Evénements du 17 décembre 2022

  • Leçons de Ténèbres (10+) - Betty Tchomanga

    16.12.2022  >  17.12.2022

    • Spectacle
    Dans Leçons de Ténèbres, quatre corps, trois adultes et une enfant, se font le porte-voix de récits oubliés ou que l’on a voulu faire disparaître. Tour à tour, elles défient, assistent, protègent, soutiennent et font apparaître des visions. Pour cette nouvelle création, Betty Tchomanga poursuit ses recherches sur les cultes vaudou et les croise aux questions d’urgence climatique et sociale.

    Lire la suite

    Dans Leçons de Ténèbres, quatre corps, trois adules et une enfant, se font le porte-voix de récits oubliés ou que l’on a voulu faire disparaître. Ces personnes creusent, corps penchés, courbés, jusqu’à déterrer l’invisible. Elles se transforment, disparaissent et se métamorphosent. Tour à tour, elles défient, témoignent, assistent, protègent, soutiennent et font apparaître des visions.    Les Leçons de Ténèbres sont originellement un genre musical liturgique du XVIIème siècle qui met en musique les lamentations de Jérémie sur la disparition du mur de Jérusalem. C’est également le titre d’un film réalisé par Werner Herzog en 1992 sur la mise à feu de 732 puits de pétrole par les forces irakiennes qui se retirent du Koweit. Le réalisateur y met en scène une vision d’apocalypse comme un long poème sur la fin de la Terre. Les Leçons de Betty Tchomanga pleurent elles aussi des destructions du monde et de la Terre. Elles parlent des ténèbres et depuis les ténèbres, pour chercher la lumière mais aussi pour explorer l’obscure, nos histoires cachées et enfouies. Dans sa précédente pièce, Mascarades, présentée dans les Kaaistudios en 2021, Betty Tchomanga explorait la figure mythique de Mami Wata, principale divinité de certains cultes vaudou. Pour sa nouvelle création, elle poursuit ses recherches, notamment au Bénin, et croise les thèmes vaudou aux questions d’écologie décoloniale.  • Betty Tchomanga a étudié la Littérature moderne à la Sorbonne, à Paris, et la danse contemporaine au CNDC à Angers. Elle travaille régulièrement avec Marlene Montero Freitas et a déjà partagé la scène avec, entre autres, Emmanuelle Huyn, Alain Buffart, Fanny de Chaillé, Anne Collod, Herman Diephuis et Nina Santès. Nous avons déjà accueilli Tchomanga au Kaaitheater avec Mascarades en 2021, sa première pièce en tant que chorégraphe. 
    Lieu
    GC De Kriekelaar
    Rue Gallait
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 245 75 22
    dekriekelaar@vgc.be
    http://www.dekriekelaar.be
  • Jonathan (NL)

    17.12.2022

    • Théâtre
    Une conversation parfois surprenante entre un robot, un homme et le public

    Lire la suite

    Jonathan est le nom d’un robot soignant qui administre des soins palliatifs. Conçu par une équipe d’intelligence artificielle qui a mis Jonathan en circulation plus tôt que prévu, au moment où la Covid-19 a soudain plongé les maisons de retraite dans le confinement. Ainsi, certaines personnes âgées ont encore pu bénéficier de soins appropriés, sans craindre de contamination. Le spectacle se déroule au KVS BOL, où se télescopent amour et pardon, destruction et renouveau. Mais quelque chose de magique y a aussi lieu : la mort de Claudine – une mère, appartenant à l’espèce des homo sapiens et atteinte du coronavirus – annonce la naissance de Jonathan, son soignant dévoué, doté d’une intelligence artificielle. Bruno Vanden Broecke et Valentijn Dhaenens, deux visages du KVS, unissent leurs forces pour le spectacle Jonathan et vous souhaitent la bienvenue sur leur territoire. Il y a vingt ans, ils portaient la compagnie de théâtre SKaGeN sur les fonts baptismaux ; aujourd’hui, ils se retrouvent pour la première fois à deux sur scène, avec leur nouvelle création.
    Lieu
    Hors les murs
    Hors les murs
    1000 Bruxelles
    http://www.dekriekelaar.be
  • Stravinsky & Scriabin

    17.12.2022

    • Concert
    Les recettes classiques avec un twist, c’est ce que Stravinsky nous propose avec son Concerto pour violon, et Scriabine avec sa Deuxième Symphonie.

    Lire la suite

    Les recettes classiques avec un twist, c’est ce que Stravinsky nous propose avec son Concerto pour violon, et Scriabine avec sa Deuxième Symphonie. Les deux grands maîtres russes possédaient une maîtrise incomparable de l’art de la composition équilibrée, ce qui leur donnait la liberté d’aller chercher la couleur hors du cadre. Alexandre Scriabine se considérait comme un messie qui viendrait transformer le monde avec sa musique. Fasciné par la philosophie et la mystique, il devint un prophète musical, se défaisant des traditions dominantes et créant son propre univers ésotérique. Sa Deuxième Symphonie est une œuvre remarquable, fermement ancrée dans la grande tradition romantique, très émouvante, mais encore exempte de la folie grandiloquente qui envahira ses œuvres ultérieures et pleine d’inventions ingénieuses. Dans le finale maestoso, il dépeint le triomphe éclatant de l’homme qui surmonte les obstacles et les défaites de l’existence. Flagey, Brussels Philharmonic € 41 > € 5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Misericordia

    17.12.2022  >  21.12.2022

    • Théâtre
    Misericordia est un conte contemporain : l’histoire d’Anna, Nuzza et Bettina, qui tricotent le jour et vendent leur corps la nuit, et d’Arturo, l’enfant handicapé – fils de leur amie défunte – qu’elles ont pris sous leur aile. L’histoire d’une famille indigente et atypique réunie autant par la misère que par un grand cœur.

    Lire la suite

    Il y a des mondes où les femmes sont condamnées à se battre pour survivre, se battre de toutes leurs forces afin de se sortir des conditions sordides et de l’humiliation dans lesquelles la société semble les avoir reléguées. Dans leur maison misérable, les trois femmes tricotent des châles et s’asseyent sur le pas de leur porte après le coucher du soleil pour offrir leurs corps décrépis aux passants. C’est une vie difficile, où chaque geste du quotidien est un combat et où toutes passent des éclats de voix aux éclats de rires, de la tendresse à la rage et des travaux d’aiguille au trottoir. En dépit de l’enfer dans lequel elles vivent, Anna, Nuzza et Bettina élèvent Arturo comme leur propre fils. Le jeune orphelin, qui ne parle pas mais n’est jamais tranquille, grandit grâce aux soins de ces trois mères. Il aime aller à la fenêtre regarder passer la fanfare et rêve de jouer de la grosse caisse. Racontant la fragilité des femmes, leur solitude désespérée et sans limite, le spectacle de la Sicilienne Emma Dante est aussi un hommage poignant à ces mêmes êtres, à leur capacité d’amour et de résistance, à la maternité. Ici, on retrouve l’ardeur chère à la metteuse en scène d’approcher la violence, la dégradation et la misère, avec une délicatesse dénuée de toute morbidité, sans psychologisme, sans dérive moraliste. Les interprètes éclatent de sincérité, leur parole et leur corps ne font qu’un, le verbe s’accompagnant nécessairement du geste. Ode à la miséricorde, cette pièce, mêlant douceur et brutalité, humour et gravité, touche à l’essentiel. Bouleversant.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be