Evénements du 30 septembre 2022

  • Le procès

    20.09.2022  >  07.10.2022

    • Théâtre
    Quelqu'un avait bien dû calomnier Josef K., car un matin, sans qu'il ait rien fait de mal, il fut arrêté. Entre jeu et narration, les labyrinthes de Franz Kafka se referment sur Josef K. comme un cauchemar.

    Lire la suite

    Au matin de son trentième anniversaire, Josef K. rencontre pour la première fois un redoutable adversaire : la Loi. Sans savoir ni par qui ni pourquoi, K. est arrêté, c’est le début d’un cauchemar de procédures paradoxales au cœur d’un labyrinthe administratif sans porte de sortie. Durant une année, l’homme tente de lever le voile sur un système d’apparences vertigineux et improbable qui ne cache en réalité aucune vérité, mais bien une multitude de faux-semblants. Accusé de rien, mais jugé pour ce qu’il est, Josef K. joue au jeu le plus dangereux, celui d’accepter les règles d’une machinerie administrative et judiciaire qui n’aura de cesse de le broyer. S’emparant des dix cahiers écrits par Franz Kafka, Hélène Theunissen pose un regard neuf sur ce casse-tête tentaculaire au centre duquel les femmes prennent une place héroïque, tentant de retenir les parois qui se resserrent sur la destinée d’un Josef K. un temps arrogant puis dépassé. Une lecture du Procès oscillant entre narration et incarnation, dans laquelle les sensations troublent, la réalité échappe, l’humour et le monstrueux fusionnent pour créer une atmosphère cauchemardesque. Témoins du procès, nous sortons de l’innocence et devenons les complices de notre propre perdition face aux pouvoirs qui oppriment l’humanité.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Loin de Linden

    20.09.2022  >  07.10.2022

    • Théâtre
    Qu'est-ce que tu veux savoir ? Pose des questions, allez, vraag maar... La confrontation de deux versants belges de l’histoire, la rencontre de deux grands- mères qui s’ignoraient, et au milieu, un petit-fils.

    Lire la suite

    Deux aïeules : Eugénie, fille de garde-chasse à l’accent teinté d’un patois flamand, et Clairette, fille du général De Witte, francophone cosmopolite embourgeoisée. Depuis une brève rencontre à Linden à l’hiver 1960, leur unique consensus est qu’elles n’ont plus rien à se dire. Leur petit-fils parvient à réunir les deux aïeules, pour tenter de comprendre ce que ces deux grand-mères se sont dit, ou plutôt ne se sont pas dit, ce jour-là à Linden. Silence familial, silence de l’histoire, nous sommes en Belgique, pas de doute. Loin de Linden, c’est un bond dans le temps qui met à jour les souvenirs de guerre, les conflits linguistiques du plat pays, mais aussi la chaleur des anecdotes de quotidiens différents qui ont partagé une époque. Des récits croisés de l’intime qui s’inscrivent dans l’Histoire d’un pays et ouvrent la porte de l’universel. Et c’est là que réside l’art de Veronika Mabardi, qui par ces mille et une anecdotes savoureuses, drôles, touchantes, réussit à nous faire croire que cette famille est bien la nôtre. La reprise d’un immense succès…
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • "Le Noir te va si bien" Jean MARSAN d’après Saül O’HARA

    21.09.2022  >  09.10.2022

    • Théâtre
    Reprise d’un des plus grands triomphes comiques du répertoire, après l’immense succès de la saison passée !

