Evénements du 6 février 2024

  • Kano

    06.02.2024  >  07.02.2024

    • Spectacle
    Un spectacle de cirque aux couleurs d'Eldorado où s'entrecroisent espoir et cigognes, musiques traditionnelles, contorsions et instinct de vie.

    Lire la suite

    Un spectacle de cirque aux couleurs d'Eldorado où s'entrecroisent espoir et cigognes, musiques traditionnelles, contorsions et instinct de vie. C'est décidé. Ils partiront. Expatriés pour certains, migrants pour les autres. Les autres ce sont eux. Deux hommes, deux femmes… ah, et un violon aussi, mais ça compte ou pas ? Sur les quatre, ils sont trois. Trois voyages, trois histoires, autant de corps et un même bateau. Plus un violon mais n'en tenons pas compte. Ils seront quatre ou presque, et ils partiront. Sans tambour, sans trompette, juste un petit air de déjà vu. Un air de violon, en terre inconnue. L'herbe sera grasse, dit-il, et les arbres chargés de fruits. De l'or coulera au fond des ruisseaux, et des carrières de diamants à ciel ouvert réverbèreront les rayons du soleil. Les forêts frémiront de gibiers, et les lacs seront poissonneux. Tout sera doux là-bas. Et la vie passera comme une caresse. » Laurent Gaudé – Eldorado « L'histoire ne fait que répéter les mêmes mouvements. Toujours. Les hommes cherchent leur vie ailleurs quand leur territoire ne peut plus rien pour eux, c'est comme ça. Il faut savoir préparer les bateaux et partir quand le vent souffle et que les présages sont bons. Tarder, c'est renoncer. » Jeanne Benameur - Ceux qui partent Les Argonautes sont nés le [jour exact oublié depuis longtemps] de [un mois d'automne en tous cas, il pleuvait des feuilles mortes, je me souviens] en 1993, autour de quatre gobelets en plastique blancs, pleins de café noir et de pensées roses. C'était à Bruxelles. Avant, ils étaient un peu partout. Maintenant aussi, mais ils y sont à quatre. En fait, ils sont cinq, comme les trois mousquetaires [Mais ça ne change rien à ce qui a été dit avant]. À la recherche du chemin le plus courbe entre deux lignes droites, ils ont crée, ensemble, oui toujours ensemble, depuis vingt-cinq ans, sept, non, huit [et bientôt neuf] spectacles. Leur méthode de création est collective, cogérée, collusive, concomitante, comique, colérique parfois, complice toujours. Par accident ils font aussi des spectacles. Avec Directeur artistique et metteur en scène Philippe Vande Weghe Ecriture collective Les Argonautes Circassiens Marina Cherry, Anke Fiévez, Aurélien Oudot Musicien-compositeur Corentin Boizot-Blaise Scénographie Arnaud Van Hammée, Mathieu Moerenhout Costumes Carine De greef Création lumières Valentin Boucq Chargée de diffusion Mademoiselle Jeanne Production Les Argonautes Co-productions ATRIUM57 Centre culturel de Gembloux, Latitude 50 – Marchin, Perplx – Kortrijk, Up Circus and Performing Arts, Central La Louvière Merci à La Roseraie, à ATRIUM57 Centre culturel de Gembloux, à Latitude 50 – Marchin, à Perplx – Kortrijk, à Up Circus and Performing Arts, à Central La Louvière, à la Maison de la Culture Famenne-Ardenne, au Centre Culturel de Ciney et au Centre Culturel du Brabant wallon, à Ecrin Centre culturel d'Eghezée, à L'Ecole Supérieure des Arts du Cirque Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles – secteur des arts de la rue, du cirque et des arts forains argonautes.be/
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 639 09 80
    Réservation : +32 2 639 09 82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • Détester tout le monde

    06.02.2024  >  09.02.2024

    • Théâtre
    Ce tourbillon loufoque et érudit nous entraîne, en trois courts épisodes, dans l’enchaînement des drames d’une famille de vainqueur·es qui échappe à sa malédiction.

