Evénements du 26 septembre 2022

  • Voyages | Paysages – Christian Dotremont

    11.06.2022  >  02.10.2022

    • Exposition
    Cette année, Christian Dotremont aurait eu 100 ans. La Fondation Roi Baudouin lui rend un hommage artistique à la Wittockiana, où seront présentées des photos de Georges A. Bertrand. Il nous invite à une découverte poétique à travers des lieux chers au cœur du poète.

    Lire la suite

    Christian Dotremont aurait eu 100 ans cette année. En hommage, la Fondation Roi Baudouin organise une exposition de photographies de Georges A. Bertrand. Celui-ci nous invite à un voyage poétique au fil de lieux emblématiques de la vie de Christian Dotremont et les fait dialoguer avec l’œuvre de l’artiste. À la Wittockiana, à Bruxelles, du 11 juin au 2 octobre. Sur les traces de Dotremont Photographe-voyageur et âme-sœur de Christian Dotremont (1922-1979), Georges A. Bertrand était la personne idoine pour remonter les traces de l’inventeur des logogrammes. Ses photos dévoilent des lieux chers au cœur du poète, et la poésie des clichés tisse un dialogue avec des citations et des vers de Dotremont, ainsi qu’avec une sélection d’objets et de livres illustrés provenant de ses archives. Fonds d’archives Christian Dotremont C’est en 2011 que Guy Dotremont rapporta de France le Fonds d’archives de Christian Dotremont, son frère, pour le confier à la Fondation Roi Baudouin. Depuis, la Fondation assure la conservation, la gestion et la mise en valeur de ce Fonds crucial pour le développement des connaissances au sujet de l’artiste et de son œuvre, mais aussi de la littérature et de l’art d’après-guerre, et du mouvement CoBrA en particulier. Dotremont, un grand voyageur Le poète belge Christian Dotremont fut un grand voyageur qui eut un parcours étonnant au sein de l’avant-garde du XXe siècle. Quittant le collège à l’âge de 17 ans, il rencontre les surréalistes belges qu’il fréquente durant la guerre, voyageant entre Bruxelles et Paris, avant de fonder le mouvement CoBrA autour duquel il fédère les artistes expérimentaux du Nord. Si CoBrA fut une aventure ferroviaire, amenant le poète à voyager entre Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, il poursuit sur sa lancée et accomplit de nombreux voyages vers le Grand Nord, jusqu’à sa découverte de la Laponie durant l’hiver 1956 – 1957. Il s’y rendra régulièrement pour y tracer des logogrammes et des logoneiges. En 1963, il découvre l’Irlande qu’il nomme sa « Laponie verte ». Un cheminement poétique, dans le sillage du créateur du logogramme Le photographe Georges A. Bertrand et le commissaire d’exposition Stéphane Massonet nous invitent donc à une découverte poétique, à travers l’image photographique et le livre, en compagnie de l’inventeur du logogramme.
    Lieu
    Bibliotheca Wittockiana : Musée des Arts du livre et de la Reliure
    Rue du Bemel, 23
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : +32 2 770 53 33
    info@wittockiana.org
    http://www.wittockiana.org
  • Les étangs d’Ixelles

    02.07.2022  >  09.10.2022

    • Visites Guidées
    Au début du XXe siècle, le Bruxellois, très attaché à la maison individuelle, va progressivement se laisser convaincre par la vie en appartement.

    Lire la suite

    Au début du XXe siècle, le Bruxellois, très attaché à la maison individuelle, va progressivement se laisser convaincre par la vie en appartement. Cela entraînera de profondes mutations dans la ville, l’architecture et les modes d’habiter. Le quartier des étangs à Ixelles offre un panorama exceptionnel des plus belles réalisations de cette époque où se succèdent Art nouveau, Art Déco et Modernisme.
    Lieu
    angle de la rue du Lac et de la rue Vilain XIIII
    angle de la rue du Lac et de la rue Vilain XIIII
    1050 Ixelles
    http://www.wittockiana.org
  • Les Yézidis et le Yézidisme

    03.08.2022  >  30.09.2022

    • Exposition
    Lors de cette exposition au MMM, vous pourrez en apprendre davantage sur les Yézidis et le Yézidisme à travers des photos, des vêtements traditionnels, l’Ange Paon, des maquettes du temple Lalisha Nurani, des témoignages, des interviews de Yezidis à Bruxelles et des faits historiques.

