Evénements du 8 novembre 2023

  • Qui cherche, die vindt

    07.11.2023  >  08.11.2023

    • Théâtre
    Qui cherche, die vindt met en scène la quête éternelle de jeunes Bruxellois·es qui ont grandi entre les cultures française, flamande et marocaine et explorent ensemble leur identité à travers le théâtre et les arts plastiques contemporains.

    Lire la suite

    Qui cherche, die vindt reflète non seulement leur quête, mais aussi l'expérience de nombreux enfants belges issus de cet « entre-deux ». Après De Bruxelles à La Mecque et The One (et demi) Man Show, le KVS a le plaisir d'accueillir à nouveau Ras El Hanout, une compagnie fondée il y a plus de dix ans par un groupe d'amis bruxellois qui croient au théâtre comme moyen d'émancipation et de dialogue. Depuis, sous la direction artistique de Salim Haouach, la compagnie s’est équipée de sa propre salle de théâtre au cœur de Molenbeek et part en tournée chaque année avec plusieurs représentations. En 10 ans, la compagnie a créé plus de 30 spectacles, donnés à plus de 300 reprises et ayant touché plus de 40 000 spectateur·trice·s.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • La Fracture

    07.11.2023  >  11.11.2023

    • Théâtre
    Un solo théâtral à vif, où les mots et les images dialoguent pour repeupler les brèches d'une relation complexe entre une fille et son père.

    Lire la suite

    Comment tracer de nouveaux chemins de résilience, pour réparer une mémoire intime abîmée par l’Histoire ? « Papa, tu sais quels sont les points communs entre la guerre d’Algérie et l’alcool ? J’en ai trouvé trois : le silence, le tabou, et la honte. » Lorsqu’elle était enfant, celle qui prononce ces mots voyait son père comme un héros. Le genre de héros à qui elle voulait ressembler plus tard. Et puis, le temps a fait son œuvre. La fille a grandi, et le héros a vieilli, basculant peu à peu dans les anfractuosités de sa propre mémoire, dans les sillons tortueux de la vie, comme pour chercher quelque chose, pour rattraper un manque, ou bien pour s’oublier. Jusqu’au jour où la jeune femme a décidé de couper les ponts. De ne plus voir son père. Petit à petit, elle l’a gommé de ses souvenirs, comme un vieux dessin qui s’efface… Dans ce seule-en-scène à vif, Yasmine Yahiatène part sur les traces d’Ahmed, ce père dont elle a dû se résoudre à faire le deuil de son vivant. Utilisant la vidéo comme matière première et partenaire de jeu, elle sonde les failles de cette relation douloureuse et interrompue, pour retrouver son chemin parmi les fragments d’héritage qu’elle porte en elle et qui lui semblent si lointains. D’archives personnelles en documents historiques, les images s’entremêlent, et la mémoire d’Ahmed se recompose, par bribes : ses origines kabyles, son exil vers la France, en pleine révolution. La perte de sa langue maternelle, qu’il délaisse en assimilant peu à peu la culture de la puissance coloniale. Mais aussi la liesse, la finale de la Coupe du Monde 98, les deux buts de Zidane, version glorieuse d’une mémoire franco-algérienne peuplée de cicatrices. Et, entre ces deux rives, l’alcool, comme un mauvais remède face à ce passé décomposé. Vidéaste de formation, mais également comédienne et performeuse, Yasmine Yahiatène co-signe La Fracture, un premier spectacle aussi pudique que troublant, réalisé avec son équipe de créateur·ices. Par un jeu subtil d’évocations orales et de superpositions visuelles, elle se glisse dans les brèches de son histoire familiale, et transforme la scène en un terrain d’enquête et de réparation. Saisissant à bras-le-corps cette succession de traumatismes vécus, de blessures transmises de génération en génération, elle utilise la puissance des mots, des images et de la fiction pour reconstruire sa propre histoire, et défricher de nouveaux sentiers de résilience intime et collective.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Queen Kong