    Lire la suite

    Comment calmer sa haine sans se déshonorer ? Comment pardonner les graves erreurs du passé sans les oublier ? Comment accueillir une personne accusée des pires crimes et lui donner une chance de recommencer sa vie ? Adeline Rosenstein passe la trilogie d’Eschyle à la centrifugeuse pour confronter les adolescent·es d’aujourd’hui à la question de la légitimité de la vengeance, aux balbutiements de la démocratie. Écrit dans une langue espiègle et rabotée pour Thibaut Wenger et deux complices qui jouent tour à tour les hommes et les dieux, ce tourbillon loufoque et érudit nous entraîne, en trois courts épisodes, dans l’enchaînement des drames d’une famille de vainqueur·es qui échappe à sa malédiction. Coprésentation La montagne magique, Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • La cour des grands

    06.02.2024  >  14.02.2024

    • Théâtre
    Et si c’était à la récré que commençait le changement ? Là où l’espace infini de l’imagination explose les limites de l’étroitesse du monde.

    Lire la suite

    DUREE - 1h10 _______________________________________________________ Maxime, Cham’s, Léone et Djibril sont éducateur·rices·s à l’école 77, les pion·ne·s comme on les appelle. Dans la cour de récré, iels sont les gardien·ne·s du monde en concentré. Il y est affaire de jeux, d’amitiés, de disputes, mais aussi de pouvoir, de territoire, d’inégalités, de justice et d’injustice. A force de patience, d’écoute, de générosité et de créativité, iels emmèneront les élèves dans une épopée humaine hors du commun. Et si ces hommes et femmes qui transmettent sens et valeurs à nos enfants, étaient des super-héros aux supers-pouvoirs. À travers une fiction inspirée du réel, La cour des grands questionne un système qui sait l’urgente nécessité de réinventer ses modèles économiques et sociaux, mais qui méprise celles et ceux qui accompagnent les premiers pas des adultes de demain dans le difficile apprentissage du vivre ensemble. _______________________________________________________ Coup de coeur. Une pièce diablement vivante, drôle, enlevée. Un formidable quatuor. Le Soir, Catherine Makereel, 26.01.22 Spectacle nécessaire, porté par une distribution époustouflante. **** L’Echo, Aliénor Debrocq, 25.04.22 _______________________________________________________ VOIR LE TEASER : https://vimeo.com/828319453?share=copy RENCONTRE - Je 08.02 après la représentation. Autour des thématiques du spectacle, avec Cathy Min Jung et ses invitéEs. AFTER SCENE – Sa 10.02 après la représentation. Avec l’équipe du spectacle. _______________________________________________________ Ecriture et mise en scène Cathy Min Jung. Avec Annette Gatta, Marion Lory, Ilyas Mettioui, Jérémie Zagba. Assistanat à la mise en scène Audrey D’Hulstère. Conseil dramaturgique Veronika Mabardi. Directeur technique et création lumière Jérôme Dejean. Création vidéo et création sonore Sébastien Fernandez. Scénographie et costumes Ronald Beurms. Chorégraphie Clément Thirion. Photos spectacle Leslie Artamonow. Une création de la Cie Billie On Stage. Production L’ANCRE – Théâtre Royal. Coproduction Cie Billie On Stage, Maison de la Culture de Tournai/maison de création, La Coop asbl. Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre, de l’atelier 210 et du Théâtre de la Vie. Avec le soutien de Le BAMP, Ad Lib, LookIN’OUT, Eden Charleroi, Shelterprod, Taxshelter.be, ING et Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Diffusion La charge du rhinocéros. Cathy Min Jung a bénéficié d’une bourse d’écriture SACD, Comité mixte Chartreuse-FWB. Lansman Editeur. 2020
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 00
    Réservation : +32 2 737 16 01
    contact@lerideau.brussels
    https://lerideau.brussels
  • Dimanche de Focus & Chaliwaté

    06.02.2024  >  24.02.2024

    • Théâtre
    Ne boudons pas notre plaisir d’accueillir à nouveau "Dimanche" de Focus & Chaliwaté, un véritable bijou scénique teinté d’humour et de poésie. "Dimanche" dépeint le portrait d’une humanité, en total décalage avec son époque, saisie par le chaos des dérèglements climatiques.

