Evénements du 17 juin 2022

  • Détours et autres digressions

    03.06.2022  >  18.06.2022

    • Théâtre
    Après cinq ans de tournées et résidences en dehors de la Belgique, Eve Bonfanti et Yves Hunstad reviennent à Bruxelles. Ils nous convient à une véritable immersion au cœur de leur processus créatif au cours d’une soirée composée d’un film et d’un spectacle, les deux pouvant être vus ensemble ou indépendamment l’un de l’autre.

    Lire la suite

    18h : Le plaisir du désordre (mercredi à 17h) Le film-documentaire de Christian Rouaud (durée 1h45) : Durant trois années, le réalisateur Christian Rouaud (César 2012 du meilleur documentaire pour « Tous au Larzac ») et son équipe ont suivi l’élaboration d’un projet en cours d’écriture de La Fabrique Imaginaire, intitulé L’heure et la seconde. Présenté, encore inachevé, en 2015 au Théâtre Varia, ce dernier nous plongeait dans la nuit d’un auteur insomniaque perdu dans l’écriture de son livre autant que dans les profondeurs de sa tasse de café… Le film nous fait entrer dans l’étonnante histoire de la fabrication de ce projet. 20h30 : Détours et autres digressions (mercredi à 19h30) Le spectacle de La Fabrique Imaginaire Après la projection, on retrouve sur scène, en chair et en os, les deux protagonistes du documentaire qui sont venus expressément rencontrer le public. Ils racontent où ils en sont aujourd’hui de la création de ce spectacle attendu dans quelques jours pour faire l’ouverture d’un grand festival international de théâtre contemporain. Le défi est de taille. Le temps file incroyablement vite et les deux comédiens sont à ce moment de « vacillement au bord du vide » comme l’exprime Christian Rouaud dans le documentaire. Eve Bonfanti et Yves Hunstad s’amusent comme à l’accoutumée à déconstruire la frontière entre leur fiction et la réalité, à abattre le 4e mur et à placer le public dans une position de complice. Ils brouillent les pistes en se jouant eux-mêmes et, de détours en digressions, nous entrainent à les suivre dans l’univers imprévisible de la création. Un moment de théâtre étonnant au cœur duquel l’imagination et la poésie se lovent, et qui est d’un humour si subtil « qu’on a l’impression de partager un moment intime avec des amis, et l’instant d’après, d’être projeté dans une salle de spectacle ».
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • L’art aborigène s’expose au Belgian Chocolate Village avec le Monument de la mémoire

    04.06.2022  >  17.07.2022

    • Exposition
    La galerie Aboriginal Signature Estrangin vous invite à l'autre bout du mond, dans le centre désertique de l'Australie, pour une exposition d'art Aborigène au Belgian Chocolate Village Museum, avec des peintures sur toile des artistes présentés dans les grands musées australiens et européens.

    Lire la suite

    L’art aborigène s’expose au Belgian Chocolate Village avec le Monument de la mémoire Le 4 juin prochain, la galerie Aboriginal Signature Estrangin inaugurera la nouvelle salle Victoria du Belgian Chocolate Village, dédiée à des expositions temporaires, avec une exposition intitulée Territoire de mémoire, reprenant un voyage artistique dans le centre désertique de l’Australie à la découverte de l’art Aborigène. Certaines des 16 œuvres exposées ont reçu le prestigieux NATSIAA Award en 2016 et ont été exposées au Musée de Darwin en Australie. Avec leur pinceau, les artistes Aborigènes (Anangu) révèlent leurs connaissances rares et précieuses à travers un ensemble de signes et symboles. Ils cristallisent leur savoir sur les toiles et le transmettent ainsi aux générations à venir. En peignant, ils tissent le lien avec le territoire dont chaque artiste - grand initié - est le gardien tutélaire. Leur geste devient ainsi le prolongement de la terre, et l’accomplissement du temps du Rêve. Les 16 peintures magistrales présentées ici poursuivent leur chemin en Europe au BCV à Koekelberg, après leurs expositions ou les awards reçus au sein de prestigieuses institutions comme le Musée de Darwin en Australie, le Musée d'Aquitaine à Bordeaux, l'Abbaye de Doualas à Brest, le Musée d'art Aborigène d'Utrecht... La visite de l’exposition est comprise dans le prix du billet d’entrée du Belgian Chocolate Village
    Lieu
    Belgian Chocolate Village
    Rue De Neck, 20
    1081 Koekelberg
    Tél : +32 2 420 70 76
    info@belgianchocolatevillage.be
    http://www.belgianchocolatevillage.be/
  • Birthday

    09.06.2022  >  30.06.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

    « Si j’avais su que je ne pourrais pas avoir de péridurale…» Ed, enceint de 9 mois, vient d’arriver à la maternité. La délivrance est proche. Avec Lisa, sa femme, cadre dans une entreprise et surchargée de travail, ils ont décidé d’inverser les rôles : c’est Ed qui porte l’enfant. Ed, donc, va connaitre les affres de l’accouchement en attendant sa césarienne. Il est inquiet, grognon, injuste... Et la sage-femme imperturbable et l’obstétricienne, largement débordées par les urgences médicales, ne le rassurent pas beaucoup. Autant qu’une comédie politique sur l’inversion des genres, Birthday est une vraie charge contre les préjugés, le racisme et l’hôpital public anglais, déserté, faute de moyens, par le personnel hospitalier. Birthday, de Joe Penhall a fait un succès remarquable il y a trois saisons au Royal Court à Londres, qui est, décidément, une des grandes sources d’inspiration du Poche.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Fleuve perdu - Kristina Sedlerova Villanen

