Evénements du 28 mai 2022

  • Il n’y aura plus de nuit

    14.05.2022  >  26.06.2022

    • Cinéma
    ÉLéONORE WEBER, 2020, BE, DCP,FR OND FR, 75'

    Lire la suite

    Les images qui prêtent leurs formes à ce film n'ont pas été filmées par la cinéaste elle-même, mais par des caméras thermiques depuis des hélicoptères militaires. La technologie dite “thermique” n'enlève rien à la froideur des images, dans lesquelles des humains sont abattus de sang-froid par des soldats les survolant depuis leurs hélicoptères. Les voix des soldats commentent en direct ces images, mais celles-ci, au lieu d'apporter un peu de chaleur humaine, sont aussi distantes par rapport à leurs actes que la distance physique qui les sépare du sol. De leur point de vue, que l'on est amené à partager, c'est comme s'il agissait d'un simple jeu vidéo. La caméra thermique de l'hélicoptère est dirigée par les mouvements de tête du soldat-pilote, et le viseur du canon-mitrailleur s'aligne à l'objectif de celle-ci. Celui qui voit est donc celui qui tue. De quoi interroger quand on apprend qu'il est difficile pour ces soldats de distinguer, à travers leurs caméras thermiques, un paysan qui porte un râteau sur l'épaule d'un combattant avec une kalachnikov. Pour ponctuer ces moments pleins de dureté, Éléonore Weber rapporte le témoignage de Pierre V., un soldat français familier de ce genre d'opérations militaires. Celui-ci, sans condamner pour autant ces pratiques, tente de prendre un certain recul sur ces images, dont ses collègues semblent manquer cruellement dans l'immédiat de leurs opérations. Espérons que ce recul qu'apporte Éléonore Weber à travers son film pourra nous faire revenir enfin sur terre ! + A Death in Mali: Requiem for Empire JON JOST, 2019, US, DCP, NO DIAL 13'
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Present. Perfect.

    15.05.2022  >  26.06.2022

    • Cinéma
    SHENGZE ZHU, 2019, UA, DCP,CMM ,124'

    Lire la suite

    En Chine, 2016 marque l'essor des livestreams avec plus de 400 millions d'usagers. En 2017, l'état central met en application une loi pour endiguer ce phénomène joyeusement incontrôlable. C'est qu'à travers ces micros chaînes de télévision, on revendique le droit d'exister et surtout, depuis les quatre coins du pays, des paroles rares s'élèvent animés du désir simple de s'exhiber et de vivre. À l'image de bon nombre des films de capture d'écrans, la réalisatrice s'est intéressée aux streamers de l'ombre, celles et ceux qui, bien que bénéficiant d'une poignée seulement de suiveurs, révèlent des pans invisibles de la vie sociale sur place. Une ouvrière textile discute de ses conditions de travail et de sa vie de jeune femme en passant des culottes à la chaîne, un danseur désynchronisé avec la musique se déhanche dans les rues les plus anonymes ou encore, par exemple, un homme nain aux membres atrophiés raconte son quotidien fait de mendicité, d'une grande maîtrise du cadre et d'une absence totale de misérabilisme. Plongée rare dans les entrailles de la Chine, "Present. Perfect." a gagné le grand prix du festival international du film de Rotterdam (IFFR) en 2019. + Artist Looking at Camera GUTHRIE LONERGAN, 2006, US, DCP, NO DIAL 3'
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Portraits sans paysage