    Lire la suite

    Une famille s’apprête à passer un dimanche à la maison. Malgré la chaleur, les objets qui fondent, un vent à décorner les bœufs et le déluge qui fait rage, la vie suit son cours. Alors que tout se transforme et s’effondre, l’être humain déploie une surprenante inventivité pour tenter de préserver son quotidien… jusqu’à l’absurde. Au même moment, sur les routes parcourant le monde, une équipe de reporters animaliers préparent un documentaire témoignant de la vie des dernières espèces vivant sur Terre. Fruit d’une écriture collective sans paroles, mêlant théâtre gestuel, théâtre d’objet, marionnette, jeu d’acteur et vidéo, Dimanche témoigne des cataclysmes en cours et à venir, et de l’apocalypse naissante. À la manière d’un jeu de ping-pong, nous suivons deux points de vue différents – celui d’une cellule familiale et celui des reporters – qui donnent à voir une communauté de gens décalés par rapport à ce qui leur arrive. L’écriture onirique épouse parfaitement un délicieux absurde et un artisanat 100% maison.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Fils de bâtard

    06.02.2024  >  24.02.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    J’irai boire un café avec mon père parmi les morts, et j’en reviendrai vivant. C’est l’histoire vraie d’un fils qui part à la recherche de son père sur un coup de tête. Sauf que son père est mort il y a 15 ans et qu’il n’a jamais vécu avec lui. Dans les mains du fils, il reste trois cartes : une carte du Congo, d’Antarctique et de Libye. Trois pays où son père a vécu et travaillé. Carnet en main, le fils prend la route… Avec Fils de bâtard, Emmanuel De Candido s’accroche à la boule de feu qui pulse dans son ventre, parcourt trois continents et près d’un siècle d’histoire. Entre les chants d’indépendance congolais et l’euthanasie ratée de sa mère, entre le crépitement des armes libyennes et la naissance de son fils, entre les vents catabatiques et le souffle haletant qui le tient debout, il trace une épopée fulgurante et intime qui déconstruit les notions de filiation, d’héritage et de virilité. Après Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ? Emmanuel nous propose un opus singulier qui mêle performance théâtrale, enquête de terrain et récit de vie.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Because... Reginald Mobley

    06.02.2024

    • Concert
    "Because", c'est le titre du dernier album du contreténor Reginald Mobley, enregistré chez Alpha Classics avec le pianiste jazz Baptiste Trotignon. Ce concert (en) poche est l'occasion unique de le découvrir dans un format intimiste - spirituals, et compositions de Florence Price & Harry T. Burleigh

    Lire la suite

    À l'époque où Bach, Mozart et Beethoven constituaient le canon musical de l'Europe occidentale, les chants d'esclaves venus d’Afrique résonnaient dans les colonies de l’autre côté de l’Atlantique, exprimant la douleur et la nostalgie, mais aussi la joie et le désir de liberté. Le contre-ténor américain Reginald Mobley - figure montante de la musique baroque, notamment sous la direction de John Eliot Gardiner avec lequel il chante très régulièrement - et le pianiste français Baptiste Trotignon, lauréat de nombreux Prix (Victoires du Jazz, Django d'Or…) ont mêlé leurs talents et leurs sensibilités pour célébrer ces spirituals et les musiques des compositeurs noirs tels que Harry T. Burleigh (1866-1949) ou Florence Price (1887-1953), dont les magnifiques transcriptions et mélodies se mêlent aux arrangements subtils de Baptiste Trotignon a réalisés sur les célèbres Sometimes I feel like a motherless child ou I got a robe… La mélodie « Because », composée par Florence Price sur un poème de Paul Laurence Dunbar, a inspiré le titre de l’album : Parce que j’avais aimé si fort, Parce que j’avais aimé si longtemps, Dieu dans Sa grande compassion, M’a donné le don du chant. Ce concert (en) poche est l'occasion de découvrir ce magnifique album, en live, avec le célèbre contreténor américain, accompagné du pianiste jazz Baptiste Trotignon. QUELQUES TITRES: Because | Deep River | By and By My Lord What a Morning | Steal Away Nobody Knows | Were you there
    Lieu
    Galerie Deletaille
    Rue aux Laines, 32
    1000 Bruxelles
    info@deletaille.gallery
    http://deletaille.gallery
  • Cinematic Rock Crash !

    06.02.2024

    • Cinéma
    Séance unique au cinéma Aventure : Stunt Rock (Australie, 1978, Brian Trenchard-Smith, 86min.) + DRAGSTRIP'69 (Belgique, 1998, Marco Laguna, 25min.) Prévente 8€

