Evénements du 28 avril 2023

  • Nocturnes

    13.04.2023  >  18.05.2023

    • Festival
    Du 13 avril au 18 mai, ouvrez un œil différent sur les musées et centres d’art bruxellois ! Chaque jeudi de 17h à 22h, les Nocturnes vous font découvrir les expositions et collections de 37 lieux exceptionnels de la capitale à travers des visites guidées, des ateliers artistiques ou encore un accès aux coulisses.

    Lire la suite

    Du 13 avril au 18 mai, ouvrez un oeil différent sur les musées et centres d’art bruxellois ! Chaque jeudi de 17h à 22h, les Nocturnes vous font découvrir les expositions et collections de 37 lieux exceptionnels de la capitale à travers des visites guidées, des ateliers artistiques ou encore un accès aux coulisses. Combinez les plaisirs : les Nocturnes s’organisent par quartier et des promenades extra-muros vous mèneront à la découverte des trésors de notre ville. Chaque semaine, vous pourrez aussi contempler un joyau de l’Art Nouveau. En visite libre ou avec une activité, un seul tarif s’applique : 5€ pour un ticket standard ou 2,50€ pour les moins de 26 ans par musée. Programme complet et tickets sur nocturnes.brussels.
    Lieu
    Brussels Museums
    Galerie du Roi, 15
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 77 80
    info@brusselsmuseums.be
    http://www.brusselsmuseums.be
  • Sex and Jealousy

    13.04.2023  >  27.05.2023

    • Théâtre
    Après vous, mon cher

    Lire la suite

    Le grand succès de l’été 2021, joué en plein air à Genval, est aujourd’hui rapatrié à l’intérieur. Quoi de mieux que le confort ouaté du TTO pour découvrir ce classique du Boulevard, où du salon à la cuisine, les couples se font et se défont ? Le sexe et la jalousie dansent en effet un tango sacrément inflammable. Quand Bernard découvre que sa femme Jacqueline le trompe avec son ami Robert, il n’a plus qu’une idée en tête : se venger. Alors Bernard piège Robert et le place devant un affreux dilemme. Soit Robert accepte que Bernard couche à son tour avec sa femme, soit Bernard devra le tuer. Easy, non ? Avalanche de quiproquos, gags en cascade… (re)découvrez ce spectacle mythique, au charme enivrant et jamais démenti des portes qui claquent, redynamisé par six de nos comédiens préférés.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Sortilège.be

    15.04.2023  >  05.11.2023

    • Animations
    Sortilège.be est un jeu d’aventure dans univers médiéval fantastique

    Lire la suite

    Sortilège, c’est un jeu pour petits et grands. Une aventure à partager en famille ou entre amis, lors d’un anniversaire ou encore en sortie scolaire et même en Team Building ! De quoi ravir tout le monde en somme ! Vous débuterez votre en aventure en étant accueilli par un personnage fantastique, qui vous expliquera le fonctionnement du jeu : il vous confiera une Quête, qui varie selon la saison. Vous constituez votre équipe (à partir de 2, vous faites une équipe !), vous choisissez votre nom d’équipe et le personnage vous donnera une carte, un parchemin et un sac à dos avec les outils nécessaires pour votre aventure. Le parcours est vaste et au cours de votre Quête, vous devrez résoudre des énigmes et remporter des défis. Lors de cette promenade dans le Val du Bois des Béguines (qui est la première forêt urbaine de Bruxelles), vous rencontrerez d’autres personnages fantastiques qui vous aideront à avancer dans la quête par le biais d’énigmes ou d’épreuves. Chaque point du parcours résolu vous donne un nouvel indice et vous permet petit à petit de résoudre la quête ! Et si vous voulez frissonner et dépasser vos peurs, il vous est possible de rajouter l’option accrobranche, qui vous donnera des indices bonus pour la quête ! Pour chaque défi ou épreuve remporté, vous recevrez un certain nombre de haricots. À la fin de l’aventure, retournez auprès du personnage qui vous a accueillis, et recevez vos récompenses ! Alors chez aventuriers, prêts à relever le défi ? Pique-Nique : à amener
    Lieu
    Le Sortilège
    Trassersweg, 420
    1120 Neder-Over-Heembeek
    Tél : +32 477 62 40 00
    info@sortilege.be
    http://www.sortilege.be
  • En finir avec Eddy Bellegueule