    19.05.2022  >  28.05.2022

    • Théâtre
    Accueil. Deux syllabes qui sonnent comme une promesse de rencontre, d’hospitalité. Pas pour les réfugiés. Dans nos sociétés occidentales, en effet, l’accueil des exilés draine à sa suite enfermement, surveillance et absence de perspective pour les personnes déracinées.  Depuis plusieurs années, le Nimis groupe questionne les enjeux liés à la migration. En 2016, leur premier spectacle, Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu interrogeait les politiques migratoires de l’Union européenne et leurs incidences économiques. Avec Portraits sans paysage, le collectif se penche sur les dispositifs d’enfermement pour étrangers et décortique les rouages du travail humanitaire qui se déploie dans la plupart des camps du monde. Même dans les options les plus souples – comme les centres ouverts – le sort qui est réservé aux exilés implique souvent la privation de liberté. L’étranger est soustrait au regard, placé sciemment dans l’angle mort de nos démocraties. Sa gestion n’en est pour autant pas dénuée d’intérêt car l’humanitaire, non sans cynisme, est devenu un business comme un autre. Dans le but d’optimiser cette aide, de la rendre soi-disant plus efficace, des dispositifs numériques et biométriques se déploient aujourd’hui dans les camps par des sociétés qui remportent des marchés. L’humain s’efface pour faire place à la collecte de données.  Par le biais de l’investigation théâtrale, Portraits sans paysage convoquera sur scène des témoignages, des prises de paroles. Le spectacle scrutera le système de ces camps de l’intérieur en écoutant les personnes qui s’y trouvent enfermées ou qui y travaillent : des détenus, des exilés, des travailleurs sociaux, des humanitaires (ONG ou HCR), des juristes, des psychologues, des policiers, mais aussi des bénévoles, des hébergeurs…   – 21.05.2022, à la suite de la représentation Rencontre Constructeurs d’Histoires Occupations à l’Église du Béguinage, à l’ULB et la VUB : mobilisation et décisions politiques, on en est où ? Avec: Tarik Chaoui, AbdelSalam Aissaoui & Selma Benkhelifa. 25.05.2022, à la suite de la représentation Rencontre Constructeurs d’Histoires (60') Quelles formes d'hospitalité et d'accueil les personnes exilées peuvent-elles rencontrer en Belgique ? Avec: Henriette Essami-Khaullot, Coralie Vantomme & Sibylle Gioe. Modération : Marion Lory, responsable de l’action culturelle du Nimis Groupe Durée Durant la durée des représentations, exposition En parallèle au spectacle Portaits sans paysage du Nimis groupe, découvrez l’exposition qui occupe la mezzanine du Théâtre National. Cette mise en espace est à la fois un travail de mémoire, une manière de garder une trace et également de mettre en lumière la force et le courage de toutes les personnes que le collectif C.A.A.B (Collectif. Artistes. Actifs. Béguinage.) a rencontrées. Aujourd’hui, le collectif tourne son regard vers les femmes, qui de manière générale, dans la société et dans nos espaces de lutte, restent moins visibles. Silencieuses. Pour ce focus particulier, leurs oeuvres dialoguent avec des portraits intimes réalisés par la plasticienne Ninon Mazeaud durant la grève de la faim en janvier 2021 à l’Eglise du Béguinage et à l’ULB.