    07.11.2023  >  25.11.2023

    • Théâtre

    Lire la suite

    Je sais pourquoi ça les rend fous. Parce que je me suis comportée comme la plupart des mecs. J’ai baisé quand je voulais, qui je voulais, j’ai quitté tout de suite après, j’ai choisi sans attendre d’être choisie. Pour le groupe elle en est une. Une belle. Une vraie. Une grosse. Une sacrée… C’est ce qu’ils disent dans les commentaires qui font sonner son téléphone à répétition, entre insultes et émojis assassins. Mais elle choisit de voir, toucher, entendre, goûter. Sans céder à la pression et au jugement de la meute. Elle joue selon ses propres règles. Seule ? Peut-être pas... Queen Kong est un texte incisif et éclatant porté par une héroïne qui dynamite les codes et décide de suivre à tout prix ce désir de liberté qui bat en elle. Quel qu’en soit le prix à payer… Adapté pour sa création au Poche par Georges Lini (Iphigénie à Splott, La Soeur de Jesus-Christ…), Queen Kong est LE roman plébiscité par les jeunes lecteurs à sa sortie en 2021. Il parle sans tabou de sexualité, de désir et de fantasme.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Annette

    07.11.2023  >  18.11.2023

    • Théâtre
    Plonger dans la chair d’une femme de 74 ans comme on entre dans une forêt. Déambuler dans ses souvenirs sensitifs et les méandres de sa mémoire. Ressentir la richesse et la complexité de son existence. Rencontrer Annette.

    Lire la suite

    DUREE - 1H50 _______________________________________________________ Il y a des rencontres qui vous marquent à jamais. Quand Clémentine fait la connaissance d’Annette, cela bouleverse son rapport au monde. Indomptable, emplie d’un insatiable désir d’ailleurs et de liberté, Annette a toujours fini par déserter les rôles dans lesquels elle était prise (mère, épouse, femme) pour embrasser des territoires nouveaux et s’y réinventer sans cesse. Au cours de nombreux entretiens, elle offre à Clémentine plus de 70 ans de vécu intime et lui parle de ses choix, de l’histoire de son corps, de ses échappées même les plus violentes. Comment partager en retour le cadeau de cette mémoire donnée ? En convoquant sur scène Annette, deux comédiennes et deux danseurs, et en tissant ces souvenirs à des mondes fantasmés, ce portrait en format paysage propose un autre regard sur la vieillesse. Entre exploration philosophique et fête de carnaval, entre testament et danse collective, ANNETTE : un hommage aux multitudes que nous sommes, à nos métamorphoses et à nos renaissances. _______________________________________________________ RENCONTRE - Je 09.11 après la représentation. Autour de la démarche d’écriture, avec Clémentine Colpin et Vincent Romain, coordinateur du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, CED-WB. AFTER SCENE - Je 16.11 après la représentation. Avec l’équipe du spectacle. _______________________________________________________ Conception et mise en scène Clémentine Colpin - Co-conception et collaboration artistique Olivia Smets - Interprétation Annette Baussart, Pauline Desmarets, Ben Fury, Alex Landa Aguirreche, Olivia Smets - Assistanat à la mise en scène Charline Curtelin, Lila Leloup - Dramaturgie Sara Vanderieck - Scénographie et costumes Camille Collin - Confection costumes Cinzia Derom - Stage scénographie Elisa González - Création sonore Noée Voisard - Création lumière Nora Boulanger Hirsch - Régie générale Valentine Bibot - Régie lumière Valentine Bibot ou Nora Boulanger Hirsch. Régie son Noée Voisard ou Victor Petit, en alternance - Photo visuel Ana Teresa Barboza-Bordados. Production Le Rideau, la Compagnie Canicule et la Coop. Coproduction Le Vilar et le Théâtre Les Tanneurs. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Administration générale de la Création Artistique - Service du Théâtre, du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, de la COCOF, de la SACD, de la Tour à plomb, du Centre Box120, de Charleroi danse / La Raffinerie, de SEN - Studio Étangs Noirs, du Shelterprod, de Taxshelter.be, d’ING, et du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge. Production déléguée Le Rideau.
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Substitut