    18.04.2023  >  29.04.2023

    • Théâtre

    Lire la suite

    d'après le roman d'Edouard Louis « Picardie, village d'Hallencourt, fin des années 1990 – début des années 2000. » Eddy Bellegueule est un enfant considéré par sa famille et les gens du village comme différent des autres. Exclu, harcelé, violenté, Eddy évolue dans un milieu précaire où 5€ de plus ou de moins font la différence à chaque fin de mois, où les garçons doivent rejeter l’école et mépriser leurs professeur·e·s, où la seule façon de se construire en tant qu’homme est d’être reconnu comme un dur ! Un monde où le travail à l’usine détruit les corps des ouvrier·ères, où l’on se retrouve au chômage du jour au lendemain, où l’on boit pour oublier, où la télévision est allumée à longueur de journée, où écrasé·es, abandonné·es et déçu·es par les gouvernements en place, on vote Front National, car les discours racistes sont omniprésents. Un milieu aussi, où l’on déteste les pédés. Et Eddy est un pédé. Edouard Louis apporte à la littérature une réalité qui en est trop souvent invisibilisée : l’injustice sociale, la violence d’un monde oublié de la classe dominante, où toute différence est vécue comme une faiblesse. Une création de La Bécane et Gazon•Nève cie · Avec : Janie Follet, Sophie Jaskulski, Louise Manteau, François Maquet · Mise en scène : Jessica Gazon · Adaptation : Collective · Dramaturgie et production : Thibaut Nève · Costumes et accessoires : Elise Abraham · Création lumières : Aurore Leduc · Création vidéo : Jérome Guiot · Création sonore : Ségolène Neyroud · Direction technique et regard scénographique : Aurélie Perret · Construction et aide à la scénographie : Aurélie Borremans et Nicolas Olivier · Régie : Marc Defrise · Régisseur son : Hubert Monroy et Benoit Nonclercq
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Mehdi-Georges Lahlou - Candice Breitz - extra

    20.04.2023  >  24.09.2023

    • Exposition
    La CENTRALE présente l’exposition extra de Mehdi-Georges Lahlou & Candice Breitz à la CENTRALE | hall (20.04 > 24.09.2023), une exposition envisagée comme un espace de célébration et de rencontres.

    Lire la suite

    Mehdi-Georges Lahlou présente dans cette nouvelle exposition personnelle une sélection d’œuvres composée de sculptures, dessins, gravures, photos d’archives retravaillées, ainsi que des installations et vidéos. L’artiste poursuit à la CENTRALE son exploration de la représentation de la violence, et de ses conséquences sur la géopolitique actuelle, en puisant aussi bien dans les archives de guerre et l’histoire ancestrale, que dans ses propres expériences, intimes ou fictives. Entre représentation de soi et questionnement de l’autre, Mehdi-Georges Lahlou cherche à appréhender le rôle de l’archive dans notre mémoire collective. « En tant qu’artiste, j’ai le privilège de pouvoir prendre la parole. Je veux en profiter, pour ouvrir les sens et les consciences. » – Mehdi-Georges Lahlou interviewé par Annick Colonna-Césari, journaliste et critique Mehdi-Georges Lahlou invite dans son exposition l’artiste Candice Breitz (1972, Johannesburg). Basée à Berlin, née et élevée en Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid, Breitz se confronte dans son travail à la question de la blanchité, depuis ses premières séries photographiques comme Ghost Series (1994), jusqu’à ses installations ultérieures comme Extra (2011) et Whiteface (2022). Les explorations de Candice Breitz dans l’arène violente de la blanchité mettent souvent en scène l’artiste elle-même, suscitant la surprise par son aspect auto-ethnographique. Elles offrent un contrepoint saisissant au travail de Mehdi-Georges Lahlou, où l’autoportrait continue de s’ouvrir aux enjeux abordés dans les conversations politiques les plus urgentes de notre temps. Les deux artistes jouent de l’(auto)-portrait mais aussi d’images tirées des médias ou des réseaux sociaux ainsi que des clichés de cultures populaires ou ancestrales. Iels mettent en regard la manière dont se façonnent une identité et son image, que ce soit au sein du microcosme familial et local, ou du macrocosme national et international. L’exposition de Mehdi-Georges Lahlou & Candice Breitz s’étend hors les murs avec l’inauguration d’une pièce monumentale intitulée Into the Palms the Birds de Mehdi-Georges Lahlou à Molenbeek, une commande de la Vlaamse Gemeenschapscommissie pour le centre culturel Vaartkapoen. Mehdi-Georges Lahlou (1983, Sables d’Olonne, France ; vit et travaille à Bruxelles et Paris) est artiste multidisciplinaire et pratique ainsi aussi bien la performance que l’installation, la sculpture, la photographie etc. Son œuvre s’élabore notamment autour des questions des normes de genre et d’identité culturelle. L’intérêt de l’artiste réside plus dans la manière dont les émotions vont pouvoir être déployées par la matière, que dans l’objet en lui-même. Il convoque le regard, le toucher, l’odorat (avec des épices), l’ouïe (avec des créations sonores), et jusqu’au goût qui est évoqué avec des aliments comme la semoule. Chaque élément fait référence à une culture, un cliché, une tradition rituelle, ouvrant ainsi à penser le monde. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles
    Lieu
    CENTRALE for contemporary art
    Place Sainte-Catherine, 44
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 279 64 44
    Réservation : +32 2 279 64 57
    info@centrale.brussels
    http://www.centrale.brussels
  • Diane von Furstenberg. Woman Before Fashion