    Lire la suite

    « DRAGSTRIP '69 » Belgique 1998, Couleur & Noir et Blanc, 25 min., sans dialogue. Réalisation, Scénario : Marco Laguna, Production : Atelier Jeunes Cinéastes, Bruxelles, Photographie : Patrick Otten, Guy Mazelle, Sacha Wiernick, Svonock, Montage : Karin Pourtaud, Casting : Nicky St. Gilles, Barbara Della, Amanda Dali, Satanik Mekanik. Une virée hallucinatoire, dégoulinante d’huile… pulsant aux rythmes de V8 et Beat Sexties. L'obsession absolue de Satanik Mechanic en proie à des visions érotico-mécaniques pendant le démontage d'un moteur Chevrolet. Russ Meyer flirtant avec Kenneth Anger, Vivez la frénésie pure de la VITESSE, du STRIP, et de la COURSE ! Let's rock the DragStrip69. « STUNT ROCK »  Australo-Américano-Néerlandais, 1978, Couleur, 86 min., Anglais sous-titré français, Réalisation, Scénario : Brian Trenchard-Smith, Production : Trenchard productions, Photographie : Helmen Ilmer et Robert Primes, Montage : Beth Bergeron et Robert Leighton, Casting : Grant Page, Monique van de Ven, Margaret Trenchard-Smith , ... Un mix Heavy Metal & Stunt Porn signé par le maestro de l'ozploitation, Brian "The Man from Hong Kong" Trenchard-Smith. Une déclaration d'amour à l'audace et la créativité des cascadeurs pionniers, et plus particulièrement à Grant Page (The man who put the Mad in Mad Max!). Le tout, enveloppé d'un live enflammé du groupe Sorcery, offrant un show dément où le sorcier Merlin défie le Prince des Ténèbres dans un mélange magique de pyrotechnie et de musique métal.
    Lieu
    Cinéma Aventure
    Galerie du Centre, 57
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 92 02
    info@cinema-aventure.be
    http://www.cinema-aventure.be
  • Journal d’assises

    06.02.2024  >  17.02.2024

    • Théâtre

    Lire la suite

    Janine Bonaggiunta est avocate. Suite au procès de Jacqueline Sauvage, elle se spécialise dans la défense des femmes qui ont tué leur conjoint après avoir subi des violences conjugales, parfois pendant des décennies. La juriste a ainsi ouvert le débat sur la légitime défense de ces femmes si rarement acquittées. La pièce "Journal d’assises", est une adaptation du livre que Bonaggiunta a tiré de ses rencontres et de ses plaidoiries. Ce texte, dans un souci de retranscrire au plus près les faits, donne la parole à une galerie de personnages bouleversants, tirés de nos vies. L’avocate rapporte leurs dires, leurs mots, avec bienveillance et compassion. Elle met en lumière le terrible parcours de combattante que doit franchir la victime devenue assassin pour enfin sauver sa peau. Il y a un an, dans le cadre des Esquisses du Public, l’émotion suscitée par la lecture d’Aylin Yay a éveillé en nous la nécessité d’agir. C’est à partir de ce texte que nous avons imaginé les BienVeilleuses. __________ De Janine Bonaggiunta / Adaptation : Nathalie Mongin / Mise en scène : Michel Kacenelenbogen / Avec : Aylin Yay / Assistante à la mise en scène : Hélène Catsaras / Scénographie et costumes : Laurence Hermant / Lumière : Laurent Kaye / Musique originale : Pascal Charpentier __________ UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BESIDE ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Réels / Marie Darah (Slam)

    06.02.2024  >  02.03.2024

    • Spectacle

    Lire la suite

    Réels est une performance entre le slam, la conférence, la médiation et l’échange. Marie Darah s’y raconte en poésie contemporaine et permet au Public présent d’interagir avec ce qui est entendu. Un jeu de Questions/Réponses qui varie d’un soir à l’autre en fonction des spectacteurices et ce qui les a touché·es. Une façon authentique d’aller à la rencontre tant dans la forme que le fond. Marie Darah est acteurice, auteurice, slameureuse, atelieriste socioculturel·le. Poète fluide et respectant le vivant, iel écrit en narguant les frontières et les genres. Champion·ne de Belgique et d’Europe de Slam en 2021, iel a édité chez maelstrÖm reEvolution Depuis que tu n’as pas tiré, récit entre conte et slam. Auquel iel a donné corps et voix au Rideau de Bruxelles. Sous le Noir du Tarmac paraît en 2022 chez le même éditeur. Fin 2023, iel reçoit un African Artistic Award en littérature. Son prochain recueil Meutes est sorti aux éditions des Midis de la Poésie. Le spectacle Depuis que tu n’as pas tiré, en duo avec Cloé du Trèfle, est en tournée avec le Rideau de Bruxelles. __________ Slam par Marie Darah
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 724 24 44
    Réservation : +32 2 724 24 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be