarde sa femme. 
Avec Marie et Woyzeck, Pauline d’Ollone s’inspire de ce classique inachevé du dix-neuvième siècle, déplaçant l’action de la caserne d’hier à l’entrepôt de la grande distribution d’aujourd’hui, pour interroger nos systèmes de production actuels et les maux qui en découlent, abrutissant les égarés de l’existence qui s’y enrôlent pour subsister. Elle s’en empare sans rien lui ôter de sa réalité diffractée. À la négativité de la marchandisation de l’être humain considéré comme une ressource à optimiser, elle oppose le feu créateur de la musique et de la poésie : toujours plus de beauté, toujours plus de rêve et d’humanité, toujours plus de sororité et de fraternité. Elle l’enrichit d’un procès, celui du meurtre de Marie, du féminicide commis par Woyzeck, instruisant deux questions : La violence d’un homme est-elle aveugle à tout autre choix que celui « d’user » et donc de tuer ce qu’il considère comme sa propriété ? Ou bien n’est-elle que la conséquence de la petite graine qui a patiemment poussé, arrosée qu’elle était chaque jour par une idéologie patriarcale, capitaliste et sexiste ?
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Prima facie

    12.03.2024  >  23.03.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    C’est l’histoire d’un procès, celui de Tessa, une avocate pénaliste qui défendait des hommes auteurs d’agressions sexuelles. Elle était la meilleure de son cabinet, elle gagnait souvent et les faisaient acquitter. Une nuit, c’est elle qui est violée par un collègue, qu’elle aimait bien, pourtant. Meurtrie dans sa dignité et dans sa chair, elle se retrouve à la place de celles dont elle n’a jusqu’ici pas tenu compte. Commence alors son combat sans relâche pour que les victimes ne soient plus punies deux fois. D’abord agressées, puis traitées comme des accusées, obligées de se défendre. Sa connaissance de la machine judiciaire lui permet d’identifier et de dénoncer la source du problème : les lois censées protéger les femmes, ont été édictées par des hommes et leurs sont favorables. Le système judiciaire est régulé par la mainmise masculine. Succès mondial, auréolé de nombreux prix, "Prima facie" est un appel à s’engager pour la crédibilisation de la parole des victimes. Un récit puissant porté par une artiste concernée, qui tient en haleine de bout en bout. Un uppercut, une réflexion qui nous pousse à revoir la question du consentement, des consentements, afin de faire évoluer un système pour qu’il garantisse aux victimes des protections équivalentes à celles des agresseurs. __________ De Suzie Miller / Traduction : Dominique Hollier et Séverine Magois / Mise en scène : David Leclercq / Avec : Mathilde Rault / Assistante à la mise en scène : Christel Pedrinelli / Scénographie et costumes : Laurence Hermant / Lumière : Laurent Kaye / Musique originale : Pascal Charpentier __________ UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BESIDE ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Suzie Miller est représentée en Europe francophone par MCR, Marie Cécile Renauld en accord avec The Agency (London) Ltd 24 Pottery Lane, London W11 4LZ info@theagency.co.uk qui a autorisé cette production.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • La passion de Victor Paléon

    13.03.2024  >  29.03.2024

    • Théâtre
    Une des rares choses dont on puisse être sûrs est que nous avons toutes et tous été enfant. Victor lui a eu une enfance coupée en deux, une longue enfance…presque quarante ans. Au fond, quand se termine l’enfance?