    Lire la suite

    Il y a 1 million de Yézidis, répartis dans le monde entier, parfois dans des pays où ils ne peuvent maintenir leur langue, leur religion et leur culture. Les Yézidis basés à Bruxelles sont principalement originaires de l’ancienne Union soviétique, notamment de Géorgie, où ils ont fui la Turquie. Les plumes de la queue du paon sont considérées aujourd’hui par de nombreux Yezidis comme représentant les nombreux peuples. Lors de cette exposition au MMM, vous pourrez en apprendre davantage sur les Yézidis et le Yézidisme à travers des photos, des vêtements traditionnels, l’Ange Paon, des maquettes du temple Lalisha Nurani, des témoignages, des interviews de Yezidis à Bruxelles et des faits historiques. Le premier jour de l’exposition a lieu lors de la commémoration annuelle de la campagne génocidaire contre la minorité yézidie en 2014. Cette expo est une collaboration avec La Maison Des Yezidis. Le vernissage de l’exposition aura lieu au musée le mardi 02/08. Réservation via museum@foyer.be / +32 2 609 55 61.
    Lieu
    MigratieMuseumMigration
    rue des ateliers, 17
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 2 609 55 61
    museum@foyer.be
    http://www.migratiemuseummigration.be
  • Shahada

    13.09.2022  >  01.10.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

    Peut-être que durant toute notre vie nous cheminons avec plusieurs êtres en nous, qui tantôt s’affrontent tantôt se mettent d’accord. Nous portons en nous un peuple. (François Cervantes) Fida Mohissen est Syrien. Il débarque à Paris à 23 ans et s’y installe. Fida -46 ans aujourd’hui-, est un mec qui a le cul entre deux chaises ; celle de l’Islam dont il respecte jusque-là scrupuleusement les préceptes et celle de sa nécessaire émancipation. Celle d’une vie strictement conçue comme un chemin vers l’au-delà ou celle d’une vie dédiée à l’amour où le chemin possible vers le sacré serait dans la relation à l’autre. C’était un documentaire sur les victimes du Zero Nine Eleven, ça défile, des visages, des gens, parents des victimes, femmes des victimes, enfants des victimes, des SMS, des « je t’aime maman »… Mes larmes se sont mises à tomber. J’espérais me réveiller et me dire : Ouf Alhamdulillah c’était un cauchemar… Un Dieu ne peut pas commander ça, Le Dieu qui a commandé ça n’est pas mon Dieu. Shahada se traduit ainsi : « être présent, être témoin, attester ». Dans le spectacle éponyme, le Fida d’hier et celui d’aujourd’hui mènent une âpre partie d’échecs. Un combat cruel entre l’enfant et l’adulte, duquel la réconciliation paraît impossible. A moins que…
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Les Miettes – de Louis Calaferte

    15.09.2022  >  01.10.2022

    • Théâtre
    Trente ans de mariage! Des amis? De la famille... Et soudain:  " LE CONFINEMENT !!! Choupet et Choupette se retrouvent à deux, 24 heures sur 24 ! Le couple se fragmente. Il reste quelques miettes de tendresse, de rancœur, d'imagination. Spectacle drôle et corrosif joué par deux très grandes pointures.

    Lire la suite

    Trente ans de mariage! Des amis? De la famille... Et soudain:  " LE CONFINEMENT !!! Choupet et Choupette se retrouvent à deux, 24 heures sur 24 ! Le couple se fragmente. Il reste quelques miettes de tendresse, de rancœur, d'imagination. Trente ans de non-dits expulsés en 1 h 15 ! Louis Calaferte, auteur français de renommée mondiale, aurait dit de ce spectacle : " En ces temps troublés , allez voir " Les miettes"! Il est essentiel de rire pour garder une bonne santé mentale". Spectacle drôle et corrosif joué par deux très grandes pointures que nous avons déjà eu le plaisir d'accueillir : Delphine Charlier et  Marc Deroy. Il sont mis en scène par une autre très grande pointure qui lui aussi nous a déjà visité : Pascal Racan. Attention ! Il y a un jeudi qui tombe (le 22) remplacé par le mercredi 28 septembre...
    Lieu
    Le Jardin de ma Soeur
    A l'angle du quai au Bois à Brûler et de la rue du Grand Hospice
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 217 65 82
    Réservation : +32 2 217 65 82
    info@lejardindemasoeur.be
    http://www.lejardindemasoeur.be
  • En Atendant - Anne Teresa De Keersmaeker / Rosas & Cour et Cœur

    15.09.2022  >  01.10.2022

    • Spectacle
    Pour En Atendant, Anne Teresa De Keersmaeker s'est inspirée de l'Ars Subtilior, une forme musicale polyphonique du XIVe siècle. Contre la complexité et l'insaisissabilité de la vie, elle impose le corps. En 2011 le spectacle a été sélectionné pour Het Theaterfestival. Cette pépite revient aujourd’hui à Bruxelles au foyer de Rosas à Forest.