    Lire la suite

    Accueil. Deux syllabes qui sonnent comme une promesse de rencontre, d’hospitalité. Pas pour les réfugiés. Dans nos sociétés occidentales, en effet, l’accueil des exilés draine à sa suite enfermement, surveillance et absence de perspective pour les personnes déracinées.  Depuis plusieurs années, le Nimis groupe questionne les enjeux liés à la migration. En 2016, leur premier spectacle, Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu interrogeait les politiques migratoires de l’Union européenne et leurs incidences économiques. Avec Portraits sans paysage, le collectif se penche sur les dispositifs d’enfermement pour étrangers et décortique les rouages du travail humanitaire qui se déploie dans la plupart des camps du monde. Même dans les options les plus souples – comme les centres ouverts – le sort qui est réservé aux exilés implique souvent la privation de liberté. L’étranger est soustrait au regard, placé sciemment dans l’angle mort de nos démocraties. Sa gestion n’en est pour autant pas dénuée d’intérêt car l’humanitaire, non sans cynisme, est devenu un business comme un autre. Dans le but d’optimiser cette aide, de la rendre soi-disant plus efficace, des dispositifs numériques et biométriques se déploient aujourd’hui dans les camps par des sociétés qui remportent des marchés. L’humain s’efface pour faire place à la collecte de données.  Par le biais de l’investigation théâtrale, Portraits sans paysage convoquera sur scène des témoignages, des prises de paroles. Le spectacle scrutera le système de ces camps de l’intérieur en écoutant les personnes qui s’y trouvent enfermées ou qui y travaillent : des détenus, des exilés, des travailleurs sociaux, des humanitaires (ONG ou HCR), des juristes, des psychologues, des policiers, mais aussi des bénévoles, des hébergeurs…   – 21.05.2022, à la suite de la représentation Rencontre Constructeurs d’Histoires Occupations à l’Église du Béguinage, à l’ULB et la VUB : mobilisation et décisions politiques, on en est où ? Avec: Tarik Chaoui, AbdelSalam Aissaoui & Selma Benkhelifa. 25.05.2022, à la suite de la représentation Rencontre Constructeurs d’Histoires (60') Quelles formes d'hospitalité et d'accueil les personnes exilées peuvent-elles rencontrer en Belgique ? Avec: Henriette Essami-Khaullot, Coralie Vantomme & Sibylle Gioe. Modération : Marion Lory, responsable de l’action culturelle du Nimis Groupe Durée Durant la durée des représentations, exposition En parallèle au spectacle Portaits sans paysage du Nimis groupe, découvrez l’exposition qui occupe la mezzanine du Théâtre National. Cette mise en espace est à la fois un travail de mémoire, une manière de garder une trace et également de mettre en lumière la force et le courage de toutes les personnes que le collectif C.A.A.B (Collectif. Artistes. Actifs. Béguinage.) a rencontrées. Aujourd’hui, le collectif tourne son regard vers les femmes, qui de manière générale, dans la société et dans nos espaces de lutte, restent moins visibles. Silencieuses. Pour ce focus particulier, leurs oeuvres dialoguent avec des portraits intimes réalisés par la plasticienne Ninon Mazeaud durant la grève de la faim en janvier 2021 à l’Eglise du Béguinage et à l’ULB.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Big in China, Georges and the Vision Machines

    19.05.2022  >  26.06.2022

    • Cinéma
    DOMINIC GAGNON, 2020, CA, DCP,ENG OND FR, 77'

    Lire la suite

    2019, Georges est rentré en France. Ses dernières années, il les a passées en Chine dans la désormais fameuse province de Wuhan. Il y enseignait l'anglais, y vivaient de petits boulots taillés sur mesure pour les blancs et, surtout, chaque jour, il alimentait sa chaîne YouTube de vidéos comme un journal intime partagé avec celles et ceux qui ont trouvé leur chemin jusqu'à la chaîne Georges Non Stop. Au début, c'est blagues potaches et conseils consommation. Pourtant, l'amour flou s'étiole et alors qu'il se croyait héritier de l'indépassable pensée des lumières et de l'universalité de ses valeurs, Georges déchante après plusieurs années passées en Chine. Entre réflexes paranoïaques et racisme mutuel, sa situation dégringole à la défaveur d'un désamour d'Etat pour le contenu de ses vidéos. Pendant deux ans, Dominic Gagnon aura ingurgité les plus de deux mille vidéos publiées par Georges pour concevoir ce portrait détonnant d'une personnalité qui, par delà sa confusion manifeste, sera le témoin involontaire de l'extension du domaine du contrôle de tout un chacun par les technologies numériques. Et tandis que Georges narre ses déboires, on se surprend à porter le regard autour de son omniprésent visage et ainsi percevoir les paysages d'une ville de campagne chinoise en pleine mutation. + Love Goes Through the Stomach NEOZOON, 2017, DE, DCP, ,15'
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • The Quest