    Lire la suite

    Une des rares choses dont on puisse être sûrs est que nous avons toutes et tous été enfant. Que cette enfance ait été douce ou amère, courte ou longue, nous avons vécu cet âge. Et c’est d’enfant dont nous allons vous parler, d’enfant qui vit, qui rencontre le bonheur, les joies et aussi la peur, le malheur, le cri, le silence. C’est l’histoire d’un gamin que nous allons raconter et jouer pour vous, oui jouer comme des enfants… Victor a eu une enfance coupée en deux, une longue enfance…presque quarante ans. Au fond, quand se termine l’enfance? Bien sûr, Victor est devenu un monsieur "bien sous tous rapports", un monsieur "on ne dirait pas". Un bon métier, une famille, être dans la norme... On ne peut pas raconter cette histoire en dix lignes, mais ce qu’on peut dire, c’est qu’il y a sur la scène trois artistes, une fille et deux garçons qui joueront tous les rôles: des messieurs, des dames. Que le décor est comme un grand livre tout écrit, réécrit, raturé. Qu’il se plie, se déplie. Que les costumes sont en papier, tout blanc, comme si on pouvait y dessiner la suite. Qu’il y a de la musique, des airs bien connus. Que l’histoire brise le silence et qu’elle donne la parole à cet enfant qui pourrait être vous, vos voisins, vos amis et amies… Que ça se termine bien. Oh, ce n’est pas un happy end, mais c’est bien à la fin. Ce serait chouette d’ailleurs, lorsque vous viendrez nous voir, qu’on reste un peu à parler après, prendre un verre… Ca nous fera du bien à toutes et tous. Ce qui est sûr aussi, c’est que cette histoire, quand on vous l’aura jouée…vous ne l’oublierez jamais. **************************************** Parce que nous croyons en l'importance du respect des sensibilités comme de l'intégrité des œuvres que nous présentons, nous tenions à vous avertir que ce spectacle aborde la thématique de la pédophilie dans l'église. Vous pouvez ainsi choisir de poursuivre votre réservation en toute connaissance de cause. Sachez également que, volontairement, les artistes ne présenteront rien frontalement et prendront le temps de la discussion à l'issue des représentations. **************************************** Tarif libre - "Choose ce que tu betaalt" De 8 à 25€, payez ce que vous pouvez, ce que vous voulez, ce qui vous parait juste, ce qui vous fait plaisir, ce qui vous semble utile, ce qui vous semble indispensable, équitable, acceptable!
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Mario & Maria

    13.03.2024  >  29.03.2024

    • Théâtre
    Mario & Maria est une tragédie comique pour 2 interprètes et 1 DJ. Grâce à un mécanisme théâtral hypnotisant, masculin et féminin se font face. Amour, mort, foi : Sur le ring, tous les coups sont permis.

    Lire la suite

    Mario & Maria est une tragédie comique pop, pour deux interprètes et un DJ. Mario et Maria incarnent les stéréotypes du masculin et du féminin et tous les malentendus pouvant découler de leur rencontre. Grâce à un mécanisme théâtral hypnotisant, Mario et Maria redécouvrent la dimension physique du face à face, un espace de confrontation et d'incompréhension entre des identités différentes. Amour, séduction, mort, foi : le spectacle est un ring où tous les coups sont permis. Une dangereuse introspection au plus profond de nos sentiments, un pèlerinage à la recherche de la compréhension de soi et de l’autre, à la recherche du pardon. Avec le soutien de la Maison des Cultures de Saint-Gilles - Les Riches Claires - Ad Lib's ATTIC ___________ TARIFS Tarifs libres 8€ / 12€ / 16€ / 20€ Tarif de soutien à partir de 25€ Places individuelles : CHOOSE CE QUE TU BETAALT (tarif libre) C'est vous qui choisissez le prix que vous souhaitez mettre, en fonction de vos moyens et de vos valeurs. À l'exception des Lundi-Théâtre qui restent à 6€ pour tout le monde, nous vous indiquons un prix conseillé qui permet une rémunération juste pour les artistes et une gestion optimale pour le fonctionnement du théâtre, mais à vous de décider ! Payez ce que vous pouvez, ce que vous voulez, ce qui vous fait plaisir, ce qui vous paraît juste, indispensable, équitable et acceptable ! Vous êtes en mesure de payer un peu plus pour le billet? Vous permettez de la sorte que d'autres paient un peu moins. Merci de contribuer à un accès à la culture pour tou.te.s! PREVENTE : en réservant et payant vos places à l'avance, vous évitez le supplément de 2€ pour les achats le soir-même. Vous êtes étudiant.es en Arts du spectacle ou bénéficiaire des tickets Article 27? Ces tarifs restent valables! ___________ HORAIRES mercredi 13/03 - 19h00 jeudi 14/03 - 20h30 vendredi 15/03 - 20h30 lundi 18/03 20h30 mercredi 20/03 - 19h00 jeudi 21/03 - 20h30 vendredi 22/03 - 20h30 mercredi 27/03- 19h00 jeudi 28/03 - 20h30 vendredi 29/03 - 20h30
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • R.I.S.A (Reckless Idiots Seeking for Absolution)