    Lire la suite

    Du 21 septembre au 9 octobre 2022. "Le Noir te va si bien" de Jean MARSAN d’après Saül O’HARA. Lady Lucy Kalfayan et le colonel John Mac Lesby sont des prédateurs : chacun de son côté s’est marié de nombreuses fois, et tous les richissimes conjoints sont rapidement décédés. L’inspecteur Campbell, de Scotland Yard, las de courir après eux sans pouvoir obtenir la moindre preuve de culpabilité, s’est arrangé pour les réunir dans le manoir appartenant à la sœur de Lucie. En les présentant l’un à l’autre, il espère les faire convoler en justes noces et ainsi assister au massacre… Reprise d’un des plus grands triomphes comiques du répertoire, après l’immense succès de la saison passée ! Avec : Stéphanie MORIAU, Michel de WARZÉE, Amélie SAYE, Laurent RENARD, Hélène PHILIPPE, Bernard d’OULTREMONT, Morgane GÉRÔME et Simon WILLAME Mise en scène : Stéphanie MORIAU Décor : Francesco DELEO Création lumière / Régie : Bruno SMIT
    Lieu
    Comédie Claude Volter
    Avenue des Frères Legrain, 98
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : +32 2 762 09 63
    Réservation : +32 2 762 09 63
    secretariat@comedievolter.be
    http://www.comedievolter.be
  • Kheir Inch’Allah

    27.09.2022  >  01.10.2022

    • Théâtre
    Un témoignage sincère de questionnements qui habitent une jeune femme en route vers elle-même.

    Lire la suite

    Yousra 33 ans revient avec humour et tendresse sur l’éducation que son père lui a donnée. Une école à laquelle se greffe le drarisme, une autre école toute aussi importante : Le drarisme, la mentalité portée par les jeunes des quartiers populaires, les Draris. Cette éducation déteint sur ses relations avec les hommes, sujet qu’elle décortique à la lumière de ses nombreuses identités et valeurs qui se disputent la première place : loyauté, taghenanisme, féminité, …et drarisme. Dans un contexte où le monde lui susurre qu’il faut choisir qui devenir, elle n’y voit plus clair. Son papa, un personnage touchant, s’implique dans l’éducation de sa petite fille en lui offrant ce qu’il connaît de mieux, pensant que ses outils suffiront à la protéger, car la plus grande hantise de son père est de ne pas pouvoir protéger son enfant du monde des adultes. Sa mère quant à elle, depuis sa propre histoire tente de laisser cette petite fille devenir, mais la voir devenir c’est aussi ne plus être indispensable dans la vie de sa fille. AFTER SCENE - Je 29.09 après la représentation. Avec l’équipe du spectacle. Texte Yousra Dhari - Mise en scène et dramaturgie Mohamed Ouachen - Avec Yousra Dhari - Assistante dramaturgie et production Samira Hmouda - Regard dramaturgique Bwanga Pilipili - Régie générale Stanislas Drouart - Régie lumière Gauthier Minne ou Valentine Bibot. Coproduction Le Rideau, Pianofabriek – Citylab. Avec le soutien de Mestizo Arts Platform/WIPCOOP. Production déléguée /diffusion Le Rideau.
    Lieu
    Le Rideau
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Closing Party (arrivederci e grazie)

    27.09.2022  >  01.10.2022

    • Spectacle
    Alessandro et Mauro impriment les gestes et déploient leurs trajectoires, de Marianne Faithfull au Boléro de Béjart, des années de plomb italiennes à Pier Paolo Pasolini, des plumes aux perruques. Sans oublier les tutus. 

    Lire la suite

    Après Happy Hour et El pueblo unido jamás será vencido, Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella concluent leur Trilogie de la mémoire avec Closing Party (arrivederci e grazie). Ce bal de clôture sans paillette, à la fois absurde et ironique, nous donne à penser et à voir les derniers soubresauts des grandes utopies de l’Histoire. Dernier volet d’un savoureux triptyque dépeignant les frasques de la cinquantaine, Closing Party (arrivederci e grazie) invoque la fin et l’essoufflement comme nouveaux départs possibles, là où souvenirs intimes et mémoire collective s’entrelacent pour faire corps. Alessandro et Mauro impriment les gestes et déploient leurs trajectoires, de Marianne Faithfull au Boléro de Béjart, des années de plomb italiennes à Pier Paolo Pasolini, des plumes aux perruques. Sans oublier les tutus.  Mais tout cela ne serait rien sans la beauté délicate de leurs corps de danseurs vieillissants, renforçant le caractère politique de la pièce où l’âge n’est plus seulement l’arrière-plan métaphorique mais constitue bel et bien le cœur de la phrase chorégraphique. Une danse à deux, une valse des adieux, ironique et loufoque, un dernier bal à la fois grave et léger dont la partition scénique s’appuie sur un troublant jeu de double.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • PUNKT (try-out)