    21.04.2023  >  07.01.2024

    • Exposition
    La wrap dress, l’emblématique robe portefeuille, fête cette année ses 50 ans. L’occasion pour le musée de consacrer sa nouvelle exposition à la créatrice, Diane von Furstenberg. Une première en Europe ! Découvrez le parcours inspirant de cette Bruxelloise devenue une figure internationale de la mode.

    Lire la suite

    Woman Before Fashion n’est pas une rétrospective. C’est une manière d’aborder de façon libre le travail de Diane von Furstenberg. L’exposition présente l’œuvre et la personne de la célèbre créatrice de mode belgo-américaine. À travers une sélection de plus de 50 modèles et une vaste iconographie, le parcours prend pour point de départ la mode pour se terminer sur la femme. Entre jeux de regards et confrontation de créations, cette exposition inédite donne les clés pour comprendre l’incroyable carrière d’une femme créatrice ayant compris les femmes. Aux côtés de photographies personnelles, le visiteur appréhende la diversité et l’intemporalité des imprimés. Un langage spécifique de couleurs et d’imprimés que la créatrice applique à son incontournable robe portefeuille. Le visiteur s’imprègne également des multiples inspirations de Diane von Furstenberg dont : la liberté qui l’inspire dans son travail mais également dans sa vie quotidienne, le rôle joué par l’art dans ses créations avec des œuvres d’amis tels qu’Andy Warhol, Konstantin Kakanias et François-Marie Banier ou plus largement la peinture abstraite, l’art et l’architecture. L’exposition revient également sur la carrière phénoménale et singulière de Diane von Furstenberg. Dès son arrivée à New York, elle remarque la diversité des tenues portées par les femmes. Ces « crazy looks » alimentent son désir d’introduire en Amérique « la petite robe ». La wrap dress devient rapidement un style de vie mondial.
    Lieu
    Musée Mode & Dentelle
    Rue de la Violette, 12
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 213 44 50
    Réservation : +32 2 279 43 67
    musea@brucity.be
    http://www.museemodeetdentelle.brussels
  • La Cambre - When words become form

    22.04.2023  >  13.05.2023

    • Exposition
    Une sélection d’artistes issu·es du module transdisciplinaire Art(s) & écriture(s) à l’ENSAV La Cambre

    Lire la suite

    Depuis cinq ans, le module transdisciplinaire Art(s) & écriture(s), à l’attention des étudiant·es en master à l’ENSAV La Cambre, explore la variété des formes contemporaines de l’écrit dans l’art. Les (d)ébats entre le mot et l’image ne datent pas d’hier : de tout temps, l’œuvre d’art a inséré des mots dans sa pratique et l’écriture s’est immiscée dans le cadre de l’œuvre. C’est là une tension dialectique parmi les plus fécondes de la pensée, qui traverse l’histoire de l’art autant que celle des idées. Les interactions contemporaines de l’art et de la littérature s’observent plus précisément dans ce que la critique récente appréhende sous les termes de littérature hors du livre, de littérature d’exposition ou de littérature plasticienne : artistes écrivant / écrivains s’approprient désormais le langage dans tous ses états, à travers une grande diversité de mediums. Ainsi, c’est surtout sur la scène des arts plastiques que se renouvellent aujourd’hui les formes de l’écriture – en s’éloignant des formes classiques de la littérature, associées au seul medium du livre, que sont le roman, la poésie et l’essai. Avec Juliette Amigues; Léa Anel & Julie Noyer; Magoux Baeyens; Pauline Bonnet; Jade Bouvard; Elsa Broustet; Héloïse Chigard; Lissa Choukrane; Élise De Maio & Maxime Lechêne; Agathe Dupérou; Marie Gauducheau; Matilde Gazeau Frade; Silja Hubert; Victor Huon; Manuel Leromain & Marie-Sophie Robert; Matthieu Livrieri; Giulia Mangione; Lada Neoberdina; Elie Petit & Philippe Gerbehaye; Charlotte Quinonero; Julia Renaudot; Guillemette Ridet; Justine Taillard; Louise Vanhoenacker; Megan Veyrat et Diane Waddington.
    Lieu
    Botanique
    Rue Royale, 236
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 218 37 32
    info@botanique.be
    http://www.botanique.be
  • Mitya

    25.04.2023  >  29.04.2023

    • Théâtre
    La pianiste Emmy Wils et le comédien Frank Vercruyssen se penchent sur la figure de Chostakovitch, l’un des plus grands compositeurs du XX e siècle. En adaptant le roman biographique Le Fracas du temps de Julian Barnes, iels proposent une réflexion sur les rapports entre le régime en place et l’artiste. Mais Mitya est avant tout un hommage à la sublime musique de Chostakovitch.