    Lire la suite

    Pour En Atendant, Anne Teresa De Keersmaeker s'est inspirée de l'Ars Subtilior. Elle a pris cette forme musicale polyphonique du XIVe siècle comme point de départ pour développer un nouveau langage de danse. Ars Subtilior est basé sur la dissonance et le contraste. Il fut créé à une époque de fragmentation sociale : la peste faisait rage et l'Église était déchirée par des conflits internes. Ce bouleversement semble aujourd’hui plus que jamais d'actualité. Contre la complexité et l'insaisissabilité de la vie, , De Keersmaeker impose le corps. Dans toute sa puissance et sa vitalité, mais également dans sa vulnérabilité et sa mortalité. En Atendant a été créé au Festival d'Avignon en 2010, à la lumière du soleil couchant. Sélectionné comme l'un des spectacles les plus importants de la saison, il a été présenté au Kaaitheater lors du Theaterfestival 2011. Ce joyau revient à présent à Bruxelles, au foyer de Rosas à Forest. "D’une beauté enchanteresse" - De Morgen "Une danse abstraite qui parle au coeur, à l'âme et à l'esprit." - Le Soir "Un poème de la poussière, du souffle et du ciel chorégraphié avec une puissance d'invention sidérante." - Le Figaro
    Lieu
    Rosas
    Avenue Van Volxem, 164
    1190 Forest
    Tél : +32 2 344 55 98
    mail@rosas.be
    http://www.rosas.be
  • Le procès

    20.09.2022  >  07.10.2022

    • Théâtre
    Quelqu'un avait bien dû calomnier Josef K., car un matin, sans qu'il ait rien fait de mal, il fut arrêté. Entre jeu et narration, les labyrinthes de Franz Kafka se referment sur Josef K. comme un cauchemar.

    Lire la suite

    Au matin de son trentième anniversaire, Josef K. rencontre pour la première fois un redoutable adversaire : la Loi. Sans savoir ni par qui ni pourquoi, K. est arrêté, c’est le début d’un cauchemar de procédures paradoxales au cœur d’un labyrinthe administratif sans porte de sortie. Durant une année, l’homme tente de lever le voile sur un système d’apparences vertigineux et improbable qui ne cache en réalité aucune vérité, mais bien une multitude de faux-semblants. Accusé de rien, mais jugé pour ce qu’il est, Josef K. joue au jeu le plus dangereux, celui d’accepter les règles d’une machinerie administrative et judiciaire qui n’aura de cesse de le broyer. S’emparant des dix cahiers écrits par Franz Kafka, Hélène Theunissen pose un regard neuf sur ce casse-tête tentaculaire au centre duquel les femmes prennent une place héroïque, tentant de retenir les parois qui se resserrent sur la destinée d’un Josef K. un temps arrogant puis dépassé. Une lecture du Procès oscillant entre narration et incarnation, dans laquelle les sensations troublent, la réalité échappe, l’humour et le monstrueux fusionnent pour créer une atmosphère cauchemardesque. Témoins du procès, nous sortons de l’innocence et devenons les complices de notre propre perdition face aux pouvoirs qui oppriment l’humanité.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Loin de Linden

    20.09.2022  >  07.10.2022

    • Théâtre
    Qu'est-ce que tu veux savoir ? Pose des questions, allez, vraag maar... La confrontation de deux versants belges de l’histoire, la rencontre de deux grands- mères qui s’ignoraient, et au milieu, un petit-fils.