    29.09.2022  >  30.09.2022

    • Spectacle
    Pour sa nouvelle création PUNKT, Bahar Temiz prend pour point de départ de sa chorégraphie des récits de pionniers de l’aérostation.

    Lire la suite

    De nouvelles dimensions ont apporté de nouvelles perspectives. Atteindre des hauteurs inégalées était un processus évolutif, lors duquel chaque essai de vol offrait un regard totalement différent sur la Terre. Un beau lieu, délicat et coloré... Une sensation étrange pour qui s’était aventuré dans l’espace infini et ressentait désormais une excitation électrisante en regardant l’endroit où son voyage a commencé. Des photos aériennes de la Terre ont exercé un impact mythique sur nous parce qu’elles nous ont permis de « mieux nous percevoir et de développer une compréhension qui progresse ». Dans PUNKT, Bahar Temiz, Amanda Barrio Charmelo et Igor Shyshko empruntent des voies qui se situent entre la danse et les arts plastiques. Un jeu subtil de hauteurs et d’abîmes se dessine sur fond de scénographie signée Pol Matthé et de paysage sonore composé par Charo Calvo. Temiz et son équipe jouent avec la perception, se mesurent aux dimensions et nous procurent des sommets.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Si loin si proche

    29.09.2022  >  30.09.2022

    • Théâtre
    Dans les années 80, après une vingtaine d’années passées en France, il était temps pour les immigrés maghrébins de construire la maison au pays. Un retour aux sources avec femme et enfants.

    Lire la suite

    Dans les années 80, après une vingtaine d’années passées en France, il était temps pour les immigrés maghrébins de construire la maison au pays. Un retour aux sources avec femme et enfants. Des enfants nombreux, nés dans cette France « pays des droits de l’homme » où s’étaient forgés leurs plus beaux souvenirs, cette France intime et généreuse qu’il fallait à présent repousser comme un amour caché, inavouable. Des enfants comme moi, trop jeune pour comprendre, avec des grands frères et des grandes sœurs spécialistes dans l’art du grand écart identitaire. Alors les voyages de retour furent nombreux. Il faut dire que c’est l’époque où le gouvernement français encourage les bons et loyaux ouvriers maghrébins à rentrer chez eux en leur octroyant une “généreuse” prime au retour de 10000 francs, en négligeant qu’ils emportaient dans leurs bagages de bons et loyaux français, c’est à dire nous. Sous la forme d’un récit croisé, Si loin si proche raconte les rêves de retour en « terre promise » d’une famille immigrée dans les années 70/80, sur fond de « crise des migrants ». Un conte épique, drôle et émouvant, entre théâtre et musique pour dire que partir c’est ne jamais revenir.
    Lieu
    Centre culturel Espace Magh asbl
    Rue du Poinçon, 17
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 274 05 10
    info@espacemagh.be
    http://www.espacemagh.be
  • Angles Morts |

    29.09.2022  >  08.10.2022

    • Spectacle
    Au départ de son recueil de poésie Caillasses, Joëlle Sambi décide de porter ses textes à la scène en réunissant le spoken word, la danse et la musique live dans une esthétique à la lisière du concert et du solo slam.