    20.05.2022  >  28.05.2022

    • Spectacle
    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique ; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE !  D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme. Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du XXIe siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.   25.05.2022, à l'issue de la représentation Conversation / A chacun·e son Europe ? L’Europe traverse nos vies de part en part, mais avec une visibilité, un sens et des effets différents pour chacun·e. Le détour par la scène ou les sciences sociales offre autant de moyens de raconter tous ces récits qui entrent en résonance plus ou moins harmonieuse avec la « grande histoire » de l’intégration européenne. Avec : - Cédric Eeckhout, Acteur, auteur et metteur en scène de The Quest - François Foret, Professeur de science politique, Cevipol/Institute for European Studies à l’Université Libre de Bruxelles - Marylou Hamm, Chercheuse en science politique, Cevipol/Institute for European Studies à l’Université Libre de Bruxelles Modération par Emmanuelle Bribosia, Professeure de droit à l’Université Libre de Bruxelles Juge à la Cour Constitutionnelle de Belgique En collaboration avec les Institut d’Etudes Européennes, Université Libre de Bruxelles.   28.05.2022, à l'issue de la représentation Mercurochrome + About Us DJ set 02.06.2022 - 19:00 Projection du documentaire JO de Cédric Eeckhout Cinéma Palace

    Lire la suite

    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique ; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE !  D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme. Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du XXIe siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.   25.05.2022, à l'issue de la représentation Conversation / A chacun·e son Europe ? L’Europe traverse nos vies de part en part, mais avec une visibilité, un sens et des effets différents pour chacun·e. Le détour par la scène ou les sciences sociales offre autant de moyens de raconter tous ces récits qui entrent en résonance plus ou moins harmonieuse avec la « grande histoire » de l’intégration européenne. Avec : - Cédric Eeckhout, Acteur, auteur et metteur en scène de The Quest - François Foret, Professeur de science politique, Cevipol/Institute for European Studies à l’Université Libre de Bruxelles - Marylou Hamm, Chercheuse en science politique, Cevipol/Institute for European Studies à l’Université Libre de Bruxelles Modération par Emmanuelle Bribosia, Professeure de droit à l’Université Libre de Bruxelles Juge à la Cour Constitutionnelle de Belgique En collaboration avec les Institut d’Etudes Européennes, Université Libre de Bruxelles.   28.05.2022, à l'issue de la représentation Mercurochrome + About Us DJ set 02.06.2022 - 19:00 Projection du documentaire JO de Cédric Eeckhout Cinéma Palace
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Mini expo Spirou à Train World

    20.05.2022  >  03.07.2022

    • Exposition
    "Spirou par Emile Bravo. Une enfance sous l'Occupation" Une exposition sensible, vivante et ludique

    Lire la suite

    Du vendredi 20 mai au dimanche 3 juillet 2022 Train World accueille l'exposition "Spirou par Emile Bravo. Une enfance sous l'Occupation" réalisée conjointement par le CHRD (Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation) et les Editions Dupuis. L'album "Spirou, L'Espoir malgré tout", partie 4/4, constitue la suite et la fin de ce passionnant roman sur la Seconde Guerre mondiale vue par les yeux de Spirou. C'est à l'occasion de la sortie de ce 4e et dernier album que cette exposition ouvre ses portes. L'accès à cette mini expo est inclus dans le ticket d'entrée à Train World.
    Lieu
    Train World
    Place Princesse Elisabeth
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 224 74 98
    info@trainworld.be
    http://www.trainworld.be
  • Brussels Nature Days 2022

    21.05.2022  >  29.05.2022

    • Cinéma
    L’occasion de découvrir les meilleurs documentaires animaliers primés au Festival International Nature Namur (FINN) et les espaces verts bruxellois au travers de nombreuses balades guidées.