    Lire la suite

    Deux aïeules : Eugénie, fille de garde-chasse à l’accent teinté d’un patois flamand, et Clairette, fille du général De Witte, francophone cosmopolite embourgeoisée. Depuis une brève rencontre à Linden à l’hiver 1960, leur unique consensus est qu’elles n’ont plus rien à se dire. Leur petit-fils parvient à réunir les deux aïeules, pour tenter de comprendre ce que ces deux grand-mères se sont dit, ou plutôt ne se sont pas dit, ce jour-là à Linden. Silence familial, silence de l’histoire, nous sommes en Belgique, pas de doute. Loin de Linden, c’est un bond dans le temps qui met à jour les souvenirs de guerre, les conflits linguistiques du plat pays, mais aussi la chaleur des anecdotes de quotidiens différents qui ont partagé une époque. Des récits croisés de l’intime qui s’inscrivent dans l’Histoire d’un pays et ouvrent la porte de l’universel. Et c’est là que réside l’art de Veronika Mabardi, qui par ces mille et une anecdotes savoureuses, drôles, touchantes, réussit à nous faire croire que cette famille est bien la nôtre. La reprise d’un immense succès…
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Une tentative presque comme une autre

    21.09.2022  >  29.09.2022

    • Spectacle
    Tissant un fil qui les lie, et relie Bruxelles à Marseille où ils vivent respectivement, Clément et Guillaume font de leur gémellité un territoire à découvrir.

    Lire la suite

    Clément et Guillaume Papachristou sont jumeaux. Vêtus à l’identique, collant noir et pull subtilement pailleté, ils se présentent sur un plateau nu. Les deux corps gémellaires, l’un valide, l’autre porteur de handicap moteur IMC (infirmité motrice cérébrale), entament une danse faite d’enlacements et de séparations. Ils s’étreignent, s’agrippent l’un à l’autre puis discutent ou se chamaillent.  Tissant un fil qui les lie, et relie Bruxelles à Marseille où ils vivent respectivement, Clément et Guillaume font de leur gémellité un territoire à découvrir. Chacun interroge son double et trouve dans ce miroir truqué des réponses et de nouvelles questions sur la richesse du lien qui les unit, éclairant leurs qualités et forces comme leurs défauts et faiblesses.  Il y a dans le jeu de Guillaume Papachristou une forte authenticité, une urgence de l’émotion, une intensité de l’expression. Ses qualités singulières amènent une distorsion du temps, de l’espace et de la fiction communément admise, pour produire un théâtre instantané jusqu’à sa pointe extrême, un théâtre de l’altérité, du regard et de la distance, ou de la sexualité.  Résolument performative – et en contact direct avec les spectateur·ices –, la pièce, qui est réactivée au fil des années, n’en finit pas, nouant et dénouant les corps ainsi que les dialogues drôles ou émouvants. Étonnamment, Une tentative presque comme une autre place les deux frères sur un pied d’égalité en tant qu’artistes et interprètes.  De ce corps-à-corps singulier surgit le rire qui permet une rencontre sensible et festive, résolument proche de nous.  Clément Papachristou est artiste associé au Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles Coproduction Théâtre de Namur, Festival de Marseille, Théâtre de Liège / Festival Pays de Danses
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • "Le Noir te va si bien" Jean MARSAN d’après Saül O’HARA

    21.09.2022  >  09.10.2022

    • Théâtre
    Reprise d’un des plus grands triomphes comiques du répertoire, après l’immense succès de la saison passée !

    Lire la suite

    Du 21 septembre au 9 octobre 2022. "Le Noir te va si bien" de Jean MARSAN d’après Saül O’HARA. Lady Lucy Kalfayan et le colonel John Mac Lesby sont des prédateurs : chacun de son côté s’est marié de nombreuses fois, et tous les richissimes conjoints sont rapidement décédés. L’inspecteur Campbell, de Scotland Yard, las de courir après eux sans pouvoir obtenir la moindre preuve de culpabilité, s’est arrangé pour les réunir dans le manoir appartenant à la sœur de Lucie. En les présentant l’un à l’autre, il espère les faire convoler en justes noces et ainsi assister au massacre… Reprise d’un des plus grands triomphes comiques du répertoire, après l’immense succès de la saison passée ! Avec : Stéphanie MORIAU, Michel de WARZÉE, Amélie SAYE, Laurent RENARD, Hélène PHILIPPE, Bernard d’OULTREMONT, Morgane GÉRÔME et Simon WILLAME Mise en scène : Stéphanie MORIAU Décor : Francesco DELEO Création lumière / Régie : Bruno SMIT
    Lieu
    Comédie Claude Volter
    Avenue des Frères Legrain, 98
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : +32 2 762 09 63
    Réservation : +32 2 762 09 63
    secretariat@comedievolter.be
    http://www.comedievolter.be