    07.11.2023  >  18.11.2023

    • Théâtre

    Lire la suite

    De Laurent Plumhans - Cie DROITDANSLEMUR Tourbillon d’images et paroles entre théâtre et sport, Substitut nous emmène sur le terrain du ballon rond et enquête sur le football comme grande fable du monde moderne. Laurent Plumhans trouve matière à jouer dans ses souvenirs d’enfant des années 90 et prend à contre-pied le foot, longtemps considéré comme un sport d’idiots. Il en fait un objet d’analyse critique, esthétique et sociale, voire philosophique, pour arriver à toucher l’essentiel : le jeu, sur le plateau comme dans un stade, le rêve, la joie pure comme au temps de notre enfance. A travers fragments de talk-show sur les vices et les vertus du football contemporain et réflexions libres sur son rôle culturel et social et presque religieux, le spectacle cherche à dévoiler de façon drôle et surréaliste le dénominateur commun entre théâtre et football, culture et plaisir, jouissance du verbe et magie du (en) mouvement. Non seulement un spectacle sur le football, mais aussi comme au football, Substitut relève le pari audacieux de concevoir ce sport comme un art en soi, et l’art comme un match se déroulant sous nos yeux de spectateurices, nous-mêmes devenu.e.s supporter.trice.s le temps d’un instant. ------ Écriture et mise en scène : Laurent Plumhans / Avec : Jeanne Berger, Mathieu Besnard, Audric Chapus, Émilie Chertier, Ibrahima Diokine Sambou et Thibault Sartori / Dramaturgie : Charline Curtelin et Laurent Plumhans / Assistanat à la mise en scène : Charline Curtelin / Œil extérieur : Peggy Thomas / Administration : Marta Bassan / Médiation scolaire et publics cibles : Marta Bassan / Production et diffusion : Claire Flamand / Communication dont relations avec la presse : Claire Flamand / Remerciements : Julien Rombaux et François Prodhomme. Une création de la Compagnie DROITDANSLEMUR. Une production de DC&J CREATION en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique et d’Inver Tax Shelter, de la Fédération Wallonie-Bruxelles – service du théâtre, du Théâtre Marni, du Bamp et de la COCOF.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Kevin de Cie Chantal & Bernadette

    07.11.2023  >  18.11.2023

    • Théâtre
    « Il y a les profs qui aiment leurs élèves, les pédagogues compétents et dont la personnalité est une leçon à elle seule, les directions d’école engagées, qui luttent chaque jour jusqu’à l’épuisement, les parents impliqués, les élèves inspirants. On ne parlera pas d’eux. On parlera de Kévin. Parce que l’école, pour Kévin, ça n’a pas du tout marché. »

    Lire la suite

    Après avoir décomposé, analysé et désacralisé l’orthographe, Arnaud et Jérôme s’attaquent à l’école. Ils jettent un regard naïf mais documenté sur ses fondements, ses valeurs et ses enjeux. En 2021 et 2022, ils présentaient une ébauche en format XS. Ils déploient à présent la forme complète de leur spectacle. Dans ses créations, la compagnie Chantal et Bernadette aime transformer la démarche scientifique en geste artistique en créant son propre langage théâtral. À travers ses collaborations étroites avec des chercheurs et des chercheuses, elle tente de stimuler l’esprit critique du public en soumettant ses opinions à l’épreuve des faits. « Quand on parle d’école, on parle toujours du poisson qui s’est échappé… mais jamais du filet. »
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Mercedes

    07.11.2023  >  18.11.2023

    • Théâtre
    Un jeune homme et une jeune femme, sans travail, sans domicile fixe, sont livrés à eux- mêmes. Tous deux errent dans une lande déserte qui pourrait s’apparenter à un bord d’autoroute, où s’entassent les restes d’un monde qui n’a plus besoin d’eux, et où passent parfois des Mercedes – la réussite.

    Lire la suite

    Oï et Sakko – des prénoms « justecommeça » – parlent mal, mélangeant argot des banlieues et clichés de blockbusters américains. Rejetés jusqu’aux frontières de la langue, seuls comptent les jeux qu’ils inventent pour essayer d’être ensemble, jouer à la Mercedes. Dans cet Eden équivoque surgit soudain l’Homme à l’Auto, figure énigmatique, dinosaure d’un temps révolu, peut-être déjà mort. Ici, le temps n’est plus lié au travail, avec des espoirs trop riches et des mots trop pauvres, ils sont voués à tout expérimenter – amour, drogue, meurtre – pour trouver une raison de vivre.
    Lieu
    Théâtre Océan Nord
    Rue Vandeweyer, 63-65
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 242 96 89
    Réservation : +32 2 216 75 55
    info@oceannord.org
    http://www.oceannord.org
  • Annie Colère - Cinés Apéros

    08.11.2023

    • Cinéma
    Février 1974. Parce qu'elle se retrouve enceinte accidentellement, Annie, ouvrière et mère de deux enfants, rencontre le MLAC - Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception qui pratique les avortements illégaux aux yeux de tous.