    Lire la suite

    L’occasion de découvrir les meilleurs documentaires animaliers primés au Festival International Nature Namur (FINN) et les espaces verts bruxellois au travers de nombreuses balades guidées. Flagey, FINN, Région de Bruxelles Capitales, Commune d’Ixelles, Bruxelles Environnement, Bruxelles Nature, LRBPO, CNB
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Parning

    22.05.2022  >  24.06.2022

    • Cinéma
    LINA MANNHEIMER, 2019, SE, DCP,SV OND FR, 93'

    Lire la suite

    Lina Mannheimer décide de faire un documentaire sur des vingtenaires, mais se fixe une règle : elle ne les rencontrera jamais. Elle aura accès à leurs réseaux sociaux, les interrogera par appel vidéo et récupérera les images qu'ils voudront bien filmer. Par un heureux hasard, deux jeunes se rencontrent, et le désir naît : le film passe de l'étude sociologique à l'histoire d'amour. Rarement l'intimité n'a été filmée avec une telle simplicité : issu d'une génération habituée à se mettre en scène et se documenter, le couple, à la fois filmeur et filmé, intègre la caméra dans leur marivaudage. Leur histoire emmène le film entre comédie romantique et chronique réaliste, dans cet entre-deux dont les aventures sont faites. Dans "Parning" (“s'accoupler”, en français), les envies vont et viennent, la complicité n'implique pas de se mettre en couple et l'amitié n'est pas un échec. + I'm Not the Only One MISHKA HENNER, 2015, BE, DCP, ,4'
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Havarie

    22.05.2022  >  04.06.2022

    • Cinéma
    PHILIP SCHEFFNER, 2016, DE, DCP,AR ,93'

    Lire la suite

    En pleine mer Méditerranée, proche des côtes espagnoles, un rafiot usé est repéré par un paquebot de croisière. Les touristes entassés sur le pont observe de loin ce petit point qui se rapproche, un homme filme la scène. "Havarie" arrête le temps par le biais de cette vidéo de quelques minutes qui est ralentie à l'extrême pour atteindre les 93 minutes qu'il a fallut pour l'opération de sauvetage. Le temps de la prise de vue finit par rejoindre celui de l'observation réelle. Si nous somme hypnotisés par la lenteur du défilement des images nous sommes aussi submergés par les histoires qui composent un paysage sonore riche d'accents et de langues diverses. Des femmes et des hommes partagent leurs souvenirs et déplient le passé, le présent et l'avenir sans que l'on quitte des yeux ce radeau à la dérive. Des confessions d'amour, de guerre, d'exil, comme un éternel début qui éclaire l'Histoire. Un film d'une actualité et d'une force absolue, sur les destins de celles et ceux qui se croisent en Méditerranée. + Les Antilopes MAXIME MARTINOT, 2021, FR, 8'
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Les renards de Berlin + Le royaume glacé de la panthère des neiges

    23.05.2022  >  29.05.2022

    • Cinéma
    Les renards sont les maîtres de l'adaptation.

    Lire la suite

    Les renards de Berlin Les renards sont les maîtres de l'adaptation. Ils se sentent chez eux dans n'importe quel contexte et s'adaptent aux changements causés par l'homme. Ils sont particulièrement à l'aise dans les villes. Dans la campagne, les renards sont confrontés à une vie plus difficile : les femelles doivent souvent élever seules leurs petits et trouver de la nourriture dans un paysage de moins en moins diversifié. Le royaume glacé de la panthère des neiges Aux confins de la Chine et du Tibet, une panthère des neiges et ses deux jeunes de moins d’un an vivent dans une vallée d’une beauté saisissante et peuplée d’une incroyable diversité. C’est une période délicate qui démarre avec une chasse sans relâche pour nourrir sa portée. Mais aussi parce qu’il faudra les protéger des mâles cherchant à s’accoupler, capables de tuer toute descendance qui n’est pas la leur. Flagey, FINN, Région de Bruxelles Capitales, Commune d’Ixelles, Bruxelles Environnement, Bruxelles Nature, LRBPO, CNB € 7 > € 3,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 10
    Réservation : +32 2 641 10 10
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be