    14.03.2024  >  22.03.2024

    • Spectacle
    Join the revolution with a smile. De wereld ligt aan onze glimlachende voeten, we schateren hem samen tegemoet.

    Lire la suite

    Que peut apporter le dialogue, dans un contexte où le cynisme a chassé le rire ? Dans une ville où les peurs et les addictions semblent plus fortes que ce qui nous unit. Dans cet univers absurde dirigé par les médias sociaux, chacun devient son propre héros. Au milieu de cette folle idolâtrie, Jr.cE.sA.r tricote une pierre angulaire à sa série héroïque. Dans R.I.S.A. (Reckless Idiots Seeking for Absolution), un cortège carnavalesque de joueur·euse·s, d'écrivain·e·s, de musicien·ne·s résistent par le rire. Join the revolution with a smile. Le monde est à nos pieds souriants, nous l’accueillons en riant aux éclats.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • HONYPOP - Le temps d’un accord

    16.03.2024  >  30.03.2024

    • Spectacle
    Le spectacle mêle chansons, jeu scénique et chorégraphies. S’appuyant sur des reprises et sur des textes originaux, il a été écrit et mis en scène par l’équipe des animateurs avec l’aide des enfants afin que la magie de leurs idées soit des plus authentiques. Deux ans de travail et de mise au point pour un spectacle drôle et réfléchi.

    Lire la suite

    Le groupe Honypop présente sa comédie musicale "Le Temps d'un Accord" Honypop c'est une troupe d'enfants de 6 à 18 ans qui réalise des comédies musicales inventées de toute pièce par des animateurs, avec un intérêt pour la musique, le théâtre et les arts de la scène. Bref résumé du spectacle : Félix et Anna sont 2 frères et sœurs, enfermés dans un quotidien régit par une infinité de lois et de décrets imposés par Tina, le pouvoir en place. A la recherche d’un peu plus de liberté et de distractions, ils découvrent un drôle d’instrument dans une décharge. De retour chez eux, leur grand-mère leur conte ce qu’elle sait sur cet étrange objet, le monde coloré et plein de gaieté d’antan et leur fait découvrir … la musique, alors interdite! Le temps d’un accord, ils sont entrainés dans un va-et-vient temporel. Félix et Anna se retrouvent soudainement dans le passé. Quand les décrets et les lois n’étaient pas encore le quotidien de ces heureux étrangers. Vont-ils parvenir à empêcher l’apparition du monde tel qu’ils le connaissent? Recommençons hier pour espérer un nouveau présent. Depuis 1984, Honypop, une bande de copains talentueux, crée des spectacles musicaux remarquables en Belgique francophone pour enfants et adultes. Au-delà de la scène, Honypop représente une aventure humaine fondée sur la tolérance et l'amitié. En tant qu'ASBL dévouée, leur mission principale est l'éducation des enfants à travers la magie du spectacle, favorisant l'expression artistique, la coopération, les compromis et la confiance en soi. Les liens se renforcent lors de camps et de weekends, laissant place à des souvenirs durables. Retrouvez nous également sur Spotify, Facebook et Instragram.
    Lieu
    Sacré Coeur de Linthout
    Avenue Henri Dietrich, 20
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
    http://www.kvs.be
  • Thérèse Claus Philipp Maria

    19.03.2024  >  29.03.2024

    • Théâtre
    Thérèse Claus Philipp Maria s’annonce en tant que Scène de genre.