    Lire la suite

    « Tout ce qu’il savait, c’est que c’était le pire des temps. » C’est par ces mots que commence la première partie du Fracas du temps de Julian Barnes (2016), œuvre retraçant trois périodes de la vie de Dmitri Chostakovitch (1906-1975). Le compositeur russe a presque toujours été intranquille. Personnage sujet à controverse – un héros aux yeux des un·es, un instrument du régime soviétique aux yeux des autres –, il a connu une vie compliquée, tiraillée et triste pour la majeure partie. Toutefois, il a laissé un héritage musical inoubliable. Emmy Wils et Frank Vercruyssen prennent comme point de départ la première partie du roman de Julian Barnes, qui se concentre sur les événements de 1936, lorsque Chostakovitch pense à tout moment être arrêté. En toute proximité et simplicité, la jeune pianiste partage avec le public différentes compositions pour piano, comme certains passages des Vingt-quatre préludes et fugues, opus 87 (1950-1951). Le spectacle puise également dans d’autres textes : la biographie de Chostakovitch par Elisabeth Wilson, How Shostakovich changed my mind par Stephen Johnson ou encore La danse de Natacha d’Orlando Figes. Mitya soulève une réflexion sur les rapports entre le régime en place et l’artiste, entre le musicien et le marché. Quelle est l’utilité d’un artiste ? Est-il un outil dans les mains du pouvoir ? Plus largement, le spectacle s’interroge sur la démarcation ténue entre le goût individuel et la propagande, l’instinct de survie et la lâcheté, le répertoire et le canon immuable. Mitya est un cas de figure démontrant avec quelle rapidité et jusqu’où une situation peut dégénérer si nous y consentons. Mais c’est avant tout un hommage face à une musique qui continue à susciter l’émerveillement.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Quintanilhisme : chroniques visuelles du Brésil

    25.04.2023  >  27.08.2023

    • Exposition

    Lire la suite

    Qualifié au Brésil de « chroniqueur visuel », Marcello Quintanilha s’inspire du réel pour mettre en scène des histoires fortes. Rio, Niteroi, Salvador de Bahia ou Sao Paulo servent de cadre à ses récits réalistes, dans lesquels il soigne les détails, les ambiances sonores et les dialogues. À chaque album, il change de technique, alterne les registres, varie les cadrages et revisite les codes de la bande dessinée. Liés les uns aux autres, les protagonistes sont souvent confrontés à une situation qui dégénère. Entre action, introspection, peur, colère, mais aussi entraide, amour et amitié, l’auteur mêle les émotions et bouscule les lecteurs dans un récit qui va crescendo. Selon lui, cette tension toujours présente fait écho à celle de la vie quotidienne au Brésil. L’auteur met en scène des personnages marquants dont il affine la psychologie pour mieux raconter le pays qu’il a connu et qu’il porte en lui. Traduits en plusieurs langues, ses récits transmettent l’âme d’une société multiculturelle, mais dénoncent également les disparités sociales du pays et ses inégalités. Une humanité poignante qui fait de Marcello Quintanilha un auteur contemporain incontournable et qui rend son œuvre universelle. Mélanie Andrieu, Centre Belge de la Bande Dessinée Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale En collaboration avec les éditions Çà et Là Toutes les images © Çà et Là 2022
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée (Centre Belge de la Bande Dessinée)
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Brussels Short Film Festival : 26th edition !

    26.04.2023  >  06.05.2023

    • Festival
    Le Brussels Short Film Festival est de retour du 26 avril au 06 mai 2023 pour sa 26e édition !

    Lire la suite

    Au menu : trois compétitions, des films sélectionnés aux Oscars, des found footage, des films suédois, coréens et iraniens, le meilleur des films européens avec les ESFAA, des projections en plein air, une Nuit du Court, du belge, du trash, du fun, du rock’n’roll... Mais aussi un volet jeune public, un panel d’activités professionnelles et un Chapiteau où faire la fête. L’occasion unique de vivre un tour du monde en images et en émotions grâce à des films courts, mais aussi une véritable opportunité de rencontre entre ceux qui font le cinéma & 20.000 spectateurs, dans une ambiance chaleureuse, vivante et éclectique. Life is short. Enjoy it!
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be