    Lire la suite

    Au départ de son recueil de poésie Caillasses, Joëlle Sambi décide de porter ses textes à la scène en réunissant le spoken word, la danse et la musique live dans une esthétique à la lisière du concert et du solo slam. Une plongée festive et intime sur les angles morts. Les angles morts, comme métaphores de ces parcours qui ne se trouvent représentés ni par un lieu unique, ni par une histoire unique, ni par un discours unique mais bien par la multiplicité des récits, des luttes, des espoirs, des colères et des joies.
    Lieu
    Théâtre la Balsamine
    Avenue Félix Marchal, 1
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 732 96 18
    Réservation : +32 2 735 64 68
    info@balsamine.be
    http://www.balsamine.be
  • Les violons de Bruxelles – CD release « Périple en la demeure »

    30.09.2022

    • Concert

    Lire la suite

    Un peu partout dans le monde, la musique de Django Reinhardt est célébrée, copiée, trahie parfois. La plupart du temps, la formule instrumentale choisie est celle du légendaire Quintet du Hot Club de France : un violon, une guitare solo, une ou deux guitares rythmiques et une contrebasse. Les violons de Bruxelles renversent cette formule quasi sacrée. Si la contrebasse est bien présente, pour le reste, la donne est carrément inversée : une seule guitare et… trois violons. L'incomparable Tcha Limberger (violon, chant), multi-instrumentiste de grand talent et digne héritier d'une famille de musiciens Sinti, emmène magistralement l’ensemble bruxellois. Infos & réservations : 12€ · 9€ membres, étudiants, demandeurs d’emploi. Réservations vivement conseillées via notre billetterie en ligne. Accès et transports : Les cyclistes peuvent laisser leur vélo sans se préoccuper, dans l'enceinte de la Jazz Station. Les bus 29 et 351 s'arrêtent à deux pas, à l'arrêt Clovis. Les bus 60 et 63 s'arrêtent à Ambiorix, cinq pas. Le 61 s'arrête à Steurs, trois pas ! Les automobilistes doivent chercher pour se garer, mais ce n'est pas difficile. Le parking le plus proche est à Madou, de là 15 min à pied.
    Lieu
    Jazz Station
    Chaussée de Louvain, 195
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 733 13 78
    Réservation : +32 2 733 13 78
    info@jazzstation.be
    http://www.jazzstation.be/
  • g r oo v e - Soa Ratsifandrihana

    30.09.2022  >  01.10.2022

    • Spectacle
    Avec g r oo v e, sa première création, Soa Ratsifandrihana joue de ses multiples héritages. La création musicale, la danse et la lumière se coordonnent, se répondent et se défont dans un espace évolutif. Tout est rythme. G r oo v e est une invitation à tendre l’oreille et à ressentir ce plaisir frugal et sensible que procure l’acte de danser.  

    Lire la suite

    Avec g r oo v e, sa première création, Soa Ratsifandrihana joue de ses multiples héritages. La génération des Millenials, à laquelle elle appartient, est témoin de l’explosion de musiques hybrides et foisonnantes, fruits de la culture numérique. Les danses et également les cultures, changent et continuent de se transformer. Elle les cite et les transforme tout en dialoguant avec la musique, tantôt glitch, tantôt hip hop. La création musicale, réalisée tour à tour par Sylvain Darrifourcq et Alban Murenzi, la danse chorégraphiée et interprétée par Soa, la lumière créée par Marie-Christine Soma et le costume conçu par Coco Petitpierre se coordonnent, se répondent et se défont dans un espace évolutif. Tout est rythme. G r oo v e est une invitation à tendre l’oreille et à ressentir ce plaisir frugal et sensible que procure l’acte de danser.   • Soa Ratsifandrihana est danseuse et chorégraphe franco-malgache. Soa a dansé entre autres avec Rosas - dans Fase, le solo Violin Phase, et Rosas danst Rosas, et plus récemment avec Boris Charmatz dans 20 Dancers for the XX Century and even more. G r oo v e est sa première création en solo. 
    Lieu
    GC De Kriekelaar
    Rue Gallait
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 245 75 22
    dekriekelaar@vgc.be
    http://www.dekriekelaar.be