    10.06.2022  >  19.06.2022

    • Exposition
    fleuve perdu, l'exposition solo de Kristina Sedlerova Villanen aux KULT XL Ateliers explore la notion de plans d'eau dans la ville. Une installation minimaliste est construite à partir de matériaux trouvés et recyclés, de sucre et de son.

    Lire la suite

    fleuve perdu, l'exposition solo de Kristina Sedlerova Villanen aux KULT XL Ateliers explore la notion de plans d'eau dans la ville. Une installation minimaliste est construite à partir de matériaux trouvés et recyclés, de sucre et de son. fleuve perdu Une petite créature glisse à la surface d'un tube de béton perçant le sous-sol. Les fissures s'élargissent. Elle est l'une des rares habitantes de la rivière acide visible à l'œil nu. Le lit de la rivière est percé à mille endroits et densément recouvert d'une carapace empêchant l'absorption naturelle des eaux de pluie par le sol. Pressée. Gérer l'ingérable. fleuve perdu jailli dans le cadre de ma recherche artistique en cours sur la manipulation de l'eau autour de Bruxelles. La Senne, désormais cachée sous terre, est exploitée à l'intérieur des tuyaux et des tunnels. Je contemple la durée de vie plus grande que celle de l'homme et la puissance potentielle cachée sous terre. C'est n’est qu’une question de temps pour que la rivière rejaillisse avec la même force qu’autrefois et reprenne sa place dans la vallée. 10 000 forages du sol autour de Bruxelles ; eaux souterraines ; soif ; shhhhhhhh ; 21 sources d'eau ; 86 fontaines ornementales et 76 fontaines d’eau potable, couches, topologie, rendus, GRILL#, petit escargot, débordement, masse d'eau souterraine, la Senne a été canalisée il y a 150 ans, vallée de la Senne. bio Kristina Sedlerova Villanen (née en 1987) s'intéresse à l'incohérence de la nature humaine, à l'attrait de l'humanité pour la construction de systèmes inégaux, à la création de concepts et au besoin d'y croire. Elle travaille avec des sédiments géologiques, de la matière physique peu dégradable fabriquée par l'homme, des sources immatérielles et des dépôts de langage. Elle effectue des transitions dans les matières premières et l'histoire de l'information dont elles sont chargées, dévoilant les structures derrière les hiérarchies et l'histoire de la propriété des ressources naturelles. Ses œuvres peuvent être décrites comme des transitions chargées d'émotion dans une matière périssable. Kristina est diplômée en sculpture de l'Académie des beaux-arts et en scénographie de l'école des arts, du design et de l'architecture de l'université Aalto, tous deux à Helsinki, en Finlande. Elle a exposé à Oksasenkatu 11 Helsinki, Park Tilburg, Outo Olo Helsinki, Art au Centre #3, Liège, Van Eyck Open Studios, Maastricht, Kunsthalle Helsinki, Titanik Gallery Turku, MUU Kaapeli Gallery Helsinki, Eemil Art Museum Lapinlahti, Colombo Art Biennale, Colombo, FISAD 2015 Turin, Exhibition Laboratory Helsinki, Taiga-Space Saint Petersburg et Sorbus Gallery Helsinki. Kristina vit et travaille entre Helsinki et Bruxelles. L'exposition est soutenue par l’Institut finlandais du Benelux et KULT XL Ateliers.
    Lieu
    KULT XL Ateliers
    Rue Wiertz, 23
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 515 63 64
    culture@ixelles.brussels
    https://culture.ixelles.be/fr/kult-xl-ateliers/
  • Inter actions - Laboratoire artistique citoyen l’espace public

    13.06.2022  >  25.06.2022

    • Cours, Stages et Ateliers
    Laboratoire artistique et citoyen INTERACTIONS dans le quartier de Cureghem et interroger ensemble: Les espaces publics. Que sont-ils pour toi, pour nous?