    Lire la suite

    Thérèse Claus Philipp Maria s’annonce en tant que Scène de genre. Selon une parfaite unité de temps, celui nécessaire à l’éclusage d’une bouteille de liqueur, le spectacle offre la rencontre improbable entre Thérèse d’Avila, grande mystique et réformatrice de l’ordre des Carmélites déchaussées et Claus von Stauffenberg, officier de la Wehrmacht et initiateur autant qu’auteur de l’attentat contre Hitler du 21 juillet 44, figures ectoplasmiques surgies de leurs couloirs temporels respectifs que quatre siècles séparent et télescopées l’une contre l’autre dans un lieu voué à la représentation de cela, une cage de scène vide. Parés de leur vêture du dernier soir, les personnages recomposent ensemble, au fil de la consommation d’une bouteille de liqueur bue jusqu’à son terme, une autre histoire et opèrent un consensus philosophique où se prophétise, d’une manière tout à fait désenchantée cependant que pertinente, notre propre époque, laboratoire décomplexé de cynisme aveugle au sein duquel danseront et chanteront in fine les enfants, les descendants, soit le chœur des modernes angelots du purin, toutes et tous chaussés de Nike et culottés de langes.
    Lieu
    Théâtre la Balsamine
    Avenue Félix Marchal, 1
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 732 96 18
    Réservation : +32 2 735 64 68
    info@balsamine.be
    http://www.balsamine.be
  • Plutôt vomir que faillir - Rébecca Chaillon

    19.03.2024  >  23.03.2024

    • Théâtre
    Un poème performatif et collectif né des émotions violentes qui se nouent à l’adolescence. Quatre jeunes performeur·ses s’emparent de cette rage et tentent d’exorciser leur propre adolescence en se racontant.

    Lire la suite

    Rébecca Chaillon poursuit sa quête autour de la représentation des corps, de la sexualité, du sentiment du désir, de l’appétit et du dégoût. Plutôt vomir que faillir est le fruit du souvenir de ses douloureuses années de collège, cet âge que l’on dit ingrat, où l’intime en construction se heurte au rejet, au silence, à la colère. Quatre jeunes performeur·ses s’emparent de cette rage et tentent d’exorciser leur propre adolescence en se racontant. Un exercice d’autofiction destiné à se réconcilier avec soi-même pour mieux s’ouvrir à l’autre.  • La multi-talentueuse Rébecca Chaillon est une écrivaine, réalisatrice, performeuse, danseuse et comédienne originaire de Picardie, en France, avec des racines en Martinique. Elle a étudié les arts du spectacle au Conservatoire de Paris et a fondé la compagnie ‘Dans le Ventre’ en 2006. Actuellement, elle est avec le Théâtre de la Manufacture - CDN de Nancy. Nous avons déjà présenté son spectacle à succès 'Carte Noire Nommée Désir' aux Halles de Schaerbeek au printemps 2023. 
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Plutôt vomir que faillir

    19.03.2024  >  23.03.2024

    • Théâtre
    Rébecca Chaillon poursuit sa quête autour de la représentation des corps, de la sexualité, du sentiment du désir, de l’appétit et du dégoût. Un poème performatif et collectif.

    Lire la suite

    Un poème performatif et collectif né des émotions violentes qui se nouent à l’adolescence. Rébecca Chaillon poursuit sa quête autour de la représentation des corps, de la sexualité, du sentiment du désir, de l’appétit et du dégoût. Plutôt vomir que faillir est le fruit du souvenir de ses douloureuses années de collège, cet âge que l’on dit ingrat, où l’intime en construction se heurte au rejet, au silence, à la colère. Quatre jeunes performeur·ses s’emparent de cette rage et tentent d’exorciser leur propre adolescence en se racontant. Un exercice d’autofiction destiné à se réconcilier avec soi-même pour mieux s’ouvrir à l’autre. Coréalisation Kaaitheater, Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be