    Lire la suite

    Accueillie par ce mouvement unique, fondé sur l'aide concrète aux femmes et le partage des savoirs, elle va trouver dans la bataille pour l'adoption de la loi sur l'avortement un nouveau sens à sa vie. Notre avis : Très beau film féministe, qui revient sur la sororité existant en France avant que la loi Veil ne soit votée. Malgré son sujet, il est plein de douceur et de lumière. Laura Calamy brille à l’écran.
    Lieu
    La Vénerie / Espace Delvaux
    Rue Gratès, 3
    1170 Watermael-Boitsfort
    Tél : +32 2 663 85 50
    Réservation : +32 2 663 13 59
    info@lavenerie.be
    http://www.lavenerie.be
  • Concert - Duo Kanadé & Miko Shimura

    08.11.2023

    • Spectacle
    Lorsque le koto rencontre les notes suaves du saxophone, une harmonie inédite dépasse tout brassage culturel. Deux artistes japonaises, basées en Belgique, revisitent le style classico-trad japonais, complété de compositions occidentales dédiées à ces instruments ou qui leur ont été dédicacées. Leur présence sera auréolée de celle d’une danseuse contemporaine, également aux origines japonaises.

    Lire la suite

    Classico-trad japonais au koto, saxo & danse contemporaine Lorsque le koto rencontre les notes suaves du saxophone, une harmonie inédite dépasse tout brassage culturel. Deux artistes japonaises, basées en Belgique, revisitent le style classico-trad japonais, complété de compositions occidentales dédiées à ces instruments ou qui leur ont été dédicacées. Leur présence sera auréolée de celle d’une danseuse contemporaine, également aux origines japonaises. Les œuvres sont initialement prévues pour deux instruments traditionnels nippons : le koto, cithare traditionnelle japonaise à 13 cordes et le shakuhachi, une flûte en bambou. La découverte d’une forte ressemblance de couleurs sonores entre cette flûte et le saxophone favorise la naissance de ce duo. Un récital humaniste qui œuvre à une volonté de partage d’approches culturelles et sonores, et l’envie de produire un objet universel qui prône la paix, tel est le point de vue de ces artistes.
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • BXL, Charles Quint et les protestants

    08.11.2023

    • Conférences et congrès
    En 1547 Charles Quint bat les protestants allemands à Mühlberg. Cette fois-ci il ne célèbre pas sa victoire par une tenture bruxelloise, mais par un tableau de la main du grand Titien. Le peintre représente l’empereur triomphant dressé sur son cheval. Aucun soldat impérial, aucun ennemi figure sur le tableau. Comme s’il avait gagné tout seul...

    Lire la suite

    Une certaine lecture de l’histoire présente l’empereur Charles Quint comme un père de l’Europe. Mais s’il mérite ce titre, c’est en dépit de lui. Il a laissé à son fils le pouvoir politique le plus important d’Europe, mais ce n’est pas son mérite, c’est celui de l’or et de l’argent du Nouveau Monde. En 1547 Charles Quint bat les protestants allemands à Mühlberg. Cette fois-ci il ne célèbre pas sa victoire par une tenture bruxelloise, mais par un tableau de la main du grand Titien. Le peintre représente l’empereur triomphant dressé sur son cheval. Aucun soldat impérial, aucun ennemi figure sur le tableau. Comme s’il avait gagné tout seul. Les principaux chefs protestants, dont un ancêtre des rois des belges, sont emmenés prisonniers à Bruxelles. Mais huit ans plus tard, c’est une autre histoire. Il refuse alors d’aller à Augsbourg, où son frère fait du Saint Empire le premier système multiconfessionnel d’Europe...
    Lieu
    Le Jardin de ma Soeur
    Rue du Grand Hospice, 54
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 217 65 82
    Réservation : +32 2 217 65 82
    info@lejardindemasoeur.be
    http://www.lejardindemasoeur.be