    Lire la suite

  • Lichting RITCS 2022 - A Turtle’s Tale - Febe Coysman

    14.06.2022  >  17.06.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

  • Ecume – Knokke-le-Zoute

    14.06.2022  >  18.06.2022

    • Théâtre

    Lire la suite

    Sur le bord d’une plage artificielle à la bordure d’une grosse capitale, ou peut-être est-ce sur le sable de Knokke-le-Zout, une jeune femme au caractère bien trempé fait face à sa mère. D’apparence elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Ça ne fait pas plaisir à la jeune femme. Alors que dans son ventre, un embryon grandit dans le secret, la mère lui annonce la mort et l’héritage d’un père inconnu. 122.000 euros pour 122.000 câlins jamais reçus. Mais elle ne pleure pas. Elle dit que les larmes risqueraient de troubler sa vision. « Dans mon jardin, les fleurs sont multiples, mais l’eau est unique. » écrivait le maître soufi Sidi Hamza al-Qâdiri Boudchich. Une réflexion que l’on pourrait lire comme une invitation à célébrer les différences sans pour autant mettre de côté l’essence même de ce qui nous unit. Après Ouragan, c’est en réunissant une distribution à nouveau surprenante qu’Ilyas Mettioui répond à cette invitation et explore ce qui circule d’un être à l’autre, d’une génération à l’autre. Un spectacle du Boréal, une production du Rideau de Bruxelles, en coproduction avec l’Atelier 210 et Central. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du théâtre et la Coop, avec le soutien du Théâtre Marni, de Shelterprod, de Taxshelter.be, de ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge.
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 732 25 98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux

    14.06.2022  >  18.06.2022

    • Théâtre
    Et si la meilleure manière de raconter une vie était la somme de toutes les rencontres qui la compose ? Et si un voisin envahissant, le désir de posséder un (…)

    Lire la suite

    Et si la meilleure manière de raconter une vie était la somme de toutes les rencontres qui la compose ? Et si un voisin envahissant, le désir de posséder un chien d’une femme aimée, ou la correspondance avec un amour impossible en disait plus sur soi que soi-même ? Dans Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux, c’est par une constellation d'environ 2000 personnages que Noëlle Renaude nous présente Alex Roux. Ce feuilleton théâtral tinté d’humour noir aborde l’entièreté d’une vie à l’orée de sa fin : les comptines d’enfance, les histoires d'amour, la mort, et tout ce que l’on peut trouver au milieu. Sur scène, cerné·es par les mots des autres, 14 acteur·ices interprètent ce monologue qui, le temps de quelques soirs, n’en est plus un.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Quinzaine des Réalisateurs Bruxelles-Cannes 2022

    15.06.2022  >  19.06.2022

    • Festival
    Selon sa tradition, le  Studio Agnès Varda, accueille une bonne partie de la Quinzaine des Réalisateurs.

    Lire la suite

    Selon sa tradition, le  Studio Agnès Varda, accueille une bonne partie de la Quinzaine des Réalisateurs. Soit un échantillon de la prestigieuse section parallèle cannoise, qui emmène à la découverte du cinéma d’auteur, et des jeunes cinéastes en particulier, des quatre coins du globe. La sélection sera bientôt annoncée. Flagey, Cinematek
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Vlaemsch (chez moi)

    15.06.2022  >  22.06.2022

    • Spectacle
    Un manifeste esthétique et philosophique de trois « maîtres flamands » contemporains.

    Lire la suite

    Revendiquer ses racines peut être dangereux et peut mener à la peur et au rejet de « ceux qui ne sont pas de chez nous ». Si l’on remonte cependant nos arbres généalogiques, on se rend compte que nous sommes liés à une multitude d’origines venues d’ailleurs (et parfois de très loin). Ce creuset d’influences constitue notre ADN et inspire l’œuvre du chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui sur le plan musical, visuel et théâtral : « L’isolement n’est pas intéressant. Être flamand est une identité fluide, comme toutes les identités. » Que signifie être un·e artiste flamand·e quand l’art ne s’arrête pas aux frontières nationales ? Lorsque les influences viennent en grande partie de cet « ailleurs », quand le travail artistique est nourri de rencontres faites lors de voyages aux quatre coins du monde ? L’art et les êtres humains sont de facto des migrants. Au XVe siècle, la Flandre a connu un âge d’or culturel et économique lors duquel la réputation de la région se transmettait surtout par le biais des artistes. L’influence des polyphonistes flamands est comparable dans l’histoire de la musique à celle des Primitifs flamands dans l’histoire de la peinture. Les fiamminghi comme on appelait les artistes originaires des Pays-Bas historiques étaient connus pour être des esprits novateurs, libres, qui ne se laissaient enfermer ni dans des normes ni dans des frontières. Ils ne craignaient pas l’expérimentation, travaillaient de manière internationale et étaient ouverts aux influences étrangères. Aussi bien dans la musique que dans l’art pictural, les grands noms bénéficiaient d’un statut de vedettes et les commanditaires laïques et religieux se disputaient leurs talents. Sidi Larbi Cherkaoui, Hans Op de Beeck, Jan-Jan Van Essche et Floris De Rycker vivent et travaillent dans la Flandre d’aujourd’hui et en leur qualité d’artistes contemporains flamands, ils ont toujours entretenu le dialogue avec ce riche passé. Entre cette période d’essor et l’époque actuelle, l’évolution et l’économie de ce « plat pays » a bien entendu connu des hauts et des bas, ce qui a entraîné à de multiples reprises la fermeture et puis la réouverture de ses frontières. Il semblerait que la Flandre chorégraphie cette alternance du repli sur soi et de l’absorption d’identités étrangères au rythme des marées. La Monnaie et le KVS unissent leurs forces pour offrir une scène à Vlaemsch : une prestigieuse collaboration dans le cadre du programme Troika.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be